Organiser son voyage en Chine

Je vous l’ai déjà raconté : depuis mon enfance, je suis fascinée par la Chine. A la fac, j’ai appris le mandarin et ensuite, dès que j’en ai eu l’occasion, j’ai voyagé dans ce grand pays. Aujourd’hui, je voulais donc vous donner quelques conseils si vous envisagez de visiter la Chine avec ou sans enfants.

Où aller en Chine ?

La première question qui se pose est : où aller en Chine ? J’ai mis un petit cœur devant mes endroits préférés.

Pékin , où nous nous étions posés pendant un mois avec Papa Voyage lors de notre voyage de noces. Il y a énormément de sites à visiter, de monuments, de parcs et de quartiers à découvrir. Nous avons eu la chance d’y aller quand il y avait encore beaucoup de vieux hutongs (ces anciens quartiers constitués de ruelles très étroites et d’habitations traditionnelles). Non loin de Pékin, la Grande Muraille de Chine est vraiment impressionnante ! Pékin est une ville très intéressante pour toute la famille. Ne pas manquer : le Temple du Ciel, la Cité interdite, le Palais d’été, etc. Une ville passionnante à tout âge !

La vie dans un hutong

La Grande muraille de Chine

Shanghai : j’aime bien Shanghai même s’il y a moins de visites historiques et culturelles qu’à Pékin. On y découvre la Chine d’aujourd’hui, la Chine ultra moderne, des quartiers branchés et des gratte-ciels… Pour un peu plus de calme, le quartier français est agréable. Non loin de Shanghai (enfin tout est relatif….), je conseille la ville de Hangshuo pour son immense lac de l’ouest et la possibilité de se balader à vélo à travers les champs de thé vertJe conseille aussi Suzhou pour ses canaux et ses palais. Il faut avoir conscience que Hangshuo et Suzhou sont des villes énormes. Si vous recherchez de jolis villages, je vous conseille Tongli . Enfin, Les Montagnes Jaunes sont très belles même si les chemins sont trop aménagés. L’avantage de choisir Shanghai comme base d’un voyage en Chine c’est la multitude d’escapades possibles dans la région au sens large avec des transports efficaces et des trajets pas trop longs donc c’est une option adaptée pour un voyage en Chine avec enfants.

Entre Pékin et Shanghai, j’ai beaucoup aimé le Mont Tian Shan. La montée est longue mais à l’arrivée c’est magique ! Il y a 6660 marches ! Etant donné l’effort physique, je dirais que vous pouvez y aller en famille uniquement si vos enfants sont assez grands et habitués à la rando.

Beaucoup de circuits proposent le triangle : Pékin – Xi’An et Shanghai. Pour le coup, je n’ai pas aimé Xi’An où j’ai été très déçue par les soldats en terre cuite (le site n’est absolument pas mis en valeur – on se croirait dans un vieux gymnase…). Donc moi je ne ferais pas le crochet par Xi’An et je privilégierais le sud de la Chine afin de poursuivre le voyage…

Dans le sud de la Chine, j’ai adoré les pics karstiques du côté de Yangshuo : il est possible de faire des balades bucoliques à vélo (ou en radeaux comme les Chinois). Dans la même région, il y a les très belles rizières en terrasse de Longsheng mais nous avions été déçus par l’accueil des locaux et par le côté trop touristique des lieux. Le sud reste cependant une région agréable pour un voyage en famille.

Dans le Yunnan, j’ai beaucoup aimé Lijiang pour sa vieille ville : il suffit de s’éloigner des quelques rues remplies de boutiques de souvenirs pour quitter la foule et découvrir d’autres très belles rues. J’ai bien aimé les gorges du Tigre mais je n’ai pas été trop fan de Dali, Kunming et la Forêt de pierres.

Enfin, je finis par une région que j’ai adorée mais que je ne recommande pas en famille (trop de grandes distances et trop d’inconfort) : la région près de Kashgar et notamment les paysages du côté du Lac Karakul

En quittant le fin fond de l’est de la Chine, nous avons suivi la route de la soie où deux sites m’ont marquée : les immenses dunes du désert de Gobi et les impressionnantes grottes bouddhiques de Tianshui.

Enfin, si nous retournons en Chine, nous irons en famille et nous choisirons la région de Chengdu avec notamment les pandas, le bouddha géant de Leshan et surtout le parc national Zhangjiajiè.

Voyager en Chine : les informations pratiques

  • Quand partir ? Je conseillerais le printemps. Pour toutes les destinations dont je vous ai parlé ci-dessus nous avons voyagé en avril-mai. Seule exception : Pékin où nous étions en janvier et où nous avions aimé l’ambiance avec la neige et le Nouvel An chinois (tout plein de feux d’artifice !).
  • Combien de temps ? Vous pouvez n’y rester que deux semaines si vous vous limitez à Shanghai+Pékin ou à une région en particulier mais je conseille d’y passer plus temps pour voir plusieurs facettes de la Chine et aussi parce que le visa n’est pas donné ! (voir ci-dessous).
  • Trajet : en avion comptez 11h30 pour Shanghai. Décalage horaire : + 7h.
  • Guide de voyage : nous avions le Lonely Planet Chine que nous avons trouvé très complet donc parfait pour un long séjour.
  • Visa :  il faut un visa pour aller en Chine et c’est devenu coûteux : 126€ par personne (60 euros par personne + 66 de frais de service – mêmes tarifs pour les enfants et les adultes). Dire que nous n’avions payé que 35 euros il y a 10 ans ! Raison de plus pour séjourner longtemps en Chine. Nous n’avions pas fait de vaccins particuliers mais consultez votre médecin qui saura vous conseiller. Pour se consoler du prix du visa, sachez que le budget sur place est plutôt économique ainsi que les billets d’avion.
  • Assurance : il existe des assurances spécialement conçues pour un voyage en Chine. Pour un long séjour, regardez par exemple l’offre d’ Allianz Travel.
  • Hébergement : en Chine, je conseille vivement le réseau des auberges de jeunesse car ce sont des hébergements de charme et de qualité avec des chambres doubles et des chambres familiales. Dans tous les cas, évitez les gros hôtels au charme communiste. Les guesthouses et les petites structures sont bien plus accueillantes et plus jolies.
  • Le mandarin : clairement, mes bases en mandarin m’ont aidée et m’ont permis de discuter avec les locaux qui sont particulièrement chaleureux et généreux (sauf les chauffeurs de taxi et autres racoleurs :-)…). A Pékin et à Shanghai vous trouverez facilement des gens qui parlent anglais. En dehors, le mieux est de demander toutes les informations à vos hôtes qui eux parleront certainement anglais.
  • La cuisine chinoise : j’adore ! Surtout la cuisine des stands de rue ! Ne pas manquer les soupes de nouilles fraîches et les jiazi maison (petits raviolis fourrés). Ne pas boire l’eau du robinet.
  • Autres tuyaux en vrac : achetez une carte SIM chinoise ainsi qu’un adaptateur pour les prises électriques ; pour la province, je vous conseille d’avoir du papier toilette avec vous car ce n’est pas toujours à la mode chez les Chinois ;  téléchargez une appli qui vous permettra de traduire le mandarin ; enfin, nous avions acheté des baguettes chinoises de voyage et nous avions trouvé très pratique d’avoir les nôtres (au lieu de consommer des baguettes en bambou jetables ou de vieilles baguettes en plastique douteux).

Et vous ? Vous connaissez la Chine ? Quelles sont vos régions préférées ?

*Cet article est proposé dans le cadre d’un partenariat avec Allianz Travel et contient des liens rémunérés.



Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :h6ulYX

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.