Les chaises hautes : problème mondial ou parisien ?

La chaise haute est une denrée si rare que je suis étonnée que sa valeur ne soit pas cotée en bourse
chaise hauteComme vous l’avez déjà compris, nous adorons voyager avec Ticoeur… Seulement, évidemment, il y a toujours des petits soucis logistiques qui peuvent apporter quelques nuages au beau tableau idyllique : chaises hautes, lits bébé, tables à langer… tous les pays n’offrent pas les mêmes facilités et loin de là ! Pour moi, le plus gênant est le manque de chaises hautes dans les restaurants. Mais savez-vous quel est le pire endroit que nous ayons vu ? PARIS ! Oui, cette ville que j’adore, où je suis née et à qui je pardonne beaucoup mais pas ça…

C’est simple : dans les restos parisiens, la chaise haute est une denrée si rare que je suis étonnée que sa valeur ne soit pas cotée en bourse ! Et ceux qui vont au restaurant avec bébé/enfants sont si peu nombreux qu’ils passent pour des extra-terrestres. Certains clients nous dévisagent comme si nous nous arrivions avec un éléphant !éléfant

Je ne réclame pas qu’il y ait des chaises hautes dans TOUS les établissements : évidemment, ce n’est pas adapté pour les restos étoilés parce que le menu à 300 euros peut rendre les clients un peu nerveux, je comprends 😉 , ni pour les restos romantiques où les amoureux souhaitent entendre le battement de leurs cœurs etc… Mais bon, il y a quand même des milliers de restos qui se targuent d’offrir une cuisine et une ambiance familiale or, dans « familiale », il y a « famille », non ? Alors oui, la plupart des grandes chaînes sont équipées mais c’est quand même triste d’être obligé d’aller manger dans une chaîne non ? Et enfin, oui, il y a des exceptions, des petites adresses sympas que je chérie mais globalement c’est juste la catastrophe !

Du coup, on voit des familles qui se posent en terrasse, avec les poussettes sauf qu’on fait quoi les jours sans soleil ? Et mon Ticoeur dans la poussette, loin de la table, il est un peu frustré donc il finit par râler. Tout ça est d’autant plus triste que pas mal de restos me disent que nous sommes vraiment les bienvenus avec bébé mais qu’ils n’ont pas de chaises. Alors, nous, dans ce cas, on emmène la nôtre…Si si ! Cette chaise Ikéa à 12 euros qui se démonte en 2 secondes, qui ne pèse trois fois rien et dont nous glissons les pièces détachées dans le panier de la poussette. Autant vous dire que tous le monde nous regarde mais bon, je ne le fais qu’avec l’accord du gérant donc sans complexe ! Sauf que je me dis, cette fameuse chaise à 12 euros, ce n’est pas hors de prix pour un resto, non ? Donc quel est le problème ? Surtout quand le patron est d’accord pour accueillir les enfants ? Je ne comprends pas ! Et je suis d’autant plus intolérante sur le sujet que lors de nos voyages nous avons vu de beaux exemples :
chaise haute
palme d’or pour l’Ecosse où les restos proposent chaises hautes et tables à langer. Nous avons même vu des aires de jeux dans certains pubs ! Oui, cet endroit où vous, parents pouvez déguster une bière, tout décontractés parce que votre bébé joue sagement aux puzzles sur de la grosse moquette.

médaille d’argent pour la Malaisie et pour Phnom Penh au Cambodge où tous les restos, mêmes les boui-bouis dans la rue ou sur la plage avaient des chaises hautes (même rouillées ;-)) ! Et là nous parlons de pays en développement voire sous-développés. Et bien ils auraient des leçons à donner à notre capitale ! D’ailleurs, 90% avaient justement cette fameuse chaise suédoise (ou une copie made in China ;-))…

carton rouge à l’Italie où nous n’avons pas vu l’ombre d’une chaise bébé lors de nos voyages à Rome, Elbe et Cinque Terre. Dans un mois, la Sicile : on verra si je revois mon jugement…

un prix du meilleur espoir à donner aux provinces françaises hors Paris : c’est inégal mais il y a aussi de beaux exemples à citer en France, comme à Saint Malo où toutes les crêperies où nous avons atterri étaient équipées ; ou encore les restos où nous étions allés sur la route des vins près de Bordeaux ; par contre, nous avons galéré à Marseille et à Aix-en-Provence. Après, évidemment, il ne s’agit là que de mon expérience et je serais ravie de connaître la vôtre et vos impressions sur les villes où vous vivez.

chaise haute toilettes– enfin, je décerne le prix de l’équipement le plus insolite à Singapour où en allant aux toilettes, je suis tombée nez à nez avec une chaise haute placée à côté de la cuvette afin que les mamans puissent faire ce qu’elles ont à faire sans être encombrées d’un bébé dans les bras : hallucinant non ? Mais pas bête du tout ! Regardez :

Bref, Paris a beaucoup à apprendre du reste du Monde et du reste de la France. A l’heure de la mondialisation et de la globalisation, il serait temps que ma ville préférée soit à la hauteur ! Ou aurait-elle besoin d’une chaise ?

18 mois pour Ticoeur et déjà 7 pays de visités !

18 mois, c’était le mois de son plus grand voyage

18 moisEncore une fois, le temps file et Ticoeur a fêté ses 18 mois, du haut de son petit gabarit, de plus en plus à l’aise avec la marche. Il fait maintenant de grandes distances à pied et n’hésite pas à traverser tout le square sans même se soucier de s’il nous voit ou pas. Il part sans cesse à l’assault de toutes les petites poussettes roses qu’il aperçoit : jouet incroyable que cette petite poussette qui plaît aussi bien aux filles qu’aux garçons et crée donc de véritables guerres des sexes dans tous les squares du pays …ça commence bien !

