Notre vie en Angleterre #57 : au temps du coronavirus…

Déjà, posons le cadre : février a été le mois février le plus pluvieux jamais enregistré en Angleterre et ça c’est du lourd ! Inondations et tempêtes étaient notre quotidien. Et puis cette histoire de coronavirus est arrivée on top et je me suis dit que j’allais vous raconter comme cela se passe pour nous cette histoire en Angleterre…

Au début, le flegme anglais était plus fort que le virus

Au bureau, il a eu cette anecdote qui a circulé : un vendeur dans un grand magasin londonien est parti en courant en voyant arriver un touriste chinois sur son stand de parfums. Début février, cela les faisaient rire.

Tous les matins, je lis la presse française et la presse anglaise. J’aime bien comparer. Quand le gouvernement français a sérieusement commencé à s’inquiéter, le gouvernement anglais me semblait afficher un optimisme arrogant : chez nous, on gère, tout se passera bien. Le décalage de perception a duré trois jours puis ici aussi la panique est arrivée.

Dans l’album Astérix la Transitalique !

Comme vous le savez, je vais régulièrement à Londres pour mon boulot et alors j’ai vu : les restaurants asiatiques complètement vides, des personnes qui portent des masques dans le métro et dans la rue. L’ambiance est déprimante et cela se ressent davantage dans la Capitale si vibrante à son habitude que dans mon village où le vent marin souffle si fort que le coronavirus n’a aucune chance de s’y poser ;-).

Heureusement, l’humour anglais est toujours présent sur les ardoises des pubs :

      

Ouf, nous avions choisi Naples pour les vacances !

Nous avions hésité entre Naples, Florence et Milan ! Heureusement que nous avions envie de soleil et de pizzas ! A l’aéroport en Italie, on nous a pris la température. Au retour en Angleterre, nous avons échappé à la quarantaine puisque nous n’étions pas dans les zones concernées. Il y a quand même quelques Anglais qui nous regardent de travers parce que le mot « Italie » suffit à les stresser.

L’article sur Naples, je l’écrirai mais j’ai l’impression que ce n’est pas pressé ! Tout le monde semble annuler ses prochaines vacances ! Je reçois beaucoup de messages de lectrices qui me demandent si à leur place j’annulerais leur voyage vers telle ou telle destination. Difficile question car chaque cas est différent. Après, il ne faut pas céder à la panique et ne pas tomber dans l’irrationnel : une personne qui me dit annuler son voyage en Angleterre à Pâques et me demande quelle autre destination choisir, c’est déroutant ! Car demain ce sera peut-être l’autre destination qui sera problématique.

Nous concernant, nous n’annulerons pas notre prochain voyage, prévu au Kenya début avril. Notre philosophie est d’espérer jusqu’au bout : espérer que le Kenya ne soit pas sur la black list et que l’Angleterre non plus car sinon, c’est le Kenya qui nous refusera l’entrée ! Notre choix est de ne pas anticiper ce qui ne peut pas être anticiper. Nous nous adapterons. Évidemment, partir c’est une chose, la crainte de la plupart des personnes qui me contactent c’est de devoir  rester en quarantaine au retour. Là encore, nous pensons que si cela nous tombe dessus et bien nous respecterons les règles et nous ferons avec mais nous ne voulons pas changer nos plans pour quelque chose d’incertain.

A l’école anglaise, ça parle virus aussi :

Pendant l’Assembly du mercredi, au retour des congés de février, les enseignants ont interrogé les enfants pour savoir où ils étaient partis en vacances. Au cas où les parents n’auraient pas bien compris les consignes :-). Mais bon, autant être doublement vigilant.

Puis, nous avons eu la réunion parents-profs pour la classe de Ticoeur (que d’éloges avons-nous entendues ! Nous sommes si fiers !).

