En voyage je n’aime pas…

Un petit billet léger pour ce milieu de semaine. J’adore voyager et rien ne m’éloignera de cette passion mais cela ne veut pas dire que tout me plaît tous les jours. Voici par exemple 10 choses que je n’aime pas quand je voyage :

Prendre un avion très tôt le matin. Et pourtant on continue de le faire régulièrement quand les tarifs sont imbattables. Mais que c’est difficile de sortir du lit ! Je ne suis pas du tout du genre à faire des grasses matinées : en voyage je me réveille vers 7h. Devoir me réveiller avant, même d’une heure est un supplice. Au Myanmar, nous avons aussi eu besoin de nous lever tôt pour prendre certains bus qui partaient aux aurores. Enfin, au Vietnam il nous a fallu mettre le réveil pour aller voir les marchés flottants sur le Mékong et à Bagan, au Myanmar nous nous sommes levés vers 5h pour partir observer le lever du soleil sur les temples mais dans ce cas, le programme étant relaxant et motivant ça passe tout de suite mieux !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAVoilà comme je suis grognon tôt le matin

Le moment où on arrive dans une gare routière : c’est souvent un véritable capharnaüm : les chauffeurs de taxis nous sautent dessus ainsi que les intermédiaires qui souhaitent nous caser dans un hôtel en espérant gagner une petite comm’. Quelques moments stressants au Vietnam et en Birmanie mais finalement dans quasi toutes les grandes gares de bus et de train en Asie, en Afrique ou en Amérique Latine. En plus, dans ce genre d’endroits, il faut bien surveiller ses affaires et pour compliquer le tout, quand on voyage en famille : il faut bien surveiller ses enfants ;-). Bref, dans les gares, il faut maîtriser l’art du multitâches !

OLYMPUS DIGITAL CAMERASurveiller les enfants, les bagages et trouver son chemin !

 

Les toilettes turques : je soupire quand je pousse la porte des WC et que je découvre des toilettes turques. J’y arrive pas. Et pourtant parfois il vaut mieux des toilettes turques que des toilettes classiques mais sales. D’ailleurs avec la version turque je n’ai toujours pas compris dans quel sens il fallait se mettre ?? Je me place face à la porte comme je le ferais avec des toilettes normales mais il paraît qu’il faut se mettre dans l’autre sens ! Quelqu’un pour trancher ? Je précise aussi qu’il y a pire que les toilettes turques : les toilettes du fin fond de la Chine. Celles qui ressemblent à des tranchées où tout le monde doit s’accroupir les uns derrières les autres, sans séparations et en admirant les petites choses qui passent dans la rigole au fond de la dite tranchée ! Un poème!

Quand on me sert un thé Lipton Yellow dans un hôtel ou dans un bar : oui je sais là je fais ma princesse mais voilà. J’adore le thé et j’aime boire beaucoup de différentes sortes de thé, pas forcément haut de gamme. Je n’ai pas besoin de thé Mariage Frères tous les jours mais le Lipton Yellow je bloque.

Quand je vois des tas de touristes en train de prendre des selfies. Et là je dois admettre qu’ils sont inoffensifs et ne me gênent pas vraiment. D’ailleurs, ceux qui se font des selfies en duo ou en groupe m’amusent parfois mais les personnes seules qui posent avec leur perche j’ai vraiment du mal à m’y faire ! D’ailleurs à propos d’agacement irrationnel : j’aime pas voir les gens qui prennent des photos avec un iPad. Photographier avec sa tablette c’est pas très stylé, non ? Et puis pour la qualité des photos, à moins de posséder le tout dernier iPad c’est normalement moins bien qu’avec un smartphone. Quel intérêt donc ? J’ai dû passer à côté de quelque chose…

Les gens qui donnent à manger aux animaux ou qui tentent de les toucher alors qu’il est clairement dit de ne pas les approcher et que c’est effectivement dangereux pour l’animal. Les animaux sauvages doivent rester sauvages. C’est important pour leur survie. Il ne faut pas qu’ils comptent sur la nourriture donnée par les hommes, ni qu’ils s’habituent à notre présence. Les dernières fois où des personnes m’ont bien énervée : à Mont-Dauphin dans les Alpes beaucoup trop de monde s’approchent des marmottes pour prendre des photos. Ici en Australie, j’ai vu plein de touristes donner à manger à des kangourous ou à des émeus :-(.

