Alors, c’est comment le 4/5iè ?

Cela fait déjà un bout de temps que je pense à écrire cet article. Vous êtes nombreuses à me poser la question : alors le 4/5iè c’est comment ? Voilà déjà cinq mois que j’ai opté pour le travail à temps partiel. J’ai mes mercredis. Mais concrètement, comment ça se passe ?

Dire que tout est rose serait vous mentir mais clairement, pour rien au monde je ne reviendrais en arrière. Commençons donc par les petits inconvénients :

Au final, on travaille plus que 4 jours :

Oui, c’est vrai, plusieurs mamans me l’avaient dit, on y perd côté temps de travail versus salaire parce que tout simplement il faut faire le même boulot sur 4 jours. Par contre, dans mon cas, c’est moins pire que ce qu’on m’avait prédit. Ainsi, j’ai des copines qui m’expliquent travailler l’équivalent de 5 jours sur 4 jours et qu’elles font donc beaucoup d’heures quand elles sont au bureau. Moi, je dirais que j’en suis à 4 jours et demi : en gros, le mardi soir, je ramène mon ordinateur à la maison et je termine certains dossiers quand les enfants sont couchés pour couvrir ce que je ne peux pas faire le mercredi. Le jeudi et le vendredi, j’arrive quasi une heure plus tôt le matin au bureau pour rattraper le travail qui s’est accumulé en mon absence. Donc, oui, je dirais qu’au final je rattrape environ 4h, soit une demi-journée, pour laquelle je ne suis pas payée.

– On est mal vu par son chef ?

Oui et non. Là, encore c’est moins pire que ce que j’appréhendais : au moment où j’ai demandé mon 4/5iè, je n’ai pas eu l’impression que mon chef m’adorait 😉 mais après 5 mois, je dirais que nos relations sont comme avant. Ni moins bonnes, ni meilleures. Par contre, je pense qu’auprès de certaines personnes au bureau je ne passe pas pour une grande travailleuse même si je fais très bien mon travail. Je sens que j’ai perdu en crédibilité et en image de sérieux…

– Les collègues oublient souvent que je suis au 4/5iè

Systématiquement, on me colle des réunions le mercredi. Du coup, je décline l’invitation et je sens que la personne a l’impression que je ne prends pas son sujet au sérieux. Je suis sans cesse obligée de rappeler que je ne suis pas là le mercredi, et à chaque rappel, j’ai l’impression de descendre dans l’estime de mon interlocuteur. Mais bon, c’est comme ça.

– Au 4/5iè, on gagne moins

Au bureau, j’ai des collègues, mamans d’enfants de moins de 3 ans et donc tout à fait éligibles au 4/5iè qui me disent : tu as de la chance toi de ne pas travailler le mercredi ! « Veinarde » me dit-on. Quand elles me parlent ainsi, j’ai l’impression que pour elles, j’ai gagné à la loterie et que j’ai pioché la carte « vous avez gagné un 4/5iè ! » à la kermesse des ressources humaines ! De la chance ? Selon moi, c’est aussi un choix, avec ses avantages et ses inconvénients. C’est renoncer à une partie de son salaire (1/5iè moins l’aide de la CAF). Pour certaines personnes, ce n’est pas possible, c’est vrai, donc par rapport à ces mamans, j’ai la chance de pouvoir me le permettre. Par contre, les collègues qui me disent m’envier pourraient en faire autant si elles le voulaient. Il n’y a pas de honte à ne pas vouloir un 4/5iè mais arrêtez de me dire que c’est une question de chance !

Malgré tous les points cités ci-dessus, je suis très heureuse avec mon 4/5iè :

Une journée de plus avec mes enfants, c’est si précieux !

Une journée, ce n’est qu’une journée mais c’est 24h 😉 On fait beaucoup de choses en une journée, on voit beaucoup de sourires. En plus, c’est un temps privilégié : je ne les ai que pour moi ; alors que le week-end,  à quatre, c’est une tout autre dynamique. Le mercredi, je me sens vraiment proche d’eux. J’ai beaucoup moins l’impression de passer à côté de beaux moments.

