Notre vie en Angleterre (semaine 17) : la fée des dents, le rugby et Winchester.

Aucun rapport entre la fée des dents et le rugby, je vous rassure : Ticoeur n’a pas perdu de dents en jouant au rugby ! C’est juste que cette semaine, les deux grands moments de notre petite vie en Angleterre ont été : pour Titpuce, la première dent de lait qui est tombée et pour Ticoeur, ses deux premiers essais au rugby ! A part ces deux moments importants pour les enfants, c’était une semaine toute tranquille, comme le village…

La vie des enfants en Angleterre :

La fée des dents : c’est plus joli en anglais, je vous l’accorde : the tooth fairy… Donc ici, c’est une fée ; pas une petite souris qui passe quand un enfant perd une dent de lait. Personnellement, j’aime mieux. Je me souviens encore le dégoût que j’avais ressenti enfant à l’idée qu’une souris allait grimper sur mon lit ! L’horreur ! Ma mère a été obligée de me dire la vérité rapidement ! Alors qu’une fée ? Pourquoi pas ! Finalement, c’est plus crédible dans son genre, non ? En tout cas, Titpuce y a cru ! Aussi, la fée des dents s’est avérée plus généreuse que la souris car elle a déposé 2£ au lieu de 2€ ! Pour l’instant, le change est encore favorable :-)… J’ai essayé de faire rire Titpuce pour qu’on voit le charme enfantin laissé par la disparition de sa dent mais elle ne veut absolument pas les montrer et a décidé d’opter pour des sourires bien pincés ! Par contre, je ne suis pas certaine que je vous avais montré sa nouvelle coupe de cheveux : c’est amusant, car les mamans anglaises trouvent qu’un carré ça fait très français ! Very cute and very French ont-elles dit ! (Un pléonasme ??? :-)). Je n’avais jamais fait attention mais c’est vrai que les petites camarades de classe de Titpuce ont plutôt les cheveux longs, attachés en nattes ou queue de cheval. De là à dire que le carré c’est très français, je ne sais pas ! Des experts en coiffure dans la salle ?

Le rugby : si je demandais à Ticoeur le meilleur moment de sa semaine, il n’hésiterait pas une seconde ! Il a marqué ses deux premiers essais au rugby ! Sous la pluie en plus ! Cela fait un peu plus d’un mois qu’il joue mais il n’avait pas encore trouvé ses marques dans ce jeu nouveau pour lui. Comme il s’agissait de matchs entre maisons (interhouse), les parents étaient invités à encourager les équipes de leurs enfants et donc j’ai pu être témoin de son exploit ! « Papa Voyage » et moi n’avons absolument aucune affinité avec les sports de ballons et quand nous étions enfants, nous faisions toujours partis de ceux que personne ne voulait dans son équipe ! Alors, de voir notre Ticoeur aimer le rugby ça nous fait chaud au coeur et ouf : la génétique ne joue pas ! Bravo ! Gros match prévu mercredi contre une autre école : je viendrai t’encourager, même sous la pluie !

Les cours : Ticoeur est passé dans le groupe de niveau le plus élevé en anglais (oui, oui, vous avez bien lu ! Incroyable ! J’ai rendez-vous avec la maîtresse jeudi donc j’en saurai plus sur ce miracle !). Quant à Titpuce, elle a obtenu une première distinction officielle car elle a atteint la barre des 100 points marqués pour sa maison. Elle a donc un badge qu’elle doit porter tous les jours sur son uniforme. Ticoeur est à 98 points gagnés donc je pense que dans quelques jours, il revient à la maison avec le même badge. Je rappelle que les points se gagnent en toute matière (math, musique, art, anglais, sport…). Autre chose qui a beaucoup plu aux enfants cette semaine : en cours de forest school ils ont maîtrisé l’art d’allumer un feu et de se préparer à manger dans la forêt ! C’est fou ce que ça leur plaît ! Moi, j’aime moins car typiquement ils rentrent à la maison avec les vêtements plein de boue et imprégnés d’une odeur de saucisse fumée !

L’anglais : ce qui m’a frappée cette semaine c’est que j’ai soudain entendu Ticoeur et Titpuce jouer ensemble en parlant anglais pendant une dizaine de minutes ! Etrange… mais sans doute un bon signe de leurs progrès ! D’ailleurs, je trouve que Titpuce lit mieux en anglais qu’en français.  On continue de lire tous les soirs une ou deux pages d’un livre en français avant le dodo. Elle a encore du mal avec les diphtongues, surtout « ai » et « on » donc j’ai écrit « maison » en gros, un peu partout :-).

Ma vie de Desperate Housewife :

Cinéma : je suis allée voir « The favorite » réalisé par Yorgos Lanthimos. Le film raconte la vie surprenante de la reine Anne (la dernière Stuart). Je ne connaissais rien de cette reine à part qu’elle était plutôt antipathique. Je dois dire que c’est un personnage ! Nous avons eu de sacrés monarques en France mais là, Queen Anne c’est quelque chose ! Je ne vous en dis pas plus mais c’est un film excellent, que je vous conseille d’aller voir (sortie en France le 6 février) si vous aussi, vous êtes curieux de l’Histoire de nos voisins d’Outre-Manche ! Un film qui décape !

