Les coulisses de notre tour du monde en famille : 8 mois, le clap de fin !

Et voilà, il est arrivé bien vite notre 8iè mois de voyage !  Nous avons l’impression d’être partis hier et en même temps, nous avons vu tellement de choses, nous avons vécu tant de bons moments dans tous les pays sur notre passage, que forcément il a bien fallu du temps pour faire tout ça !

Nous venons donc de rentrer. « Papa Voyage » a déjà repris le travail ; moi je suis dans les cartons et les enfants passent leur temps à enfiler tous les déguisements qui leur avaient manqué ! C’est donc entourée d’une fée rose et d’un chevalier bleu que je déballe les valises :-).

OLYMPUS DIGITAL CAMERADernier trajet de notre itinéraire…

Avant de vous parler de notre retour plus en détails à travers un « questions/réponses » que je suis en train de préparer, voici tout d’abord les coulisses de ce 8iè mois de Tour du Monde en famille, 8iè mois que nous avons passé en Europe, d’abord dans le sud de la France entre Aix-en-Provence et Antibes puis en Allemagne, au sud dans la région de Stuttgart et au nord au bord de la Baltique. A chaque fois, il s’agissait d’un retour à nos racines…

Du côté des enfants :

Titpuce a pu renforcer son allemand. Je l’ai même entendue parler allemand toute seule en jouant à la poupée. Il lui arrive aussi de parler en allemand à son frère, ce qu’elle ne faisait jamais auparavant.

Les enfants ont continué leur collection de coquillages et nous ramenons donc dans nos valises un petit sac avec une dizaine de coquillages de chaque endroit où nous sommes allés… Comme quoi : on voyage très léger mais il y a des priorités ;-).

Ticoeur nage vraiment de mieux en mieux et adore ça mais il veut soit masque et tuba sans aucun flotteur, soit la tête hors de l’eau avec flotteur… Quant à Titpuce, depuis Bali (où elle était à l’aise) elle n’a fait que retrouver sa peur de plus en plus grande chaque jour. J’ai du mal à comprendre les pas en arrière. Maintenant elle veut bouée+tenir maman… Mais bon, on y va en douceur et j’ai déà prévu que nous irons souvent à la piscine dans les prochains mois.

L’autre chose certaine à propos des enfants c’est qu’ils ont vraiment grandi ! En tout cas d’après tous les messages que vous m’avez laissés pour me le dire ;-).

suite

Du côté des parents : 9 ans de mariage !

Si nos 8 mois de voyage ont filé à toute allure alors que dire de ces 9 dernières années ? Je ne dirais pas que j’ai l’impression que c’était hier car dans mon passé proche je me vois avec mes enfants ; la période « avant d’être maman » me semble une autre période, ni proche, ni éloignée mais différente. Mais globalement : oui, ces 9 années sont passées très vite ! Et l’équation 9 ans = 2 enfants + 2 tours du monde me paraît déjà pas mal non ?

Car en effet, il y a 8 ans exactement nous sommes rentrés de notre premier « tour du monde » – c’était notre voyage de noces… Il faudra que je vous parle des ressemblances et différences entre un Tour du Monde en amoureux et un Tour du Monde en famille. Dans les deux cas, les mêmes motivations : non pas celle de faire le Tour du Monde pour faire le Tour du Monde mais l’envie et la folie de réaliser nos rêves, le plaisir de voyager comme on aime et surtout de partager des expériences qui nous font grandir ensemble et chacun de nous… Les grandes paroles c’est bien mais un anniversaire de mariage ça se fête et donc nous avons dîné en tête à tête (merci Omi et Opa pour le babysitting) dans un super resto étoilé en Allemagne. Un repas parfait, plus proche de la cuisine française que de la cuisine allemande d’ailleurs…mais chut ;-).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les retrouvailles avec nos familles : 

En août, nous avons revu mon grand-père, ma belle-famille et même une amie qui est venue nous voir en Allemagne avec son camping-car ! (à cause d’elle, les enfants réclament le prochain roadtrip en campervan !). A Paris, nous commençons à revoir quelques amis, au compte goutte pour l’instant car il nous faut le temps « d’attérir ». Cela fait toujours bizarre les retrouvailles après de longs mois. On ne sait pas vraiment par où commencer pour tout se raconter et au final on se raconte peut-être encore moins de choses que d’habitude… Il va donc aussi nous falloir du temps pour être à jour de tout ce que nous avons loupé !

P5251588

***

Je vous raconte très vite les détails du retour : les réactions des enfants, le vécu des parents et notre réinstallation. Je peux déjà vous dire qu’il ne faut pas s’inquiéter : le retour n’est pas un choc mais juste une étape naturelle… Oui, cela nous fait quelque chose de rentrer ; oui c’est un changement mais nous avons l’habitude de partir et l’habitude de revenir.

