diversification

Initier un bébé à la diversification alimentaire avec les aliments solides

Articles avec l'étiquette diversification:

Titpuce a 6 mois !

Une demi année avec toi ma puce, et déjà des milliers de moments inoubliables…

20120814-091957.jpg

– Nous avons commencé la diversification. Au programme : la compote de pomme. C’est amusant car tu fais la grimace mais tu en redemandes et la manges bien volontiers. Tu sais même attraper la cuillère pour manger toute seule ! Je sens que j’ai affaire à une petite débrouillarde !

– Nous avons commencé les massages bébé et j’aime apprendre à partager ce moment relaxant avec toi… Il va juste me falloir encore pas mal d’heures de pratique pour que toute la routine des gestes devienne un réflexe… Pour l’instant, je réfléchis encore beaucoup trop 😉 J’en profite pour remercier Fleur, notre instructrice pour sa douceur et sa patience…

– Tu rampes énormément, traversant le salon à la recherche des jouets de ton frère parce que les tiens ne t’intéressent pas, évidemment 😉

Et pour finir, voici une mosaïque de doux moments avec toi !

Titpuce a 6 mois !

11 mois (avec un peu de retard !)

11 mois (avec un peu de retard !)Ticoeur va avoir un an dans deux semaines et le temps passe si vite, que je viens de me rendre compte que j’avais oublié de publier le post des 11 mois ! Donc voici un petit compte rendu du 11iè mois :

– ça vadrouille, ça vadrouille…. à 4 pattes toujours et de plus en plus vite… Après, il adore se mettre debout en s’agrippant à une table, une chaise ou à mon mollet (ça il adore ! Essayer de marcher avec une sangsue de 9 kg sur votre jambe !).

– conséquence du point 1, nous avons mis le paquet sur la sécurité : cache prises, « planquage » de bouteilles (il faudrait pas qu’il nous casse une bouteille de grand cru, non mais !), positionnement d’obstacles devant tout ce qui est électronique, informatique ; par contre nous n’avons pas encore réussi à éviter qu’il attrape quelques poignées de terre du gros pot dans lequel s’épanouit notre palmier… La terre…ah la terre !

– La terre justement, c’est vraiment sa grande passion du 11iè mois. Il a toujours aimé mais là, ça dépasse tout : il couine pour qu’on le pose dans le sable, sur des graviers et même sur la terre humide d’Ecosse. Si on essaie de viser un coin de pelouse bien sèche et douillette, beh non : Ticoeur fonce tout droit et sans aucun respect des limites de vitesse vers un bout de terre bien poussiéreux ou boueux. Vous imaginez bien l’état des pantalons mais plus il est cradou, plus il est heureux !

– Autre nouveauté : faire claquer sa langue contre son palais pour faire des bruits sympas…

– Côté gastronomique, il a mangé son premier curry indien à l’occasion de la fête de Ganesh et il a aimé !

Bon, maintenant c’est J-12 avant de souffler la première bougie !

8 mois !

8 mois ! Quoi de neuf ce mois-ci ?

la première dent de Ticoeur est enfin sortie (ça doit faire 4 mois qu’on dit qu’il « fait ses dents » donc il était temps ! On commençait à perdre toute crédibilité quand on expliquait ses pleurs en disant « oui, c’est normal ne vous inquiétez pas, tout va bien, il fait juste ses dents… le bon vieil alibi des parents qui n’ont en fait aucune idée du pourquoi des pleurs de leur bébé ;-). Sa toute première dent a percé la nuit de ses 8 mois ce qui nous a d’ailleurs valu de passer une très mauvaise nuit avec de grosses crises de larmes. Dès le lendemain il refaisait une nuit entière. Nous allons donc être tranquilles jusqu’à la prochaine dent !

– Autre gros événement : Ticoeur a fait sa première balade en vélo sur son beau siège-vélo fixé sur le vélo de son papa. Juste un petit trajet, jusqu’à la piscine. Il avait l’air bien sérieux avec son casque sur la tête ! D’ailleurs, pas facile de trouver un casque assez petit (45cm), nous l’avons finalement acheté en Allemagne où il est plus courant de se déplacer en vélo en famille. Le modèle le plus petit que nous avons trouvé en France est chez Décathlon (46cm) mais il était en rupture de stock. Pour le siège vélo, nous avons opté pour un modèle qui se fixe sur la barre principale du vélo (et non sur le porte bagage) car l’amorti est meilleur, et nous avons préféré un modèle amovible. Le modèle le plus répandu (si on en juge au parking vélo de la piscine) semble être l’Hamax qui se trouve un peu partout pour un bon rapport qualité-prix. Ticoeur a eu la chance d’avoir un siège encore plus haut de gamme offert par ses grands-parents et « made in Germany » (of course) : le Comfort Joker de Römer. Le siège se règle en hauteur et semble particulièrement confortable et solide.