En voyage je n'aime pas...

Les gens qui jettent leurs déchets par les fenêtres du bus ou du train. Ou juste dans la rue d’ailleurs ou par dessus bord quand on est sur un bateau. Les pays développés ne sont pas un modèle absolu (loin de là) mais je dois dire que les pires comportements en terme de déchets s’observent dans les pays en voie de développement. Ce doit être une sorte d’étape obligée cette non-conscience de l’environnement. Pourvu que ça passe vite. Récemment, au Vietnam, j’ai vu trop de locaux qui jetaient leurs emballages dans le Mékong. En Birmanie, j’ai vu des rues entières avec des monticules de déchets. Ces cas ne sont pas isolés. J’ai de nombreux exemples de ce genre en Asie ou en Amérique Latine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERADans une rue de Mawlamyine en Birmanie

Les endroits qui font payer le wifi (sauf si vraiment c’est justifié par un accès très difficile). Mais quand clairement il s’agit d’établissements de standing c’est un peu abusé étant donné les tarifs pratiqués.

Les insectes : les sandflies, les mouches, les puces de lit et bien sûr les moustiques ont souvent été mes pires ennemis. Quelques mauvaises expériences en la matière : des puces de lit dans un refuge sur le GR20 en Corse, des puces de lit encore plus féroces dans une auberge de jeunesse à Singapour (ça vous démange des jours et des jours à vous rendre fous!). Les moustiques eux sont surtout à craindre dans les zones où le paludisme persiste (nous avons fait très attention à nous protéger lors de notre séjour en Birmanie). Les sandflies, elles ne sont pas dangereuses mais nous ont bien enquiquinés en Nouvelle-Zélande. Enfin, je ne pensais pas que les mouches pouvaient être aussi « collantes » qu’ici dans le Centre Rouge, en Australie (où nous sommes en ce moment). Dernier insecte qui m’a fait bien des frayeurs : la tique ! Lors de notre voyage en Norvège j’ai été mordue par une tique qui a dû passer 24h sur moi. Or en Norvège les tiques peuvent transmettre de graves maladies. Je n’ai heureusement rien eu à part une sorte de cicatrice pendant six mois. Comme quoi : pas besoin d’aller loin pour croiser des insectes dangereux.

Les chambres sans fenêtres ! Même quand on cherche un hébergement pas cher, mon critère non négociable c’est qu’il y ait une fenêtre ! Et croyez-moi ce n’est pas une évidence ! Sans parler des établissements qui ne le spécifient pas dans leur descriptif. Du coup, je regarde bien toutes les photos et je n’hésite pas à envoyer un mail pour poser la question.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAA Coober Pedy la plupart des habitants dorment sous terre : je pourrais pas !

Et vous alors ? Des choses que vous n’aimez pas en voyage ? Qui veut peut reprendre l’idée de ce billet !

Ah et j’oubliais : je n’aime pas les adieux : quand je dois quitter un pays auquel je me suis attachée c’est terrible… 0r dans quatre jours ce sera bye bye l’Australie !!!

34 réponses pour “En voyage je n’aime pas…


  • Votre post m’a beaucoup amusée et m’a forcément rappelé du vécu.

    Ma bête noire en voyage est qu’on me propose un prix « d’étranger » sans aucune considération pour le fait que je suis une personne sensée qui n’acceptera pas n’importe quoi. Un peu plus cher dans un pays en voie de développement oui, ça me va. Mais dix fois le prix normal, ça me met dans les colères noires et un tel état d’indignation que ça peut me gâcher une journée entière (vraiment). Ces épisodes me stressent tellement que désormais, c’est presque toujours mon mari qui est envoyé pour acheter les trucs!