Et puis les voyages c’est pas terminé bein sûr ! Il ne me faut que 10 minutes pour refaire nos valises ;-).

 

 


Billet classé dans : Notre Tour du Monde 2016, Voyages avec enfants

Un air de la Baltique nous chante le retour…

Notre dernière étape nous a conduits en Allemagne, au bord de la mer Baltique, près de Kiel, du côté de Laboe et d’Eckernförde. Des endroits paisibles, loin des foules. L’idéal pour prendre un gros bol d’air marin et profiter de grands espaces avant le retour à Paris. C’était une étape de tout repos, en famille, plus exactement dans ma belle-famille (je réalise une fois encore la chance d’avoir une belle-famille en or…). D’excellents moments donc et la découverte d’un coin de l’Allemagne que je ne connaissais pas encore. Faut dire, c’est un peu le bout du monde là-haut ! J’ai davantage eu l’impression d’être en Scandinavie qu’en Allemagne d’ailleurs. J’y ai ressenti la même atmosphère qu’en Norvège par exemple. Un sentiment de paix, dans un cadre simple et sauvage. J’ai beaucoup aimé les petites cabanes de plage qui ressemblent à de petits paniers (Strandkorb), des petits nids d’amour où se cachent des amoureux… Alors, oui l’eau est (très !) froide mais qu’importe ! Le vent souffle, les enfants jouent aux pirates (en parlant allemand entre eux, pour la première fois !) et on reste à admirer la mer jusqu’au coucher du soleil, en dégustant des petits pains au hareng. On regarde les bateaux et… : j’ai envie de prendre le large…

Voici en photos un petit air de la Baltique… Un petit air de veille de Grand Retour…

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

De Stuttgart , nous y sommes allés en voiture en faisant le trajet sur deux jours. Vous pensez sans doute que ce n’est rien par rapport à la traversée du désert australien mais disons que c’est très différent et surtout pas mal plus stressant pour moi car ces autoroutes allemandes sans limite de vitesse malgré un trafic très dense ça me donne le tournis ! Pour Ticoeur et Titpuce, par contre, un roadtrip avec Omi comme super animatrice à bord c’est vraiment « La croisière s’amuse » ! 

A notre arrivée au bord de la Baltique, j’ai retrouvé ma zénitude. Comme quoi, parfois (comme dans le cas de notre périple australien) c’est le trajet en lui-même qui m’apaise et me donne un sentiment de liberté ; d’autres fois, c’est l’arrivée qui m’offre cette plénitude… A méditer cet hiver ;-).

Et vous ? Vous connaissez la Baltique ? Auf Wiedersehen!


Billet classé dans : Notre Tour du Monde 2016, Plages, Voyages avec enfants

Balade dans Aix-en-Provence

Après avoir rendu visite à ma famille paternelle en Sicile, nous avons pris la direction d’Aix-en-Provence. C’était l’occasion de retrouvailles avec mon Pépé (côté maternel) et de quelques bons moments de rigolade car imaginez-vous un peu : mon grand-père parle français avec un accent italien, la dame qui s’occupe de lui est Roumaine, mon oncle qui vit juste à côté est marié à une Thaïlandaise (ils parlent anglais et thaï ensemble) et mes enfants discutent en allemand avec mon mari ! Vous voyez l’ambiance à table ? C’était énorme ! A plusieurs moments tout le monde parlait sans vraiment se comprendre : la tour de Babel c’est rien à côté !

En tout cas, c’est toujours avec plaisir que je retrouve Aix-en-Provence et nous avons profité de douces balades dans la ville. Je vous emmène ?

Aix-en-Provence

Le samedi matin, nous n’avons pas manqué les différents marchés. Ma puce adore le marché aux fleurs et forcément elle nous a demandé d’acheter un gros bouquet.

marché aux fleurs Aix-en-Provence

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lire la suite


Billet classé dans : Citytrip, Notre Tour du Monde 2016, Voyages avec enfants

Agrigente en Sicile : retour à mes racines.

Après la Sardaigne, nous avons fait un saut de puce en direction de la Sicile, île de mes origines. Toute la famille de mon père vient d’un village à côté d’Agrigente dans le sud donc c’est tout naturellement là-bas que nous nous sommes installés, chez une de mes nombreuses cousines.

Nous sommes arrivés à Palerme, et ceux qui ont déjà voyagé en Sicile savent qu’Agrigente ce n’est pas la porte à côté. Du coup, aussi bien à l’aller qu’au retour, nous avons passé une nuit à Castellammare del Golfo qui a l’avantage d’être un joli village de pêcheurs à seulement 30 minutes de l’aéroport. Je conseille à tout le monde de commencer des vacances siciliennes par cet endroit car c’est très agréable, dépaysant et cela vous évite de démarrer par le chaos de Palerme, ce qui est sans doute mieux si vous êtes en famille (j’écrirai un article sur Castellammare del Golfo). Je vous rappelle d’ailleurs que j’avais publié il y a quelques temps, une idée d’itinéraire en Sicile.

