Notre vie en Angleterre #90 : on the road again !

Si vous avez suivi l’actualité, vous savez que la date du lundi 12 avril était très importante en Angleterre car après 3 mois et demi de confinement, nous avons à nouveau le droit de bouger dans le pays ! Quel gros changement et quel bol d’air après tout ce temps à la maison ! Alors il reste encore pas mal de restrictions en place mais pouvoir bouger et dormir hors de chez soi est quelque chose que nous attendions avec impatience ! Notre campervan se languissait et nous aussi !

 

Les hôtels, eux sont encore fermés et ne pourront ré-ouvrir que le 17 mai donc nous étions contents d’avoir notre maison sur roues ! De toute façon, nous n’aurions rien souhaité de mieux qu’un petit road trip en van car ce mode de voyage offre un beau sentiment de liberté (relire mon article sur la vanlife en famille)… Je précise qu’il est également autorisé de louer un hébergement type Airbnb, la règle étant de séjourner en autonomie et seulement avec les personnes de son foyer…

D’habitude, en campervan nous improvisons totalement mais cette fois-ci, il a quand même fallu s’organiser un peu plus : nous avons réservé notre premier emplacement de camping et nous avons investi dans des toilettes portables parce qu’étrangement, les campings n’ont pas le droit d’ouvrir leurs sanitaires car ce sont des lieux communs clos. Finalement, nous n’avons utilisé nos toilettes portables qu’une fois car nous étions quasi toujours à proximité de toilettes publiques de plage, vraiment très propres (et il se trouve que les toilettes publiques ont le droit d’être ouverts eux !). Bref, comme d’habitude, il ne faut pas chercher la cohérence de tout ça mais juste profiter de ce qui est autorisé, sans traîner, car personne ne sait de quoi sera fait demain. Côté douche, nous avons fait sans (nous avons une petite douche extérieure dans notre van mais avec une température maximale de 10 degrés en journée, nous n’avons pas été tentés). Être libres et propres tous les jours ce sera pour une autre fois ! On ne peut pas tout avoir ! Nous sommes donc partis dès le lundi matin, direction le nord du Devon, à trois heures de chez nous, dans l’ouest, juste avant les Cornouailles. C’était magique !

Nous avons été enchantés par la destination (nature déserte et sauvage) et quel plaisir de bouger, de s’émerveiller, de voir de nouvelles choses, de laisser courir et rire les enfants et de les entendre à nouveau nous dire : « On fait quoi ? On va où ? »… Pouvoir regarder la carte et choisir… (n’ouvrir que la carte de l’Angleterre hein ! Ne soyons pas trop fous !!!). Nous avons essentiellement randonné. Nous adorons ça ! Les grands espaces, la côte escarpée, les cascades…

Je vous prépare un article sur le nord du Devon car vous pourriez être intéressés pour cet été ! Et oui, pourquoi pas ? Le UK devrait ouvrir ses frontières le 17 mai et classera les pays en vert, orange et rouge… Franchement, il ne sera simple de voyager qu’à partir d’un pays vert mais d’ici cet été, il y a bon espoir que toute l’Europe soit dans le vert non ? Bref, on verra ! Le mieux depuis un an c’est d’improviser ! En attendant, je trouve intéressant de suivre l’évolution de la situation en Europe grâce à cette carte de l’OMS, donc je partage au cas où cela vous intéresserait aussi.

Le lundi 12 avril, les très attendus coiffeurs ont également pu rouvrir mais il y a des files d’attente incroyables ! A chaque fois que nous passons devant un salon, il y a cinq à dix personnes qui font la queue dehors ! Nous allons donc patienter encore un peu… Nous ne sommes plus à un mois près ! J’ai juste dégagé les oreilles de Ticoeur et raccourci une mèche qui lui tombait devant les yeux. Titpuce s’est habituée aux cheveux super longs et ne veut plus mettre les pieds chez le coiffeur de toute façon !

Lundi 12 avril, c’était aussi théoriquement l’ouverture des terrasses des pubs et restaurants et j’ai vu que c’était d’ailleurs la seule chose citée dans les journaux français ! Comme si boire une bière en terrasse était plus important qu’avoir le droit de bouger ! Pourtant, l’ouverture des terrasses n’est pas une réalité si répandue : oui, à Londres et dans d’autres villes j’imagine mais en province beaucoup d’établissements ont choisi de rester fermés car ce n’est pas rentable ! (Et ils n’ont pas tous des terrasses !). Par exemple, il y a quatre pubs dans mon mini village (et oui ! Dingue mais habituel au UK !) mais aucun n’a ouvert. En plus, la météo est drôlement fraîche en ce moment, cela ne facilite pas les choses… Si je regarde tous les villages dans les alentours, je n’ai connaissance que de deux pubs ouverts et vous savez quoi ? Ils sont complets tous les jours jusque mi-mai ! Bref, c’était juste une petite parenthèse… Ne m’imaginez pas en train de boire une petite bière en terrasse :-)…

