Après notre Tour du Monde, Papa Voyage a choisi de travailler au 9/10iè…

Une fois n’est pas coûtume, je voulais vous parler de notre petite organisation au quotidien, quand nous sommes à Paris et pas en voyage ;-). Si vous vous souvenez bien, après la naissance de Titpuce, j’avais décidé de travailler au 4/5iè. Je n’avais pas ressenti ce besoin après la naissance de Ticoeur mais avec deux enfants j’ai eu envie d’avoir tous mes mercredis avec eux, pour profiter d’eux à 100% et pour faire une coupure dans la semaine de travail, afin de ralentir un peu et me ressourcer en famille, même si, on est bien d’accord, s’occuper de deux enfants n’est pas de tout repos ! Jusqu’aux 3 ans de ma puce, j’ai ainsi travaillé à temps partiel, sur ce rythme que j’ai beaucoup apprécié malgré les quelques inconvénients dont je vous avais parlé. Jusqu’aux 3 ans de l’enfant, il s’agit en fait d’un « congé parental à temps partiel » et l’employeur ne peut pas le refuser. Puis les enfants ont grandi… Puis nous sommes partis en Tour du Monde… Puis, nous sommes revenus et nous avons repris le travail mais à quel rythme ?

Au début, à notre retour sur Paris, nous avons Papa Voyage et moi repris à temps plein. Il faut dire que nous avions vraiment bien profité des enfants pendant notre long voyage et que nos économies avaient quelque peu fondu… De plus, les rythmes scolaires avaient changé et les enfants devaient aller à l’école le mercredi matin donc le 4/5iè avait moins d’intérêt. Mais au bout d’un an à Paris, nous voulions à nouveau trouver plus de temps pour les enfants et c’est Papa Voyage qui a eu l’idée et l’envie de demander un 9/10iè à son employeur. Ce dernier n’était pas obligé d’accepter puisque les enfants ont plus de 3 ans mais il a accepté ! Et c’est ainsi que depuis septembre 2017 Papa Voyage ne travaille pas le mercredi après-midi afin de s’occuper des enfants. Comment cela se passe-t-il ?

Alors, la première semaine, Papa Voyage a un peu souffert, genre il découvrait que ce n’était pas des vacances ! Emmener Titpuce à la danse classique et réussir à lui faire un chignon a été une rude épreuve ! Le soir-même, je l’ai trouvé fatigué et comme il n’avait pas encore signé son avenant au boulot, j’ai cru qu’il allait revenir sur sa décision. Mais non ! Dès la deuxième semaine, il avait trouvé le rythme et l’énergie. Son employeur l’a autorisé à travailler de la maison le mercredi matin jusqu’à 13h ce qui rend la logistique encore plus simple. Ainsi, Papa Voyage va chercher les enfants après la cantine. Et pour le chignon au cours de danse classique, il a tout simplement réussi à faire pitié aux autres mamans qui l’aident à tour de rôle ;-). D’ailleurs, le mercredi, Papa Voyage ne croise que des mamans… Le temps partiel chez les papas n’est pas encore très courant, il faut croire… A présent, Papa Voyage est très attaché à son nouveau rythme et il risque fort de renouveler l’expérience à la rentrée prochaine. A suivre !

Mon conseil : si vous passez au 9/10iè je pense que le danger est de ne pas réussir à partir du bureau le mercredi midi donc à mon avis, il vaut mieux négocier un télétravail le mercredi matin ou choisir de faire du 4/5iè une semaine sur deux, ce qui revient aussi à 9/10iè ! Après, si vous pouvez vous permettre le 4/5iè je pense que cela fait une meilleure coupure, mais bien sûr, la baisse de salaire est plus conséquente. A réfléchir donc !

Dans tous les cas, que ce soit à la maison ou en voyage, notre philosophie est la même : profiter un maximum de nos enfants chéris qui grandissent trop vite ! Les regarder regarder le Monde…

Et vous ? Quelle expérience avez-vous du travail à temps partiel ? Y-at-il d’autres papas qui s’y collent ?



