hôtel

beaucoup d’hôtels – même entre de gamme – sont équipés avec des lits bébé

Articles avec l'étiquette hôtel:

Pause romantique à la Villa Madame

La semaine dernière, j’ai arpenté les rues de Saint-Germain-des-Prés avec ma puce. Disons, que c’était notre première grosse journée shopping mère-fille ! Bien fatiguée par le tumulte de la rue, j’ai été ravie de faire une pause à la Villa Madame, dans la petite cour verdoyante puis – quand il s’est mis à pleuvoir- dans le salon chaleureux de ce bel hôtel romantique. J’y ai rejoint une amie pour prendre un verre et nous avons profité de la sérénité des lieux pour papoter et parler de nos prochains voyages bien sûr ! Je me faisais récemment la réflexion qu’étant parisienne, je ne connaissais que très peu les hôtels de la Capitale. Et quand je rentre dans un hôtel, c’est plutôt pour un brunch, un thé, un cocktail, un dîner, un Spa… Ce qui est finalement une autre belle façon de découvrir les hôtels de ma ville…

En tout cas, je retournerais bien volontiers me poser à la Villa Madame

Pause romantique à la Villa Madame

Pause romantique à la Villa Madame

Pause romantique à la Villa Madame
Pause romantique à la Villa Madame
Pause romantique à la Villa Madame

Et vous, de belles expériences dans des hôtels parisiens ?

L’hôtel Original invite au voyage imaginaire

Après notre longue escapade dans l’Océan Indien, notre retour à Paris a été un choc : le bruit, la météo, la foule… mais Paris reste Paris avec son charme, sa vie, et son lot de nouveautés ! C’est ainsi que pour ma première sortie parisienne, je suis allée découvrir l’Hôtel Original près de La Bastille, à l’occasion d’un petit cocktail… Dès mon arrivée, j’ai été séduite par la réception, l’intimité apportée par les tons violets et puis le design bien sûr ! Il faut dire que l’hôtel vient juste d’être refait par la créatrice de mode et de décoration  Stella Cadente, « l’étoile filante » en italien… et on comprend pourquoi ! Voyez donc en images…

Dès la réception nous sommes transportés dans le monde des rêves …

L'hôtel Original invite au voyage imaginaire

Vous pouvez jouer les princesses dans la chambre cristal où des centaines de pierres Swarovski ornent les murs !

L'hôtel Original invite au voyage imaginaire

Ou opter pour la féérie de la chambre dorée ou des forêts enchantées…

L'hôtel Original invite au voyage imaginaire

Les détails que j’aime : les lampes méduses un peu partout mais surtout les baignoires qui trônent au milieu de certaines chambres. Que j’aimerais y prendre un bain !

L'hôtel Original invite au voyage imaginaire

Enfin, en tant que maman, j’ai repéré la chambre familiale, « Alice » et son pays de merveilles où les enfants devraient aimer la cachette derrière le rideau !

L'hôtel Original invite au voyage imaginaire

Merci à Vagabondes pour la découverte de ce boutique-hôtel insolite et parisien où l’imaginaire est roi !

Alors, auriez-vous envie d’y séjourner ?

Hôtel Original
8, boulevard Beaumarchais
75011 Paris
01 47 00 91 50
à partir de 129 euros

L’hôtel Le Canonnier, île Maurice

Pour la fête des mères, je vous avais raconté que nous avions fait une belle parenthèse farniente en passant 3 jours à l’hôtel Le Canonnier, situé à La Pointe aux Canonniers,  jolie péninsule dont je vous ai déjà montré la plage. Là-bas, se dégage une impression de bout du monde : des rochers noirs, du sable doré, des pêcheurs au loin et une très belle vue sur l’île Coin de Mire… J’aime particulièrement l’endroit au soleil couchant…

L'hôtel Le Canonnier, île Maurice

L'hôtel Le Canonnier, île Maurice

L'hôtel Le Canonnier, île Maurice

L'hôtel Le Canonnier, île Maurice

L'hôtel Le Canonnier, île Maurice

Maintenant, voici une petite visite de l’hôtel :

Son jardin luxuriant…
L'hôtel Le Canonnier, île Maurice
L'hôtel Le Canonnier, île Maurice
L'hôtel Le Canonnier, île Maurice