    Dans le style toilettes incongrus, sur la route entre l’Arménie et la Géorgie, les toilettes à disposition ne consistaient qu’en une porte, qui dissimulait une longue planche, avec un trou au bout. Pas de cloisons sur les côtés, si bien que je n’étais cachée que des personnes dans le prolongement dans la porte. Le trou de la planche donnait directement dans une rivière.

  • La Chine accumule beaucoup de choses dans ce que tu peux détester…

    Les toilettes dans les malls luxueux en Chine, pour les hommes au deuxième étage, pour les femmes faut aller au troisième… hum… et les toilettes sans porte (+ sans chasse d’eau, sans PQ sans intimité) ou toilettes (sales bien entendu) avec la moitié d’une porte. Tu choisis quoi ? Qu’on voit tes fesses ou ton visage ?

    Les chambres d’hôtel sans fenêtres… pour une nuit ça va et parfois ils sont créatifs genre magnifique fausse fenêtre

    Les toilettes chinoises… nos amis qui viennent nous rendre visite préférer faire pipi dans la nature…

    Parfois tu payes le wifi et tu n’as rien… nous en Chine on paye internet et VPN (et parfois 10 jours sans internet ou avec lenteur digne de AOL y’a 15 ans)

    J’ai horreur des moustiques… mais le pays où je me suis fait avoir c’est la Norvège (lac gelée… froid… mais quand il fait un peu chaud… whaouuuuu les moustiques)

    Nous quand on arrive une gare/aéroport… on gueule fort une fois et c’est bon on nous fiche la paix…

    j’ai vu un gamin qui jette du plastique par la fenêtre du bus en Chine… il est applaudi par sa grand-mère (il est temps que l’on quitte la Chine avant de perdre définitivement la foi en l’humanité)

  • Et oui tout n’est pas toujours rose en voyage 🙂
    Même remarque sur le thé « Jaune », berk !
    Bon courage pour les adieux à l’Australie

  • Je te rejoins sur les toilettes turques j’ai horreur de ça ! Je ne m’y fais pas ! Je suis comme toi je me mets face à la porte si auxquels cas je l’avais mal fermé et que quelqu’un essaye d’ouvrir *histoire vraie !*.
    J’aime pas aussi quand les gens tapent à la vitre des animaux alors qu’il y a marqué ne pas taper…pff

  • Ouh, un petit coup de lassitude! Allez c’est le fait de quitter l’Australie qui te mine! En tout cas, je me retrouve dans beaucoup de détail, mais on a de la chance de connaitre ces situations!La gare routière est pour moi aussi une épreuve. du coup, on y vient souvent la veille, pour faire le point, savoir où est le bus, prendre les renseignements et sans les sacs à dos! Du coup, on est déjà moins assailli par les « entremetteurs ». et le lendemain quand on arrive avec nos sacs de baroudeurs, mais sachant quel bus on doit prendre on nous embête moins…
    Grosses bises.

    • Oui, triste de quitter l’Australie mais comme on va à Bali, ça va ;-). Pour les gares routières, il y a vraiment des villes où le repérage n’est pas possible : par exemple, à Rangoon, la gare de bus est à 1h de taxi du centre. Et y a plein de bouchons ! Perdre 2h et du budget taxi pour un repérage c’est pas trop possible. Bon Rangoon c’est un cas extrême car sa gare est réputée pour être aussi grande qu’une ville ! Bises d’Australie ! (dernier jour !).

  • Ah! À peu près pareil avec les insectes en tête de liste. Me lever tôt n’est pas un problème, au contraire. Tu n’as pas eu de traitement après la tique? Mon mari en a eu une au Sri Lanka et il a eu 3 mois d’antibiotiques au retour (la maladie de Lyme peut se déclencher des années plus tard). Je suis un peu claustrophobe, j’ai besoin de fenêtre et d’espace (impossible de dormir dans la chambre avant d’un bateau quand des amis nous avaient invité sur leur voilier…)
    Je déteste aussi les heures d’attente en transit ou dans des bus dont on ignore si et quand ils vont partir. Encore pire avec des enfants.

