Notre vie en Angleterre #87 : anniversaires confinés

Ce week-end, c’était au tour de ma Titpuce et de moi-même de tester les joies d’un anniversaire confiné. Nous sommes loin de la dolce vita de l’an dernier à Naples ! Mais nous avons fait de notre mieux avec cette lockdown vita !

Pour Titpuce, nous avons organisé une fête virtuelle sur Google Meet avec ses copines. Ma princesse s’est bien amusée. Les filles ont réussi à tenir une heure et demi à papoter sur je ne sais quoi. Pourtant, il ne doit pas y avoir matière à gossips en ce moment ! C’est fou comme les enfants sont à l’aise avec la vidéo à force de distance learning ! En tout cas, cela faisait du bien de les entendre rire.

Titpuce a également reçu tout plein de jolies cartes de ses camarades de classe car un papa avait suggéré que les enfants s’écrivent pour la Saint Valentin, juste pour montrer leur amitié. Cela fait déjà deux mois qu’ils ne vont plus à l’école et donc ne se voient plus. D’habitude, je trouve que les Anglais en font trop côté envoi de cartes avec juste trois mots dessus (à Noël c’est de la folie !) mais étant donné le contexte, cette petite manie anglaise a pris une autre dimension : une carte papier pour mettre du réel dans un monde trop virtuel ; une carte pour dire qu’on pense à ses amis et qu’on espère les voir bientôt ; des petits cœurs, des paillettes et des gommettes pour égailler ces journées qui se ressemblent. Bref, l’idée était excellente et cela a vraiment fait plaisir à Titpuce de recevoir et d’envoyer tout ce courrier. Pour la petite histoire, au début, ma puce ne voulait pas participer car : « maman, je suis amoureuse de personne en ce moment ! ». Forcément, le confinement, ça n’aide pas à tomber amoureux ! Encore un truc auquel les politiques n’ont pas pensé ! Bref, j’ai donc expliqué à Titpuce que cette Saint Valentin était spéciale et qu’elle était dédiée aux amis qui nous manquaient et que, ça aussi, c’était du « love »…

En plus d’être l’anniversaire de Titpuce, le 12 février c’était le Nouvel An Chinois ! Espérons que l’année du Buffle soit meilleure que celle du… Pangolin ! (ok, pas drôle…)

De mon côté, comme je suis née pour la Saint Valentin (ô drame ! ô désespoir !). Chaque année, je râle parce que nous ne pouvons pas aller au restaurant tranquillement, sans éviter la foule, les petits couples qui se bécotent par dessus la table, les menus spécial St Valentin trop grands et trop chers et les décos trop kitsch… Et bien, ça m’apprendra ! Cette année, nous avons tous été bien servis que ce soit au UK, en France ou ailleurs avec tous les restos fermés ! Pour être tranquilles, nous avons été tranquilles ! Promis, je ne me plaindrai plus jamais de la St Valentin ! A Londres et même dans les autres villes, ils sont au moins gâtés côté possibilités de livraison (il paraît qu’on peut même se faire livrer des cocktails des bars les plus tendance !). Dans notre coin paumé, il n’y a rien ! Portsmouth, Southampton et Winchester sont les trois villes les plus proches mais elles sont à 20-30 bonnes minutes d’autoroute. Le jour où nous pourrons y retourner nous aurons l’impression de réaliser un voyage exotique au bout du monde ! Heureusement, nous avons un pêcheur dans notre village. C’est notre petit plaisir cuisine de la semaine… D’ailleurs, j’ai réalisé que le pêcheur et le facteur étaient les deux seules personnes avec lesquelles j’échange depuis le début de cette année : le pêcheur auquel j’achète des Saint-Jacques une fois par semaine sur le port quand il revient de sa pêche et le facteur qui me fait un petit coucou par la fenêtre tous les matins, seul signe humain de mon quotidien. Il porte un masque bien sûr mais, à ses yeux, je peux dire qu’il sourit et c’est précieux !

« – Où sont les hommes ? reprit enfin le petit prince. On est un peu seul dans le désert…
– On est seul aussi chez les hommes, dit le serpent. » Antoine de Saint-Exupéry.

Des nouvelles de l’école en Angleterre

Ici, comme chez vous, ce sont les vacances scolaires. Ici c’est très théorique puisque nous ne pouvons pas bouger de notre village. D’habitude, je râle (oui encore ! Décidément !) parce qu’en Angleterre, il n’y a qu’une seule semaine de vacances, pas deux. Cette année, je suis ravie que ce soit si court ! Puisque nous sommes bloqués-confinés, autant que l’école à distance reprenne la semaine prochaine ! Cela dit, nous avons notre petit programme : Ticoeur et Titpuce ne s’ennuient pas entre les livres qu’ils dévorent, la musique (piano, chant et guitare), les jeux de société, la cuisine… Nous profitons également de cette pause pour travailler le français : conjugaison, orthographe, lecture… Nous avançons lentement mais sûrement ! Ma puce adore Le Petit Prince de Saint-Exupéry ! Je ne sais plus combien de fois j’ai lu et relu ce livre incroyable ! Là encore, avec le confinement, je trouve que chaque phrase prend un nouveau sens et je commence à me dire que le virus est notre baobab à tous. Alors, je retrouve espoir parce qu’avec tous les moutons qu’il y a au UK on va bien finir par s’en sortir, hein ?

