Tout sur notre balade fluviale avec les enfants

Fin juillet, nous sommes partis le temps d’un week-end en famille sur les canaux du Loiret et de l’Yonne. Je vous avais déjà montré une petite vidéo de notre balade fluviale. Voici maintenant tous les détails de ce week-end en bateau avec les enfants.

Tout sur notre balade fluviale avec les enfants

Notre bateau et notre itinéraire :

Nous avions une Pénichette Terrasse avec deux chambres et un carré cuisine-salon, deux pièces d’eau avec toilettes et douches. Nous étions 4 adultes et 2 enfants. Et voici notre itinéraire :

Vendredi : Arrivée en fin d’après-midi à Briare en seulement 2h depuis Paris. Le port est très agréable. Le Chef de base nous a tout expliqué et a fait un petit tour de bateau avec nous pour montrer les quelques bases techniques. Nous avons dîné dans un petit resto fort sympathique, Le Petit Saint Trop, à deux pas du Port puis nous sommes restés amarrés pour la nuit, en profitant d’un dernier verre pendant que les enfants dormaient tranquillement. Quel calme et quel plaisir d’être en terrasse sur l’eau ! Nous avons eu une météo de rêve il faut dire !

Samedi : Briare-> Rogny-les-Sept-Ecluses avec un petit crochet sur le Pont-Canal de Briare au moment du démarrage le matin. Une autre possibilité d’itinéraire aurait été d’aller vers Sancerre (parfait pour le bon vin !) mais nous connaissions déjà et le Chef de base nous avait recommandé les paysages entre Briare et Rogny-les-Sept-Ecluses. Pour nous, la beauté du trajet était plus importante que la destination d’arrivée. D’ailleurs, Rogny-les-Sept-Ecluses est aussi une chouette destination, surtout ce soir-là où avait lieu un immense feu d’artifice en l’honneur des anciennes sept écluses. Craignant de ne pas trouver de place au port et souhaitant rester au calme, nous avons amarré la Pénichette au bord du canal à un kilomètre avant le village. C’était vraiment sympa d’être seuls le soir, au calme en pleine nature ! Nous avons cuisiné des pâtes, dégusté quelques crottins de Chavignol de la région et après avoir couché les enfants, nous nous sommes posés sur le pont pour admirer le superbe feu d’artifice. D’où nous étions, nous ne pouvions pas voir les jeux de lumières sur les sept écluses mais nous avons vu tout ce qui était en hauteur et c’était déjà très impressionnant.

Dimanche : Rogny-les-Sept-Ecluses -> Briare : même trajet dans l’autre sens. Cela permet d’avoir d’autres points de vue. La balade est tout aussi agréable sans paraître monotone. Retour à Paris en 2h après un beau dépaysement et une vraie bonne coupure, pas si loin de la Capitale !

Tout sur notre balade fluviale avec les enfants

Le Pont Canal : à ne pas manquer !

Tout sur notre balade fluviale avec les enfants

Briare

Tout sur notre balade fluviale avec les enfants

Rogny-Les-Sept-Ecluses

  Suite de l’article

Balade en famille sur les canaux du Loiret et de l’Yonne

La semaine dernière, nous avons passé un week-end fort agréable à seulement 1h30 de Paris sur les canaux du Loiret et de l’Yonne. Briare, avec son joli clocher et son grand port fluvial était notre base de départ pour notre croisière fluviale. Nous avons embarqué avec les enfants à bord d’une Pénichette le temps d’une balade sur l’eau, au fil des écluses, en famille, sous le soleil.

Balade en famille sur les canaux du Loiret et de l'Yonne

Deux itinéraires nous ont été conseillés par le chef de base : l’un vers Sancerre, village plein de charme au vin très réputé et l’autre vers Rogny-Les-Sept-Ecluses. Nous avons choisi ce dernier car très « nature » et parce que, ce jour-là, comme chaque année le dernier samedi de juillet, c’était le jour du feu d’artifice de Rogny : l’un des plus grand en Europe !! 20 000 spectateurs viennent admirer les feux en l’honneur des écluses !

Sur notre trajet, nous avons particulièrement aimé le Pont-Canal de Briare au-dessus de la Loire : c’était la première fois que je passais sur un pont à bord d’un bateau ! Les 7 écluses de Rogny quant à elles sont un beau témoignage du passé puisqu’elles datent du 17iè siècle.

