Partir en croisière fluviale avec les enfants

Pour le week-end de Pâques, nous avons fait une croisière fluviale en famille, avec des amis sur le canal du Nivernais en Bourgogne. J’ai adoré ! Nous étions déjà partis une semaine en voilier avec bébé autour de l’île d’Elbe donc quand France Passion Plaisance m’a proposé de tester la croisière fluviale, j’ai eu très envie d’essayer ! Une nouvelle expérience sur l’eau ! J’ai trouvé la balade superbe, le rythme tranquille, les paysages apaisants, les décors variés, les écluses pleines de charme… Bref, j’ai été conquise par ce mode de voyage plutôt original. Nul besoin de permis. Vous irez juste plus au moins droit 😉 Autant vous dire que je naviguais en dessinant des « S » ! Mais les hommes s’en sortaient bien mieux, Psss…! Et les enfants ? C’est ce que je vais vous raconter…

bord_canal

ecluse2

capitaine

Âge de Ticoeur : 3 ans et demi
Âge de Titpuce : 1 an

Période du voyage : week-end de Pâques donc vous vous souvenez sans doute qu’il a fait anormalement froid ! Avec heureusement pas mal de soleil et du chauffage à bord de notre bateau. Dans l’absolu, je pense qu’avril peut être très agréable sauf cette année 😉 Sinon, de mai à octobre ce doit être idéal. Évidemment il faut un peu de chance avec la météo ou pourquoi pas réserver à la dernière minute (surtout en période creuse) pour s’assurer des bonnes prévisions et obtenir de belles réductions (-40% en ce moment).

Durée : 2 jours 3 nuits. Nous sommes arrivés vendredi soir et nous avons dormi au port de Châtillon-en-Bazois avant de partir le lendemain après un très sympathique brief d’une heure par notre loueur de la société Les Canalous. Escale à Baye pour la nuit du samedi à dimanche puis retour à Châtillon-en-Bazois où nous avons passé une troisième nuit à bord avant de rendre le bateau lundi à 9h.

Transport : Notre bateau était un Tarpon 42 prévu pour 10 à 12 personnes avec 4 cabines + le carré : un grand confort je dois dire, surtout par rapport à ce que j’ai l’habitude de voir quand nous louons un voilier. En plus, le design du bateau est plutôt élégant. Notre base était à 3h de Paris en voiture.

bateau_croisiere

Logistique : nous avions surtout emporté des vêtements chauds et beaucoup de provisions ! A bord, il y avait draps, couvertures, vaisselles. Nous avons emmené serviettes de bain, produit vaisselle et surtout, ne pas oublier les allumettes !!

Bonnes adresses :
Nous avons bien aimé l’accueil et la cuisine généreuse de la table d’hôte chez Mumu à Baye où nous avons dîné le samedi soir (20€). Pour tous les autres repas nous avons mangé des pâtes à bord et du délicieux Chavignol acheté en route…

Budget :
Il existe une large gamme de bateaux : voici la grille des tarifs. Comme c’est un budget, le plus avantageux est de partager la croisière avec des amis ou de partir à la dernière minute pour profiter des offres spéciales. Pour le week-end, les prix vont de 316€ à plus de 1700€, selon le bateau et la saison (à titre indicatif en 2013). Ensuite, il faut rajouter l’assurance, certes facultative mais fortement recommandée (65€) et l’essence (dans notre cas ,nous avons dépensé 100€ d’essence sur le week-end mais cela dépend des bateaux et des kilomètres que vous parcourez).