…qui mène vers une immense piscine…
L'hôtel Le Canonnier, île Maurice
L'hôtel Le Canonnier, île Maurice

Un buffet joliment présenté sous une grande pergola…
L'hôtel Le Canonnier, île Maurice

Un mini club avec un personnel adorable. Ticoeur était fan ! Lui qui aime tellement rencontrer d’autres enfants… De plus, ce baby club a beaucoup de charme car il est situé dans un ancien phare du 18iè siècle…
L'hôtel Le Canonnier, île Maurice

Très original aussi : le centre de remise en forme se love au cœur d’un très vieux banian !… Un endroit incroyable, totalement adapté pour se ressourcer dans l’entrelacs des racines et branches bicentenaires……
L'hôtel Le Canonnier, île Maurice

Nous avons aimé :
– l’emplacement de rêve
– le mini club : l’accueil, le programme, le cadre…
– le concept de la chambre familiale : on dispose en fait de 2 chambres, une pour les parents une pour les enfants et chaque chambre a sa salle bain dont une avec baignoire ce que j’ai particulièrement apprécié.
– les activités nautiques incluses : notamment nous avons pas mal profité du pédalo car nous pouvions en faire à 4 !
– la variété du buffet : très bon et proposant un thème différent chaque soir (nous étions en demi-pension)
– la nurserie où l’on trouve table à langer, chauffe-biberon, tout pour bébé…
– le personnel adorable avec les enfants
– la propreté des lieux : jardin très soigné, parties communes et chambres très propres
– une vraie pause farniente sans se soucier de rien puisqu’on trouve tout à l’hôtel

Nous avons moins aimé :
– la déco des chambres : les chambres sont très fonctionnelles, propres et confortables mais je pense que quelques tableaux au mur et quelques éléments de décoration rendraient les pièces plus chaleureuses…
– la taille de ce type de structure (284 chambres) : j’ai un côté un peu sauvage sans doute 😉 mais pour moi, ça faisait beaucoup de monde même si je dois reconnaître qu’on ne se marche pas sur les pieds. A contrario, un grand hôtel a son avantage, surtout pour Ticoeur car nous y avons croisé plus de familles et donc plus d’enfants qu’ailleurs. Il serait heureux là-bas à Noël, moment fort de l’année, pendant lequel l’hôtel compte une bonne centaine d’enfants autour du sapin !

En conclusion, on recommande pour son ambiance familiale et son cadre. Hôtel parfait pour une pause farniente avec les enfants.

Un grand merci aux hôtels Beachcomber pour l’invitation.

L'hôtel Le Canonnier, île Maurice

Et vous ? Avez-vous déjà séjourné dans un grand hôtel à l’ambiance familiale ?

Ma fête des mères à l’île Maurice

Cette année, j’ai eu une fête des mères exceptionnelle car primo, c’était ma première fête des mères en tant que maman de deux enfants et secondo, c’était sous le soleil de l’île Maurice et pas dans n’importe quelles conditions puisque j’ai eu la chance de passer deux jours dans un grand hôtel de l’île : Le Canonnier. Je vous en parlerai bien sûr plus longuement à mon retour mais voici déjà un premier aperçu en images ….

Le joli parc de l’hôtel…
Ma fête des mères à l'île Maurice
Sa plage idéalement située à la Pointe aux Canonniers…
Ma fête des mères à l'île Maurice
Et le coucher de soleil de cette même plage…
Ma fête des mères à l'île Maurice
Aussi, mon chéri m’a offert un joli bijou d’artisanat local…
Ma fête des mères à l'île Maurice

Bref une fête des mères mémorable !

PS : allez faire un tour chez Oum qui a écrit un chouette article sur mon Ticoeur…

Voyager avec un bébé… (Italie Part 2)

Voyager avec un bébé… (Italie Part 2)Après le super week-end que nous avions passé à Rome, on s’est dit qu’il fallait remettre ça car notre bébé est fait pour la Dolce Vita, c’est certain !

Du coup, avion pour Nice, location de voiture et nous voilà partis sur les routes de la côte fleurie, direction les Cinque Terre, cinq adorables petits villages bien pittoresques à quelques kilomètres au sud de Gênes dans la région « Liguria ». En chemin, nous avons fait escale à Porto Maurizio et à Gênes histoire de ne pas avoir de trop longs trajets en voiture.

