Ithaque

Une semaine sur les îles grecques d’Ithaque et Céphalonie

Aujourd’hui, je vous emmène sur deux îles Grecques : Ithaque et Céphalonie. Elles font partie des îles ioniennes, situées à l’est de la Grèce. Parmi les îles ioniennes, nous connaissions déjà Corfou (relire mon billet : notre semaine en voilier à Corfou). C’est avec enchantement que nous avons découvert Céphalonie et sa petite sœur Ithaque en octobre dernier (désolée pour le retard côté publication du billet mais disons qu’avec tous ces confinements, je n’étais pas dans le mood voyages et vous non plus j’imagine !).

Alors oui, j’avais évidemment entendu parler d’Ithaque dans un super guide de voyage que vous connaissez tous : L’Odyssée ! Car oui, c’est l’île d’Ulysse ! Et Ithaque existe donc vraiment ! Par contre, le nom « Céphalonie » ne me parlait pas. Les deux îles sont très proches. On atterrit sur Céphalonie, la plus grande des deux îles et on passe un jour (ou deux si vous avez le temps) sur la petite île d’Ithaque que l’on peut atteindre après une courte traversée.

Ithaque

Nous avions choisi deux points de chute et donc deux hébergements : le premier au milieu de l’île, dans l’arrière pays d’Agia Effimia et le deuxième sur la côte sud près de Vlachata… J’ai trouvé que ces deux points de chute étaient géographiquement parfaits pour vadrouiller dans l’île de Céphalonie.

carte de Céphalonie

Notre programme pour une semaine en famille sur Céphalonie et Ithaque :

Départ : nous arrivons très tard le samedi soir. En roulant de nuit depuis l’aéroport (et les routes ne sont pas éclairées), nous parvenons à notre hébergement vers minuit après une heure de voiture (Villa Regina).

Jour 1 : quelle belle vue au réveil ! Nous n’avions pas trop pu admirer le cadre autour de notre villa à cause de notre arrivée tardive. Nous sommes complètement sous le charme ! Voici la vue au lever du soleil :

hébergement Céphalonie

Petit tour à Agia Effimia puis sur la petite plage de Nici. Ensuite, nous partons explorer la pointe nord de Céphalonie. Nous nous arrêtons à Emplisi beach qui est superbe puis Kimilia Beach. Nous faisons une petite balade à pied le long de la mer avant de rejoindre le joli village de pêcheurs de Fiskando.

Fiskardo

Après un goûter à la boulangerie, nous redescendons ensuite vers notre hébergement pour profiter de la piscine (très fraîche mais ça n’arrête pas les enfants !). Au coucher du soleil, nous nous posons sur la côte ouest, sur Alaties beach où se trouve un excellent restaurant de poissons.

coucher du soleil

Jour 2 : encore une journée consacrée au nord de l’île. Cette fois-ci, nous allons au village d’Assos qui est le plus beau de l’île ! Un enchantement ! Hélas, certaines habitations ont été détruites par l’énorme cyclone Ianos (ouragan méditerranéen) qui est passé par là quelques semaines plus tôt. Tous les habitants étaient occupés à réparer les dégâts. Malgré tout, l’endroit est juste superbe, dans un cadre naturel incroyable. Nous faisons la balade à pied vers la presque île pour admirer toutes les vues sur Assos.

Assos Céphalonie 

village Assos

Nous redescendons la côte ouest pour atteindre Myrtos, la célèbre plage de sable blanc de Céphalonie. Avant d’entamer la descente à pied (qui est longue… avant le cyclone on pouvait descendre en voiture donc à voir quand vous y serez), nous déjeunons juste en haut chez Georgios en terrasse. Une petite taverne sans prétention mais fort sympathique. Myrtos est en effet une plage paradisiaque, visuellement du moins, car cela nous paraît un peu dangereux pour la baignade à cause des courants (encore une fois, cela dépend des jours donc à vérifier).