  • je mets que rarement des commentaires mais je vais reagir sur celui des bestoiles pas sympa ….J’ai été piqué par une tique il y a bientôt 6 ans en France ( pas besoin d’allé loin) et depuis ma vie a basculée , l’enfer je peu plus marchée longtemps ,ni monté les escaliers , ni dormir sans medicaments et tout ça la cause d’une minuscule bête , en france les medecins sont dans le déni complet , je sors d’un mois d’antibio par perf ,rien a changé et le plus grave c’est qu’ils ont plus rien pour moi , un jour ça va éclater en france car trop de gens sont laissés sans soins …Alors quand vous rentrerez en france si un jour vous etes piqué c’est d’etre sous antibio en prevention ( si vous tombé sur un medecin qui est pas dans le déni) comme on dit il vaut mieux prevenir que guerir , apres c’est chronique et la je le souhaite a personne , vous etes seule tout le monde vous laisse tombé…Je vous lis a chaque fois …. continué bien Bisous Lili

  • J’aurais pu faire la même liste (à l’exception des avions tôt qui ne me dérangent pas)!
    Lon top trois (dans le désordre) serait : les insectes, les toilettes turques et ceux qui disposent de leurs déchets sur la voie publique (ça me rend dingue même à Paris) !

  • Être malade parce que t’as bouffé un truc pas frais : Au Mali j’ai failli me faire rapatrier tellement j’étais malade. Mais sinon effectivement ce qui m’énerve le plus c’est les perches a selfie: Il y en a même qui se filment avec et qui ne voient finalement pas ce qui se passe autour !

  • J’aimerais reprendre l’idée mais la liste est déjà, selon moi, bien exhaustive 🙂

    Quelle idée de nourrir les animaux. Pareil, cela m’énerve au plus haut point. Quand les gens comprendront que ce n’est pas les aider que de faire ça…

    En revanche pour le petit selfie, j’avoue m’y être déjà attelé 😀 bon, les photos sont tellement moche bien souvent quelle finisse dans la corbeille.

    J’espère ne jamais faire l’expérience des puces de lit. En revanche, j’ai déjà fait l’expérience de cafards énormes et nombreux dans un airbnb à Memphis… Croyez moi, je prenais soin de fermer mon sac à dos pour ne pas en embarquer avec moi !!

    Merci pour ce partage en tout cas 🙂

  • Bonjour !
    J’aime bien cet article car c’est vrai que si voyager est un bonheur, il y a toujours quelques désagréments. Je partage à 100 % celui du Lipton Yellow, c’est le plaisir d’un bon thé (un lipton Earl Grey me satisfait mais l’autre est vraiment mauvais !). Et je partage aussi pour le selfie même si cela n’est pas vraiment un désagrément, je trouve toutes ces perches un peu agaçantes.
    En revanche pour ce qui est de l’ipad, j’ai une explication ! Je prends moi-même des photos avec mon ipad (il est petit) et je trouve en effet cela un peu bizarre mais je n’ai pas d’autres solutions (s’il y en a une, je suis preneuse !) : j’ai un reflex avec lequel je fais la majorité de mes photos de voyage et j’ai un compte instagram que je n’utilise qu’en voyage pour faire une sorte de carnet de bord. N’ayant pas de smartphone, je n’ai pas trouvé d’autre solution que d’utiliser ma tablette pour alimenter mon compte instagram. Les photos ne sont pas d’excellente qualité mais j’aime l’idée que je suis contrainte de ne pas faire de zoom et je m’impose le format carré !! Au final, le résultat est plutôt sympa mais c’est vrai que prendre une photo avec une tablette ça fait bizarre !!
    Bonne suite de voyage, j’aime beaucoup votre parcours et je vous suis très régulièrement et avec attention. Merci de partager tout cela avec nous !