Donc le droit de bouger en Angleterre, c’est la nouvelle liberté que nous avons retrouvée, testée et approuvée ! Cela m’a redonné le sourire et un joli teint (nous sommes super bronzés car malgré le froid il y a eu un grand soleil tous les jours ! On dirait que nous revenons des Caraïbes !). Nous avons mieux dormi aussi, face à la mer, avec ce vent de liberté dans la tête, et ce, même si les nuits ont été super fraîches ! (1 ou 2 degrés !). Nous n’allions pas faire la fine bouche sur les températures alors que déjà nous avions la chance d’être en vacances… Parce que figurez-vous que pas mal de régions anglaises avaient déjà fini leurs vacances de Pâques et que le 12 avril était le jour de la reprise de l’école ! Franchement c’est triste parce que Bobo aurait pu choisir de nous libérer une semaine plus tôt (tous les indicateurs étaient dans le vert !) ou même deux ou trois jours plus tôt pour que tout le monde puisse potentiellement en profiter un peu mais non ! C’est d’autant plus triste que tout le pays avait déjà dû subir des vacances de février en confinement total… Heureusement, en Angleterre, il y a une semaine de vacances scolaires fin mai donc cette fois-ci, tout le monde pourra se rattraper !

Pour Pâques, dans le Hampshire, nous avions deux semaines de vacances scolaires mais la première semaine nous ne pouvions  pas bouger. Par contre, les loisirs extérieurs étaient à nouveau permis donc nous avons fait pas mal de stand up paddle sur notre rivière et de la pêche aux crabes (crabes que nous relâchons rapidement car franchement le confinement c’est pas drôle du tout !…).

 

Côté vie sociale, ça bouge lentement : nous avons à présent le droit d’être six personnes ou deux familles à se réunir en extérieur. Dommage qu’il ne fasse pas plus de 10 degrés ces temps-ci ! C’est le mois d’avril le plus froid que nous ayons eu depuis que nous vivons ici ! Cela dit, nos voisins viennent de nous inviter à un BBQ ce dimanche et nous irons avec doudoune et bonnet car il est absolument certain qu’ils ne nous feront pas rentrer chez eux. Ils ont même précisé qu’ils annuleraient s’il pleuvait. Alors nous allons croiser les doigts qu’il ne pleuve pas car c’est notre toute première invitation depuis septembre dernier ! (Même avant le confinement, recevoir à la maison n’était pas autorisé). Espérons que ce premier BBQ soit le début d’une longue série avec des familles de l’école des enfants.

A propos d’école, Ticoeur et Titpuce y sont retournés hier matin. Je vous donnerai plus de nouvelles dans mon prochain billet. Pour cette fois-ci, vous l’avez bien compris, le scoop c’était notre belle escapade anglaise, la première de 2021 ! Un goût de bout du monde à quelques heures de chez nous !

Je finis juste en vous disant que j’ai vraiment hâte que la situation s’améliore aussi par chez vous et qu’il soit à nouveau possible de traverser la Manche dans un sens ou dans l’autre… Mon père et mes beaux-parents sont sur les starting-blocks ! En attendant, je suis de tout cœur avec vous et j’espère que l’amélioration de la situation en Angleterre vous donne un espoir concret pour les prochaines semaines… Kiss, kiss !

 

 



Commentaires

  1. Vous avez bien raison de profiter dès que c’est possible.
    J’espère que vous pourrez revoir votre famille en mai.
    J’ai hâte aussi d’être libre de mes mouvements. Cela me pèse plus que les restos et magasins fermés.

    • Oui, pour nous aussi, être libres de nos mouvements est plus important que les commerces et de loin ! En plus, là où nous vivons ce n’est pas le paradis du shopping… il n’y a essentiellement que des supermarchés, jardineries et quelques chaînes… Courage pour les prochaines semaines !

  2. Hihi nous aussi nous étions un peu jaloux en imaginant les grands parents au pub… Mais chez eux aussi dans le Wiltshire ils sont restés fermés !
    Quelle belle parenthèse pour vous, ça n’est pas trop tôt ! Plus que quelques jours pour nous… Les enfants retournent en classe lundi et on va essayer de profiter des ponts de mai pour bouger un peu. Comme un fait exprès, il n’y en a que 2 cette année !

  3. Das klingt ja richtig begeistert, und nach dieser langen Zeit in Quarantäne war jeder Tag sicher wie ein Geschenk – man wird sehr dankbar für Dinge, die sonst selbstverständlich waren!
    Ja, wir sind sehr gespannt, wann wir die Chance haben, zu euch zu kommen!
    Grüße

  4. Ah mais quel plaisir de relire des articles sur vos escapades ! Votre joie à tous les 4 transparait !!
    Tu me donnes vraiment envie de revenir en vacances au Royaume-Uni avec tout ce que tu écris. Le Devon n’est-il pas surchargé l’été ? Finalement, le bivouac est-il autorisé ?
    Nous sommes confinés « en face » sur la côte de granit rose, dans la famille. En étant en télétravail à 100%, cela ne servait à rien de rester chez nous (et l’école de voile a maintenu les stages 😉 Et hop tous les après-midis occupés pendant que les parents sont devant les PC).

  5. Quel plaisir que de retrouver la liberté! Et ces paysages sont magnifiques!


Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :c0HprG

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.