Le lendemain, pour rejoindre Agrigente, nous avons roulé 3h et nous sommes arrivés dans ma famille. Que ça fait du bien, après un Tour du Monde de retrouver ses racines ! Un ressourcement ! Un retour aux « essentiels » : une famille joyeuse, passionnée, bavarde ; des tablées avec minimim 10 personnes, des assiettes remplies de bonnes choses et des conversations animées (en dialecte ou plus rarement en bel italien ;-)) pour se raconter tout ce qui s’est passé depuis notre dernier passage.

De la maison de ma cousine on admire la mer, les temples au loin, le jardin rempli de pistachiers, d’oliviers et de vignes et les couchers du soleil bien sûr. Même si je suis née à Paris et si ma maman est française, clairement, à chaque fois que je vais en Sicile, je me sens bien, je me sens chez moi, sereine, au coeur d’une famille très chaleureuse et généreuse : ma famille.

Après cette rapide autobiographie, voici en images quelques exemples de ce qu’on peut voir à Agrigente et dans ses environs :

La Vallée des Temples d’Agrigente :

J’y vais depuis que je suis toute petite ; c’est comme un pélerinage obligé auquel je prends plaisir à participer à chacun de mes voyages en Sicile. C’est le site touristique le plus connu de la région et c’est vraiment à découvrir ! Juste avant le coucher du soleil, les lumières sont superbes (et il fait moins chaud !). La Vallée des Temples est située à 7km d’Agrigente.

la Sicile avec enfants

Agrigente et ses environs

Agrigente et ses environs

Agrigente et ses environs

 

Les Marches Turques :

Un autre endroit où j’aime aller à chacune de mes visites siciliennes. Cette curiosité naturelle imposante par sa blancheur qui semble tomber dans la mer est parfaite le temps d’une balade, sous un grand ciel bleu. Grimper les marches amuse les enfants aux yeux éblouis. En été, pour éviter les touristes il faut y aller avant 10h ou en toute fin de journée. Dans tous les cas, je ne recommande pas cet endroit pour la baignade car l’eau n’y est pas propre (à cause du grand port juste à côté). C’est juste un lieu de promenade et de découverte mais un lieu à ne pas manquer (par beau temps !). Les Marches Turques se trouvent à Porto Empedocle, à 10km d’Agrigente.

Les marches turques sicile

Agrigente et ses environs

La vieille ville d’Agrigente :

A découvrir : de jolies façades le long de la via Athenea et même un peu de street art ! N’oubliez pas d’aller manger une excellente glace chez Cuspidi !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Agrigente et ses environs

Le village de Favara :

C’est le village où vit ma famille. Ce n’est pas sur l’itinéraire des touristes mais il permet d’observer la vie locale, notamment le vendredi, jour d’un immense marché. En fin d’après-midi, direction le centre : je conseille de démarrer sur la Piazza Cavour puis de déambuler dans les vieilles ruelles et de s’arrêter brièvement au château avant de rejoindre la jeunesse locale dans la Farm Cultural Park située dans d’anciennes impasses, les « 7 Cortile » : vous pourrez y prendre un verre et admirer des expos d’art contemporain. Favara se trouve à 10km d’Agrigente.

Agrigente et ses environs

Agrigente et ses environs

Cultural Farm Favara

Voilà pour le résumé de notre étape en Sicile qui vous montre la philosophie de notre fin de Tour du Monde : retourner à nos racines après un long voyage et nous ressourcer dans nos familles avant de rentrer à Paris… Prochaine étape : Aix-en-Provence du côté de mon grand-père maternel !

OLYMPUS DIGITAL CAMERADepuis la terrasse de ma cousine : comment est la mer aujourd’hui ?

Alors ? Il est joli le coin de mes racines non ?


Billet classé dans : Citytrip, Notre Tour du Monde 2016, Voyages avec enfants

Nos 2 semaines en Sardaigne : une histoire de plages

Ah qu’elles sont belles les plages de Sardaigne ! Et si nombreuses ! La Sardaigne, nous ne connaissions pas encore : comme j’ai la moitié de ma famille en Sicile, nous avons souvent opté pour l’option sicilienne. Depuis quelques années, nous avons également pris l’habitude d’aller en Corse régulièrement et l’île de Beauté nous a toujours enchantés ; cette année, pour une fois, on a tenté la Sardaigne et c’est encore une expérience différente. Je ferai d’ailleurs un billet pour comparer Sicile-Sardaigne et Corse pour ceux qui hésiteraient entre ces trois destinations méditerranéennes. Je peux déjà vous dire que ce qui nous a le plus marqués en Sardaigne ce sont les plages, d’où ce billet pour partager avec vous celles que nous avons testées et approuvées le mois dernier.

