Articles avec l'étiquette camping sauvage:

voyage van en famille

Voyage en van : nos expériences en famille à bord de notre VW California T6 !

Il y a deux ans, nous avions franchi le cap et acheté un campervan pour nos escapades en famille, après avoir plusieurs fois testé ce mode de voyage via des locations au Portugal, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui, je voulais vous faire un retour d’expérience sur notre van aménagé, le VW California T6, et sur notre organisation pour profiter au mieux de la #campervanlife avec les enfants !

voyage van en famille

L’aménagement intérieur de notre campervan VW California T6 :

Je vous ai souvent montré notre campervan de l’extérieur et je vous ai maintes fois promis de vous montrer plus de photos de l’intérieur alors je m’y colle enfin !

Suite de l’article

Camping sauvage à Oman

Pour finir le récit de notre voyage en famille au Sultanat d’Oman, je voulais parler du camping sauvage. En effet, il faut savoir qu’Oman est le paradis pour les aficionados du bivouac en pleine nature puisque c’est tout simplement autorisé et gratuit dans tout le pays, du moment qu’il ne s’agit pas d’une propriété privée. Ainsi, on peut juste poser sa tente sur la montagne de son choix, dans l’oasis de ses rêves, au bord de la mer ou dans le désert. Autant dire que cette solution est super avantageuse pour le portefeuille !

Camping sauvage à Oman

En préparant notre voyage, j’ai pu lire sur des forums que de nombreux touristes, avec ou sans enfants avaient choisi de faire du camping sauvage et que tout s’était toujours très bien passé. Oui, mais… Je crois qu’en devenant maman, j’ai perdu ma témérité ! Parce que malgré tous les témoignages enjoués et rassurants, je n’arrêtais pas de me faire du soucis :

  • est-ce vraiment sûr ?
  • et si une hyène venait s’approcher de notre tente ?
  • et si nous croisions une araignée du type « camel spieder »? L’horrible araignée qui a peur de la lumière et qui vous suit partout car vous lui faîtes de l’ombre.
  • et si un scorpion blanc rentrait dans la tente ? Et les serpents ?
  • et si une chèvre sautait sur la tente le matin, nous blessant malencontreusement ?
  • et si, dans le désert, une tempête de sable venait nous recouvrir ?
  • et si le vent souffle trop fort sur la plage ?
  • et si un des rares léopards du pays avait envie de papoter avec nous ? 😉

Dans cette liste, beaucoup d’irrationnel je l’admets… 😉 Beaucoup de suppositions peu réalistes. Aucun touriste ne s’est fait attaquer ni par l’homme, ni par un félin. Le pays est vraiment sûr et les animaux sauvages n’aiment pas tellement notre compagnie. La seule chose que j’ai pu lire c’est que les chèvres étaient vraiment curieuses et parfois sacrément dérangeantes.

Bref, au final, on achète une tente, un peu de matériel de camping et on se dit qu’on tentera. En parallèle, mes angoisses ne disparaissent pas et je réserve des hôtels annulables en back-up (pas folle la bête!). Et bien, je dois dire que l’expérience camping sauvage à Oman s’est très bien passée mais que nous avons beaucoup moins campé que prévu… Sur place, j’ai été rassurée par l’environnement serein du pays, sur la sécurité, la gentillesse de la population, par contre :

1/ Je n’avais vraiment pas envie de dormir au milieu des chèvres et des chèvres, ben y en a presque partout !

2/ On a trouvé que le problème était de dénicher le bon spot au bon moment : en effet, sur un roadtrip, donc en itinérance, si vers 14h vous passez devant le spot de rêve pour monter la tente, la question c’est : vous faites quoi le reste de la journée ? Les endroits sont vraiment désertiques pour la plupart du temps. Le soleil se couche vers 18h mais il faut bien s’occuper d’ici là.

Au final, pour moi les spots idéaux c’était un peu altitude (parce qu’en altitude, ben y a moins de bêbêtes ;-)). Les locaux s’inquiétaient que nous ayons froid mais croyez-moi : à quatre dans une tente, nous avons même eu chaud ! Voilà par exemple, le panorama devant lequel nous avons dormi sur le Plateau de Sayq:

Camping sauvage à Oman

Maintenant que nous connaissons mieux le pays, si nous y retournons je serai bien plus à l’aise pour faire du camping sauvage : on aurait une idée d’où poser la tente et du coup nous organiserions le circuit en fonction pour ne pas avoir de problème de timing. Enfin, ce qui vraiment me rassurerait à 100%, c’est de camper avec des amis car forcément à plusieurs on se sent plus en sécurité. Cela dit, côté sécurité nous avions un petit Poussin Voyageur qui a monté la garde devant la tente donc on ne risquait rien du tout !

Camping sauvage à Oman

Côté confort, pour moi qui n’ai presque jamais campé (à part en rando-montagne) c’est clair que c’est spartiate et que le dos s’en souvient le matin mais ça ne m’a pas trop dérangée. Les enfants, eux, ont absolument adoré l’expérience et il n’ont jamais autant dormi du séjour ! Grasse mat jusque 8h !

Le soucis, ça a été mes peurs irrationnelles dont malgré tout, j’ai eu du mal à me débarrasser. Je n’étais pas totalement sereine malgré nos bonnes expériences et du coup, nous sommes davantage allés à l’hôtel que prévu initialement. Parce que, c’est là que je voulais en venir : si on angoisse d’être touts seuls en pleine nature dans un pays qu’on ne connaît pas, avec quelques animaux qu’on aime pas trop ben, je crois qu’il ne faut pas se forcer car il y a alors moins de plaisir… mais là, c’est un peu le feeling de chacun.

Et vous du coup ? Partants pour le camping sauvage ? Des expériences en famille à raconter ?