Bref, le prof de computing se confondait en sorry, sorry, so sorry pour expliquer qu’il n’allait pas nous serrer la main. Ces Anglais si polis qui ont besoin de s’excuser de tout ! Il m’a fait sourire. Le lendemain, dans la presse, il était en effet conseillé de ne plus serrer les mains ; au cours de tennis de Ticoeur, le coach a également expliqué qu’on ne serrait plus la main de son adversaire après le match. Au boulot, nous avons eu la même consigne de ne plus serrer de mains. Ils ont même rajouté que tout autre salut physique devait être banni. Fini les hugs quoi ! Et ils aiment tant les hugs les Anglais !

Sur une note plus légère, Ticoeur a eu sa première boom ! (Ils n’étaient pas 5000 donc l’événement a été maintenu ;-)). Le gros slow de la soirée c’était la musique du dernier James Bond ! La sortie du film a été reportée à novembre à cause du virus mais pas la musique ;-). Moi ce que j’aime le plus c’est le titre bien sûr : No time to die!

Et enfin, il y a eu World Book Day : dans toutes les écoles du UK, un thème est choisi pour parler livres et les enfants se déguisent en suivant le thème. Pour Ticoeur et Titpuce c’était les années 20 à l’honneur. Ces fameuses années folles et insouciantes du siècle dernier ! Nos nouvelles années 20 commencent follement mais dans une autre folie ! Pourvu que la roue tourne !

Après la guerre du Brexit, la guerre du papier toilette !

Nous sortions enfin de la période de tension liée au Brexit pour replonger dans de nouvelles tensions liées au virus. Sur le groupe Facebook de mon village c’est la guerre ! Non plus entre Brexiters et Remainers mais entre personnes qui stockent du papier toilette et celles qui n’en trouvent plus !

Le pire c’est qu’au début, la presse anglaise s’est bien moquée des Australiens qui achetaient du papier toilette par centaines de rouleaux ! Et quelques jours plus tard, aveuglés par l’anxiété, voilà que de nombreux Anglais ont fait de même ! Hier, Papa Voyage est allé faire les courses (je n’attends pas la journée de la femme pour le faire travailler ;-)) et il a en effet constaté qu’il n’y a plus de papier toilette dans les rayons ! C’est fou cet effet irrationnel qui crée des problèmes là où il n’y en a pas ! Résultat : il nous reste 8 rouleaux à la maison. On en reparle dans quelques semaines ;-). Bref, la moitié des p’tits vieux du villages s’énerve sur les autres p’tits vieux du village qui ont stocké le PQ ! Quelle futile zizanie ! Le peuple anglais est décidément très divisé !

Nos sorties pour oublier le virus… ou pas !

Dans cette ambiance virale, je n’ai rien trouvé de mieux que d’aller voir Parasite au cinéma ! Un film très intéressant, aussi bien sur le plan esthétique que pour le déprimant tableau de la société inégalitaire. Cela m’a fait penser au Joker ou aux Misérables. Le thème est dans l’air : la fracture sociale, cet autre virus qui se répand bien dangereusement ! Ce film ne m’a donc pas remonté le moral…

Mais ouf ! Il y a eu le Cirque du Soleil ! Le plus grand rayon de soleil de ces derniers jours ! Alors que les salles de cinéma et de théâtre se vident, le Royal Albert Hall à Londres était plein à craquer (hypothèse : les billets sont si chers que les gens sont venus malgré la peur du virus !). C’était dimanche dernier : une représentation unique du spectacle Luiza du Cirque du soleil sur le thème du Mexique. C’était lumineux, acrobatique, aquatique, musical et si joyeux ! Cela nous a fait un bien fou !

Nous avons également profité de cette escapade à Londres pour manger dans un bon resto indien où habituellement il faut réserver ou attendre une heure mais là, personne ! Ambiance virus ! Dommage pour la salle vide mais on s’est régalé !

Coupés de Paris ou presque !

