Souvenirs du Salar d’Uyuni en Bolivie

Je continue de vous parler de l’époque où j’ai vécu quelques mois en Amérique Latine. J’étais basée à Cuzco mais comme il est bien connu que cette ville est le centre du Monde 😉 (Cuzco signifie « nombril du Monde » en quechua), j’ai pu en profiter pour visiter les environs. C’est ainsi que je suis partie une semaine en Bolivie avec pour objectif de découvrir le Salar d’Uyuni. Pourquoi ? Parce que, voyez-vous, à Cuzco je voyais passer beaucoup de voyageurs au long cours avec qui je discutais autour d’un verre de pisco sour et tous, oui, tous sans exception me disaient que ce qu’ils avaient vu de plus beau en Amérique Latine c’était le Salar d’Uyuni et le Sud Lipez en Bolivie. J’avais donc très envie d’y aller ! Et je n’ai pas été déçue ! Pas du tout ! Le genre d’endroit auquel je repense avec beaucoup de nostalgie et d’émotions, le genre d’endroit où j’aimerais retourner avec mon chéri, le genre d’endroit où on se demande si on est bien sur Terre… Et si on y est alors il ne peut rien y avoir de plus beau dans l’Univers… Je l’ai pensé pendant toute mon excursion là-bas. J’ai pourtant eu l’impression de passer d’une planète à l’autre tant les paysages traversés sont complètement différents les uns des autres.

J’avais choisi le tour de 3 jours à partir d’Uyuni. J’ai tout simplement trouvé guide et 4×4 à la sortie du bus à Uyuni, comme la plupart des touristes. J’avais une bonne idée du prix donc tout s’est fait très vite. Je suis montée dans un véhicule avec trois autres voyageurs et c’était parti !

Petite précision : pour les photos, j’avais un appareil argentique donc j’ai photographié les versions papiers…  Voici la balade en images !

Salar d'Uyuni en Bolivie

Salar d'Uyuni en Bolivie

La première étape a été le Salar d’Uyuni, lieu incroyable puisqu’il s’agit du plus grand désert de sel du Monde. On est alors à quasi 3700 mètres d’altitude. Du blanc partout, lunettes de solaires incontournables car cette mer de sel est encore plus aveuglante que la neige. Les 4×4 traversent cette immense étendue avec pause au niveau des cactus géants…

Salar d'Uyuni en Bolivie

Salar d'Uyuni en Bolivie

Après le salar on enchaîne avec des décors de hauts plateaux, on croise des montagnes (notamment le Licancabur qui culmine à 5913 mètres !), des lagunes, des animaux (dont de magnifiques flamands roses !), des paysages volcaniques, des geysers et des formations étranges rappelant des tableaux de Dali !

Salar d'Uyuni en Bolivie

Salar d'Uyuni en Bolivie

Salar d'Uyuni en Bolivie

 

Salar d'Uyuni en Bolivie

Salar d'Uyuni en Bolivie

Je me souviens tout particulièrement de ma 3iè nuit parce là j’ai vraiment compris les dangers et l’étrangeté de l’altitude. Comme cela faisait des mois que je vivais à Cuzco j’étais bien acclimatée mais pendant l’excursion dans le Sud Lipez on dort vraiment très haut et là pour la première fois non seulement j’ai eu des maux de tête et je n’ai pas pu dormir de la nuit mais j’ai également eu des hallucinations ! C’est terrible ! J’ai hurlé dans le dortoir, j’ai réveillé tout le monde en expliquant que quelqu’un était là devant moi mais non pas du tout ! Heureusement tout le monde a été sympa et m’a rassurée. Et non, je n’ai rien consommé de bizarre : l’altitude peut vraiment donner des hallucinations ! Du coup, maintenant je sais que « ma limite » se situe aux environs de 5000 mètres et je ne suis d’ailleurs jamais allée plus haut depuis !

Salar d'Uyuni en Bolivie

A la fin des trois jours, soit on remonte sur Uyuni, soit on passe la frontière vers le Chili pour rejoindre ensuite San Pedro di Atacama et son désert… Vous vous souvenez sans doute que j’ai choisi cette dernière option puisque je vous en ai déjà parlé du jour où je me suis perdue dans le désert d’Atacama à cause d’un cheval qui n’avait pas le sens de l’orientation ! Bref, un autre pays, une autre histoire !

