Nos vacances en Guadeloupe

Pendant les vacances de la Toussaint nous sommes partis en Guadeloupe où nous avons vécu une merveilleuse parenthèse estivale : 28 degrés dans l’eau et dans l’air ! Cela faisait un bien fou de revoir le soleil, la mer et de ressortir les shorts et maillots de bain ! Nous en avions grand besoin après une rentrée bien chargée côté boulot. La Guadeloupe, je l’avais découverte pour la première fois il y a quasi deux ans et j’avais eu un gros coup de cœur qui m’avait donné envie d’y retourner en famille.

vacances en Guadeloupe

J’avais aimé les paysages bien verts, les belles plages de Guadeloupe, l’ambiance, le dépaysement tout en ayant le confort d’être en France… J’avais également particulièrement apprécié mon premier séjour grâce à Rachel, une super guide qui sait transmettre sa passion pour les îles de Guadeloupe. Je lui avais promis de revenir lui faire un petit coucou et promesse tenue avec des retrouvailles émouvantes !

Alors, il y avait des endroits que je voulais revoir : Port-Louis sur Grande-Terre et Deshaies sur Basse-Terre donc j’ai mis ces deux points de chute sur notre itinéraire et puis j’ai rajouté Marie-Galante en troisième point de chute car je ne connaissais pas du tout et que j’avais entendu le plus grand bien de cette île réputée pour son authenticité et la gentillesse de ses habitants.

Donc 3 étapes pour nos vacances en Guadeloupe :

Plan Guadeloupe

  • 2 nuits à Port-Louis sur Grande-Terre : pour revoir la plage du Souffleur mais pas que..

  • 3 nuits à Marie-Galante à Grand-Bourg : pour vivre au ralenti…

  • 5 nuits à Bouillante sur Basse-Terre : pour revoir la plage de Deshaies juste au nord et pour nager avec les tortues à Malendure,…

Deshaies Guadeloupe

Pour le programme précis sur chaque île (Grande-terre, Basse-Terre, Marie-Galante), je vais tout simplement écrire un billet pour chacune de nos étapes. A suivre donc !

Nos hébergements en Guadeloupe :

J’avais des critères bien précis en tête : je voulais dormir en gîte afin d’avoir la possibilité de cuisiner et j’ai surtout cherché des gîtes tenus par des familles afin que Ticoeur et Titpuce aient des compagnons de jeux. Voici donc ce que j’ai trouvé :

  • A Marie-Galante (Grand-Bourg): gros coup de cœur pour Le gîte jaune (et oui, il est tout jaune !) tenu par une famille nombreuses (4 enfants et un 5iè en route !). La famille vit sur le même terrain et leur maison c’est la maison du bonheur ! Des personnes très accueillantes et très inspirantes ! Ticoeur et Titpuce ont aimé profité de la piscine et jouer avec les deux plus jeunes. Je conseille donc ce gîte trouvé sur Airbnb (voir ici). Et j’en profite pour vous redire que je peux vous parrainer si vous n’êtes pas encore client Airbnb (en cliquant sur mon lien de parrainage … ainsi nous gagnons vous et moi une réduction !).

vacances en Guadeloupe

  • A Bouillante (Malendure) : magnifique endroit que nous conseillons à 100% ! Il s’agit des Jardins de l’Espérance (ici sur Airbnb). Le gîte est très mignon, le jardin tropical très dense avec une chouette piscine à disposition. Le rapport qualité-prix est excellent.

  • A Port-Louis : un petit studio que… nous ne recommandons pas… celui que je voulais vraiment était déjà pris… Le soucis à Port-Louis c’est que l’offre d’hébergements est très restreinte car ce n’est pas un coin touristique. Si vous voulez y séjourner je vous conseille donc de vous y prendre bien en avance. Sinon, pour un premier séjour en Guadeloupe, prévoyez de vous poser à Sainte-Anne ou Saint-François, certes dans la partie la plus touristique de l’île mais vous y trouverez un grand choix d’hébergements (et de très belles plages aussi !).