  • Le thé, je te comprends, je suis comme toi. Et pour les selfies… Au Mont Saint-Michel, je me suis retrouvée nez à nez avec un jeune homme qui avançait sa barre à selfie tendue devant lui, ne regardant pas où il allait. un peu plus et je la prenais dans la figure… Il devait vraiment profiter de son séjour!!! 🙁

  • Les gens qui jettent leurs déchets dans la rue, j’en vois tous les jours : et surtout sur le chemin de l’école, de la part des parents, ici en France. Ou des emballages jetés par la fenêtre de la voiture ou déposés sous les sièges dans le RER… par des costard-cravates… Les rues et routes en IdF sont bien plus sales que la rue de ta photo en Birmanie, c’est des vraies décharges. Des gens qui ne comprennent pas que c’est chez eux, que c’est leur espace de vie à eux. Et que c’est avec notre argent à tous que c’est (parfois) nettoyé.

    • On n’est pas exemplaires en France c’est clair ! Quoique moi j’ai jamais vu de parents jeter des emballages sur le chemin de l’école ! Et je prends jamais le RER ;-)…Ma photo n’est pas suffisamment représentative non plus : en Asie on a vu de sacrées décharges juste comme ça dans la nature, à la sortie d’un village ou sur une île. Mais comme tu dis ou que ce soit c’est honteux et ça coûte cher. En Allemagne pour le coup c’est plus propre non ? Idem en Suisse ou dans les pays nordique d’ailleurs. 😉

  • Bonne idée ce billet ! C’est vrai qu’il y a toujours des petites choses énervantes en voyage, tu fais bien de le rappeler, et puis parfois, la fatigue et/ou la lassitude fait qu’on y attache plus ou moins d’importance !
    Je te rejoins sur les décharges à ciel ouvert qui ont le don de me rendre à la fois triste et indignée. Sur cet aspect là, il y a vraiment un gap culturel, mais j’espère que la prise de conscience se fera plus rapidement que dans nos pays ‘occidentaux’.
    Pour ma part, je suis souvent mal à l’aise avec la pauvreté et la mendicité, surtout chez les enfants, et je me questionne toujours sur la bonne attitude à avoir dans ces cas-là.
    Et j’avoue avoir du mal avec le décalage horaire, surtout dans le sens vers l’est (de la France vers l’Asie par ex), je suis à l’ouest (c’est le cas de le dire ;-))pendant plusieurs jours ^^ !
    A bientôt, et bonne fin de séjour en Australie !

  • A oui les fameuses puces du GR20… cela m’aura bien servi de leçon. Maintenant j’emporte toujours dans antihistaminiques avec nous dans la pharmacie.
    Sinon je partage aussi ton point de vu sur le Lipton Yellow (j’emporte même mes propres sachets avec moi 😉
    Bon voyage.
    Bisous à vous 4.

    • On a aussi de l’antihistaminique avec nous. Pas de puces pour l’instant mais il nous a été super utile pour la nouvelle et étrange allergie de Titpuce aux pommes ! Bisous !

  • COmpletement d’accord avec toi! Les touristed avec leur selfie sticks m’horripilent, tout comme ceux qui jetent leurs dechets partout! mais ca ne m’empechera pas de continuer de voyager 🙂

  • Absolument d’accord avec ta liste ! Je rajouterai les temps de transit longs, où l’on tellement fatigué que l’on ne peut rien faire et malheureusement pas dormir (je n’ai pas de lounge qui m’attende dans les aéroports car je voyage en classe éco !) et les touristes qui se comportent mal dans les pays qu’ils visitent, qui critiquent tout, tout le temps et qui disent non pas qu’ils ont visité mais qu’ils ont « fait » tel pays alors qu’ils n’ont vu que la piscine de leur hôtel ^-^ !

  • Me voilà maintenant plongé dans la plus grande des perplexités. Je ne m’étais jamais interrogé sur le fait qu’on pouvait utiliser les toilettes à la turque dos à la porte. Enfin des infos on ne peut plus pratiques qui changent 😉 Bref, merci pour cette révélation que je m’empresserai de testé à la première opportunité 😀

  • J’ai beaucoup aimé ton article qui m’a fait sourire plus d’une fois. Je te rejoins complètement sur l’arrivée dans les gares routières et les toilettes turques. Je pensais être la seule à regarder de travers les gens qui se promènent avec leurs selfie sticks ou leurs ipads en voyage 😉

