Articles avec l'étiquette crèche:

Quand Ticoeur part en vadrouille (cadeau inside !)

Depuis quelques temps, à chaque fois que nous partons en voyage ou en week-end et même quand nous allons dîner chez des amis à Paris, Ticoeur adore emmener son propre petit sac pour emporter un livre et quelques voitures qu’il choisit avec soin.

Depuis cet été, c’est l’adorable sac à dos Woodours qui est son préféré et le mien aussi car il est vraiment trop craquant, tout doux et de très bonne qualité. Ce petit ours a donc déjà voyagé à Nantes…

Quand Ticoeur part en vadrouille (cadeau inside !)

Quand Ticoeur part en vadrouille (cadeau inside !)

Il a également découvert la mer à La Baule…

Quand Ticoeur part en vadrouille (cadeau inside !)

Et il a déjà bien sillonné Paris ! Bientôt, il va même devoir se mettre à l’allemand car nous l’emmenons à Stuttgart la semaine prochaine…

En tout cas, si vous aussi, vous trouvez que les sacs à dos de chez Ebulobo sont adorables, et si vous avez envie que vos petits chéris les emportent à l’école, à la crèche ou en voyage, je vous propose d’essayer de gagner le sac petit Chaperon Rouge que voici :

Quand Ticoeur part en vadrouille (cadeau inside !)

Sac à dos Chaperon Rouge en tissu de la marque Ebulobo disponible chez Punch & Judy. Prix : 34 €

Pour participer :

– Laissez moi un commentaire en m’indiquant quels articles de la collection Ebulobo vous plaisent le plus…

– Devenez fan de leur page Facebook et pourquoi pas de la mienne si vous voulez 😉

Vous avez jusqu’au dimanche 16 septembre minuit pour participer. Le gagnant sera désigné par tirage au sort.

Bonne chance !

Alors ? Ce petit sac vous plaît-il ?

EDIT du lundi 17 septembre : la gagnante est KANDRA ! Bravo ! Merci de m’envoyer tes coordonnées !

 

* produit offert par la marque

Le jardin d’enfants

Voilà un mois que mon Ticoeur va au Jardin d’enfants. Cela faisait deux ans que nous étions sur une liste d’attente pour la crèche et là, nous avons obtenu une journée tous les mercredis car des places sont libérées par les mamans qui travaillent au 4/5iè.
Maintenant que le premier mois s’est écoulé je dois dire que nous sommes ravis : Ticoeur est enchanté et réclame le « jadin enfant » où il apprécie surtout la quantité de jeux dans la cour (voitures, vélos, motos et autres véhicules…) ainsi que la piscine à balles et d’après sa référente il participe bien aux activités avec une préférence pour le dessin. Grâce à la cantine, il s’est habitué à manger seul, à boire au verre et goûte de nouvelles choses. Nous avions dû faire une adaptation sur une semaine mais tout s’est bien passé dès le début. En plus, nous avons beaucoup de chance car une des puéricultrices est allemande ce qui permet à Ticoeur de pratiquer sa deuxième langue avec une autre personne que son papa. Enfin, je croise les doigts car pour l’instant nous avons échappé aux poux malgré le panneau d’alerte affiché sur la porte d’entrée… pourvu que ça dure !

Bref, je crois que cette journée au jardin d’enfants lui fait le plus grand bien et les autres jours il continue d’être choyé par Supernounou.

Et vous ? Plutôt nounou ou crèche ?

Le jardin d'enfants

Garde partagée : déjà 1 an !

Garde partagée : déjà 1 an !Après avoir bien galéré pour trouver une nounou, gros soulagement quand nous avons trouvé la perle rare. Je vous rappelle ici nos préparatifs pour la garde partagée ainsi que l’adaptation express avant ma reprise du boulot. Alors quel bilan après un an ?

Les « plus » :

L’autre famille est très sympa (…) on se fait régulièrement des apéros dînatoires ensemble.
– « Sissi » est une nounou en or que les enfants accueillent à bras ouverts tous les matins : elle chante beaucoup avec eux, danse, joue, dessine, les emmène au square. Elle est très professionnelle, toujours ponctuelle, douce, attentive, polie, patiente et a su trouver sa place, à la fois proche des petits mais sans prendre le rôle d’une maman.
– Ce n’était pas du tout un critère mais « Sissi » parle anglais donc nos petits anges apprennent pas mal de mots avec elle et je suis très amusée quand j’entends Ticoeur me dire « trousers », « eyes », « flower », « shoe », « banana », « rabbit »… Son petit vocabulaire a été très apprécié des locaux lors de notre voyage en Asie. Bref, grâce à sa nounou, Ticoeur utilise déjà son anglais quand il fait du tourisme !
La logistique du matin est simple car la famille qui partage la nounou avec nous est dans notre immeuble, deux étages au-dessus. Donc pas de perte de temps en terme de trajet et pas la peine d’emmitoufler les enfants dans leur manteau avant de partir. Sans compter, qu’il n’est pas rare que j’oublie quelque chose (tétine, body, compote…) donc facile de rattraper le coup !
Pour le repas, chaque famille prévoit ce qu’elle souhaite pour son enfant en terme de légume, viande, fruits, compote, lait. Chacun emmène donc son petit panier repas et ça nous convient comme ça car on n’a pas forcément les mêmes souhaits entre les deux familles et c’est encore une qualité de notre nounou de savoir s’adapter à des demandes différentes.
L’autre famille est très sympa est c’est important. On se fait régulièrement des apéros dînatoires ensemble pour parler des p’tits bouts. Leur petite fille a 3 mois de moins que Ticoeur et c’est trop mignon de les regarder grandir ensemble.
– Santé : encore un point important. Nos enfants n’ont pas été malades une seule fois. Ok, c’est peut-être un hasard mais notre pédiatre pense que le mode de garde compte pour beaucoup. En crèche, otites, rhino, gastro sont souvent inévitables.

Les « moins » :

Après un an en garde partagée, nous n’avons aucune envie de changer de mode de garde.
Le plus difficile pour moi c’est de garder mon appart super propre et bien rangé pendant toute la semaine où la garde est chez nous. Cela suppose souvent que le soir, avant de me coucher, je me lance dans un petit ménage que je ne ferai pas sinon.
Choisir des dates de vacances communes demande aussi pas mal d’organisation. Heureusement que chaque famille a la chance de pouvoir compter sur les grands-parents quand la nounou est en congés. Par contre, nous avons écrit les dates de vacances de chacun noir sur blanc au début de chaque année afin qu’il n’y ait aucune mauvaise surprise et suffisamment de temps pour s’organiser.
– Enfin, dans une crèche il y a sans doute plus d’activités variées, plus de jeux et plus d’enfants donc c’est peut-être plus amusant… ou pas… Je crois surtout que ce qui m’attirait le plus côté crèche c’est le professionnalisme du personnel. Cela rassure quand on est jeune maman et qu’on doit reprendre le travail en laissant un nourrisson. Mais une fois qu’on a confiance en la nounou, il n’y a plus d’inquiétudes avec ce mode de garde.

Bref, la crèche aurait été mon option préférée si j’avais eu le choix mais après un an en garde partagée avec une nounou et une famille que nous apprécions, nous n’avons aucune envie de changer de mode de garde. Notre dossier de demande de place en crèche peut bien continuer de prendre la poussière au fond d’un tiroir de la mairie !
Donc un bilan largement positif de notre expérience d’un an en garde-partagée. Pourvu que ça dure et un grand merci à notre « Sissi » !

Et vous, quel mode de garde pour votre bébé ?

Garde partagée : déjà 1 an !