Nous avions déjà expérimenté le tourisme fluvial l’an dernier sur le canal du Nivernais, très romantique. Notre deuxième expérience a été tout aussi convaincante : c’est vraiment un mode de voyage relaxant, un rythme qui nous plaît, une belle aventure en famille… Ticoeur a aimé jouer le Capitaine ou juste rester sur le pont pour admirer les écluses tandis que Titpuce a lancé des défis à son papa en laissant tomber deux fois sa tétine dans le canal 🙂

Merci à Locaboat qui nous permis de passer ce beau week-end au vert, sur l’eau. Si vous aussi, vous êtes tentés, sachez qu’aucun permis bateau n’est nécessaire et que la France est très riche en canaux, en itinéraires et en loueurs de bateaux : tous les détails sur le site de la location fluviale. D’ailleurs, avec ses 8 500km de canaux, la France est dotée du plus grand réseau au Monde, entretenu par les Voies Navigable de France ; l’ idéal pour les amoureux de ce mode de voyage au fil de l’eau, au rythme des écluses…

Je vous donnerai prochainement plus de détails sur cette croisière en famille. En attendant, voici en vidéo, notre expérience des canaux avec les enfants !

 

 Film : « Balade sur les canaux », Le Journal de Maman, sur Youtube 
Musique : « Demain, je change de vie », Löhstana David, CC By 3.0

Alors tentés par une croisière sur les canaux ? N’hésitez pas à suivre la page des fans de la location fluviale ! Bonne semaine à tous !

Escale #5: Santa Margherita, Italie

Dernière escale de notre croisière en Méditerranée : Santa Margherita dans le nord de l’Italie, en Ligurie. C’est une escale que j’ai beaucoup aimée car non seulement la petite ville de Santa Margherita est très agréable mais en plus, à seulement un quart d’heure de bus, se trouve l’adorable petit village portuaire de Portofino. Alors c’est très jetset italienne avec quelques boutiques chics et surtout des bars hors de prix mais c’est si beau !!! Nous avons adoré nous y promener et le photographier sous toutes ses coutures ! Tout à fait dans le style des villages des Cinque Terre qui d’ailleurs ne sont vraiment pas très loin.

Il faut aussi que je vous raconte le côté « aventureux » de cette escale : contrairement aux autres jours, le bateau ne s’est pas amarré dans le port ; il est resté au mouillage devant Santa Margherita. Du coup, nous avons rejoint la terre à bord des chaloupes de secours. C’était plutôt amusant mais il fallait attendre son tour pour monter à bord donc nous sommes descendus moins vite que d’habitude. Néanmoins, comme Portofino est tout petit, nous avons largement eu le temps d’en profiter, de prendre le soleil sur le port, de nous balader dans les hauteurs et de déguster une glace (temps de l’escale : environ 6h).

Voici donc quelques photos de Portofino :

Portofino_view

Portofino_italia

devant_portofino

Portofino

Mes conseils pour une escale zen :

Rien de particulier à signaler car c’est vraiment une escale facile. Le bus pour Portofino se trouve exactement là où on arrive sur le port de Santa Margherita. Pour rentrer de Portofino, nous avons préféré prendre un bateau-taxi, certes plus cher que le bus mais c’était une chouette balade !

chaloupeL’arrivée en chaloupe

Petit mot de la fin :

Après une dernière nuit à bord de l’Horizon, nous sommes arrivés à Marseille qui marque la fin de notre itinéraire. J’espère vous avoir montré comment se déroulait une croisière en famille. Vous retrouverez tous les détails dans mon premier billet « La Croisière s’amuse et nous aussi ! « . Pour notre part, nous avons vraiment apprécié la découverte et nous avons beaucoup aimé nos escales. Ticoeur a totalement été charmé par la formule et par la vie sur le bateau et Titpuce a joué les stars à bord. Nous remercions encore une fois Croisières de France pour son accueil, son professionnalisme, la gentillesse de ses équipes, les délicieux repas et pour tous les bons moments que nous avons passés en famille sur l’Horizon. D’ailleurs, j’ai déjà repéré une croisière qui me plairait bien : la croisière Olé qui permet de découvrir les île Baléares sur 5 jours. Alors, quand est-ce qu’on repart ?

Escale #5: Santa Margherita, Italie

 

Et vous ? Tentés par une croisière en Méditerranée ou ailleurs ?

 

Escale #4 : Civitavecchia, Italie

Notre bateau a continué sa route le long de la botte italienne. Après notre journée à Naples, nous avons enchaîné vers une étape d’exception : Rome ! Je ne compte même plus le nombre de fois où je suis allée à Rome, car quand j’étais petite et que nous partions passer le mois d’août en Sicile, nous passions toujours par la Capitale italienne où nous restions une journée avant de reprendre un train pour le sud. Chaque année, j’avais donc le plaisir d’une balade romaine. Depuis, j’y suis retournée avec mon chéri et même avec Ticoeur quand il avait 4 mois (relire notre article Rome avec bébé ). C’est vraiment une destination que je conseille pour une escapade en famille !