Une semaine plus équilibrée entre le travail et les enfants

La semaine est équilibrée entre 3 jours à la maison et 4 au boulot. C’est une répartition qui me convient même si je m’imaginerais bien travailler encore moins 😉 et rester profiter encore plus de mes enfants. En tout cas, contrairement à avant, je ne culpabilise plus d’aller travailler. Évidemment, il n’y avait aucune raison de culpabiliser mais ce beau constat est plus facile à dire qu’à faire ; dans les faits, c’est en réduisant mon temps de travail que je me suis sentie mieux, plus légère dans mon habit de « working mum ».

En dehors de mon rôle de maman, le 4/5iè est très bénéfique pour moi de manière plus large et plus personnel.

Cette pause au milieu de la semaine est vraiment quelque chose dont j’avais besoin, une bouffée d’air pour me sentir plus zen, pour ne pas avoir l’impression de courir, pour décompresser du stress du boulot. Pour le coup, j’ai de la chance que mon 4/5iè n’ait pas pu m’être refusé car je suis maman d’un enfant de moins de 3 ans mais dans l’absolu, même sans enfant, c’est d’un 4/5iè dont j’aurais eu besoin, pour me ressourcer. Je sens la différence : je suis moins fatiguée, de meilleure humeur, j’ai davantage d’énergie le jeudi et le vendredi. Le mardi soir, je me sens en week-end. C’est comme un deuxième vendredi dans ma semaine. Bref, ce rythme me fait beaucoup de bien et je ne m’y attendais pas ; d’autant plus que nous savons toutes que s’occuper d’enfants n’est pas de tout repos et pourtant, pour moi, le mercredi passé avec eux sans travailler me fait beaucoup de bien.

– Du temps privilégié pour un seul enfant.

Je vous l’avais expliqué : ma nounou n’est pas passée au 4/5iè elle. Donc, je la paye le mercredi comme avant, même si elle ne s’occupe pas de mes enfants. En effet, je suis en garde partagée et l’autre famille a besoin d’elle le mercredi. Changer de contrat, voudrait dire changer de nounou, ce que je ne conçois pas étant donné la perle que nous avons trouvée. Résultat : de temps en temps, je lui laisse Ticoeur ou Titpuce afin de prévoir une activité seulement avec l’un ou l’autre : par exemple, un ciné avec mon fils ou une session shopping  avec ma fille 😉 Je trouve que réussir à passer du temps avec ses enfants séparément c’est bien pour eux. On peut faire d’autres choses et ça rajoute à notre relation. Pour l’aîné, c’est avoir à nouveau sa maman pour lui tout seul et pour l’enfant le plus jeune c’est découvrir ce que ça fait d’être un enfant unique. Enfin, quelques fois, je laisse les deux à la nounou pendant une petite heure, le temps d’un footing ou d’un hammam avec une copine 😉 c’est important aussi de s’octroyer quelques moments pour soi, de temps en temps.

Réapprendre le goût des plaisirs simples

Moi qui rêve toujours d’horizons lointains, de nouvelles expériences et d’aventure, j’aime que mes mercredis me remontrent le goût des choses simples : passer à la bibliothèque choisir des livres avec les enfants, préparer des crêpes pour le goûter, papoter avec d’autres mamans, se poser dans les parcs et les jardins. Alors, oui, parfois, je me lance dans de vrais petits programmes du mercredi mais le plus souvent, on ne fait rien d’extraordinaire et j’aime ça ! Par contre, contrairement à ce que m’ont raconté certaines mamans, je ne me retrouve pas à passer la journée à faire du ménage, du repassage et des lessives ! Si le programme est simple, il est néanmoins plaisant 😉

Bref, un jour de plus avec les enfants, plein de bons moments, beaucoup de complicité et leurs rires pour relativiser le reste !

sourires

Et vous ? Quelle est votre expérience du 4/5iè ?

53 réponses pour “Alors, c’est comment le 4/5iè ?


  • Super si tu arrives à trouver ton équilibre boulot/enfant. Profite de ces petits moments précieux. Qu’est ce qu’ils ont grandi! De mon côté je suis officiellement au 0/5ème, donc vacaaaances et ça, ça n’a pas de prix!