Cette impression d’être coupée du monde, impression qui m’habitait l’an dernier au début de notre expatriation est revenue à grands pas ! Pourquoi ? Car début de semaine, Flybe a fait faillite ! Le coronavirus a été fatal : plus assez de voyageurs ! Flybe c’est la compagnie aérienne qui nous permettait de garder un lien fort avec nos proches car elle assurait les seules liaisons vers Paris depuis l’aéroport de Southampton. Mon père avait ainsi pu venir nous faire la surprise de sa visite à la dernière minute pour l’anniversaire de Titpuce mi-février. C’est fini les petits voyages improvisés à Paris ! Des amis avaient pris leurs billets pour le pont du 1er mai donc ça tombe à l’eau aussi :-(. A plus grande échelle, les conséquences sanitaires, sociales et économiques du coronavirus sont nombreuses donc je ne vais pas m’attarder sur mes petits problèmes. Après tout, pour rentrer, il nous reste le petit ferry rose de notre village !

Santé !

Enfin, n’oublions pas qu’il n’y a pas que le coronavirus qui tue. Mais une chose est certaine et ne changera pas : le plus important c’est la santé ! Nous sommes vivants ! Alors vivons ! Cheers !

Et vous ? Le coronavirus a changé votre quotidien ou vos plans de voyage ?

 

 

 



Commentaires

  1. Trop mignon le ferry rose.
    La suspension des poignées de main à la fin des matchs : pas bête en effet ! Globalement, les gens suivent plutôt bien les consignes mais il y a toujours les réfractaires qui voudraient absolument te faire la bise.
    Nous partons aux Etats-Unis dans un mois (une partie du Vieux Sud épargnée à ce jour). Nous n’annulerons pas de nous-mêmes car nous n’attendons que ça. Il faut juste que les Américains acceptent encore les Français et que notre coin des Hauts-de-Seine ne soit pas en quarantaine à un moment (et nous avons une escale en Allemagne…). Bref, croisons les doigts !
    Bonne semaine !

    • Pas le problème des bises ici au moins ! Même approche pour les futurs voyages donc croisons les doigts ! Belle semaine à toi aussi !

  2. Hello, pour notre part nous comptons partir en avril comme prévu le long des côtes anglaises sauf si cela devait être interdit .. je serai très déçue de ne pas partir nous préparons cela depuis un moment, économiser aussi… Enfin on verra bien, positivons ! 🙂

    • Positivons ! Cela ne va pas si mal en Angleterre… en tout cas mieux qu’en France pour l’instant ! A suivre ! Vous allez longer la côte d’où à où ?

      • De Douvres jusqu’à la New Forest en remontant vers Stonehenge pendant 4j. Oui nous nous sommes renseignés à la compagnie de ferry pour l’instant tout va bien. 🤞🤗 En tout cas j’adore suivre votre blog/instagram plein de découvertes 😍

  3. Bonjour,
    Cela fait un peu plus de 2 ans que je suis vos aventures et j’apprécie toujours cette petite « fenêtre ouverte » sur l’Angleterre. Quelle belle idée que le World Book Day ! Dans un précédent article, vous évoquiez votre questionnement quant à rester une année de plus ou pas, alors alors ?

    • Oui, nous resterons un an de plus ! J’en parlerai la prochaine fois ;-). Un grand merci de nous suivre !

  4. Grosse déception ici aussi… nous devons partir au Vietnam mi avril mais vu la vitesse de propagation du virus en France, nous serons sûrement interdit d’entrer sur le territoire… on a ce voyage en tête depuis juillet dernier et c’est dur d’y renoncer… pour le moment on suit l’évolution, on va se vacciner contre l’hépatite A comme prévu… mais je n’espère plus trop… j’espère qu’on pourra récupérer une partie de l’argent engagé !
    En plus je suis dans le corps soignant et je vais être exposée +++ avec le peu de moyen qu’on nous donne… Et si ça se trouve nous allons être réquisitionné…
    Pas peur d’être en quarantaine au retour car mon conjoint peut facilement télé travailler… mais plus d’appréhension sur les risques d’être en quarantaine à l’arrivée là bas !

