la véloscénie en famille

Nos aventures en famille sur la Véloscénie

Début mai, nous avons eu très envie de reprendre nos sorties vélo en famille. Nous avons déjà testé de nombreuses pistes cyclables en France mais il manquait la Véloscénie à notre liste. Qu’est-ce-que la Véloscénie ? Un beau parcours à vélo qui va de Paris au Mont Saint-Michel. La classe non ? Alors évidemment, sur un week-end de trois jours nous n’avons pas réalisé tout le trajet. Nous avons choisi la partie entre Rambouillet et Chartres en passant par Maintenon. La grande nouveauté par rapport à nos escapades vélo des années précédentes ? C’est que Ticoeur a pédalé lui aussi ! En effet, si vous vous souvenez bien, lors de nos derniers périples à vélo, nous avons voyagé avec les enfants confortablement installés dans une remorque. Mais les enfants ont grandi et la carriole est devenue étroite pour eux. Nous l’avons vendue à l’automne dernier et comme Ticoeur sait faire du vélo, nous nous sommes dit qu’il s’en sortirait si on partait en voyage itinérant. Nous n’avons pas mis la barre trop haute côté longueur des trajets et nous étions rassurés par la possibilité de raccourcir nos étapes si besoin en montant tout simplement dans un train pour quelques kilomètres. Bref, le voyage à vélo que je vous propose ci-dessous est vraiment accessible à tous, même si vous n’êtes pas de grands cyclistes et même pour des enfants débutants en vélotourisme. Alors, c’est parti ?

la véloscénie en famille

70 km en famille sur la Véloscénie

Départ (vendredi soir) : 6km de vélo pour rejoindre Rambouillet en train+vélo.

Pour démarrer votre parcours sur la Véloscénie, vous pouvez tout simplement commencer à Paris mais avec Ticoeur qui débutait en vélotourisme je n’étais pas confiante de le faire pédaler dans le chaos parisien. Comme nous habitons près de la Gare Saint-Lazare, nous avons donc pris un train pour Versailles en montant les vélos dans le train. A Versailles, nous avons pédalé entre la Gare Rive droite et la Gare Chantiers. Alors oui c’est du vélo en ville mais rien à voir avec Paris ! Il nous a fallu 15 minutes et c’était très simple. Si vous ne connaissez pas Versailles, je vous conseille d’ailleurs de choisir cette ville pour votre première étape sur la Véloscénie et ne manquez surtout pas la visite du célèbre Château de Versailles.

Comme nous connaissons déjà bien Versailles, nous avons opté pour un deuxième train qui nous a conduit de Versailles Chantiers à Rambouillet dont j’avais hâte de découvrir la forêt. Ainsi Rambouillet a été notre première étape.

On s’est posé chez Huttopia Rambouillet :

la veloscenie en famille

huttopia rambouillet

huttopia rambouilletNuit à Huttopia Rambouillet.

Jour 1 (samedi) : 23 km de Rambouillet à Maintenon

Visite de l’Espace Rambouillet (célèbre pour ses rapaces) puis visite de la Bergerie Nationale de Rambouillet. Après nos nombreux kilomètres dans la forêt (nous avons fait pas mal de détours), nous avons sorti notre jocker TER ! C’est pratique car le train passe souvent et sans réservation nous avons pu improviser de monter dedans (les vélos sont acceptés bien sûr !). Au total, nous avons quand même parcouru 23 km. Si vous souhaitez tout parcourir à vélo, l’étape officielle de la Véloscénie est de 16 km entre Rambouillet et Epernon + 17km entre Epernon et Maintenon (donc 33km en tout). Vous pouvez également monter dans le train à Epernon. Ainsi, vous modulez la longueur de vos étapes en fonction de votre énergie !

rapaces espace rambouilletLes rapaces de l’Espace Rambouillet

la veloscenie en famille

bergerie nationale rambouilletLa Bergerie Nationale de Rambouillet

Arrivée à  l’hôtel Castel Maintenon (et la joie d’avoir fini une belle étape !) :

Jour 2 (dimanche) : 29 km de Maintenon à Chartres

Visite du château de Maintenon puis étape 100% vélo jusqu’à Chartres (très beau tronçon !). A Chartres, nous visitons la Maison Picassiette. Balade nocturne dans la ville pour admirer Chartres en Lumières.

 

visiter maintenon en famille

la véloscénie en famille

A Chartres, le soleil sort enfin !

La Maison Picassiette

On se pose à la Villa Saint Pierre, très mignonne chambre d’hôte située dans le centre de Chartres :

Chartres en Lumières : La Cathédrale

 

Jour 3 (lundi) : 12 km à Chartres – retour en train à Paris

Visite de la Cathédrale de Chartres, du centre ville, balade vélo sur la voie verte. Retour en TER à Paris (train direct pour la gare Montparnasse ou si vous préférez arriver à Saint Lazare, vous changez comme nous à Versailles.)