  • Comme quoi on vit toutes ça de différentes manières.
    Moi côté boulot aucun souci, bcp de collègues sont à temps partiel, même ma chef! Et vu que je fais 8h-17h sur 4 jours, j’ai même des RTT.
    Pour mon premier enfant j’avais pris un 4/5ème quand elle avait 2 ans et demi et là c’était super! Aujourd’hui avec deux enfants (dont un bébé de 8 mois) c’est plus la même donne… Sûrement parce que bébé2 est petit c’est ce que je me dis.
    Et je me retrouve à faire bcp de corvées le mardi soir ou mercredi…

    • Pour mon premier enfant, je suis restée à temps plein mais comme tu dis, deux enfants, c’est beaucoup plus sport. Je me suis sentie totalement dépassée et c’est alors que j’ai choisi le 4/5iè… Et les corvées, je les zappe le mercredi… du coup, l’appart n’est pas vraiment rangé mais bon… on profite !

  • Financièrement, jusqu’au 3 ans de l’enfant, la CAF complète de manière avantageuse le salaire… La perte de salaire est plus problématique après les 3 ans. Perso, travaillant le samedi, j’avais pu prendre ce jour … ce qui me permettait de profiter davantage du week-end en famille … Par contre, je confirme qu’une partie du boulot se fait le soir à la maison pour compenser l’absence d’une journée.

    • Tu as bien raison : l’aide de la CAF est vraiment la bienvenue ! J’espère qu’ils ne la remettront pas en cause…

  • Pour moi, encore le congé parentale pendant 1 an 1/2! ET je pense que par la suite ce sera un 4/5è car cela permet de garder les enfants le mercredi car avec les futurs réformes, allez trouver une nounou qui gardera les enfants que le mercredi apreès midi et le samedi dans mon cas 🙂 Ou alors il faut que la boutique marche très bien et là je bosserais de la maison!

    • Avec les nouveaux rythmes scolaires, si les enfants vont à l’école le mercredi matin, le 4/5iè perd de son intérêt hélas !

  • Les entreprises auraient vraiment à gagner à donner + de flexibilité dans l’organisation & l’aménagement des horaires de travail. On est + efficace quand on est + détendue. Et voir d’autres choses stimule la créativité.
    C’est super que cette organisation te convienne.
    Je planche sur ma rentrée et sur le nouveau rythme à mettre en place, pour l’épanouissement de chacun

  • Je suis contente que tu ais réussi à trouver un équilibre ! Pour ma part, pas de 4/5° lorsqu’on est étudiante, il s’agit plutôt de travailler avec un bébé au sein ou sur les genoux !

  • C’est fou ces préjugés, quand même ! Le principal est que tu y gagnes avec tes enfants, c’est bien le plus important dans tout ça!

  • Quand j’etais salariée, j’ai toujours travaillé à 4/5ème et c’était génial (et quasi tout le monde dans ma boite était à 4/5ème, y compris le boss 🙂 )
    Maintenant je suis free lance et donc à 10/5ème et c’est vraiment nul car je prends moins le temps de faire des choses le mercredi avec les enfants, et ils vont au centre de loisirs… Mais bon, j’ai bien l’intention d’y remédier, à la prochaine rentrée j’ai dit que je prendrai plus souvent les 3 le mercredi.

  • Je n’ai pas d’enfant mais je trouve que le 4/5e est un bon rythme!
    A Bristol je travaillais du mardi au vendredi et avoir une semaine de 4 jours me plaisait beaucoup (le salaire moins, mais bon)!

  • Au final, c’est un bon équilibre de faire ça, même si je ne suis pas maman, je pense que ça te permet de mieux concilier les deux. Après, oui, il y aura tjs des gens pour penser que tu glandes, tout comme pour te dire « Ben quoi, tu passes une journée avec tn gosse à la maison, tu te reposes »… Mais bien sûr ! Mais au moins tu profites mieux de ton enfant 🙂

  • De mon côté, pas encore de 4/5ème. Ma petite puce a 7 mois et je viens de reprendre à temps plein, en étant cadre (dans une entreprise où tout le monde bosse énormément, personne en 4/5ème, donc déjà partir à 18h c’est perçu comme « prendre son après-midi »). Mais bon, je réfléchis quand même à un 4/5ème et tes articles sur ce sujet m’intéressent énormément, surtout qu’apparemment à toi aussi on disait « c’est impossible » 🙂
    Merci de partager ton expérience 🙂
    Une question: pourquoi ne pas avoir choisi le vendredi? Peut être parce que ton ainé est à déjà l’école? Car avec les petits c’est peut être sympa d’avoir son vendredi par exemple et ainsi faire des grands week-ends de 3 jours toutes les semaines?