  • Bon ben je te suis sur un certain nombre de sujet : les selfies (sache-le, ce sera infernal au Corcovado 🙂 ), les gares routières je te l’accorde sont parfois une véritable épreuve et le thé Lipton Yellow est infâme (et présent partout !!!).
    Il est bon de préciser ce qui un peu moins supportable en voyage ! Bizzzzz

  • Après m’avoir fait rêver des semaines, tu me parles des insectes, tu n’aurais pas dû 😉
    Les toilettes à la turque j’ai beau tester dans les deux sens je trouve qu’on s’en fout plein les chaussures tout de même…
    La saleté ça oui les pays pauvres sont encore plus à la ramasse sur le sujet, je ne sais pas si c’est une question d’éducation à la base… les enfants grandissent en voyant les grands tout se permettre, il faudrait que ce soit de causes nationales à défendre…
    moi ce que je déteste en voyage ce sont les chambres sans volets et c’est malheureusement rare de pouvoir dormir dans le noir de nos jours, quand j’arrive dans un hôtel je regarde toujours ça et suis souvent dépitée… je hais aussi les oreillers des hébergements qui sont toujours inconfortables et me pourrissent la nuit !
    ps : pas le temps de tout commenter mais je suis 🙂

  • Excellent ce billet!
    Le thé Lipton je suis complètement d’accord avec toi!! C’est tellement imbuvable ce truc!
    Les gens qui prennent une photo vite fait d’un endroit à voir et reparte aussitôt… Je pourrais les tuer sur place. Quel est l’intérêt de prendre une photo pour dire que tu as vu l’endroit sans pour autant en profiter…!!

  • les toilettes et les insectes c’est ma hantise aussi ! Bon, ça fait partie des aléas quand tu voyages autrement que format club med, et il y a de magnifiques compensations, à travers les découvertes et la façon plus intense de voyager.

  • Je suis tout à fait d’accord avec toi avec en top trois, le harcellement pour t’alpaguer lors des arrivées en Afrique , j’en ai vu presque ce battre pour t’avoir d’en le taxi. Les déchets jetés partout. Heureusement dans certains endroit les chèvres sont en libertés et ce charge de l’évacuation de ces déchets en mangeant tout ce qui traine !!! La perche à Selfie, nous revenons des Pays bas et mon dieu comme on en a vu de ces perches un peu partout…. On se demande encore l’intérêt ! pour moi ce n’est plus un selfie et c’en est même ridicule voir dangeureux !!!! Pour les toilettes, Pas besoin d’aller bien loin, en France, on est vraiment pas fort là dessus !!! Les plus propres que j’ai pu voir : Au Portugal même dans les endroits les pires, les toilettes étaient toujours niquel, impressionnant de propreté !!!! Et oui, les voyages, ce n’est pas que du bon mais ils nous permettent aussi de voir comment ça se passe ailleurs.. Et puis, il parait qu’ils forment la jeunesse.. Alors restons jeune ! Voyageons !!!!

  • Je mijotais un billet de ce type dernièrement… hahaha! Je vais reprendre l’idée je crois bien, oui 😉

    Les sandflies en Nouvelle-Zélande, c’est terrible! Et les selfies… plus ça va, plus mon intolérance croît (je me décourage moi-même), si ça implique une perche, je mord. 😛

  • Bonjour, merci pour ces visions multiples. Ça donne un bon aperçu de ce qu’est vraiment un tour du monde en famille avec ses très bons et moins bons côtés.
    Juste une question de yoga: quelles vidéos regardez-vous pour votre séance quotidienne ? J’aimerais bien m’y mettre et pourquoi pas avec les enfants un peu comme vous le décrivez.
    Continuez vos posts que je lis avec assiduité. Cécile

    • Je ne regarde pas des vidéos de yoga ciblées enfants. C’est juste une prof de yoga que j’aime bien et les enfants m’imitent ;-). Il s’agit des vidéos de Tara Stiles (NewYorkaise) sur Youtube. Par exemple commencez par le vidéo : « morning yoga for flexibility »…et si vous aimez elle en a beaucoup d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :GHpGHA