Anglais : Je suis en train de relire Matilda de Roald Dahl mais cette fois-ci en anglais et en audio-book (cela fait travailler l’oreille). Je vous le conseille, si vous cherchez une lecture facile pour entretenir votre anglais. En plus, c’est très bien lu, par Kate Winslet. Le vocabulaire est simple (je ne savais juste pas que triton se disait newt en anglais… mais j’aurais pu vivre sans !). Je relis Matilda, car nous avons pris nos billets pour aller voir la comédie musicale en famille en juin (oui, il y a le temps !).

Sport : il y a encore de belles journées ensoleillées donc j’en profite pour aller courrir en bord de mer. C’est agréable et toujours aussi désert ! Par contre, je ne fais plus de tennis car mon prof a disparu de la circulation et un remplaçant est en cours de recrutement.

J’ai plannifié une escapade à Paris et une autre à Londres… Et non, je ne change pas ! Elle est belle notre campagne anglaise mais il me faut un petit shot de grande ville de temps en temps !

Escapade dans notre région : Winchester

Comme chaque week-end, nous essayons de découvrir les alentours, d’autant plus que jusqu’à présent, l’hiver est doux et généreux en soleil. Aujourd’hui, nous sommes retournés dans la petite ville de Winchester où nous sommes déjà allés plusieurs fois mais jamais le dimanche… Or, le dimanche, on peut visiter la cathédrale gratuitement et quelle cathédrale ! Une merveille ! C’est d’ailleurs ici que repose le corps de l’écrivain Jane Austin…

WinchesterLa rue principale de Winchester (High Street)

visiter la cathédrale de winchester

Cathédrale de Winchester

cathédrale de winchester

cathedrale de winchester

Cathedrale de Winchester

Jane Austin WinchesterJane Austin’s memorial 

visiter winchesterLa campagne autour de Winchester

Belle semaine à tous !

 

De retour en Angleterre après nos grandes vacances de Noël !

Si vous nous suivez sur les réseaux sociaux, vous avez dû voir que nous avons profité de très longues vacances à Noël : les enfants avaient trois semaines de vacances scolaires (mais il n’y en aura qu’une en février !) et comme je n’avais pas de mission, j’ai pu également partir tout ce temps. Au programme : pas un seul jour en Angleterre ! Nous ne cherchions pas à fuir le pays je vous rassure… Nous comptons bien explorer l’Angleterre aux beaux jours mais en décembre, bof, bof… En plus, avec les fêtes, nous avons privilégié le retour dans nos pays d’origine. Au programme : France, Italie et Allemagne.

Je n’étais jamais partie si longtemps en fin d’année, d’autant plus que je travaillais en finance donc la clôture des comptes, tout ça… Mais cette année quel long et beau périple !

Ski à Montgenèvre à la frontière italienne :

J’ai d’abord passé une semaine au ski seule avec les enfants à Montgenèvre. Partir seule avec les enfants je l’avais déjà fait mais au ski c’est une autre paire de manches ! J’ai trouvé que c’était épuisant mais j’ai quand même savouré chaque instant car les conditions étaient incroyables : personne sur les pistes, tout plein de neige et un grand soleil ! Papa Voyage a fait l’aller-retour pour skier avec nous le week-end. C’était d’ailleurs un week-end festif car un ami avait organisé ses 40 ans à Montgenèvre avec une vingtaine de personnes (d’où notre choix de station…). Depuis l’Angleterre, pour rejoindre les Alpes, nous sommes passés par Turin en Italie, puis nous avons loué une voiture. Bref, le ski c’était déjà une sacrée logistique depuis Paris mais depuis l’Angleterre c’est pire ! Heureusement, nous avons évité de quelques jours le blocage à l’aéroport de Gatwick (à cause du drone !?…). Depuis Montgenèvre, j’ai aimé pouvoir me rendre en Italie en quelques mètres :-)… C’est mon deuxième pays l’Italie ; ça me fait toujours du bien d’y aller, de parler et de manger italien. Dans quelques jours, je vous raconte les détails de notre séjour à Montgenèvre, une très chouette station ! Bref, une première semaine peu reposante mais magique et puis la joie de voir Titpuce et Ticoeur heureux sur les pistes et fiers d’avoir passé leurs 1ère et 2iè étoiles ! Le ski, c’était un choix pour eux et leurs sourires me l’ont bien rendu !