    • Ton commentaire m’interpelle tout particulièrement car on dirait que nous tavaillons dans la même entreprise 😉 En tout cas, je suis également « cadre dans une entreprise où tout le monde bosse énormément, personne en 4/5ème, donc déjà partir à 18h c’est perçu comme “prendre son après-midi” : J’aurais pu dire cette phrase ! Et c’est pour cela que je souhaite témoigner : c’est possible. Il faut juste savoir quelles sont nos priorités et accepter de prendre le risque que ça ne plaise pas. Ainsi, je suis la 2iè personne en 4/5iè dans ma boîte et les autres mamans cadres me disent donc que j’ai de la chance car je suis une exception…sauf qu’elles aimeraient aussi mais n’osent pas… ça ne se fait pas… C’est pas le top pour la carrière… La carrière on verra : dans 1 an et demi je serai à nouveau à temps plein, et il me restera encore tant d’années à travailler que j’aurais sans doute le temps de rattraper mon « retard de carrière » ou pas 😉

      • Tu penses repasser à temps plein ensuite? Est-ce un choix ou une obligation car ta fille aura 3 ans?
        Je suis d’accord qu’il faut choisir (et assumer) ses priorités, mais certains n’osent pas et reportent leur frustration sur ceux et celles qui ont osé 🙁
        Dans tous les cas, bravo pour ce choix pas évident 🙂

    • Et pour ta question concernant le vendredi : en effet, mon fils est à la maternelle. Et puis, franchement, la pause au milieu de la semaine c’est vraiment agréable, plus qu’un long week-end je trouve. Après, ça ne m’empêche pas de poser des RTTs le vendredi quand on veut partir et c’est souvent car j’ai pas mal de RTTs ! 😉

      • Tu as réussi à garder des RTTs même en passant au 4/5ième? Je croyais qu’on les perdait dans ce cas là. Tu as gardé 80% de tes RTT?

  • Je n’ai jamais connu le 4/5e en étant salariée… Mes patrons m’ont toujours fait pression pour ne pas le prendre… C’était pour mon 2e enfant. Pour le 3e mes horaires n’étant vraiment plus érables et les conséquences désastreuses sur les enfants… j’ai tout quitté pour me mettre à mon compte. Je travaille encore plus qu’avant mais quand je veux/paux en fonction du rythme de la famille.

    Je pense que c’est quand même une chance de pouvoir le faire le jour souhaité car beaucoup d’entreprise refusent le choix du jour ou des horaires.
    Genre moi ils voulaient m’imposer des horaires décalés. et pas de journée libre.

    • Normalement, tu peux proposer le jour qui t’arrange et l’entreprise doit avoir des arguments solides pour faire une contre proposition. Mais bon, le chantage et la pression ça existe hélas !

  • Coach professionnelle et généraliste RH, je vois ces cas de figures très souvent. Voici donc deux tout petits conseils pour un 4/5ième réussi:

    – 20% de boulot en moins (oui, quand même !), ça doit aussi se traduire sur votre description de fonction. Et oui, il faut demander à votre manager ce qu’il vous « enlève » pour passer d’un poste à 100% à un poste à 80%. Et ça marche aussi pour les cadres bien sûr (tel projet en moins, tel dossiers, tels clients…). C’est une condition SINE QUA NON pour réussir son 4/5ième.

    – A vous toutes, les geekettes jusqu’au bout, vous devriez connaître les agendas (Lotus, Outlook). Il vous faut mettre tous vos mercredis (ou autre jour choisi) en absence pour diminuer le nombre d’invitations intempestives le mercredi. Et vous n’aurez plus à vous justifier d’un « mais non…tu sais bien…(rire gêné)…je ne travaille pas le mercredi pour mes enfants ».