    • Il y a encore de l’espoir ! Croisons les doigts ! Courage au travail alors !

  5. Voyage en Martinique prévu pour début avril et je croise les doigts pour qu’on puisse toujours y aller. C’est prévu depuis des mois, premier long courrier avec bébé, je serais dégoûtée de devoir annuler… Ce qui m’inquiète le plus avec cette histoire de coronavirus, c’est que tous nos voyages tombent à l’eau 🙁

    • On croise les doigts !!!

  6. Le Coronavirus ne m’a pas fait changer d’avis et je suis venue à Londres ce week-end comme prévu. J’ai été surprise de voir peu de monde samedi, ce qui n’était plus le cas dimanche 😉 et je n’ai pas perçu d’effet « virus » samedi soir au restau où avec mon ami, on a dû attendre plus d’une heure pour avoir une table. Le restau était plein à craquer. J’ai un autre voyage en avril à Bruxelles et comme toi, je ne change pas mes plans. Je verrais quelles seront les dispositions de chaque pays au moment de partir.
    Chez vous, c’est le papier toilette et chez nous, ce sont les pâtes. Les rayons sont quasi vides 😳

    • J’ai vu, super ! Pareil que nous : pas de changement de plans. Les restos vides sont les restos asiatiques – je n’ai pas vu d’impact sur les autres…Bonne chance avec les pâtes !!

  7. Alors vous restez un an de plus ? Teasing sur Instagram mais encore d’article 😉
    Pour le mois d’avril nous avions prévu de rentrer en France depuis chez le Japon mais mais… on ne sait toujours pas si nos vols passant par Shanghai seront maintenus et si le transit est considéré comme une obligation à quarantaine. Finger crossed 🤞

    • Oui, on reste un an de plus !! J’en parlerai plus loguement prochement ;-). On croise les doigts pour vos déplacements !

  8. Nous devons partir une semaine en amoureux à Londres à la fin de mois, pour le moment nous sommes toujours décidés, on n’annulera que si nous y sommes obligés (quarantaine à Paris, ou Londres qui refuse les ressortissants français par exemple). Nous avons bien conscience que cela modifiera un peu notre voyage, sans doute des musées seront fermés (et encore ce n’est pas dit !) mais je préfère ça plutôt que de renoncer à une semaine à laquelle je tiens 🙂
    Je comprends parfaitement les mesures prises pour endiguer le virus, je les appliquerai volontiers si j’y suis obligée, mais en aucun cas je ne modifie pas ma vie au quotidien, ce week end je suis sortie comme d’habitude, j’ai emmené ma fille à la patinoire, au cinéma, etc..

    • Même philosophie pour nous donc croisons les doigts. Pour le moment les musées ne sont pas fermés mais à vrai dire il y a suffisamment à faire à Londres même sans visiter de musées. Le gouvernement Uk va prendre de nouvelles mesures aujourd’hui donc à suivre !

  9. Chez nous en Belgique, c’est le rayon des pates et du riz qui se vident a grand pas….ils ont oublié que le riz vient de chine et les pates d’italie ;o) on préfère en rire que d’en pleurer, chez nous aussi, le seul mot d’ordre c’est pluie !!!!! et vent violent, rien que dans mon jardin, 3 sapins sont tombés…
    projet de voyage a Bali, chaque jour je surveille la carte, et j’appréhende que le virus se propage la-bas aussi ….
    mais haut les coeurs, nous vainquerons vent et marée en buvant de la corona!et que bien nous fasse 🙂

    • Amusant les différences culturelles ! Le riz et les pâtes semblent moins intéresser les Anglais dans mon coin en tout cas ! Ils ont dû stocker des conserves de beans sans doute ! Et pour la bière, je préfère la bière belge : La Mort Subite est meilleure que la Corona 🙂

  10. Comme toi j’attends de voir ce qu’il sera possible ou non au moment de nos voyages. On part au Maroc dans 10 jours, en Grèce en avril et à Bali en juillet….
    C’est pour Bali que je suis le plus pessimiste. En plus on a une escale à Singapour. Je crains que les personnes en provenance de France soit interdite là bas comme c’est déjà le cas pour le Nord de l’Italie.
    Je réfléchis à une alternative au cas où.
    Je pense qu’on pourra tjs voyager dans les DOM-TOM.