Nous retournons faire une pause piscine dans notre villa. Quand nous ressortons, nous allons à Jerusalem Beach puis nous retournons à Alaties Beach pour le fameux coucher du soleil et le même super restaurant que la veille.

Jour 3 : Nous restons dans le centre de l’île, cette fois-ci cap vers l’est ! Nous découvrons la superbe plage d’Antisamos puis nous marchons du côté des ruines du monastère de l’ancienne cité de Sami pour de très belles vues dans les hauteurs.

Céphalonie en famille

Céphalonie

Nous déjeunons chez Faros Taverna à Sami (c’est l’une des nombreuses terrasses du port) puis nous partons visiter Melissani Lake. C’est un peu cher pour un tour de barque aussi court mais c’est vrai que c’est particulièrement beau !

grotte Melissani

Puis, nous « déménageons » vers notre deuxième hébergement dans le sud à Vlachata (le sud est la partie où se concentrent les habitations et les logements touristiques). Nous avons loué une toute petite maison mitoyenne qui ne paye pas de mine mais quelle piscine et quelle vue  ! Pour ceux qui seraient intéressés par cette mini villa c’est par ici : Votsalo Boutique Villas.

Jour 4 : Nous nous baignons à Agios Thomas. J’adore cet endroit ! C’est devenu notre spot régulier du matin !

Nous longeons ensuite la côte jusqu’à la capitale de Céphalonie : Argostoli. Là-bas, en nous baladant du côté du port et du marché nous voyons des tortues marines ! Quel bonheur de tomber sur elles ! Il paraît qu’elles sont régulièrement par là mais on n’est jamais certain de les voir donc nous apprécions notre chance ! Ticoeur et Titpuce sont trop contents et nous aussi !

tortue céphalonie

Puis nous partons explorer la péninsule Pariki, tout à l’ouest de Céphalonie : nous nous lançons dans une rando très sauvage vers la plage de Fteri : ce n’est que 45 minutes (aller) mais ce n’est pas balisé et il n’est pas simple de se frayer un chemin tant la nature est maître des lieux. L’été, les touristes atteignent Fteri Beach par bateau mais hors saison il n’y en avait pas et puis nous, nous aimons l’aventure et la marche ! A l’arrivée, nous avons été récompensés par la beauté de l’endroit. Une plage de sable blanc comme Myrtos mais plus sauvage et inaccessible (hors saison du moins car je ne sais pas si le trafic bateau y emmène beaucoup de monde).

Céphalonie en famille

Puis direction Petani Beach et enfin Xi Beach tout au sud. C’est joli mais pas plus que ça et cela rajoute trop de route.

Céphalonie en famille

Jour 5 : Petit rituel baignade à Agios Thomas

Puis nous partons visiter le monastère Agios Gerasimos. Il est fermé au moment où nous y passons mais nous pouvons tout de même rentrer dans la petite église juste à côté qui abrite les reliques d’un saint (c’est curieux… sans doute important pour les locaux mais bon…pas nécessaire de s’y arrêter). Nous regagnons notre hébergement pour une pause piscine et lecture à voix haute de LOdyssée avec Ticoeur et Titpuce. En milieu d’après-midi, nous allons sur la grande plage familiale de Makris Gialos. Très agréable pour les enfants car c’est une vaste plage de sable doré et ils peuvent se baigner dans une eau peu profonde.

plage Céphalonie

Soirée à Argostoli avec une balade sur le pont puis vers le phare.

Jour 6 : Nous consacrons cette journée à l’île d’Ithaque. Nous prenons le bateau à Sami. Nous embarquons avec la voiture car Ithaque est petite par rapport à Céphalonie mais une voiture est quand même nécessaire. Nous faisons un road trip sur Ithaque : le joli village de Vathi, la superbe plage de Gidaki (que nous atteignons après 30 minutes de marche), puis la plage de Filiatro, Kioni, Frikès, Stavros, Anogi (et le point de vue Katharon) puis nous reprenons le ferry. Une journée intense ! Nous aurions pu prévoir une nuit sur Ithaque pour faire le tour plus tranquillement.