Vieux Chartres

La Véloscénie traverse Chartres

 

Bien préparer sa sortie vélo en famille :

  • Quel équipement ? Nous avions deux vélo adultes. Sur le vélo de mon chéri : deux sacoches vélo et un siège-vélo pour Titpuce. Sur mon vélo : une sacoche vélo. Pour Ticoeur : vélo enfant. Nous avions aussi quatre ponchos pour la pluie (et ça nous a bien servi !) et enfin, quatre casques bien sûr !
  • Entraînement avant le voyage ? Ticoeur n’avait jamais fait de voyages itinérants à vélo avant ce grand week-end sur la véloscénie ; par contre, nous avions organisé plusieurs sorties vélo de 10 à 15 kilomètres dans le Bois de Boulogne.
  • Longueur des étapes ? Ce n’était pas simple d’évaluer combien de kilomètres Ticoeur pourrait pédaler par jour. Quand nous partions avec les enfants dans la remorque nous fixions nos étapes à 70km or là il fallait clairement s’adapter à son âge. J’ai donc demandé conseil autour de moi, lu quelques avis sur les forum et j’en suis arrivée à la conclusion que 20 à 25km était la bonne dose. C’était parfait ! Pour ce premier essai, nous avons choisi un parcours où il était possible de monter dans un train à chaque étape si nécessaire. A présent, je suis 100% confiante que nous pourrons organiser dans le futur des voyages à vélo avec des étapes de 20 à 25km voire un peu plus.
  • Autres conseils  : nous avons installé sur le vélo de Ticoeur un petit compteur. Ce petit accessoire s’est avéré fort utile car regarder la vitesse et voir défiler les kilomètres ça l’a bien motivé ! Bizarrement, nous avons remarqué que Ticoeur avait chaque jour un petit coup de fatigue au bout de 5 kilomètres mais passer ce cap on ne pouvait plus l’arrêter et il ne cessait pas de nous doubler ! Enfin, pour une première fois, un week-end de 3 jours c’était une durée idéale.
  • Pourquoi choisir la Véloscénie ? Le parcours était simple, bien indiqué, le terrain plat. Nous avons pédalé sur des chemins de forêt, sur des voies vertes, des pistes cyclables et sur des routes de campagne (avec peu de passage de voitures). Finalement, il n’y a que dans les villes qu’il fallait faire un peu attention mais Rambouillet, Maintenon et Chartres sont bien tranquilles par rapport à Paris. Pas d’inquiétude donc, même si comme la maman anxieuse que je suis vous répéterez tout le temps « roule bien à droite » ! Bref, la Véloscénie c’est facile et adapté pour les familles ! Plus d’infos sur le site de la Véloscénie (en chemin, nous l’avons régulièrement consulté pour trouver des aires de pique-nique).

Il me reste à vous dire à quel point j’étais fière de mon Ticoeur qui a pédalé comme un chef, avec sourire et motivation, et ce malgré une météo capricieuse : un vrai petit cycliste ! Dans mes prochains articles, je vous parlerai de chaque étape, de nos découvertes à Rambouillet, à Maintenon et à Chartres !

Et vous ? Motivés par un road trip en famille sur la véloscénie ?

Week-end vélo avec les enfants en bord de Loire

Fin avril, nous avons passé en grand week-end près de Tours pour trois jours de vélo avec les enfants sur l’itinéraire de la Loire à vélo, célèbre piste cyclable agréable et facile. Comme je vous l’avais déjà dit, cette année nous essayons de profiter un maximum de nos week-ends pour faire du vélo en famille avec Ticoeur et Titpuce dans la remorque. Il faut dire que nous sommes de grands fans de vélo mon mari et moi. D’ailleurs, c’est la troisième fois que nous parcourons une partie de la Loire à vélo : nous avions testé la piste aux alentours de Blois et une autre fois près d’Angers. Cette-fois-ci, nous avons exploré la partie proche de Tours avec au programme des visites de châteaux et de villages.

Notre itinéraire :

J-1 : Arrivée et découverte de Tours et du vignoble de Vouvray (50km)
Paris ->Tours en TGV (1h)
Tours- > Montlouis-sur-Loire (16km) : première mise en jambes pour poser quelques affaires dans notre chambre d’hôte pour le week-end
Montlouis-sur-Loire (16km) -> Tours : même paysage dans l’autre sens 😉 Déjeuner dans l’adorable centre de Tours, près de la place Plumereau
Tours-> -> Rochecorbon ->Vouvray : pause goûter pour les enfants et visite de cave
Vouvray-> Montlouis-sur-Loire
Pas mal de fatigue. On s’endort quasi en même temps que les enfants !