Autres informations pratiques pour des vacances en Guadeloupe :

  • Décalage horaire : il était de 6h quand nous sommes arrivés et au moment du passage à l’heure d’hiver en métropole, il n’y avait plus que 5h.
  • Trajet en avion : depuis Paris le trajet a duré 9h à l’aller et 8h au retour. Nous avons réservé nos billets avec XL Airways car c’était tout simplement les moins chers et sur un long trajet, à quatre, le prix est essentiel ! J’avais déjà voyagé avec eux la dernière fois donc j’avais confiance dans la qualité de cette compagnie aérienne française. Le personnel de bord est sympa. Au moins cher pour les vacances de la Toussaint les billets étaient de 450 euros l’aller-retour par personne environ (et un peu moins pour les enfants) – repas et bagage en soute inclus. En ce moment, il y a des billets à 399€ l’A/R ! Il faut juste prévoir votre propre tablette sur laquelle vous pourrez visualiser le programme de bord (ou vos films !). Il y a aussi quelques écrans dans l’avion mais les films sont moins bien et moins nombreux que ceux proposés sur tablette. Enfin, j’ai préféré le vol retour car nous avions pris un vol de nuit ce qui est bien plus pratique pour tenir 8h et pour commencer à absorber le décalage horaire.
  • Location de voiture : c’est moins cher qu’en Métropole car la concurrence est rude ! Vous trouverez donc de très nombreux loueurs avec des tarifs autour de 20-25 euros par jour. Nous avons choisi CARribean location sur les conseils d’une amie et c’était très sérieux – en plus il s’agit d’une petite entreprise locale tenue par un couple adorable qui viendra vous chercher à l’aéroport (les sièges-auto étaient inclus).
  • Formalité/Santé : pour les Français, la carte d’identité suffit. Côté santé, rien de spécial mais il faut prévoir des anti-moustiques spécial tropiques.
  • Que ramener de Guadeloupe ? Nous avons ramené de la confiture de goyave, du « sucrococo » (sorte de caramel à la noix de coco) et puis bien sûr beaucoup de rhum (pas original !) que nous avons acheté en Bib pour un transport plus sûr en soute (les bouteilles ça peut casser !).

Un petit mot concernant les conséquences du cyclones Maria. Pour nous touristes il y avaient peu d’indices du passage du cyclone mais les locaux nous ont souvent dit « là il y avait plus d’arbres avant… » et puis nous avons vu quelques câbles électriques mal en point et nous avons entendu parler de villages qui n’avaient pas encore récupéré le téléphone. Les Saintes (autres îles de Guadeloupe) ont été très touchées si j’ai bien compris. Nous avons aussi remarqué l’éloignement des tortues à Malendure : elles sont plutôt à 200 mètres de la plage que juste au bord, ce qui nécessite de bien nager ! Enfin, ce qui m’a le plus frappée concernant le passage du cyclone c’est la première remarque des Guadeloupéens quand on leur demande d’en parler : ils évoquent immédiatement leur grande tristesse pour leurs voisins en Dominique qui eux ont vraiment beaucoup souffert…

Alors ? Qui a prévu de partir en Guadeloupe en famille ?

 

5 réponses pour “Nos vacances en Guadeloupe


  • Bonjour, merci pour votre article. Nous pensons y aller aux vacances d’avril! Nous allons donc commencer nos recherches. En tous cas, j’ai hate de decouvrir cette ile car vos posts durant votre séjour étaient d’une grande zénitude et de sérénité, ça donnait envie !

  • hâte de lire la suite !!!
    nous partons 15 jours en janvier avec nos enfants : presque 2 ans (j’appréhende beaucoup l’avion avec lui) et un presque 5 ans.
    du coup vous me donnez envie d’aller sur marie galante, que je connais déjà et que j’avais adoré !

  • ça m’a fait rêver tes photos mais malheureusement j’ai même pas le budget pour deux billets d’avion… je ne connais que la Martinique pour ma part
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :TpzF91