    • Ce serait dingue qu’il y ait encore des soucis en juillet ! Croisons les doigts !

  11. Aïe, désolée pour l’orthographe…je ne me suis pas relue.

    • Pas de soucis 🙂

  12. Très sympa ton article ! Je crois que je vais me régaler sur ton blog ! Pouce levé ! Non, pas de changementde  » programmes vacances  » pour moi à la Réunion, je pars à l’île Maurice pour une semaine next Week . ET…. j’ai réservé train et hôtel pour Brighton début mai. Allez on positive, only good vibes..

    • Super ! Postive attitude donc !

  13. Pour ma part, je trouve que les informations en boucle sont anxiogènes. Nous sommes à 10km d’un « cluster » comme ils disent, mais pour l’instant, RAS.
    Non, nous ne changeons pas nos plans de voyage. Si besoin nous nous adapterons. Nous avons prévu de partir début mai pour 6 mois, pour un tour d’Europe à vélo et en tente, en famille. Nous n’avons même pas acheté de billet de retour pour nous donner encore plus de liberté et de souplesse. 😉

    • Super projet ! Je vais suivre ça ! Donc si vous prenez l’avion à la fin; j’imagine que c’est une traversée plutôt qu’une boucle ! ça nous tenterait bien aussi !

    • Comment puis-je suivre vos aventures d’ailleurs ? Un compte Instagram peut-être ?

      • Oui effectivement, c’est plus une traversée qu’une boucle. Nous n’avons « que » 6 mois et en plus nous devons prendre en compte la météo. Je suis un peu embêtée par le fait de prendre l’avion au retour mais nous n’avons pas trouvé d’autres options assez rapides. Nous n’avons pas du tout de blog / réseaux sociaux etc. Je vais peut-être utiliser la plateforme d’expémag.

  14. Chez nous, nous avons du mal à trouver des pâtes, du riz, des conserves de plats cuisinés (curieusement haricots verts et petit pois sont dispo… ) du sucre et de la farine… On trouve du papier toilette par contre… Pour les vacances, nous partons à Noirmoutier dans un appartement donc nous comptons partir et faire attention… Les cas augmentent vite et nous nous attendons à la mise en « quatorzaine » de l’école…

    • Les Anglais préfèrent les haricots que les pâtes et le riz on dirait ! Pour le reste, on garde espoir !

  15. Le coronarovirus a un peu changé des choses dans mon quotidien car je suis infirmière en réanimation et nous accueillons des patients Covid-19… Donc c’est un peu la panique couplé au fait que, comme dans bcp de services hospitaliers, nous sommes en sous effectifs.. Bref… Hâte que l’épidémie passe !

    Concernant les voyages, le gros voyage de cet été reste maintenu ! Et à la fin du mois je déménage donc j’attends d’être dans la nouvelle maison pour planifier nos prochaines escapades 🙂

    • Courage ! Ma sœur est infirmière également. Merci pour tout le travail que vous faites !

  16. Superbe chronique ! Pour mes heures de pauses au travail je parcours les expériences et vécus des personnes du monde entier à travers leurs partages sur les blogs, j’ai adoré cet article-là J

  17. merci pour ce merveilleux article et d’autres articles précédents que j’ai pu lire.
    Restons chez nous !

    Je suis dans les Vosges, je propose de la location saisonnière proche de La Bresse et j’ai eu l’occasion de lire et relire votre merveilleux blog sur La Bresse.

    Un grand merci. J’adore articles et photos
    au plaisir
    béatrice


Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :MtJpFC

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.