Notre vie en Angleterre : semaine zéro !

Voilà, nous y sommes pour de bon dans notre petit village du sud de l’Angleterre ! Début août, nous étions venus passer une semaine pour réceptionner nos meubles, visiter l’école et mettre un peu les enfants dans l’ambiance anglaise… Et puis nous avons passé nos vacances en Bretagne. Nous avons profité de la France jusqu’au bout, de nos familles surtout. Mais à quelques jours de la rentrée, il fallait bien qu’on la traverse la Manche ! Alors, de la Bretagne, nous avons fait un petit roadtrip en Normandie avant de prendre le ferry à Cherbourg. Partir en bateau a quelque chose de tellement plus émouvant qu’en avion !… Cela rime davantage avec aventure, nouvelle vie, grand vide, grand saut ! Il n’y avait que des Anglais à bord. Toujours cette impression d’avancer à contre-sens… Certaines lectrices m’ont fait remarquer que je semblais surtout y aller à contre-coeur… Oui et non… J’aime l’inconnu, la nouveauté, je suis curieuse et avide d’expériences internationales… Mais c’est vrai que je n’aurais pas nécessairement choisi de vivre dans un mini-village du sud de l’Angleterre et que je n’aurais pas forcément choisi ce timing non plus car professionnellement tout allait pour le mieux pour moi à Paris… Mais je fonce ! J’y vais, pleine d’espoir, d’optimisme et de courage (oui quand même !). En même temps, Paris n’est pas loin du tout ! C’est 50 minutes en avion. Je sais que je viendrai très souvent car si j’ai certes dû quitter mon emploi salarié, j’ai conservé ma société et je vais donc travailler en freelance avec des missions et des clients essentiellement en France. Et puis, comme je vous l’ai déjà dit, l’Angleterre c’est aussi et surtout un choix que nous avons fait pour les enfants. Pour Ticoeur et Titpuce, se retrouver dans une école anglaise ce sera un vrai plus ; pas seulement pour la langue mais pour le système scolaire qui m’a toujours attirée… J’aurai amplement l’occasion de vous parler du sujet ici dans mes prochains billets. Je pense vous écrire chaque semaine, pour vous raconter notre quotidien d’expatriés en Angleterre. A priori, nous allons vivre 100 semaines ici (oui je sais ! Quand on aime, on n’compte pas…): 100 semaines que je vous raconterai donc une à une sur le blog. Et comme le titre l’indique, je commence par la semaine zéro car cette première semaine a été incomplète. Nous sommes arrivés mardi à minuit. Pourtant, en seulement 5 jours, nous avons fait tant de choses que j’ai presque l’impression qu’un mois s’est écoulé ! (Les mauvaises langues pourront dire que je trouve le temps long ;-)…). Alors elle était comment cette semaine zéro ? Tout d’abord, il a fait beau ! Très très beau ! Le temps idéal même ! 22 degrés avec une magnifique lumière ! Ah, cette lumière anglaise ! Vous en entendrez pas mal parler car c’est quelque chose que j’ai toujours aimé ici… Bref, il a fait grand soleil, ce qui ne donnait pas du tout envie de déballer nos cartons !

Et donc cette semaine :

  • J’ai aménagé la véranda qui est ma pièce préférée dans la maison… Le genre de pièce qui semble « hésiter » entre le cocon de l’intérieur et l’aventure de extérieur (ça vous rappelle quelqu’un ?!)… Le genre de pièce qui ne prend pas de décisions ;-)… Bref, nous avons acheté quelques jolis meubles pour compléter le peu de meubles que nous avions (c’est qu’il y a une sacré différence de superficie entre notre appart à Paris et cette immense maison ici !).