Je précise que je n’ai pas retouché les photos ci-dessous. Oui, les couleurs sont vraiment si belles, l’eau si claire et ça ressemble parfois aux Maldives !

belles plages de SardaigneCala Brandichi

Pour resituer dans notre itinéraire autour du monde : nous sommes rentrés de Rio début juillet par un vol pour Francfort, puis nous sommes montés dans un train pour Stuttgart où nous avons récupéré mes beaux-parents avant de nous envoler le lendemain pour Olbia en Sardaigne, première étape de notre petit Tour d’Europe qui terminera notre Tour du Monde.

Pendant nos 2 semaines en Sardaigne, nous avons choisi 3 points de chute, à partir desquels nous avons rayonné :

  • Costa Paradiso (au nord)
  • Bosa (à l’ouest)
  • Posada (à l’est)

SardaigneNos 3 points de chute en Sardaigne

Plages près de Costa Paradiso :

La crique de Costa Paradiso, accessible par un agréable sentier (10 minutes). Le chemin pour y aller est agréable à condition que vous évitiez les heures chaudes. Les enfants ont aimé se baigner dans le bras de rivière qui arrive sur cette plage.

belles plages de SardaignePlage de Costa Paradiso

Cala Sarraina (accès très facile, à deux pas du parking). Petit bar de plage très agréable. 

belles plages de SardaigneCala Sarraina

Lu Litarroni/Naracu Nieddu : plusieurs accès possibles. Nous recommandons celui qui arrive devant les restaurants/bars avec le petit chemin ombragé pour s’y rendre (10 minutes). Parking payant (2€/h). Très grande plage de sable blanc. Bar agréable avec vue sur le plage. Un peu trop de vagues pour les enfants quand nous y étions.

belles plages de SardaigneLu Litarroni

belles plages de SardaigneMeilleur chemin d’accès pour Lu Litarroni

Plages près de Bosa :

La plage Compoltitu : en fait on a testé 3 plages près de Bosa mais celle-ci a été notre gros coup de coeur donc nous y sommes allées tous les jours et c’est celle que nous recommandons ! Remarque : pour y descendre c’est un peu sport mais tout à fait faisable (compter 10 minutes). C’est la plage qu’ont préféré Ticoeur et Titpuce car la mer était très calme et le niveau d’eau descend progressivement.

belles plages de SardaigneCompoltitu (Bosa)

belles plages de SardaigneCompoltitu (Bosa)

Plages près de Posada :

belles plages de SardaignePlage de Posada

belles plages de SardaigneCala Brandichi

belles plages de SardaigneIsuledda (San Teodoro)

belles plages de SardaignePorto Taverna

Nous avons également fait un tour sur les jolies plages suivantes mais nous avons moins aimé, essentiellement parce qu’il y avait trop de monde : La Cinta et Porto Istana.

Informations pratiques pour profiter des plages avec les enfants :

  • Prévoir un parasol car il y a rarement de l’ombre.
  • Nous avons privilégié la plage le matin avant 11h et l’après-midi après 16-17h pour éviter les fortes chaleurs. De plus, le matin, il y a peu de monde  (remarque : nous y étions mi-juillet – je pense qu’en août il y a beaucoup plus de touristes).
  • Nous avons bien profité des petits kiosques et bars de plage qui sont moins chers qu’en France. L’idéal pour prendre un café et offrir des glaces aux enfants.
  • Comme d’habitude, on n’oublie pas chapeaux, eau et crème solaire.
  • Je ne sais pas si c’est le hasard des plages où nous sommes allées mais aucune n’était surveillée :-(. De toute façon, on ne lâche pas les enfants des yeux.
  • Je vous donnerai le nom exact des plages sur les photos dès que j’aurai remis la main sur mes notes. C’est fou comme c’est le bazar dans nos sacs en cette fin de voyage !

plage sardaigneCala Brandichi

A part nos découvertes de plages nous avons visité des villages, en bord de mer ou dans l’arrière-pays. Nous avons également profité de la bonne cuisine locale. Je vous raconterai tout cela une prochaine fois. Je voulais surtout commencer par vous montrer la beauté des plages sardes car c’est vraiment ce que nous avons trouvé exceptionnel. Peut-être connaissez-vous déjà la Sardaigne et ses plages ? Des coins à conseiller ?


Billet classé dans : Notre Tour du Monde 2016, Plages, Voyages avec enfants