Soirées Sans Bébé de janvier (SSBB#15)

Début janvier a commencé sur le thème du flamenco ! Il faut dire que j’adore cette danse pleine de vie, de puissance, de caractère et d’exotisme !

Mon grand coup de cœur : la grande et divine Sara Baras que j’ai pu voir au théâtre des Champs Élysées dans son dernier spectacle La Pepa. J’ai tout aimé : les chorégraphies de groupe sont sublimes et pleines d’énergie, les éclairages colorés, les robes théâtrales, les musiques jouées en live sur scène sont envoûtantes et nous transportent en Espagne. Mais avant toute chose, j’ai été touchée par l’agilité, la grâce et le charme de Sara Baras. Jamais je n’ai vu danseuse aussi rapide, si endurante dans ses solos impressionnants. Sur scène, elle est reine, fière, forte et féminine à la fois. Bref, le plus beau spectacle de flamenco que j’ai pu voir ! J’avais les larmes aux yeux tant j’étais émue et subjuguée. Alors la prochaine fois qu’elle passe à Paris, ne la ratez pas !

sara_baras

Côté théâtre, j’ai découvert La Vénus au Phacochère au théâtre de l’Atelier avec Alexandra Lamy (mise en scène de Christophe Lidon). La comédienne m’a totalement conquise : elle réussit avec brio à jouer trois rôles, seule sur scène : elle est à la fois Misia, pianiste spirituelle et cultivée, héroïne de la pièce mais elle incarne aussi la meilleure amie de l’artiste, résolument libre et croqueuse d’hommes (c’est le rôle qui m’a le plus amusée !) et puis le mari de la pianiste, intellectuel accompli, un peu dépassé par les événements. Le texte n’est pas simple, ni léger mais on se laisse prendre à cette tranche de vie qui nous parle des femmes, de la place des femmes dans la société, de la complexité de l’attirance entre les hommes et les femmes… des « phacochères » qui essaient de séduire des « déesses »… Tout au long de la pièce, on côtoie une population artistique, on y croise Toulouse-Lautrec, Renoir, Bergson, Sarah Bernhardt : j’ai ainsi voyagé pendant une heure au cœur de la Belle époque, emportée par le jeu de talentueuse Alexandra Lamy. A voir, jusqu’au 16 février.

home_affiche20121218112757

Au cinéma, j’ai été particulièrement touchée par Le Monde de Charlie de Stephen Chbosky. J’avais lu le livre quand j’étais ado. Ceci expliquant peut-être cela. En tout cas, je suis redevenue adolescente le temps du film, me rappelant la difficulté de cette période… Charlie se cherche, et cherche sa place au lycée, sa place parmi les autres… Il cherche à se faire des amis, souffre d’être un peu différent, timide, dans l’incapacité de communiquer certains sentiments et souvent perdu dans d’obscures souvenirs. Les acteurs (Logan Lerman, Emma Watson, Ezra Miller) sont brillants, justes, émouvants et les musiques sont très bien choisies. Je recommande.

cine_charlie

Et vous ? De belles découvertes ce mois-ci ?

7 réponses pour “Soirées Sans Bébé de janvier (SSBB#15)


  • Pas vraiment de découvertes ce mois-ci à part une nouvelle série anglaise appelée Utopia, pas mal du tout. La pièce avec Alexandra Lamy a l’air pas mal du tout, ce serait bien qu’ils l’exportent vers Londres 🙂

  • Le spectacle d’Alexandra Lamy me fait vien envie , faut-il encore que je trouve un moment pour monter le voir sur Paris ! Quand au monde de Charly , j’avais bien aimé !

  • Alala, je ne sais déjà plu ce que j’ai fait en janvier 😉 Mais pas grand chose côté spectacles !
    Je m’interrogeais sur la pièce avec Alexandra Lamy, elle sera peut-être prolongée si c’est un succès 🙂

    • Oui, je conseille à tous les fans de Flamenco de suivre la tournée de Sara Baras pour ne pas la manquer lors de son prochain passage à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :toBNw1