Ticoeur développe aussi son petit caractère et son 18iè mois aura été le mois du « NON », qu’il prononce bien fermement pour faire valoir ses choix. Notamment, il a décidé, que « non » il ne voulait pas qu’on le prenne en photo donc si on a le malheur de lui poser la question avant de shooter, cela donne ce que vous voyez ci-contre ! Il faut dire qu’il a de quoi faire une overdose notre bébé avec les milliers de photos prises depuis sa naissance. Quand on pense au peu de clichés qu’il y avait pour ma génération… heureusement que la technologie a changé, sinon on pourrait croire que nos parents ne nous aimaient pas 😉

Enfin, 18 mois, c’était le mois de son plus grand voyage : 2 semaines et demi en Asie ; du coup, il en est à 7 pays visités depuis sa naissance : l’Italie (avec un voyage aux Cinque Terre, un week-end à Rome et un tour de l’île d’Elbe), l’Ecosse, l’Allemagne, le Maroc, le Cambodge, la Malaisie et Singapour… Nous espérons que ce n’est qu’un début et que nous continuerons de vivre notre passion du voyage en famille !

Je profite d’ailleurs de ce billet pour vous indiquer que la rubrique « carnet d’adresses » est à jour : vous y trouverez les coordonnées de tous les hôtels, restaurants ou boutiques que nous avons aimés lors de nos voyages ou de nos balades à Paris.

Ecosse

L’itinéraire :
Arrivée à Glasgow –> direction Edimbourg
2 nuits à Edimbourg
3 nuits à Glencoe (pour les randos)
1 nuit à Dunvegan sur l’île de Skye
1 nuit à Flodigarry sur l’île de Skye
1 nuit à Plockton (à la sortie de l’île de Skye)
1 nuit à Crianlarich dans le Trossachs
1 nuit à Glasgow et retour Paris

A ne pas manquer :
– la vieille ville d’Edimbourg
– l’ascension du Pap of Glencoe
– Neist Point (Isle of Skye)
– rando à Talisker près des falaises (Isle of Skye)
– rando du Quirraing, 1h30 (Isle of Skye)
– Old Man of Stor (Isle of Skye)
– Eilan Donan Castle (d’extérieur en tout cas)

Les bonnes adresses :

EDIMBOURG

Globetrotter Inn (auberge de jeunesse)
chambre minuscule mais pas chère, style routard, très beau bâtiment, cadre très verdoyant, navette gratuite vers le centre ville

Chez Marlayne
restaurant français avec des touches écossaises. Très bon et inventif.

Always Sunday
pour une pause gourmande en plein centre historique

GLENCOE

Kate and Alan Ward – Saint Brides Old Rectory (B&B)
très bon accueil, bien situé près du loch et non loin des départs de rando
North Ballachulish
01855 821 337

Lochleven Seafoof Café
de loin le meilleur restaurant que nous ayons fait en Ecosse (nous y avons mangé 3 soirs de suite). Fruits de mer délicieux à prix abordable et aux recettes inventives.
01855 821 048

GLASGOW

The Kelvin
très bon accueil familal, belle maison ancienne, quartier agréable

Kember & Jones
pour un encas de qualité dans un joli Deli

Vacances en Ecosse avec bébé

Pour notre tout premier été avec bébé, nous avons choisi de partir 10 jours en Ecosse, pour éviter les grosses chaleurs, les destinations bondées et aussi pour faire de la rando tant que bébé ne pèse pas trop lourd :-).

Tous les détails de notre roadtrip en Ecosse (durée, étapes, randos…) sont dans notre article complet : l’Ecosse avec bébé !

Voici le début du récit de notre voyage en Ecosse avec Ticoeur (11 mois) :

Nous avons d’abord pris l’avion jusqu’à Glasgow et une fois de plus, Ticoeur a dormi tout du long ce qui lui vaut les compliments des autres passagers, si heureux de ne pas subir des pleurs d’enfants pendant une heure ! Après nous avons récupéré notre voiture de loc. Nous avions emmené le siège auto ; d’ailleurs, nous avons appris que chez Easyjet tout accessoire pour bébé (poussette, lit, siège) peut voyager gratuitement en soute alors qu’il faut payer un supplément pour les autres bagages. Alors, l’Ecosse avec bébé c’est comment ? Impec ! Nous avons fait un circuit itinérant dans les Highlands, nous déplaçant de b&b en b&b avec notre lit parapluie qui a donc bien servi. Ticoeur n’a eu aucun problème pour faire ses nuits ; il s’endormait en moins d’une minute dès que nous le déposions dans son lit. Le décalage horaire de seulement une heure a été facile à gérer. Les distances entre deux étapes ne sont pas longues. Au grand maximum nous avons fait 3h de route dans la journée et Ticoeur en profitait pour faire sa sieste. Sur place nous avons fait des petites randos d’une heure ou deux en portant Ticoeur dans l’écharpe. D’ailleurs, pour les itinéraires, je vous conseille un site super bien fait : http://www.walkhighlands.co.uk où vous trouverez des balades de tout niveaux. Superbes paysages en tout cas : île de Skye, région de Glencoe, Loch Lomond, Edimbourg… partout des montagnes très vertes…(forcément vu tout ce qu’il peut pleuvoir !) D’ailleurs, il faut s’attendre à un temps breton : nous avons eu soleil, ciel bleu et petite averse tous les jours, avec une température un peu fraîche de 15 degrés. Ne pas sortir sans le k-way et le gilet pour bébé !

Pour la suite, découvrez notre itinéraire de 10 jours en Ecosse avec enfant.

 

l'Ecosse avec bébé