J-2 : Visite du château de Langeais (60km)
Montlouis-sur-Loire ->Savonnières : pause au parc
Savonnières ->Villandry : pause déjeuner dans une ferme pour le plus grand bonheur de Ticoeur.
Villandry -> Château de Langeais : un vrai château fort avec un pont-levis. Ticoeur a adoré la visite et s’est pris pour un chevalier. Vraiment une étape que nous recommandons pour une visite en famille. Pour les enfants, il y a tout un tas de jeux très sympas dans le parc du château
Retour à Tours en train (les TER acceptent les vélos gratuitement et sans réservation) et fin du trajet en vélo jusqu’à Montlouis-sur-Loire

J-3 : Visite du château de Chenonceau (60km)
Montlouis-sur-Loire ->Chenonceau (il s’agit d’un itinéraire bis – un peu sport avec la remorque car pas mal de petites routes vallonnées).
Visite de ce célèbre château de la Loire qui est en fait sur le Cher ;-). C’est vraiment un des plus beaux avec sa construction par dessus l’eau et ses superbes jardins.
Retour à Tours en train – pause goûter près de la Cathédrale puis retour sur Paris en TGV.

Tours, Savonnières, Rochecorbon, Vouvray, le château de Langeais et le château de Chenonceau : autant d’étapes que nous avons aimées découvrir en famille !

LoireRochecorbon

PlumereauPlace Plumereau, Tours

SavonnieresArrivée sur Savonnières

pauseDéjeuner à L’Etape gourmande, Villandry

LangeaisArrivée sur Langeais

PausePetite pause

troglodyteHabitations troglodytes en bord de Loire

cave_vouvray

Cave typique de Vouvray

Langeais_chateauChâteau de Langeais

paysage

Chenonceau_castleChâteau de Chenonceau

remorqueAmbiance dans la remorque

Logistique :
TGV : nous avions réservé 2 places pour nos vélos (10€ par vélo). Notre remorque se plie facilement et n’encombre pas trop. Nous l’avons glissée entre les deux vélos. Évidemment, il faut quand même prévoir d’arriver bien tôt à la gare pour ne pas stresser entre les bagages, la carriole, les vélos, les enfants (je recommande 45 minutes avant le départ du train pour zéro stress).
Bagages : nous avons pris 2 sacoches vélo, un petit sac à dos et le sac à langer pour les affaires des enfants (ce dernier se glisse dans le petit coffre de la remorque). Bref, nous avons voyagé léger.
Hébergement :
Pour ce premier essai de trois jours de vélo avec la remorque, nous avons préféré ne pas faire un voyage itinérant afin de pouvoir laisser une partie des bagages dans le lieu où nous dormions.
Repas :
Nous avons fait les courses au supermarché du coin pour nos petits déjeuners, les goûters et nos dîners. Les midis, nous avons mangé au restaurant.
Rythme des enfants :
Nos balades en vélo collaient parfaitement au rythme de Titpuce et Ticoeur : généralement, nous décollions vers 10h puis nous faisions 2h de vélo pendant lesquelles Titpuce dormait presque 1h tandis que Ticoeur jouait ou nous posait un tas de questions. A midi, pause déjeuner puis reprise du vélo pendant 2h ou 3h, sur le temps de la sieste (les deux ont très bien dormi dans la carriole). A leur réveil, ils jouaient ensemble dans la remorque (beaucoup de rigolades mais quelques disputes également ;-)) et ensuite nous faisions la pause goûter avant d’entamer le retour en train.

Carnet d’adresses :

L’Etape Gourmande : c’est la ferme où nous avons déjeuné le premier jour. Le repas était excellent, très gastronomique alors que je m’attendais à une cuisine basique du terroir. Le cadre est bucolique avec une grande terrasse au soleil. Les enfants peuvent jouer pendant que nous mangeons et puis surtout aller voir les animaux. En plus, l’accueil était excellent et très attentionné à l’égard des enfants. Bref, une très bonne adresse si vous passez à Villandry (24,50€ pour E+P ou P+D  et 30, 50€ pour E+P+D).

La maison que nous avions réservée était vraiment belle, confortable et idéale avec les enfants.

L’office du Tourisme de Tours est assez impressionnant en terme de taille, de design mais surtout de documentations utiles et gratuites : les cartes des pistes cyclables étaient très bien faites.

Nous avions également téléchargé l’application de la Loire à vélo.

Week-end vélo avec les enfants en bord de Loire

Bref, une escapade vélo très réussie qui nous donne envie d’en prévoir d’autres prochainement !