Ithaque

Vathie Ithaque 

Ithaque

Jour 7 : Nous finissons par l’exploration de la partie sud-est de Céphalonie (qui nous a moins plu) : Limenia, Kako Lagadi, puis déjeuner sympa au resto Denis sur la plage de Trapezaki. Nous regagnons l’aéroport d’Argostoli. Départ.

Informations pratiques pour rejoindre Céphalonie et Ithaque

Comment se rendre sur l’l’île de Céphalonie ? La particularité de Céphalonie et d’Ithaque c’est qu’il s’agit de destinations très appréciées des Anglais. Elles sont donc très bien desservies depuis l’Angleterre où nous vivons. Depuis la France, il se peut qu’il n’y ait pas de vols directs. Dans ce cas, il faudra sans doute transiter par l’aéroport d’Athènes (l’occasion de visiter la jolie ville d’Athènes !). Depuis la Grèce continentale, il est également possible de se rendre sur Céphalonie en voiture + ferry depuis le port de Kyllini, situé à 3h20 d’Athènes ou 2h de Kalamata.

Comment rejoindre Ithaque ? Nous avons pris le premier ferry du matin à Sami sur Céphalonie. Nous avons embarqué avec la voiture. La traversée est très courte (20-30 minutes). Nous avons acheté nos billets quelques minutes avant le départ, au guichet de Levante Ferries (en haute saison, il faut peut-être réserver d’avance).

cephalonie

***

En résumé, Céphalonie et Ithaque sont de très belles îles avec des plages et criques paradisiaques. Néanmoins, si c’est compliqué côté transports pour vous y rendre depuis chez vous, n’essayez pas d’y aller à tout prix car toutes les îles grecques sont merveilleuses ! Nous vous conseillons tout autant Corfou ou la Crète en famille. Et dans le futur, j’espère que nous trouverons un moment pour découvrir d’autres îles ionniennes (Zante ou Leucade par exemple) et puis bien sûr, nous comptons visiter les Cyclades un jour !

***

Lectures avant un voyage sur Céphalonie et Ithaque : évidemment L’Odyssée d’Homère pour les enfants (un texte clef mais je ne me souvenais pas à quel point il y avait des scènes horribles et à quel point Ulysse était franchement macho et détestable !). De mon côté, j’ai lu Captain Corelli’s Mandolin de l’écrivain britannique Louis de Bernières. C’est très intéressant car cela m’a permis de connaître l’histoire de la Grèce et tout particulièrement des tristes événements sur Céphalonie pendant la Seconde Guerre Mondiale sous l’occupation italienne puis allemande (je préviens que le livre a tout de même de sacrées longueurs). C’est toujours un plaisir de lire un roman tout en découvrant les lieux de l’action. Et quels lieux !

***

Alors ? Amoureux des îles grecques de Céphalonie et Ithaque ?

 

 

 

 

 



Commentaires

  1. MERCIIIIIIIIIIIIII ca fait tellement de bien de voyager un peu, même par procuration…. et me voilà à chercher des vols, des maisons sur Céphalonique, puis Corfou, puis toutes les îles grecques alors que je dois bosser !!!! 🙂 Continue !!

    • ça fait du bien de penser enfin aux vacances même si nous concernant nous n’avons toujours pas de visibilité quant à la possibilité de quitter le UK !

  2. Bonjour. Merci beaucoup pour votre blog et votre retour d’expériences.
    Ça nous donne encore plus envie d’y aller cet été…
    Est ce que par hasard vous seriez ok pour nous donner le lien de vos hébergements? Ils ont l’air super.
    Merci beaucoup
    Bonne journée

    • Bonjour ! Merci pour votre commentaire. J’ai réjouté les liens vers les hébergements. A bientôt ! Christine, Maman Voyage


Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :JBKbRh

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.