Commentaires

  1. Ah ah, j’aime bien l’anecdote du chignon ! 😉

  2. C’est top ! Ici a sydney il y a quelques papas à la sortie des classes et aux activités. Ce n’est pas la majorité mais il y a quelques « Maris d’expatriée », ou des indépendants qui arrivent à gérer leur temps autour des enfants
    . Côté australiens, ils finissent en général tôt le travail et arrivent à bien profiter de leurs enfants.
    Et chez nous tu connais, j’ai fait du 80% après la naissance d’Augustin et depuis notre retour de tour du monde, j’ai fait le choix plus radical de lancer ma petite entreprise.
    bises à tous les 4.

  3. Ici c’est moi qui suis à 4/5e, même si mes filles sont grandes. Et je n’ai pas envie d’arrêter. C’est un choix financier mais quel luxe dans la semaine! Je trouve que c’est dommage que ce ne soit que jusqu’aux 3 ans de l’enfant, car en grandissant les besoins sont différents mais la présence parentale enocre plus importante!
    On veut profiter à fond de nos enfants qui grandissent si vite comme tu dis! Et nous avons la chance de vivre pas trop loin de nos lieux de travail et nous en profitons donc matin et soir correctement 🙂
    ps: Je croise peu de papas le mercredi, c’est bien dommage. Ici le choix s’est fait de façon rationnelle, c’est le plus petit salaire qui a pris le 80% histoire de perdre un peu moins…
    Bises
    Marion

  4. Ici, on est tous les 2 a temps partiel ! Moi à 90 %, avec un mercredi sur deux et monsieur a 80% avec tous les mercredis ! Les enfants ne travaillent pas le mercredi matin, et c’est vraiment très confortable comme rythme ! Donc ce n’est pas le seul papa a faire ca! Mais moi c’est le foot et le hand, mettre les proteges tibia c’est plus simple !! 😁

  5. Vive les papas à temps partiel! J’étais à 80% depuis 7 ans, enchaînant les congés parentaux (3 enfants). Et depuis septembre, nous alternons un mercredi chacun. Je suis passée à 90%. Et le papa pose des RTT (il en a beaucoup et il n’a pas besoin de poser ses mercredis pendant les vacances scolaires ou bien lorsqu’une mamie dépanne de temps en temps). A la maison, il a vite trouver ses marques. Par contre au boulot il me dit que c’est plus dur, qu’il avait beaucoup de réunions habituellement le mercredi et qu’il a du réorganiser un peu les choses.

  6. Moi ce que j’aimerais, c’est décoller du bureau à 17h tous les jours. Je ne sais dans quelle mesure on peut négocier un temps partiel quotidien… Il faudrait que je me renseigne !

  7. Je suis à 4/5 mais sur un temps plein, donc c’est plus lourd sur le reste de la semaine mais pas de perte de salaire et cela me permet de profiter des enfants les mercredis après-midi … Enfin, surtout de courir entre les rendez-vous médicaux et les activités sportives 🙂

  8. ici c’est papa en tele travail le mercredi des matins et qui s’occupent des 3 loulous l’apres midi (taxi activité et devoirs)
    moi j’ai mes vendredi qui me permettent d’assurer les RDV Doc, coiffeur, dentiste… d’aller les chercher pour une fois plus tôt à l’école, et de gérer courses et valises pour les départ en we… c’est pas mal !

  9. Ici papa à 90% un mercredi sur deux, j’ai pu en profiter. Les enfants ne travaillent pas les mercredis après midi et à ce rythme on se retrouve très bien! Dès fois sport et quelques fois sortie ciné ou petite visite touristique de temps en temps, un peu de culture. J’encourage tous les papas!

  10. Etant instit, je profite de mes enfants. Par contre quand elle était en PS mon Cheri s’est retrouvé au chômage et il s’est occupé de notre fille 2 mois et demi et bien quand il a cherché du boulot peu ont compris son choix de s’occuper de sa fille…. Il y a encore des progrès à faire…


Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :0CgOkF