  • Il ne s’est pas passé une journée sans que je ne croise une à trois araignées ! Bon, ce n’est sans doute pas la faute aux Anglais mais forcément, ça me change de la vie en appartement et ça me passe l’envie de marcher pieds nus !
  • En petits Parisiens, Ticoeur et Titpuce n’ont pas du tout le réflexe d’aller jouer dans le jardin. J’espère que ça viendra car c’est quand même sympa et pour l’instant je suis la seule à en profiter de ce jardin, pour faire bronzette en buvant du thé !
  • Lors de nos achats de meubles, nous avons pu remarquer la « surpolitesse » des Anglais. Franchement, ça me fait rire car c’est si exagéré ! ça sonne faux d’ailleurs, très hypocrite je trouve mais néanmois on ne peut pas le nier : c’est plutôt agréable au final… En choisissant une table basse qui n’était plus en stock, nous avons eu le droit à une phrase du type « je suis ravi que vous ayez choisi de venir chez nous aujourd’hui et que vous aimiez tant notre collection, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour vous satisfaire mais je suis absolument navré de vous annoncer, qu’hélas, pour l’instant, il ne reste plus de table dans ce modèle… » ! Faut l’imaginer en anglais et avec la petite moue qui va avec ! Un régal ! Encore faut-il avoir le temps d’écouter ces phrases à rallonge ;-)… Ah la Parisienne !
  • Nous avons pris un abonnement à internet et nous avons internet. Franchement, après toutes les galères que j’ai eu avec l’installation de différentes box en France, je trouve ça pas mal !
  • Toutes les livraisons sont arrivées avec une ponctualité incroyable ! Les livreurs te disent par exemple qu’ils passent entre 11h37 et 12h37 et ils le font ! En France, c’est déjà une chance quand on t’annonce si le passage est le matin ou l’après-midi ! Quant aux paiements par virements bancaires, ils sont quasi immédiats, ce qui est très pratique.
  • A priori l’assurance va nous rembourser le lit qui a été abîmé pendant le déménagement et nous donner une petite compensation pour les rayures sur le piano…
  • La taxe d’habitation est déjà arrivée ! Et… elle arrivera tous les mois ici ! Après ça, on ne trouvera plus que cette taxe est trop élévée en France !
  • On a reçu une lettre de menace d’amende car on ne s’est pas inscrit aux impôts pour la redevance TV. Forcément, car nous n’avons pas de télé ! Et donc, ils vont nous envoyer une visite de contrôle car ils ont du mal à le croire ! Et bien qu’ils viennent : nous n’avons jamais eu de télé et nous vivons très bien sans ! En même temps, j’allais chaque semaine au ciné et au théâtre à Paris… :-)… Bon, il nous reste internet et Netflix of course !
  • Passage à la bibliothèque du village d’à côté (car il n’y en a pas dans le nôtre…) : c’est la misère côté choix mais pour l’instant, comme les enfants ne savent pas lire en anglais on s’en contente et je prends quelques livres faciles pour les mettre tout doucement dans le bain.
  • Grosses courses chez Waitrose : franchement c’est bien comme supermarché… J’ai vécu aux Etats-Unis. J’avais peur que ce soit la même galère mais non : y a plein de produits de qualité ici !
  • Achat d’une petite voiture avec volant à droite  ! Cela faisait 20 ans que je n’avais pas de voiture. A Paris, je ne me déplace qu’à vélo ou en métro donc la perspective de conduire me stresse et surtout me déplaît… Sauf qu’ici, il n’y a pas le choix ! Alors pour atténuer la galère, on a choisi une vieille petite Polo avec une boîte automatique afin que je n’aie pas à passer les vitesses de la main gauche (sachant que j’ai déjà du mal à les passer de la main droite !). J’ai commencé par de petits trajets. J’essaie de les mémoriser… On y va doucement mais sûrement… La semaine prochaine, ce sera « ma rentrée », celle de maman-taxi ! Pfff !…
  • « Papa Voyage » s’habitue à son travail ici : en résumé c’est le même boulot qu’à Paris mais sans cantine, sans café et avec beaucoup de thé :-). Aussi, la journée est décalée : les Anglais arrivent très tôt au bureau et finissent beaucoup plus tôt. Donc, on peut profiter de plus longues soirées en famille. L’occasion de faire un BBQ chaque soir cette semaine !
  • Un couple de voisins est venu se présenter très chaleureusement en nous disant que l’ambiance était très bonne dans le quartier… A suivre ! On se demande s’il faut faire un pot et inviter quelques voisins ? Une idée des coûtumes anglaises ?
  • Nous avons mangé notre premier « crab sandwich » au bord de l’eau ! L’avantage de vivre à la mer !
  • Evidemment, en grands voyageurs que nous sommes, nous ne risquions pas de rester terrer dans notre petit village alors qu’il fait si beau et que nous avons rapatrié notre van ! Alors ce week-end, nous avons fait notre première sortie en campervan et nous avons passé la nuit dans la New Forest. C’est juste à côté de chez nous et c’est une forêt particulièrement belle, et surtout, comme vous pouvez le voir sur la photo, elle est particulièrement habitée ! Je ferai un billet pour vous en parler, et il y en aura sans doute plusieurs car je pense que nous y irons régulièrement les week-ends où il ne pleuvra pas ;-)…

visiter la New Forest

Et donc notre village anglais ressemble à quoi ?

