Notre croisière sur le canal Nantes-Brest avec les enfants #1

Début mai, nous sommes partis en Bretagne (oui encore ! Une région dont je ne me lasse pas !) pour parcourir une petite portion du canal qui va de Nantes à Brest. La croisière sur les canaux nous connaissons bien. Nous avions déjà testé en Bourgogne. Cette fois-ci, nous avons été invités par Locaboat  pour vivre la version bretonne à partir de la base de Saint-Martin-sur-Oust (c’est à 20 km de Redon).

canal Nantes Brest

 

Un grand merci à Don, le chef de base qui nous a donné de précieux conseils sur l’itinéraire et les endroits à ne pas manquer. Voici donc les détails de notre croisière à bord de notre bateau qui s’appelait Guenrouet :

Vendredi 14h : on récupère le bateau, le linge, les brochures, etc. Don nous explique le fonctionnement du bateau et fait un tour rapide avec nous. « Rapide » car mon mari maîtrise mais je vous rassure, si c’est votre première fois, le chef de base vous donne toutes les informations nécessaires pour une bonne navigation et pour le passage des écluses. On décide de partir directement, direction le village de La Gacilly. Nous y arrivons après 2h30 de navigation. La moitié du trajet est sur le canal Nantes-Brest et l’autre moitié sur une petite rivière. Les enfants visitent le bateau puis viennent sur le pont avec nous. Ticoeur prend même la barre avec son papa. Titpuce pose un tas de questions « mais maman, pourquoi le canard il passe par là . » ;-). Bref, nous arrivons à La Gacilly. Ce nom vous dit peut-être quelque chose : c’est le fief d’Yves Rocher. Si vous n’êtes pas fan de cosmétiques, je vous rassure La Gacilly vous séduira quand même : village est très fleuri, avec de vieilles bâtisses en pierre aux volets colorés ; il y a de nombreux artisans à découvrir (boutique de nougats, de macarons, de couteaux, de céramiques, etc.). Après notre tour du village, nous faisons les courses pour les prochains jours car nous comptons manger à bord (grandes salades composées le midi et pâtes le soir). La personne de la supérette nous propose gentiment de nous livrer en voiture jusqu’au bateau pour que nous ne soyons pas trop chargés entre les enfants et les sacs. On ne refuse pas ! Pour notre premier soir, nous décidons de dîner dans une crêperie parce qu’on ne peut pas aller en Bretagne sans manger de crêpes quand même !

croisière fluviale

bateau

île aux Pies

 

passage d'écluse

La Gacilly

 

le port de La Gacilly

 

bateau Locaboat

croisiere fluviale

au port de La Gacilly

le village de La Gacilly

 

maison bretonne

nougats au citron à La Gacilly

 

le charme de La Gacilly

toilettes publiques de La Gacilly

Yves Rocher à La Gacilly  Yves Rocher La Gacilly le fief de Yves Rocher

Samedi : je suis la première réveillée. Je pars chercher du pain frais et des croissants puis nous quittons le port en direction de l’île aux Pies, un endroit où Don nous a conseillé de faire une halte le temps d’une petite balade à pied. L’endroit est effectivement très agréable, très nature avec juste quelques joggeurs qui passent. Après la balade, une terrasse nous tend les bras pour un petit café. Les enfants en profitent pour gambader. Nous reprenons le bateau en direction de Saint-Martin-sur-Oust : en fait, nous retournons sur nos pas par rapport au trajet de la veille mais nous allons plus loin, pour nous poser après quelques écluses dans le hameau de Montertelot. En chemin, nous avons déjeuné à bord puis les enfants ont bien dormi (ils ont fait 2h de sieste).

maison de l'éclusier

 

pénichette Locaboat

Je fais une pause dans le récit de notre périple pour vous parler de notre expérience de navigation avec les enfants :

Les enfants ne s’ennuient pas ? Aucun soucis avec les nôtres en tout cas. Soit ils étaient avec nous sur le pont, très contents de la balade, soit ils étaient en cabine pour lire, faire des gommettes, jouer ou écouter une histoire (vous pouvez emmener des CDs car il y a un lecteur à bord), soit ils faisaient la sieste dans leur chambre. Après, vous êtes les seuls à connaître vos enfants et donc à savoir si l’expérience serait possible avec eux. Pour ce qui est de s’amuser et courir, nous faisions des pauses sur la terre ferme au niveau des villages ou des parcs. Je vous conseille d’emmener des jumelles ; cela a bien amusé mes pirates en herbe !