Alors, comment s’organise un voyage avec bébé ?

La veille : il faut boucler les valises sans oublier l’essentiel : couches, gigoteuse, vêtements, trousse de toilette et surtout le siège auto pour Ticoeur. Miracle, j’avais tout pris, pour lui en tout cas, mais pour moi j’avais oublié tous mes pantalons pour la semaine ! Il faut dire qu’au milieu des préparatifs, nous avons reçu la nounou (trouvée in extremis) pour signer le contrat de garde partagée avec l’autre famille.  Il faudra d’ailleurs que je vous parle de l’heureuse élue…

Le transport : le trajet en avion s’est encore super bien passé. Siège auto en soute, voyage gratuit pour bébé (merci Air France) et gros dodo tout au long du voyage… La voiture de loc, c’est une autre paire de manche…Qui a dit que les bébés étaient toujours sages en voiture et que ça les faisait dormir ??? Ben, c’est pas toujours vrai ! Bref, il a fallu faire pas mal de stop tétée ou câlins…Bon, c’est pas si grave quand on longe la mer, toute pause a son charme…

Couchage/nuits : on n’avait pas prévu de lit parapluie pour Ticoeur (ces engins sont vraiment lourds, pas vraiment adaptés au voyage itinérant) et on n’avait rien réservé sur place sauf la première nuit à Porto Maurizio. En fait, mars étant la saison basse, tous les hôtels ou B&Bs étaient vides donc facile côté organisation. Pour faire dormir Ticoeur , c’était variable : certains hôtels ont des lits parapluie mais en général, ils ont surtout des lits d’appoint pour un troisième couchage donc nous mettions le matelas par terre et le tour était jouer ! Sauf qu’au milieu de la nuit, nous avons souvent pris Ticoeur dans notre lit, entre nous, pour ne pas trop le déboussoler le p’tit choux  car il s’est réveillé bien plus souvent que d’habitude…Et oui, tout n’est pas rose, rose quand on décide de voyager avec bébé…mais le jeu en vaut la chandelle !

Les repas : un avantage de l’allaitement que j’apprécie tout particulièrement c’est justement ce soucis logistique en moins concernant les repas de bébé. Je trouve qu’allaiter offre vraiment une liberté plus grande pour les balades, les voyages… Rien de plus facile que de s’arrêter sur un gros rocher ou un banc face à la mer pour la pause gastronomique de Ticoeur ! Pour nos repas, il faut faire preuve de plus d’organisation : le midi nous mangions sur le pouce ce qui n’est pas difficile dans un pays où les parts de pizzas et les focaccias vous font de l’oeil ; pour le soir, on a toujours mangé au resto en gérant des scenari variés mais grosso modo ça se passait bien. Quelques conseils : aller au resto dès l’ouverture pour que l’endroit soit calme et s’assurer d’être les premiers servis, faire manger bébé avant, prévoir deux ou trois jeux et surtout adapter le choix de son menu en fonction de l’humeur de bébé : un plat de pâtes vite fait quand Ticoeur se montrait ronchon et le super menu gastro quand il était tout sourire et restait sagement assis sur nos genoux.  Au final, nous avons bien pu profiter de la délicieuse cuisine locale.

Les bons moments : donc, à part les nuits un peu agitées, les vacances c’est toujours aussi bien ! Ticoeur s’intéressait à tout, regardait de partout avec son air curieux (la mer et les animaux avaient sa préférence). Il a apprécié les bains dans les grandes baignoires d’angle des hôtels, les moments de jeu avec ses  parents ébahis, passer dans les bras de nos hôtes absolument charmés par sa frimousse surtout les bonnes soeurs chez qui nous avons passé la dernière nuit en Italie dans la Villa Garnier (maison du grand architecte, tenue par des religieuses). Elles ont fait un accueil « divin » à Ticoeur et se sont bien occupées de lui (ah, si l’une d’entre elles avaient voulu faire nounou à Paris, nous l’aurions prise sans hésiter !). Au programme pour bébé, il y avait aussi les longues balades avec son papa pendant que maman faisait la sieste 😉 Et bien sûr, poser sur des centaines de photos, pour ne pas changer !

Et vous, des vacances avec un bébé, ça vous fait peur ? Pour nous, l’expérience a été une fois de plus convaincante et je rêve déjà de notre prochaine escapade à 3 !