Notre vie en Angleterre #60 : The Secret Garden

Si vous nous avez suivis, vous savez que nous avons déménagé (3 kilomètres plus loin, toujours dans notre coin paumé du sud de l’Angleterre) suite à un gros coup de cœur pour une maison et son jardin anglais. Nous ne savions évidemment pas que ce jardin qui nous a tant séduits allait devenir la destination de nos vacances de Pâques et sans doute de ces longs prochains mois ! Je suis en tout point une citadine qui n’y connaît rien aux plantes mais après seulement une semaine dans mon jardin, je suis tombée d’amour pour ce refuge qui offre une parenthèse incroyable à la folie des événements. Un privilège merveilleux dont j’ai absolument conscience puisque si les hasards de notre expatriation ne nous avaient pas conduits dans la campagne anglaise, nous serions nous-mêmes enfermés dans un appart à Paris, comme ma famille et mes amis.

C’est donc avec beaucoup d’humilité et de pudeur que je souhaite partager avec vous des images de ce jardin, pour m’évader et peut-être « vous évader » le temps de cet article…  Je voulais aussi en profiter pour vous parler du livre.

En effet, The Secret Garden est un grand classique de la littérature anglo-américaine, écrit en 1911 par Frances Hodgson Burnett. La troublante synchronicité concernant ce roman c’est qu’il s’agit du dernier livre que j’ai lu ; je l’ai terminé au moment où le confinement était annoncé en Italie. Alors depuis que nous avons aménagé dans notre nouvelle maison, je suis hantée par ce livre ! Troublée de revivre moi-même la découverte de notre « secret garden », avec les mêmes émotions que Mary Lennox, l’enfant et héroïne du livre.

Cognassier du Japon /  Japanese quince

Si vous êtes venus quelques fois en vacances en Angleterre et que vous avez visité quelques demeures historiques, vous savez sans doute qu’il est habituel qu’il y ait un jardin à l’intérieur du jardin. Il s’agit d’un walled garden, un jardin muré, entouré de briques rouges. Et justement, notre jardin aussi est entouré d’un muret en briques rouges. Il est caché, il est secret, il est une bulle de nature, un petit paradis dont la magie a opéré sur moi comme dans le livre…

L’histoire :

Mary Lennox est une petite anglaise qui a vécu ses premières années en Inde où ses parents sont morts suite à une épidémie de choléra. (On notera le contexte troublant en cette période !). Bref, orpheline, Mary est recueillie par un oncle absent et triste qui vit dans un manoir dans le Yorkshire. Livrée à elle-même, elle va partir à la découverte du parc autour de l’immense demeure et découvrir la clef qui ouvre un jardin secret, abandonné depuis dix ans, un jardin qui va la transformer et la faire renaître au fur et à mesure qu’elle le remettra en état avec amour grâce à ses amis : le rouge-gorge, Dickon et les autres…

Nous avons aussi des rouges-gorges dans le jardin

Le roman aborde deux sujets essentiels : celui de la possible renaissance du corps, de l’esprit et de l’imaginaire grâce à la beauté de la nature ; et celui, moins léger, de l’impact de la négligence des parents sur le développement émotionnel des enfants. Les deux sujets me touchent énormément et sont traités avec justesse. Le jardin apporte une richesse d’imagination, d’inspiration, de créativité qui sauve les enfants délaissés ou mal aimés. Sans être si dramatique, je pense moi aussi que l’imaginaire est la plus belle ressource que l’on peut offrir aux enfants pour qu’ils aient toujours « l’outil magique » pour s’en sortir dans la vie. Le savoir est important certes mais sans imagination il n’apportera ni solution, ni bonheur. C’est pour la même raison que j’aime les voyages, la musique, l’art, la poésie et maintenant mon jardin ;-).

La pensée positive pousse partout dans le jardin secret et cela fait un bien fou aux enfants du roman mais aussi au lecteur :

“Of course there must be lots of Magic in the world, » he said wisely one day, « but people don’t know what it is like or how to make it. Perhaps the beginning is just to say nice things are going to happen until you make them happen. I am going to try and experiment.”