– autre progrès : le jour même de ses 8 mois, Ticoeur a soudainement accepté de boire au biberon (ce qu’il refuse depuis 2 mois !). Il a d’abord bu 100ml d’eau cul sec puis 100 ml de lait ! La chaleur de ces derniers jours a sans doute aidé à le motiver car il est clairement plus facile et rapide (et donc peut-être plus désaltérant) de boire un biberon que de manger un yaourt à la petite cuillère…

Sinon, le huitième mois c’était aussi des petites vacances en Allemagne (avec première dégustation de »Weisswurst » !), la découverte du bac à sable, son premier foot et beaucoup de fous rires !

Les débuts de la diversification

Les débuts de la diversificationVoici notre petite expérience des débuts de la diversification.

Normalement la diversification se commence à 6 mois mais ça change sans arrêt (on reviendrait peut-être à 4 mois prochainement…). Et à mon époque (lointaine ;-)) on commençait encore plus tôt. Avec Ticoeur tout a débuté ainsi :

A 5 mois et demi : je décide de proposer purées et compotes. Nous sommes à deux semaines de ma reprise du boulot donc j’espère qu’il s’habitue déjà aux légumes et fruits afin de faciliter ses premiers jours avec sa nounou, d’autant plus qu’il refuse catégoriquement de boire au biberon. Zéro succès pour nos premiers essais. Quasiment tous les jours, nous avons essayé de lui faire goûter carottes, courgettes, pommes, haricots verts, pomme de terre, poire (en alternance bien sûr ! Pas tout mélangé !) : rien ne le tente  ; les premières fois il a quand même pris une cuillère ou deux dans la bouche avant de recracher, surpris par la texture et le goût ; les jours d’après, il ne veut même plus essayer. J’avais essentiellement tout préparé au Babycook avec des produits bio mais sur les conseils de certaines amies qui me disaient avoir eu plus de succès avec des produits industriels, j’ai essayé deux ou trois fois des petits pots et j’ai également tenté les purées surgelées de chez Picard. Rien n’y fait. Bien sûr, on ne le force pas mais on continue de proposer légumes et fruits en changeant un peu de stratégie : on lui donne de gros morceaux à tenir dans sa petite main car ce qui est certain, c’est qu’il préfère faire tout lui-même… Mais alors qu’il veut tout porter à sa bouche, les fruits et légumes le laissent indifférents et restent inexpressifs sur la table devant lui.

6 mois : on fait une pause ; on ne lui propose ni purées ni compotes en se disant qu’il n’était pas prêt et qu’en laissant passer quelques jours, ça pourrait lui redonner envie. En effet, ce doit être bien agaçant de se voir proposer tous les jours quelque chose qu’on aime pas. Je n’imagine pas trop que tous les matins on me serve une assiette de maïs alors que je n’aime vraiment pas ça : pendant notre voyage au Mexique c’était un peu le cas et ça ne m’avait pas trop enchantée 😉 Bref, méthode douce, allons-y molo. Un seul aliment l’intéresse mais il ne le mange pas vraiment : c’est le pain. Il adore mettre du pain (surtout un peu sec ou croustillant) à la bouche … ça doit faire du bien à ses gencives et ça l’occupe bien pendant que nous sommes au resto, il s’attaque à la corbeille !

6 mois et une semaine : la nounou essaie à son tour (qui sait ? Avec une autre personne ça peut mieux fonctionner…) mais nada ! Ticoeur n’est vraiment pas motivé après une semaine de purées et compotes préparées par la nounou, si motivée pour faire chauffer le Babycook !

