Notre vie en Angleterre #51 : le blues de novembre

Je n’aime pas le mois de novembre. Je ne l’ai jamais aimé. Je le trouve triste. Il marque le début des journées bien trop courtes ; il y a le froid ; il y a des jours de pluie. Vivre en Angleterre ne change pas grand chose à mon désamour pour novembre d’autant plus, qu’en ce début de mois, j’ai été très fatiguée par mes nombreux déplacements à Londres (partir quand il fait nuit et revenir quand il fait nuit n’aide pas…) ; j’ai eu du mal à me lever, j’ai loupé quelques trains et il n’y a même pas eu quelques jours fériés pour récupérer de ce rythme effréné ! Parce que voyez-vous, les Anglais, ils font la fête pour Halloween MAIS ils travaillent le jour des Morts… Et ils font de belles cérémonies pour rendre hommage aux soldats tombés pendant la guerre avec des événements tout le week-end MAIS ils travaillent le 11 novembre !

Et puis, il y a eu Titpuce qui a eu une étrange crise d’urticaire pendant 24h. Nous avons donc encore testé le système médical : le médecin nous a reçus et rassurés (apparemment c’était un virus non contagieux heureusement) mais j’ai fait une grosse nuit blanche pour surveiller l’évolution de cette crise visuellement impressionnante pendant que ma puce dormait sereinement, sans fièvre et sans se rendre compte de rien… Et vous savez quoi ? Les nuits blanches ça ne met pas de très bonne humeur !

Titpuce est redevenue de couleur normale le lendemain…  !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est ARVZ0002.jpeg.

Remembrance Day…

Comme je le disais plus haut et comme je vous l’ai déjà raconté l’an dernier (mon dieu, je radote !), les Anglais marquent davantage le coup que les Français pour rendre hommage aux soldats des deux guerres mondiales. Il y a des cérémonies dans la plupart des villages et des écoles. Samedi dernier, nous avons participé au Remembrance Day de notre école : Ticoeur a chanté dans la chorale des enfants et j’ai chanté dans la chorale des adultes. Encore une fois, j’ai eu du mal à aligner les premières paroles car juste avant il y a eu les discours rappelant la vie des 13 anciens élèves de l’école morts au combat et le témoignage d’un grand-père ancien combattant qui a perdu tous ses camarades lors d’un bombardement en 82 (Falklands). Beaucoup d’émotions et clairement une vraie sensibilisation au devoir de mémoire auprès de nos enfants… J’ai fini par retrouver ma voix et sécher du revers de ma veste mes larmes silencieuses… (la prochaine fois j’emmène le paquet de mouchoirs !). Une belle cérémonie mais pas de quoi lutter contre le blues de novembre !

Malgré ce petit coup de mou du début de l’hiver (on n’est même pas en hiver !!!), je reste positive et même si je me suis bien plainte au début de cet article (merci de m’avoir lue, ça fait du bien !), j’ai quand même de bons moments anglais à partager avec vous…

A l’école anglaise :

  • Ticoeur est fier d’apprendre les plaquages au rugby : je ne vois pas vraiment le positif là-dedans mais lui oui donc c’est l’essentiel 😉
  • Ticoeur a eu un « Show Head of House » pour son exposé sur Napoléon (comme quoi, pas rancuniers ces Anglais !).
  • Titpuce m’a présenté son amoureux : c’est le fils du directeur ;-)… Tenant ma puce par l’épaule, d’un air protecteur, il me demande quelle langue je suis en train de parler. Je lui réponds que je parle français et il me dit « Oh, I know French very well ! » 😉

Autres news de notre quotidien anglais :

  • Je profite toujours de mon footing du dimanche, en bord de mer, sous le soleil de notre sud…

  • J’ai eu une soirée sympa entre mamans au pub.
  • L’agence immobilière est venue faire la visite trimestrielle de notre maison (ils contrôlent les Anglais !) et n’a eu aucune remarque à nous faire ! D’habitude, il y avait toujours une petite phrase sur la paroi de douche pas assez détartrée ou l’évier pas assez brillant ! Heureusement, c’est Papa Voyage qui gère ces visites car cette intrusion me met mal à l’aise.
  • Je suis allée voir un excellent film au cinéma : Joker de Todd Phillips… un acteur exceptionnel, une mise en scène sombrement captivante, une histoire qui nous montre la naissance d’un personnage de plus en plus dangereux, pur produit d’une société qui hélas ressemble bien trop à la nôtre : « Is it just me, or is it getting crazier out there? ». Bref, de quoi voir la vie en rose ;-)…  Dans la salle d’à côté, Papa Voyage et les enfants sont allés voir Abominable et apparemment c’est un feel-good-movie ! A tester si vous aussi vous avez le cafard en novembre…