Informations pratiques pour visiter le Salar d’Uyuni :

Trajet : comme j’avais peu de budget et que j’habitais Cuzco, j’ai voyagé en bus et j’ai fait étape à La Paz pendant deux jours. Bien sûr, pour atteindre La Paz, vous pouvez tout simplement opter pour l’avion en voyageant par exemple avec LAN Airlines depuis de nombreuses villes d’Amérique Latine. Puis, de La Paz, j’ai pris un bus de nuit pour Uyuni. A l’époque (en 2002) la route était très mauvaise, le bus aussi et on a crevé plusieurs fois sur le trajet 😉. Je ne sais pas si la route est meilleure maintenant.

Prix du tour : bon, à l’époque c’était pas cher du tout (40$) mais aujourd’hui pour le tour de 3 jours, il faut compter 100€-150€. Cela dit, cela vaut toujours le coup !

En quelle saison y aller ? J’y étais en mai et c’était très bien. Évidemment comme c’est en altitude il faisait quand même frais. Je portais toujours pull et jeans, pas de vêtements techniques. La nuit, il fait froid mais ça allait avec les couvertures fournies et je suis restée habillée pour la 3iè nuit à quasi 5000 mètres.

Salar d'Uyuni en Bolivie

Et vous ? Connaissez-vous le Salar d’Uyuni ?

 

*En partenariat avec LanAirlines mais le contenu est évidemment totalement personnel !

10 réponses pour “Souvenirs du Salar d’Uyuni en Bolivie


  • Ouh, ça devait être flippant, ces hallucinations!
    Un de mes copains est tombé en panne sans moyen de communication au milieu du désert… autre angoisse!

    • Oui, d’ailleurs je me suis perdue dans le désert également mais à cheval et au Chili !

  • Bonjour, ça a l’air chouette.
    et avec des jeunes enfants à votre avis, facile, faisable ou compliqué ?
    Merci,

    • Je dirais que ce n’est pas idéal avec des enfants. D’ailleurs je n’en ai pas croisés là-bas…entre l’altitude, le manque de confort du couchage et les trajets en 4×4, c’est pas le plus simple…

  • Que de beaux souvenirs tu ravives là ! Pour nous aussi le salar d’Uyuni a été l’une des plus belles étapes de notre séjour en Amérique du Sud et te lire aujourd’hui nous donne une furieuse envie d’y retourner. Merci !

  • J’y suis allée aussi en 2002. Cela reste un de mes meilleurs souvenir de voyage : c’est tellement extraordinaire ! Si j’avais eu quelques maux de tête en arrivant à Cuzco, je n’ai rien ressenti en Bolivie, du coup je me suis toujours promis d’y emmener mes enfants. Ça me fait réfléchir !

    • Chapeau d’avoir supporté l’altitude en Bolivie ! Pour les enfants, je pense que j’attendrai qu’ils soient plus grands pour cette expédition.

  • ohh la la tu me ramènes 14 ans en arrière !!! C’est pour moi le plus bel endroit que j’ai eu la chance de voir dans ma vie, l’endroit le plus incroyable et j’ai très envie d’y retourner avec ma famille ! moi aussi j’ai des photos en argentiques … il faudrait que je pense à les scanner ! merci pour cette tranche de nostalgie ! (ps : j’ai vécu 1 an en Amérique du Sud j’étais basé à Asuncion au Paraguay !ça aide pour découvrir ces endroits fabuleux !)

      • pas d’humanitaire pour moi, mon mari (de l’époque) faisait son service militaire dans le cadre de l’expatriation en tant que prof au lycée français d’Asuncion ! j’ai suivi et dégoté un poste dans le lycée pour que l’on puisse bosser et voyager (beaucoup !) du coup on a pu partir en Argentine, plusieurs fois au Brésil, au Pérou, en Bolivie … aller au moins 4 fois voir les Chutes d’Iguazu toutes proches !!!c’était top !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :BlSDOA