La semaine dernière, j’ai envoyé un mail à Bobo pour lui demander de réouvrir les écoles. J’ai écrit en tout début de semaine car je ne voulais surtout pas qu’il pense que mon message avait quelque chose à voir avec la Saint Valentin. Je ne voudrais pas lui donner de faux espoirs ! J’ai soigné mon anglais et bien caché que j’étais française (histoire qu’on ne se fâche pas au sujet du « B »-word…). J’ai juste dit que j’étais une maman désespérée du Hampshire, j’ai partagé mes arguments pour défendre l’ouverture des écoles, j’ai donné des idées de comment gérer le retour en classe. Le tout sur un ton très poli, avec une pointe d’humour et une touche de fayotage (à l’anglaise quoi !). J’ai même félicité oncle Bobo de s’être sérieusement mis au vélo et je lui ai dit que c’était une passion que nous avions en commun (à mon avis la seule !!!). Et bien, j’ai tout de suite reçu une réponse ! Euh, oui, une réponse automatique !… Mais c’est déjà ça ! Le message m’indiquait que monsieur The Prime Minister recevait vraiment beaucoup de mails en ce moment ! Tu m’étonnes ! Nous demander un confinement de 9 semaines et 1/2 alors que nous ne sommes ni Kim Basinger ni Mickey Rourke c’est un peu too much non ?  Bref, pour revenir à nos enfants et à l’école en Angleterre, je vous tiendrai au courant si oncle Bobo me répond ! Pour moi, le but était aussi de montrer à Ticoeur et Titpuce que primo, je ne fais pas partie de ce monde d’adultes qui a exclu les enfants de ses priorités et secondo que dans la vie il faut tenter, oser et garder espoir car la chance ne sourit qu’à ceux qui la regardent.

« Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants. Mais peu d’entre elles s’en souviennent. », Antoine de Saint-Exupéry.

La mer et la neige

Dès que Papa Voyage finit sa journée de télétravail, on sort tous les quatre faire notre balade habituelle sur la plage de notre village. C’est clairement le meilleur moment de la journée. On y admire le coucher du soleil.

Je tiens à préciser que même si nous sommes à quelques pas de la mer et qu’un petit chemin de campagne nous y conduit directement depuis la maison, atteindre la plage se mérite vraiment dernièrement ! Avant, je vous parlais de boue ; à présent nous sommes passés en mode canyoning à travers le bocage ! Le reprise des mes footings c’est pas pour demain !

Mais vivre face à la mer reste un immense bonheur dont nous réalisons la valeur, particulièrement dans le contexte actuel. Dommage que la Manche soit descendue à 6 degrés car ça complique grandement mon projet baignade :-).

La raison pour cette mer glaciale c’est qu’ici aussi nous avons eu la vague de froid qui vous a apporté tant de neige. Pour nous, la neige s’est résumée à un léger saupoudrage et à quelques stalactites de glaces :

Des Perce-neige qui percent enfin vraiment la neige !

  Même le Palais de la Reine des Neiges n’est pas aussi joli !

Enfin, je ne peux que finir par Le Petit Prince. Le chapitre 23 sur la rencontre avec le marchand ne m’avait pas frappée avant ; là, j’ai particulièrement été touchée : Le Petit Prince s’étonne que le marchand vende des pilules contre la soif afin que les gens gagnent 53 minutes par semaine à ne pas boire. « Moi, dit le petit prince, si j’avais cinquante-trois minutes à dépenser, je marcherais doucement vers une fontaine… »

Belle semaine à tous ! Et profitez bien de chaque instant !

 

 



Commentaires

  1. Le gel fait des merveilles. Quelle chance d’être si près de la mer, c’est vrai, c’est un voyage en attendant mieux! Ici aussi on en a marre…

    • Oui, tout le monde en a marre ! Courage à vous aussi !

  2. Malgré ces longues semaines de lockdown, l’optimisme est toujours là ! Je lis avec plaisir votre quotidien

    • Merci de nous suivre ! A bientôt !

  3. Bonjour, c’est la première fois que je commente, c’est un plaisir de vous lire. Nous sommes également expatriés (en Polynésie) Le quotidien est différent (école ouverte avec mesure sanitaire, restaurant ouvert avec couvre feu à 21h…) mais nous avons pour l’anniversaire de mon fils qui a eu 11 ans le 14 le même « souci » pour choisir un restaurant! Du coup vente à emporter, pour une fois cette situation inédite ne nous a pas pénalisée …Bonne continuation!

    • Merci pour votre commentaire ! Waouh ! La Polynésie ! Courage à vous aussi !


Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :Gw1KGD

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.