Pourquoi voyager avec ses enfants ?

Et pourquoi pas 😉

Non, sans rire, j’aborde le sujet aujourd’hui parce que figurez-vous que cette question on me l’a souvent posée.

La phrase qui revient le plus souvent et de nombreux parents voyageurs me l’ont confirmé c’est : « pourquoi voyager avec vos enfants si petits alors qu’ils ne s’en souviendront pas ? » De loin, c’est l’argument qui m’a été le plus souvent donné pour justifier du non-sens de voyager avec de jeunes enfants et j’avoue que cela me laisse songeuse…

Voyager avec ses enfants c’est le plaisir de passer du temps ensemble en découvrant le Monde
Certains supposent donc que seuls les souvenirs justifient le voyage… Etrange non ? Parce que sincèrement, s’il ne fallait proposer aux bébés que des activités dont ils se souviennent et bien les emmener au square serait tout aussi inutile que les emmener en voyage non ? Et si on pousse le raisonnement à l’extrême, alors, autant laisser les bébés dans des placards puisqu’ils ne se souviendront de rien ! Bon, j’exagère, mais j’avoue que l’argument du souvenir me laisse perplexe… Par exemple, je réalisais récemment que même des voyages que j’avais fait à l’âge adulte ne m’avaient pas laissé beaucoup de souvenirs. Ainsi, je me souviens très peu de Vienne que j’ai pourtant visité à l’âge de 25 ans, ou encore de Séville que j’ai découvert à 28 ans ; pourtant, j’ai beaucoup aimé ces voyages… Les souvenirs sont parfois injustes ou irrationnels. C’est très beau d’avoir des souvenirs mais le cerveau a ses mystères et parfois ses zones d’ombres et on ne sait pas trop pourquoi on se souvient de certaines choses et pas d’autres (d’où l’utilité de tenir un blog d’ailleurs ;-)).

En tout cas, pour moi, la principale raison de voyager est le plaisir, la curiosité, l’envie de faire des rencontres… Et les enfants dans tout ça ? Pourquoi les emmener ? Tout simplement parce que c’est du temps passé 100% avec eux et pour eux. En voyage, nous sommes disponibles et reposés pour nous occuper totalement d’eux alors qu’au quotidien, on court à gauche à droite entre le travail et le reste ; et le week-end, il y a souvent des taches administratives, du rangement, des courses au programme. En voyage, nous sommes loin de tout ça. Il n’y a plus que nous, notre petite famille et le plaisir de passer du temps ensemble.

Pourquoi voyager avec ses enfants ?

Oui, c’est bien ça, la raison pour laquelle nous voyageons avec nos enfants c’est pour passer de merveilleux moments avec eux, dans un cadre différent, que nous choisissons pour qu’il soit agréable, intéressant et surtout adapté à un voyage avec enfants. Oui, parce que voyager avec ses enfants ne veut pas dire voyager n’importe où, ni n’importe comment ! Je l’ai souvent souligné dans mes différents billets mais il y a beaucoup de critères pour choisir une destination adaptée : la sécurité, le climat, la santé, le confort… Et il est important de voyager autrement, plus tranquillement, en respectant le rythme de l’enfant, ses siestes, ses heures de repas… A ce sujet, certains pensent qu’il est mauvais pour bébé de sortir de sa routine et de son quotidien. Je n’ai pas de réponse définitive sur le sujet mais de notre expérience, les enfants n’ont pas du tout semblé perturbés par le voyage. Ticoeur peut dormir n’importe où et aime manger de tout. Peut-être d’ailleurs parce qu’il a beaucoup voyagé. Je ne sais pas dans quel sens ça marche et puis chaque enfant est différent donc pas de règles sur le sujet.

Et ceux qui partent en voyage sans leurs enfants ? Et bien, je ne les juge évidemment pas car primo, pour choisir de partir avec ses enfants il faut être serein : si c’est une source de stress alors mieux vaut éviter car personne n’en profitera ; secondo, le couple peut avoir besoin de se retrouver. Nous réfléchissons d’ailleurs à nous organiser un petit week-end en amoureux. Par contre, pour l’instant, je ne me sens pas du tout capable de passer deux semaines à l’autre bout de la planète sans mes enfants mais c’est mon choix, mon sentiment, ça changera peut-être.