Comment s’organise le couchage des enfants ? Contrairement à la fois précédente nous n’avons pas eu de lit parapluie à gérer donc c’était plus simple. La dernière fois nous avions installé le lit parapluie au centre de la cabine dans le salon mais du coup c’était un peu serré et après on ne pouvait plus profiter de cette pièce pour un dernier verre et donc il fallait se poser sur le pont, ce qui est très agréable mais seulement s’il fait bon 😉

Et la sécurité ? Le gilet de sauvetage a été super bien accepté par Titpuce et Ticoeur sans aucune négociation ni résistance alors que la dernière fois je devais leur répéter sans arrêt de le porter. Sans doute qu’en grandissant, ils comprennent mieux l’intérêt de la chose et aussi, craignant la rébellion, je les avais bien préparés quelques jours en amont en leur répétant deux règles clefs : ne pas sortir de la cabine sans les parents et ne pas sortir sans son gilet. Enfin, pour les enfants comme pour les adultes il est important d’avoir des chaussures qui accrochent bien. Je conseille également qu’il y ait plutôt 3 adultes à bord, surtout si vous n’avez pas l’habitude de la navigation : c’est surtout pour passer les écluses. Un adulte est à la barre, l’autre s’occupe de suivre les directives de l’éclusier ou d’ouvrir l’écluse et le troisière surveille les enfants. Et puis partager une Pénichette avec des amis, les grands-parents, un oncle, une tante, etc… c’est plus fun et cela permet de partager les coûts.

En tout cas, nous sommes totalement convaincus par ce mode de voyage avec nos enfants. Il faut dire que nous avions commencé tôt nos aventures sur l’eau avec le tour de l’île d’Elbe en voilier quand Ticoeur n’avait que 10 mois !

croisiere fluviale avec enfant

 

Informations pratiques :

Transport : de Paris nous avons pris le TGV (Paris-> Redon : 3h de trajet). En réservant les billets bien en amont le budget était d’environ 150 euros à 4 (avec la Carte Enfant + je précise). Puis nous avons pris un taxi jusqu’à la base.

Location de la Pénichette : les tarifs sont variables selon la taille du bateau, la durée et la saison. Voir ici. Il n’y a pas besoin de permis.

Resto à La Gacilly : nous avons dîné à la crêperie Le Mouchoir de Poche. Je vous recommande vivement la galette au pied de cochon ! Pour le dessert, les enfants ont aimé les glaces artisanales. Testez également la crêpe aux compotées maison. Très bon accueil.

 

Alors ? Tentés par une coirsière en famille sur les canaux ? Je vous raconte la suite de notre itinéraire prochainement…

17 réponses pour “Notre croisière sur le canal Nantes-Brest avec les enfants #1


    • Tu peux déjà faire un petit essai d’une heure à Stalingrad sur le canal : il est possible de louer des petits bateaux. Mes enfants adorent !

  • C’est un peu mon rêve de faire les canaux en bateaux, il faut que je m’organise ça, ma fille est peu être un peu grande et j’ai peu qu’elle s’embête, sauf s’il y a le wifi à bord 😉

    • L’option wifi est en supplément mais sinon y a la 3G sur une grande partie du trajet 😉 Mais bon, cela lui plairait peut-être de tenir la barre qui sait ? Sinon, elle vient avec une copine et fait bronzette sur le pont !

      • S’il y a l’option wifi… Effectivement, il faudrait qu’elle vienne avec un copine, ça fait longtemps que ce voyage me trotte dans la tête, depuis que j’avais visité l’intérieur d’une péniche au salon nautique.

    • On aime les deux ! On a aussi fait les versions vélo ! D’ailleurs je suis descendue du bateau pendant 1h pour faire du vélo. J’en parle dans mon prochain article. Les deux sont donc compatibles.

  • Hmmm, mes loulous ont malheureusement trop la bougeotte …. J’imagine déjà comment cela pourrait terminer …

  • Cela donne envie c’est certain mais je pense que nous attendrons de trouver de la famille ou des amis pour le faire avec nous la première fois car nos chouquettes sont moins sages que vos petits anges !

    • C’est ce que je recommande. D’ailleurs nous avons toujours fait du bateau avec nos beaux-parents ou des amis.

  • Très tentés ! Je vais regarder s’il y a des bases de départ pas trop loin de chez nous ! Merci pour tous ces détails !

  • je vois que tu vas aussi aller sur Bruxelles, mon mari est belges, donc je connais bien, c’est une belle capitale à allure humaine, il faut aller faire un tour dans la galerie de la reine et si vous avez le temps d’aller dans un monastère trappiste ou l’on peut boire de la bière avec le fromage qui va avec . et merci pour le voyage en photo

  • Génial ! Tu sais que tu étais dans mon fief familial ?! Ca fait des années que je me dis qu’il faut que j’organise des vacances en pénichette sur ce canal et je n’ai jamais franchi le pas. Ton article tombe à pic pour que je remettre le dossier sur le haut de la pile !

  • Mais on ne se lasse jamais de le Bretagne ^^
    C’est marrant parce que c’est un circuit que j’ai déjà fait, enfin en partie, mais en voiture ! Sinon, la Gacilly c’est très joli !

  • C’est la deuxième fois que je lis un article sur ce type de croisière et je dois dire que cela me donne encore plus envie de tenter l’expérience….oh que oui l’idée fait son chemin dans ma tête de plus en plus…..
    Merci beaucoup pour ce partage !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :zjfoIm