Noël à Stuttgart dans ma belle-famille :

On a essayé de compter avec mes beaux-parents : on pense que c’était mon 14iè Noël chez eux… A peu près en tout cas ! Ce qui est certain c’est que c’est toujours aussi chaleureux et impressionnant ! Quel sapin ! Et puis toutes les petites coutumes allemandes et les attentions… Quelques jours de cocooning avec un beau programme de sorties concocté par ma belle-mère, une vraie mère Noël ! Le soir de Noël, les enfants ont chanté en anglais toutes les chansons qu’ils avaient apprises à l’école. D’ailleurs, à propos de langues, dans les trains qui nous ont conduits en Allemagne (là encore, tout un périple !), Ticoeur et Titpuce étaient stessés et me disaient qu’ils pensaient avoir oublié l’allemand à cause de l’anglais… Alors ils m’ont réclamé des dessins animés en allemand sur la tablette pendant le trajet. Au final, ils n’ont pas galéré bien longtemps pour retrouver leur allemand et je me demande si ce n’était pas juste une ruse pour que je leur laisse la tablette !!! De mon côté, j’ai profité des soirées éclairées aux bougies pour organiser nos voyages en 2019. Je m’y prends toujours à Noël. J’ai bouclé pour février (Amsterdam), Pâques (la Crète) et mai (Varsovie). Je dois encore finaliser l’organisation de l’été d’ici fin janvier.

Et profiter de Paris !

Nous avons terminé par Paris où j’ai revu ma famille et où, avec les enfants, nous avons dû voir toutes les expos kid friendly de la Capitale ! Car comme je vous l’ai souvent dit, la seule chose qui nous manque vraiment dans notre village anglais c’est l’accès à la culture. Je vous en parle bientôt car nous avons eu pas mal de coups de coeur… Papa Voyage a travaillé au bureau de Paris car il n’a pas beaucoup de congés (moins qu’en France). Je me suis donc occupée du programme pour les enfants et il était chargé ! En plus des expos, j’avais inscrit Ticoeur et Titpuce à un stage de natation car comme je vous l’ai également raconté, ils sont en retard par rapport à leurs petits camarades anglais. C’est amusant d’ailleurs car le prof de natation les a trouvés super et a été étonné quand j’ai expliqué le niveau des Anglais en crawl ! Nous avons aussi profité d’être à Paris pour voir des films bien français au cinéma :  Astérix : le secret de la Potion Magique qui était sympa sans plus et surtout Rémi Sans Famille que nous avons adoré (Daniel Auteuil est très émouvant et convaincant dans son rôle). Je dois également dire que j’ai trouvé l’ambiance à Paris plutôt tristoune, du fait des derniers événements et mouvements sociaux. Les Champs-Elysées étaient plutôt déprimants, bien plus vides que d’habitude. Cela dit, Paris reste ma ville et quelle est belle ! Nous y avons fait de longues balades et les enfants ont apprécié aussi ! Aussi, j’ai emmené Ticoeur et Titpuce chez nos coiffeurs habituels car je n’ai pas encore franchi le cap de confier nos cheveux aux Anglais ! :-)… Pour le Réveillon du 31, aucune envie d’aller voir le feu d’artifices. Nous sommes restés au chaud chez des amis et nous avons décidé de nous souhaiter la nouvelle année à 23h en choisissant arbitrairement l’heure d’Athènes afin de nous éviter les galères pour trouver un taxi ! Enfin, avant de quitter Paris, nous avons mangé de la galette des rois car il n’y en aura pas en Angleterre !

espèces en voie d'illuminationL’expo préférée des enfants : Espèces en voie d’illumination au Jardin des Plantes 

   Paris – rue Crémieux : Ticoeur juste après le coiffeur !

Le retour en Angleterre :

Nous venons de rentrer en Angleterre. Les enfants n’avaient pas de devoirs sauf de la lecture. Ticoeur a encore lu un roman de Roald Dahl. J’ai pas mal fait lire Titpuce en français car nous avions donné la priorité à l’anglais pendant le premier trimestre. Par contre, les enfants n’ont pas trop eu l’occasion de parler anglais sauf un peu pendant leurs cours de ski car sur les pistes il y avait essentiellement des Anglais et des Italiens puisque les vacances des Français n’avaient pas commencé. Je vous raconterai la semaine prochaine si après nos trois semaines hors du Royaume-Uni leur anglais est rouillé ou pas !

Rentrer en Angleterre après trois semaines, c’est se rendre compte qu’ici c’est aussi notre « chez nous ». Nous étions contents de retrouver notre maison. Et puis, le calme de notre campagne c’est pas mal après toute l’agitation des fêtes. Hier soir en arrivant, nous avons levé les yeux au ciel pour admirer les étoiles que nous voyons toujours ici dès que le ciel est dégagé… C’est autre chose, une autre vie…

expatriation angleterre

Quoi de prévu en Angleterre pour nous en 2019 ? Je vais me mettre à fond dans la recherche d’emploi, même si avec l’approche du Brexit, je ne sais pas ce que cela va donner. Mais bon, qui ne tente rien… En attendant, je continue de travailler à mon compte. Côté escapades, nous avons envie de découvrir le pays, en commençant par les Cornouailles, le Devon, le Dorset, le Kent, Lake District… A très court terme, je reste incorrigible et je vais à Londres dans quelques jours avec d’autres mamans pour aller voir la comédie musicale Mamma Mia !

Alors, vous nous suivez dans nos prochaines aventures anglaises ?

Et bien sûr, je vous souhaite une belle et heureuse année de voyages à vous aussi !