En aucun cas je cherche à convaincre de voyager avec enfants. Mon but est seulement de partager humblement notre expérience parce que je sais qu’il y a un tas de personnes qui ont envie de partir avec leurs enfants mais qui se posent beaucoup de questions et qui ne voient pas forcément ce projet comme une réalité possible. Je sais que personnellement, avoir rencontré de nombreuses familles de voyageurs pendant mon Tour du Monde m’a vraiment rassuré sur la logistique et sur l’expérience que cela pouvait représenter pour les petits : ils s’adaptent plus facilement à des situations différentes et cela leur apporte je pense une belle ouverture sur le Monde…

Bon, une dernière parenthèse pour dire qu’aux yeux de Ticoeur La Baule c’est sans doute aussi bien que l’île Maurice 😉 : dans les deux cas, il s’agit de très bons moments à la plage avec d’autres enfants. Alors, non, pas besoin d’aller bien loin pour faire plaisir à ses enfants, il y a un tas de belles destinations en France ou chez nos voisins. Les destinations plus exotiques c’est plutôt pour la météo, le dépaysement et la découverte d’autres cultures… Et parfois c’est moins cher d’aller loin que de louer une villa sur la Côte d’Azur !

Alors certes, mes enfants ne se souviendront pas de leurs premiers voyages mais je suis convaincue qu’il restera une trace des ces voyages en eux, que ces voyages auront contribué à les enrichir d’idées, d’envies, d’images; à les nourrir, à les construire… Ticoeur a adoré écouter de jeunes musiciens jouer des percussions sur les plages de Maurice. Il est très sensible à la musique. Il me reparle beaucoup des animaux qu’il a vus, des volcans, des montagnes… A l’école, il dessine des tas de baleines et de dauphins et la maîtresse doit se demander pourquoi 😉 Et par dessus-tout, il a aimé jouer avec des enfants de plein de cultures différentes. Donc à court terme, on peut même dire qu’il a de beaux souvenirs de nos voyages mais l’essentiel est ailleurs. L’important pour moi c’est qu’au moment du voyage, il était heureux. Voyager avec ses enfants, c’est leur apprendre à tisser des liens avec le Monde, en le découvrant et en apprenant à le respecter. Et avant tout, voyager avec ses enfants c’est tisser des liens très forts avec eux, des liens qui resteront à jamais quand les souvenirs, eux se seront évanouis.

Et vous ? Que pensez-vous du voyage avec enfants ?

Mes souvenirs de vacances #12

Cette semaine, avec Céline du blog Dans la peau d’une fille, nous vous proposons de nous faire voyager le plus loin possible en nous parlant de vos vacances au bout du Monde : quelle a été votre destination la plus lointaine ?

Mes souvenirs de vacances #12

Comment ça marche ?

– Tous les dimanches, nous vous proposons un nouveau thème autour des souvenirs vacances.
– Vous avez jusqu’au dimanche suivant pour participer en publiant un billet sur votre blog
– Vous pouvez publier une photo, un texte, un poème, une anecdote… Comme vous voulez !
– Vous laissez le lien en commentaire
– Nous n’oublions pas nos lectrices non-blogueuses qui peuvent participer en envoyant une photo que nous mettrons dans un album Facebook dédié à notre RDV.

Alors partantes ? Laissez-vous inspirer par notre thème : le bout du Monde !

Pour ma part, mes voyages les plus lointains ont été : la Chine, le Japon, les Philippines et l’île de Florès en Indonésie

J’ai choisi de vous montrer les Philippines, cet archipel de 7000 îles, peu touristique et pourtant si beau ! J’ai tellement aimé, que j’y suis allée deux fois pendant mon Tour du Monde !

Mes souvenirs de vacances #12Mes souvenirs de vacances #12Mes souvenirs de vacances #12Mes souvenirs de vacances #12Mes souvenirs de vacances #12Mes souvenirs de vacances #12Mes souvenirs de vacances #12Mes souvenirs de vacances #12

On attend vos participations du lundi 1er octobre au dimanche 7 octobre. Bon dimanche !

Christine et Céline

Edit du 30/09/2012 : exceptionnellement Céline ne publiera pas car son grand-père est parti pour un autre voyage, bien plus lointain… De grosses pensées pour toi et ta famille Céline…

Vos participations :

 La Nouvelle Calédonie avec Un poulet, une poulette, un poussin

La Malaisie chez Les voyages de Yeude

L’Australie chez Les Délices d’Anaïs

La Nouvelle Calédonie chez Voyages et enfants

L’Australie et la Nouvelle Zélande chez La Butte aux Cailles à Hong Kong