Au-delà du jardin secret, dans le livre, il y a les paysages désertiques des Moors (les landes) que j’avais parcourues lors de mon séjour dans le Yorkshire, un décor qui fait également écho au désert que je peux trouver par chez nous que ce soit en bord de mer ou dans certaines parties de la New Forest :

Un désert que, comme Mary Lennox je n’aimais pas quand je suis arrivée ici mais que j’ai appris à apprécier au fil des saisons et encore plus en ce moment où ne croiser personne est devenu une obligation. Chez nous, c’est naturel donc quand je sors, ne voir personne est juste « normal ». Même si je sais que rien n’est normal en ce moment, je peux presque y prétendre, le temps de ma sortie journalière…

Bref, je vous conseille de lire The Secret Garden, en anglais si vous le pouvez. En français, vous le trouverez en Folio Junior (Le Jardin Secret). Le langage est simple et vous apprendra pas mal de noms de fleurs en anglais ! Je préviens juste que je n’ai pas aimé le dernier chapitre, trop rapide, trop facile mais cela n’enlève rien à la beauté du voyage offert page après page, entre les murs de ce jardin secret. Au cinéma, une adaptation de ce grand classique par le réalisateur Marc Munden sortira en août. Les images de la bande-annonce sont prometteuses même si le jardin me semble bien trop grand ! Ah ces Américains !

Et entre les murs de mon jardin, je m’émerveille également. Une destination de choix, de chance, remplie de soleil en cette période complètement lunaire !!! Voici un petit tour de nos fleurs en ce début de printemps… Merci à toutes celles qui m’ont aidée sur Instragram pour identifier les fleurs que je ne connaissais pas. Je vous mets aussi les traductions en anglais si c’est différent du français :

Myosotis / Forget-me-nots

Camélias

Exochorde ou Arbre de la Mariée  / The Bride

Skimmias

Primevères / Primroses

Jacinthes / Hyacinths

Muscaris

Hellébores (ou Roses de Noël)

Jonquilles / Daffodils

Pervenche / Periwinkle

Bruyères / Heath

Magnolias

 Mes fleurs préférées : Ticoeur et Titpuce / Happy kids 😉

Alors, aujourd’hui, je me sens comme le Candide de Voltaire qui après de longs voyages finit par cultiver son jardin 😉

Je vais continuer d’observer nos fleurs et entre quelques buissons je m’assurerai de planter quelques pensées positives !

Take care! Et espérons que tout cela soit fini avant que les roses ne fleurissent !            

 



Commentaires

  1. Quel joli article. Ce livre, que je ne connais pas, me fait bien envie maintenant. In English, of course.
    A la fin du confinement j’essaierai de le trouver. Profitez bien de votre beau jardin, effectivement, il a l’air superbe.
    Take care.

    • Il est également disponible actuellement en audiobook, gratuitement en anglais chez Audible (attention : ne pas s’abonner !). Bonne semaine !

  2. voilà un bien joli post qui fait du bien au moral. Comme ces fleurs et plantes sont jolies! merci également pour la présentation du roman qui me donne envie de le découvrir. existe t il une version française? car mon anglais est bien loin!! take care and thank for this beautiful post. isabelle

    • Oui bien sûr ! Certainement traduit dans toutes les langues. En français, c’est « Le Jardin Secret » et on le trouve dans la collection Folio Jeunesse. Bonne lecture !

  3. La vie est décidément pleine de surprises 🙂 Je me souviens de tes doutes (que je comprenais très bien, je crois que j’aurais réagi exactement comme toi…) à votre départ de Paris. Tu étais bien loin de te douter que tu découvrirais ce « secret garden », lorsque tu fermais à regret la porte de votre appartement parisien… de la même manière que j’étais loin de me douter il y a 3 ans de ce que notre vie réunionnaise m’apporterait, dans plein de domaines. Décidément, vive les départs et les nouvelles vies 🙂
    Ton jardin semble magnifique, profitez-en bien en ces temps difficiles, et prenez soin de vous !
    Bises et à bientôt.

  4. Bonjour Christine,

    Je viens de terminer « Le jardin secret ». Je vous remercie pour cette suggestion de lecture.
    Je suis complètement d’accord avec votre commentaire à propos des « 2 sujets essentiels abordés par le livre » au point que je l’ai recopié sur ma fiche de lecture du livre.
    J’ai la chance de pouvoir cultiver un jardin avec potager, verger et massifs de fleurs. Je ne peux donc que comprendre et partager pleinement votre ressenti sur les vertus apportées par un jardin.
    MERCI beaucoup pour tout ce que vous m’apportez, notamment grâce à vos voyages. Je n’ai jamais quitté la France et je ne « bouge » presque pas en France.
    Belle journée et heureuses vacances si vous pouvez en prendre.

    • Merci pour ce gentil commentaire ! Un livre intéressant et une référence littéraire !


Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :u9FVhX

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.