Guy Fawkes et les feux d’artifice :

Il y a un événement festif en Angleterre au mois de novembre : le 5 novembre, de grands feux et des feux d’artifice sont organisés de partout pour se rappeler l’échec de Guy Fawkes qui avait tenté de brûler le parlement (« Remember, remember the 5th of November! »)… Il ne s’agit pas d’énormes feux d’artifice comme chez nous au 14 juillet mais de plein de petits feux organisés par les villages, les écoles, les clubs de sport… et en fait il y a en a toute la semaine. L’ambiance est très sympa : les gens sont dehors, mangent des saucisses, boivent de la bière et puis surtout le gros avantage c’est qu’il n’y a pas besoin d’attendre 23h pour qu’il fasse nuit !

 

Comme l’école des enfants est aussi une boarding school (il y a 10% d’élèves pensionnaires), les animateurs avaient  organisé une soirée bonfire (grand feu) et fireworks (feux d’artifice) précédée d’un BBQ dans le jardin de l’école (mais oui, un BBQ en novembre ! So British!). Comme il est possible de rester en pension même pour un seul soir, nous avions inscrit Ticoeur et Titpuce ce jour-là pour 1/ qu’ils profitent de cette belle soirée Guy Fawkes et 2/ pour qu’on puisse sortir en amoureux. Alors ? Qu’avons-nous fait de beau ? Et bien, je vous l’avais déjà raconté (je me répète, je me répète !) mais il y a un théâtre à Southampton, le Mayflower qui reçoit régulièrement les grosses productions de Londres et mercredi dernier il y avait la comédie musicale Les Misérables. Comme ce spectacle ne nous semblait pas adapté à nos loulous encore trop jeunes (j’ai rapidement raconté l’histoire à Titpuce qui m’a regardée avec de grands yeux et m’a dit « tout ça pour un morceau de pain ??? »…), nous avons eu l’idée de les inscrire pour une nuit à l’école. Tout le monde a adoré sa soirée ; par contre, ce ne sont pas Les Misérables qui allaient me remonter le moral, hein ! Néanmoins, je vous conseille fortement ce spectacle émouvant, criant d’actualité (oui, comme Joker !), avec une musique et des voix qui nous transportent au temps des barricades,  le tout dans un décor impressionnant !

« Je suis tombé par terre,
C’est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau,
C’est la faute à…

Il n’acheva point. Une seconde balle du même tireur l’arrêta court. Cette fois il s’abattit la face contre le pavé, et ne remua plus. Cette petite grande âme venait de s’envoler. » Victor Hugo.

Et vous ? Vous arrivez à apprécier le mois de novembre ? Des astuces anti-blues ? 

 

 



Commentaires

  1. Allez on est presque à la moitié du mois, le moral devrait bientôt revenir ! 😉 C’est chouette de pouvoir inscrire les enfants pour une seule soirée, quelle souplesse ! Les profs d’anglais de mes enfants leur ont fait apprendre le texte sur Guy Fawkes, ça leur plairait sûrement de vivre ça une fois !

  2. J’aime toujours autant lire de tes nouvelles.
    Ca alors : je suis étonnée de lire que l’agence immobilière fait des visites de contrôle !
    Je n’aime clairement pas novembre non plus… Mais là, curieusement, je suis étonnée de voir que l’on est déjà/enfin le 13 et que la semaine de vacances de décembre va finir par arriver (bon, la pression des cadeaux va se faire sentir par contre…).
    Bon courage pour la fin du mois !

  3. Pour passer le mois de novembre, rien de tel qu’un séjour… au soleil dans le Magne 🙂 Baignade sur des plages désertes, poissons grillés succulents et paysages de rêve ! Le tout avec 25 degrés et un grand soleil ! Merci d’ailleurs pour l’article très complet sur le Péloponnèse; On espère que l’élan donné par ces vacances nous portera jusqu’à Noël

  4. pas fan du mois de novembre ni de l’hiver alors j’essaie de chercher les bons côtés 🙂
    la visite immobilière régulière je n’aimerais pas du tout ça , ils font ça avec tous les locataires ou c’est votre agence en particulier qui est casse bonbons ?

  5. Moi non plus je n’aime pas le mois de novembre et pourtant j’habite à Aix en Provence. Alors je commence à organiser notre prochain périple pour cet été.


Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :bBLUiJ

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.