Revenons à notre croisière : le bateau s’amarre au port de Civitavecchia et de toutes les escales de la semaine, c’est celle où le lieu d’excursion est le plus éloigné du port. En effet, pour aller à Rome, il y a 1h de train. Heureusement, l’escale dure 10h donc on a le temps. Évidemment, pour vraiment profiter de Rome il faudrait une semaine ! Mais en une journée on peut voir plein de belles choses ! Nous avons décidé de profiter du soleil et de nous lancer dans une grande balade, sans visites de musées ou d’églises. Avec poussette et porte-bébé, nous sommes passés par nos endroits préférés : fontaine de Trévi, place Navona, place d’Espagne, forum romain et nous avons testé quelques glaces en chemin ! D’ailleurs, nous vous conseillons celles de chez San Crispino.

rues_rome

Rome

Navona

Trevi

cirque_romain

Escale #4 : Civitavecchia, Italie

Mes conseils pour une escale zen :

Prévoyez d’emmener un plan de Rome, voire un petit guide de voyage pour choisir les endroits que vous souhaitez voir pendant votre escale. En effet, il faudra faire des choix étant donné toutes les possibilités de visites à Rome ! Avec de jeunes enfants, nous avons préféré privilégier une simple balade dans la ville sans visites de musées. Enfin, il est important de bien noter les horaires de train pour le retour afin de ne pas rater le bateau !

Prochaine et dernière escale de notre croisière « Tosca » : Santa Margherita, toujours en Italie ! A demain pour la suite !

Escale #3 : Salerne, Italie

Pour la troisième escale de notre croisière en Méditerranée, direction la superbe côte amalfitaine. Un coin d’Italie où nous étions allés il y a quelques années en amoureux. J’aime le relief verdoyant de cette côte et ses adorables villages. Du pont du bateau, nous avons vraiment bien profité du paysage amalfitain avant et après notre escale, pendant les heures de navigation.

AmalfiLe village d’Amalfi

cote_by_nightLa côte amalfitaine by night, avant d’arriver au port de Salerne

Nous accostons à Salerne, petite ville très agréable. Du port, il nous faut marcher environ 2 à 3km jusqu’à la gare (en fait, il y a un bus que nous avons découvert au retour). Une fois à la gare, nous hésitons : prendre un bus pour le très pittoresque village d’Amalfi, prendre le train pour retourner visiter Pompei que nous avions bien aimé et dont nous avions pris si peu de photos ou s’aventurer à Naples qui nous avait également laissé de bons souvenirs. Au final, nous n’avons pas trop réfléchi et nous avons pris le premier train qui passait. Il était pour Naples. Cette petite escapade a bien illustré le fait que l’on peut avoir une autre image d’une ville quand on la visite avec ou sans enfants. J’avais beaucoup aimé me balader dans Naples il y a quelques années. Cette fois-ci, ce ne fut pas le cas : circulation chaotique, trop de déchets dans les rues, trottoirs quasi inexistants, scooters imprudents… ça ne me ressemble pas trop mais là j’étais stressée, avec Titpuce dans la poussette et Ticoeur qui marchait, je n’étais pas très sereine dans l’ambiance napolitaine.

Napoli

linge_Naples

rues_naples

Nous avons tout de même trouvé un havre de paix : le convent Santa Chiara, un petit bijou avec ses colonnes fleuries. Nous ne l’avions pas visité lors de notre premier passage à Naples et c’était une belle découverte :

vue_couvent_naples

colonne_chiara

couvent_naples

Santa_Chiara

Nous avons également revisité quelques belles églises et surtout déambulé dans les rues. Nous sommes également retournés chez Da Michele, l’inventeur de la pizza Margharita. Elle est délicieuse et il y a toujours foule devant ce petit local ! Fatigués par le bruit de Naples, nous sommes rentrés à Salerne où nous avons aimé flâner dans la rue piétonne et déguster glaces et café. Une ville très reposante et propre en comparaison !

Mes conseils pour une escale zen avec les enfants :

Ce serait à refaire, nous n’irions pas à Naples mais à Pompéi pour une balade reposante parmi les ruines. Naples ne m’a pas semblé une ville adaptée aux jeunes enfants. A Pompéi, le cadre est agréable, la visite culturelle intéressante, le Vésuve est en toile de fond et les enfants peuvent marcher en sécurité. Pompéi est accessible en train de Salerne (environ 25 min) et c’est même beaucoup plus proche que Naples (40min environ si vous choisissez un train rapide). Après, s’il reste du temps, je pense que prendre un bus pour Amalfi doit être très sympa. Notre bateau s’était amarré presque en face de ce village donc nous avons bien pu l’admirer depuis le pont.
Enfin, je conseille de prévoir d’emmener dans votre sac un guide de voyage de la région et d’imprimer d’avance les informations sur Salerne (plan de la ville, horaires des trains, des bus…) si vous souhaitez être bien préparés. Cela dit, pas de stress sur cette escale qui dure environ 10h.

Amalfi2Le village d’Amalfi

fin_escale_salernoIl est 19h, nous remontons à bord de l’Horizon qui continue sa route vers le nord de l’Italie !