Et les enfants donc ? Je tiens à préciser que je ne souhaite faire ici aucune généralité car cela dépend de chaque enfant, de leur âge, de leur caractère, de leurs habitudes… Donc vous êtes les meilleurs juges pour savoir si la croisière fluviale est adaptée pour vos enfants ou pas. Voici en tout cas notre expérience :

Les « bébé plus » :

– Ticoeur a adoré ! Il est resté sur le pont avec nous et souhaitait participer ou faire semblant : il resté près du poste de pilotage et nous a tenu la lampe torche dans les tunnels. Il a vraiment été conquis, au point que lorsque nous descendions du bateau il nous demandait « quand est-ce qu’on va au bateau ? On peut aller au bateau ? maman, je veux le bateau » 😉 Absolument aucun soupçon d’ennui pendant le week-end ! Nous avions pourtant prévu coloriages, dessins animés, jeux de cartes mais rien n’a été utile : il était vraiment avec nous, attentif, posant de nombreuses questions et fier d’être le commandant ! Mais tous les enfants de trois ans ne réagiraient pas forcément de la même manière ! Je le sais ! Donc à vous de voir !
– Il y avait un kit bébé gratuit incluant lit parapluie et chaise haute (pour Titpuce). Très pratique ! Vous comprendrez pourquoi très vite…
– Grâce à la présence de 6 adultes, nous étions vraiment au top côté surveillance des enfants. D’ailleurs, comme il faut disons 2 à 3 personnes pour naviguer et passer les écluses, il est même absolument impossible pour un couple seul de partir avec un jeune enfant.
– La navigation s’est avérée propice aux longues siestes des enfants : ils ont dormi de 13h à presque 16h. Et à 16h nous arrivions au Port et nous partions en balade à pied.

a_bord_moussaillon

Les « bébé moins » :

– Cela demande une extrême attention quand vous emmenez sur un bateau un bébé qui comme Titpuce trotte à 100 à l’heure toujours prête à faire une bêtise ! Résultat : j’ai vraiment apprécié la chaise haute que j’utilisais à chaque fois qu’elle était sur le pont, et donc pas seulement pour les repas (Elle ne risquait pas de s’échapper !). Et puis évidemment elle ne restait pas si longtemps dans la chaise donc je la descendais dans le grand lit parapluie que j’avais rempli de jouets pour qu’elle l’utilise comme parc. Du pont, à travers les vitres, je pouvais la voir. Et puis à d’autres moments je la portais dans les bras ou je jouais avec elle en restant à quelques millimètres d’elle ! Bref, avec Titpuce c’était plus sport mais primo je m’y attendais, secondo, nous étions 6 adultes donc il y avait toujours quelqu’un pour la surveiller de très près.

– Autre petit soucis logistique : le seul endroit où il est possible de placer le lit parapluie c’est le carré. Or comme nous dînions dans le carré et que Titpuce se couchait tôt, nous attendions qu’elle soit bien endormie pour la déplacer dans un vrai lit (avec barrière de sécurité) puis quand nous allions nous coucher, nous la replacions dans le lit parapluie. Heureusement, ces petits déménagements ne l’ont pas réveillée mais là encore j’imagine que ça dépend des bébés donc il faut y penser. Après, en plein été, c’est plus simple car vous pouvez dîner et veiller sur le pont pendant que bébé dort dans le bateau.
Ces deux points n’ont en rien gâché le plaisir de notre croisière et je retenterai bien l’expérience en été !

a_bord

dejeuner

Lisez également l’expérience de Mon Blog de Maman qui donne de très bons conseils pour la navigation en famille… Vous aimerez aussi la balade avec enfants de Vagabondes en Mayenne et les aventures trépidantes de Carnet d’escapades. D’ailleurs, dans ce billet, vous verrez beaucoup de photos de l’intérieur du bateau, ce que j’ai oublié de faire car j’aime tellement rester sur le pont ! Si le tourisme fluvial vous intéresse, sachez que les canaux navigables sont nombreux : France Passion Plaisance propose 38 bases en Europe ! Je n’ai pas testé les autres canaux mais le Canal du Nivernais m’a enchantée ! Je vous le ferai découvrir plus en détails dans les prochains billets !

chateau_chatillon

Laissons donc le Château de Châtillon-en-Bazois derrière nous et partons pour notre croisière fluviale : je vous emmène ?

 

10 réponses pour “Partir en croisière fluviale avec les enfants


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :CcPAc2