6 mois et demi (l’âge de raison ;-)) : le déclic ! Alors qu’après les essais infructueux de la nounou nous avions décidé d’arrêter les purées et retenter de lui faire accepter mon lait au biberon pour le goûter tandis que pour le déjeuner je continuais de rentrer l’allaiter, ne voilà-t-il pas qu’un midi, après l’avoir allaité, je me prends un yaourt et que Ticoeur toujours sur mes genoux ouvre de grands yeux chargés de gourmandise et attrape ma cuillère pour la diriger vers sa bouche. Mmmm ! Il se régale… je lui donne quelques cuillères de plus et il les enchaîne bien volontiers. Pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt : on avait essayé tous les légumes et fruits possibles sans penser au yaourt qui mine de rien est forcément plus proche du lait en goût. J’étais trop conditionnée par ce qu’on nous dit de la diversification qui « doit » se faire avec des purées alors que, comme vous pouvez voir sur le carnet de santé, le yaourt peut être donné à partir de 6 mois sans problème. Au goûter, la nounou lui donne un grand pot de 120ml et le tour est joué : il n’en laisse pas une miette ! Les jours suivants, même succès. Ticoeur mange donc un grand yaourt au goûter. Est-ce suffisant ? Non, mais c’est un début. Le pédiatre explique que c’est très bien et aussi bien qu’un biberon de lait mais qu’il faudrait aussi qu’il mange 130g de compote. Quelques jours après la découverte du yaourt tout se débloque : Ticoeur veut bien tester les compotes et il les aime, mangeant d’abord quelques cuillères puis environ 60g et très vite il atteint les 130g recommandés ! Le goûter c’est donc réglé ! Pour le déjeuner, en plus de la tétée, on lui propose une purée de légumes. Il lui faut quelques jours pour s’y mettre mais ça marche : succès de la courgette, des haricots verts et surtout des brocolis ! Par contre la carotte c’est vraiment pas son truc ! (Peut-être parce que ça lui rappelle les premiers essais du mois dernier ou peut-être parce qu’il a les mêmes goûts que sa maman qui ne raffole pas des carottes non plus ;-)…). Côté viande, nous lui avons aussi fait goûter du jambon blanc haché et il aime bien.

7 mois : Ticoeur mange très bien avec au menu une tétée le matin,  130g de légumes verts + tétée le midi, 130g de compote+1 yaourt nature (120ml) au goûter et enfin tétée le soir. Maintenant, nous pensons augmenter un peu les doses car il finit absolument tout.

Donc pas de lait tiré, ni de lait maternisé : on continue tranquillement l’allaitement tout en faisant une transition vers l’alimentation solide avec les joies de découvrir ce qu’il lui plaît ou non… A suivre…

7 mois !

7 mois ! Que de changements ce mois-ci ! Tout d’abord, le gros scoop : pour son 7iè « moisiversaire », Ticoeur a fait sa première vraie grande nuit et a dormi de 21h 30 à 8 h du matin ! Pourvu que ça dure !

L’autre événement du mois, c’était la reprise du boulot : je deviens (bien malgré moi) une working mum stressée et fatiguée tandis que Ticoeur découvre sa nounou : ouf, ils s’entendent à merveille ! Refus de manger les premiers jours mais tout s’arrange au bout d’une semaine ; bébé prend le rythme : balade au parc avec nounou « Sissi », déjeuner avec maman, sieste, jeux, re-balade et accueil de maman les bras grands ouverts : il lève ses bras vers moi, un nouveau geste tout mignon qu’il fait depuis que nous ne passons plus 24h sur 24 ensemble…

Autre gros sujet : les premiers succès de la diversification. Je vous rappelle que Ticoeur refuse catégoriquement le biberon même si on essaie de lui donner mon lait avec. On a également essayé l’eau, le jus de fruit… Rien à faire, il bloque sur le biberon…Grosse crise de larmes que ce soit avec moi, la nounou, la famille, les amis… Bref, on laisse tomber : je rentre le midi pour l’allaiter ; pour le goûter, la nounou tente de lui faire manger de bonnes compotes maison mais pendant quelques jours, Ticoeur préfère sauter ce repas et attendre que je rentre le soir (il est têtu ce petit ! Mais de qui tient-il ??). Et puis un midi, alors que j’étais en train de manger un yaourt, il écarquille les yeux, me saute dessus et chope ma cuillère qu’il dirige résolument vers sa bouche et là… Grosse révélation ! Il adore et mange la moitié de mon yaourt !!! Du coup, nous sommes sauvés : fini les essais biberon et finie la grève du goûter, il mange un grand yaourt nature à la place d’un biberon de lait (et c’est équivalent donc tout va bien). En plus, prenant l’habitude de manger à la cuillère grâce à son dévorage de yaourts, il accepte finalement les compotes et semble bien les apprécier… Pour les purées de légumes, moins de succès mais ça s’améliore de jour en jour. Il a également testé le jambon blanc avec succès et aime toujours autant mordre dans le pain 😉

Sinon, le 7iè mois a aussi été le mois de sa première sortie en piscine, de ses premières « Converse » et de ses premiers pique-niques.

Vive les beaux jours !