    A bon entendeur 🙂

    • Merci pour votre commentaire. Pour le premier point concernant la nouvelle description de poste, je pense que je peux toujours rêver 😉 Par contre, pour votre 2iè point : comment ai-je pu ne pas y penser avant ?? Je bloque mes mercredis dans Outlook dès demain ! Merci !

      • Quelle surprise, ce vouvoiement ! Mais j’ai compris…j’ai écrit mon commentaire en pensant à vous (nous, en fait ! toutes ces working mums !)…et c’est vrai qu’on ne se connaît pas, mais je préfère nettement le tutoiement sur la toile 🙂 Mea culpa !
        Je viens d’ailleurs de réaliser que c’était mon premier commentaire !! Malgré mes lectures assidues, je commente peu. Sauf ici visiblement, parce que le débat sur les conditions de travail réveillent mon militantisme sur l’équilibre vie pro/vie perso !
        Il est sans doute trop tard pour le 1er point. Et pourtant, c’est une évidence à laquelle personne ne pense: qui dit temps de travail en moins, dit charge de travail en moins !
        Contente de t’avoir aidée pour Outlook: tu verras, ça va changer la donne ! (en fait, très souvent, les collègues « oublient » simplement que tu es absente le mercredi…)

        • Donc, merci à toi ! 😉
          Oui en effet, ce n’est qu’un oubli de la part de mes collègues et même de mon chef parfois ! Pas de mauvaise intention derrière… C’est juste que je suis la seule personne de l’équipe au 4/5iè donc personne n’y pense. A bientôt sur la toile ! D’ailleurs, je vais de ce pas découvrir ton blog…

  • au début de ton article je me dis que le 4/5è c’est une arnaque et finalement à la seconde partie, je me dis que c’est pas si mal. Une amie l’avait expérimentée sur les 5 jours, à tester aussi je trouve… je ne sais pas encore si c’est l’option que je choisirais 🙂

    • Le 4/5iè sur 5 jours ? Donc travailler un peu moins chaque jour ? Dans mon cas, ce n’est pas possible, puisque je n’ai pas d’horaires. Et puis, j’aime vraiment l’idée de la vraie pause en milieu de semaine. Le mercredi est un jour où je ne pense pas du tout au boulot !

  • Ton article résume exactement ce que je pense et ce que je vis en tant que cadre au 4/5è et mère de 2 petits (bientôt 4 ans et bientôt 2 ans). Je trouve que la vie doit être un équilibre et qu’il faut parvenir à trouver le sien : dans mon cas, un boulot intéressant avec des responsabilités mais à 80%.
    Je te félicite d’avoir réussi à imposer ta vision dans un milieu peu favorable au temps partiel. Je n’ai pas eu cette difficulté, dans mon secteur c’est assez courant. Cela dit, plus on a des responsabilités, plus il est rare d’être à temps partiel. La question que je me pose est : « Est-ce un frein à l’évolution de carrière », j’espère que non…

    • Il m’intéresse ton secteur où le 4/5iè est répandu… c’est en conseil ? Pour l’évolution de carrière, c’est peut-être un frein à court terme mais peut-être que ça ne jouera plus dans 2 ou 3 ans… Et puis, c’est comme toujours, il faut un peu de chance et saisir des opportunités !

      • Je travaille dans la fonction publique où il y a beaucoup de femmes et (donc) beaucoup de temps partiel (qu’on ne peut pas te refuser si tu as un enfant de moins de 3 ans). Mais plus tu montes dans la hiérarchie, moins il y a de femmes et encore moins à TP. Pour l’instant, je me vois mal de revenir à temps plein même avec des enfants plus grands. En ce qui concerne le com de Gynille, moi non plus je n’ai pas eu d’aménagement de ma fiche de poste, je dois faire la même chose en moins de temps mais j’aime ma liberté du mercredi.