Je me sens totalement dépaysée ici. Cela peut paraître étrange car nous ne sommes pas si loin de la France mais je crois que c’est le côté sauvage de notre nouvel environnement qui me crée une impression de décalage… Forcément, lors de nos voyages, nous avons vu des paysages sauvages, bien plus sauvages d’ailleurs… mais nous n’étions alors que d’humbles observateurs de passage. Là, je ressens un sentiment différent car notre maison est ici et que je n’ai jamais habité dans un petit village dans ce genre… Quel genre au juste ? Et bien, c’est un village qui me donne une impression de bout du monde… Pourquoi ? Il y a deux pubs, deux mini salons de thé, une église et une cabine téléphonique…

Mais à part ça : rien… la rue principale donne sur la mer…

Mais le bord de mer n’est pas aménagé… En fait, on descend les ruelles, on arrive dans un décor de marais et on attérit dans la boue (je vous le vends bien !) avant d’arriver à la mer !… Regardez et vous comprendrez…

Pas de jolies plages, pas de quai aménagé, pas de petites maisons au bord de l’eau, pas de décor pittoresque… C’est la nature toute simple…ça a son charme aussi. En plus, ça pue les algues dirait Titpuce !!!… Heureusement, il y a tous ces voiliers, si majestieux… Beau ou pas beau, je sais pas, mais ce village c’est chez nous pour les deux prochaines années alors on va en profiter !

Belle rentrée à vous tous et je vous raconterai la nôtre dimanche prochain !

 



Commentaires

  1. Non pas besoin de faire de pot d’arrivee avec les voisins mais aller dire bonjour leur fera plaisir et permets de débuter des relations cordiales. Attention ne pas s attendre à ce qu ils vous fassent tous entrer, l’Anglais est très “private” sur son chez soi. Je vous conseille de lire le livre “watching the English “ de Kate Fox pour comprendre tout cela car beaucoup de choses vont vous déboussoler, surtout habitant à la campagne. Bon courage!

    • Merci pour ce conseil ! Et je vais de ce pas commander le livre !

  2. Bonne rentrée à tes enfants ! je n’avais pas compris que tu quittais ton travail, je pensais au contraire que c’était lié…
    ma fille non plus n’allait pas trop dans le jardin à notre arrivée à la campagne, on sent vraiment la différence entre les enfants élevés en ville et ceux élevés avec la nature à proximité !
    Bonne acclimatation ! j’aurais dit aussi comme Camille, pour les voisins… ce n’est pas comme à l’américaine où tu arrives avec tes cookies pour te présenter aux voisins 😉

    • Et oui, c’est mon mari qui est muté (par sa boîte française), alors qu’effectivement, c’est moi qui bossais pour des Anglais ! Ouf, pour les coockies, je sais pas les faire :-). Bises et bonne rentrée !

  3. Effectivement, ça ne respire pas tout le temps l’enthousiasme, mais beaucoup de curiosité, et finalement, je trouve ça presque plus sain 😉
    Je suis certaine que vous allez trouver vos marques, et probablement nous régaler avec tous les billets « Made In England », j’ai bien hâte !
    Welcome home !

    • Merci. A vrai dire, j’ai hâte que les enfants commencent l’école (dans 3 jours)… Cela nous donnera des repères ! A bientôt !

  4. Bonne installation
    Hâte de lire la suite de vos aventures

  5. Il me tarde de suivre vos aventures ! Et bien que le cadre et les conditions n’aient rien à voir, ça me rappellera mon expérience d’etudiante célibataire londonienne qui a duré 3 ans.il y a fort longtemps !

    • Ah Londres ! Pfff ! Veinarde !

  6. Le fait de savoir que c’est à durée déterminée change aussi la perception. Tu sais que ça va passer très vite. Déjà bien qu’il y ait 2 pubs et 2 salons de thé ;-)!

    • C’est certain ! Ce n’est pas la même approche ! Je n’aurais pas « signé » pour toujours même si … qui sait combien de temps nous resterons ! Les salons de thé c’est vraiment pour les petits vieux du coin :-). Mais les pubs sont bien !

  7. Je rêverais d’une expatriation en famille en Angleterre 😊 Quelle chance ! Je suis depuis peu vos  » aventures « . Merci pour ce dépaysement !


Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :oTZqww

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.