Soirées Sans Bébé d’octobre (SSBB #13)

Ce mois-ci, nous avons fait honneur à notre tradition de sorties sans les enfants. Les grands-parents en visite à Paris ont été ravis de s’en occuper et c’est une chance pour nos soirées en amoureux car pour l’instant, je ne me sens toujours pas de laisser Titpuce à une baby-sitter. Juste Ticoeur, ce serait jouable mais pour confier les deux, je vais attendre que ma puce soit plus grande.

Côté restaurant, nous avons testé Bigarrade, le restaurant gastronomique du chef japonais Yasuhiro Kanayama. Nous avons pris le menu dégustation (sa composition est une surprise) avec accord mets-vins. Bref, le grand jeu car nous fêtions l’anniversaire de mon chéri.

On nous a servi 14 petites merveilles superbement accompagnées par les vins choisis par le chef sommelier (d’ailleurs, au final, ça faisait trop de vin pour moi). Un dîner extraordinaire, tout en finesse, avec de légères notes asiatiques. J’aurais juste aimé une déco moins épurée mais sinon, rien à dire : délicieux ! Je recommande pour les belles occasions.

Soirées Sans Bébé d'octobre (SSBB #13)

Bigarrade – 106, rue Nollet, 75017 Paris – tél : 01 42 26 01 02. Fermé le samedi midi, le dimanche et le lundi.
Déjeuner à 35€ ou 55€, dîner à 85€. Suppléments accords mets & vins à 50€ (midi) et 70€ (soir).

 

Côté théâtre, nous avons découvert une très belle pièce que je vous conseille vivement : L’étudiante et Monsieur Henri d’Ivan Calbérac au Petit Théâtre de Paris.

L’histoire ? Henri est âgé et son fils lui recommande de louer la chambre d’amis à une étudiante pour gagner un peu d’argent et avoir de la compagnie. Mais Henri n’est pas très motivé pour partager son quotidien avec une « gamine ». Il s’en suit des dialogues très drôles entre les deux acteurs. J’ai trouvé qu’Henri avait quelque chose du caractère de Tatie Danielle et cela m’a beaucoup amusée. Il faut dire que l’acteur qui incarne ce rôle n’est autre que le brillant Roger Dumas ! On rit énormément mais la pièce n’est pas si légère pour autant : il y a aussi beaucoup d’émotions partagées car chaque personnage a ses soucis, ses chagrins, ses doutes. A voir ! (Jusqu’au 31 décembre)

Soirées Sans Bébé d'octobre (SSBB #13)

Sinon, comme d’habitude, je suis allée au cinéma à la dernière séance, une fois les enfants couchés et mon chéri devant un Harry Potter 😉

Ce mois-ci, j’ai beaucoup aimé :

Les Enfants Loups, Ame & Yuki de Mamoru Hosoda : un très beau dessin animé japonais où la nature est très présente, ainsi qu’une douce philosophie sur l’acceptation de la différence, la nécessité de faire des choix et le besoin de découvrir sa vraie nature. Très belle histoire d’une fratrie peu ordinaire puisque Ame et Yuki ont un père homme-loup. J’ai également beaucoup aimé le personnage de la mère de ces deux enfants, très aimante mais surtout extrêmement courageuse : un beau portrait de femme. A voir absolument !

Soirées Sans Bébé d'octobre (SSBB #13)

Ce que le jour doit à la nuit d’Alexandre Arcadi d’après le roman de Yasmina Khadra. Une jolie fresque qui m’a transportée au cœur des paysages et de l’histoire de l’Algérie. Malgré quelques longueurs et scènes un peu clichées, j’ai trouvé que c’était une belle histoire, émouvante et très intéressante pour comprendre cette période de l’histoire.

Soirées Sans Bébé d'octobre (SSBB #13)

Et vous ? Des sorties à conseiller ?

10 réponses pour “Soirées Sans Bébé d’octobre (SSBB #13)


    • C’est même plus que remarquable 😉 Je l’ai découverte l’an dernier et c’est sans doute une des meilleures pièces que j’ai jamais vues !

  • Quelle chance d’avoir des gds parents à disposition !
    Le resto avait l’air très chouette .. bon anniv à ton chéri en retard !

    • Ils ne sont pas vraiment à disposition non plus car ils sont très loin : à Marseille de mon côté et en Allemagne du côté de mon mari mais disons qu’ils viennent assez régulièrement, pendant les vacances scolaires… Le rêve serait s’ils habitaient juste à côté !

  • ce mois ci une sortie en amoureux pour aller au cinéma, voir Taken 2, un film d’action comme je les aime!ca fait du bien de se détendre un peu!

    • Le ciné par contre, c’est jamais en amoureux. J’y vais seule ou avec des amis. On n’a pas trop les mêmes goûts avec mon chéri et on préfère profiter des soirées où les grands-parents gardent les p’tits pour d’autres sorties : resto, théâtre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :qM7tNz