  • Je suis également aux 4/5ème depuis la naissance de mon 2ème il y a 21 mois et donc jusqu’en septembre 2014 vu que c’est dans le cadre d’un congé parental partiel.
    J’adore cette coupure du mercredi qui fait passer la semaine plus vite et moins péniblement.
    Le matin c’est souvent tâches ménagères pour moi (entre plein de coupures tétées) et la grande décompresse de l’école. L’après-midi la grande va à la danse en même temps que la sieste du petit donc tout bénèf, à moi l’ordi pendant un bon 2h ^^. C’est pas de tout repos d’avoir les 2 sur le dos mais au fur et à mesure que le dernier grandit ça devient plus facile. Dommage, quand il sera assez grand pour faire plein de trucs faudra reprendre le temps plein …

    • J’ai également la chance que mes deux enfants fassent la sieste en même temps de 13h à 15h environ. Avec la réforme des rythmes scolaires, le 4/5i pourrait ne plus servir à grand chose si nos enfants vont à l’école le mercredi.

  • tjrs tabou dans certains secteurs d’activité ou dans certaines entreprises, je prend mon cas, avec le métier que je fais jamais je pense pouvoir être à 80%, trop de contraintes et ce ne pourrait pas être respecté!en tout cas je trouve vraiment chouette que tu puisses en bénéficier, bravo!il faut savoir saisir des opportunités comme celle ci!

  • C’est un bilan plutôt positif dans l’ensemble ! Ce qui est dommage ce sont les préjugé dont on affuble les mères qui travaillent ou ne travaillent pas, quoi qu’elles décident elles ont tort pour certains 🙂 alors autant choisir l’organisation qui t’épanouit le plus !

  • Christine, tu me donne envies!!! J’y pense depuis pas mal de temps (2 enfants 9 mois et 22 mois) mais pas approprie ds mon domaine avec une livraison de projet ds moins d’un an + a l’etranger (genre on paye pas des expats pr etre a tps partiel)… bref ds mon cas actuel ce serait l’arnaque (bosser a 100% avec 80% du salaire). On verra au retour.
    Un peu deconnectee de la France, je me demandais comment ca se passe cote retraite avec un 4/5e sachant qu’on est supposee recuperer des trimestres qd on a des enfants.

    Et bravo pour ce blog que je suis de l’autre bout de la planete!

  • Ha ha le ménage aussi c’est un choix et clairement mon mercredi hors de question que je le passe à nettoyer, balayer etc !
    Je suis au 4/5 ème depuis 4 ans et pour rien au monde je ne reviendrais en arrière, j’ai osé le demander, je ne pensais pas que ce serait si facile vu mon boulot mais c’est passé et je ne regrette rien, ni le salaire, ni les justifications que je dois parfois faire… bon de temps en temps je dois quand même y aller le mercredi et ça me gave mais pas le choix… pareil pour les réunions du mercredi, maintenant ça ne me fais plus ni chaud ni froid…

  • Je pourrai tirer le même bilan que toi je pense. Je termine souvent mon mercredi sur les rotules avec l’envie d’en prendre un pour taper sur l’autre mais je n’y renoncerai pour rien, ces instants sont précieux et ce rythme de travail me convient parfaitement. Tellement que je me dis que je vais continuer au delà des 3 ans de mon 2ème (qui vont arriver à la vitesse de l’éclair en janvier prochain).

  • Dans ma boite tout le monde peut prendre un 4/5e même si on a pas d’enfant! En plus, bien qu’étant payé 4/5e on cotise toujours 100% pour la retraite & Cie (au cas où il y aura toujours une retraite dans 30 ans).

  • Merci pour ton bilan qui me conforte dans mon choix de reprendre à 80% à partir de ma reprise mi -juillet.
    Mon fils a 2 mois et mon grand rentre à l’école en petite section dans une commune où ils vont à l’école le mercredi matin avec la nouvelle réforme.
    Je m’interroge du coup sur l’obligation de le mettre le mercredi matin? Qu’en pensez vous?
    Merci !

  • Je viens de tomber sur ton billet dans lequel je me retrouve jai passe un an en 4/5eme côté perso c’est super je ne travaille pas le lundi et je profite de ma puce de mon conjoint j’adore côté pro beaucoup de stress une grosse charge de travail un chef mécontent car je ne suivais plus la cadence :-/ malheureusement jai pris la décision de reprendre a 100% pour qu’au taff je rztrouve un peu de sérénité mais jai du mal a me faire a cet idée quand même j’aimais bcp cet équilibre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :mk1fCN