Interview voyage #7 : l’Islande

Aujourd’hui, c’est Roodkapje du blog « Autour d’un café » qui nous emmène en Islande, pays que je ne connais pas mais qui est clairement sur ma longue liste !

De quel voyage souhaites-tu nous parler ?
Un voyage dont je rêvais depuis des années déjà : l’Islande en mars de cette année avec une amie. A la base une promo pour un WE qui nous avait décidé mais finalement cela s’est transformé en mini road trip. Je n’y suis partie que quelques jours, je n’ai découvert que le sud ouest mais cela ne m’a donné qu’envie de revenir pour pouvoir faire le tout de l’île et faire un saut au Groenland !

Quels sont tes plus beaux souvenirs là-bas ?
Beaucoup de souvenirs même si le temps est passé trop rapidement. Une sensation de vide ou d’être sur une autre planète, être seule sur la route et rien autour, la neige qui passe au dessous de la route en forme de mini nuage. Un panneau au milieu de nulle part. Visiter des sites dans la même ambiance. Mais l’Islande c’est aussi une terre de grands changements, alors que le matin, c’était la bataille pour rouler dans trop de neige (galère ci-dessous !!) nous sommes passées après même pas 100km de voiture à une route ensoleillée sans aucune trace autour.

Et le top du top aura été pour moi la plage de Dyrholaey, une plage de sable noir avec des grottes/creux dans la falaise remplis de stalactites et une super soleil pour ravir les yeux. Je crois que si j’avais pu, je n’aurais jamais décollé de ce lieu !

Interview voyage #7 : l'Islande
Interview voyage #7 : l'Islande
Interview voyage #7 : l'Islande
Interview voyage #7 : l'Islande

Interview voyage #7 : l'Islande

Une anecdote ?
La découverte de l’odeur de l’eau de la douche au souffre, très surprenant et un peu désagréable au moment du lavage de quenottes !!

Une petite galère à nous raconter ?
Un p*tain de GPS qui nous faisait passer par des routes impossibles. Il nous a fait passer par des lieux magnifiques certes mais les routes étaient étroites, non marquées, avec un peu de dénivelé sur les bords et très enneigées et une impossibilité de se croiser.

La fameuse route…
Interview voyage #7 : l'Islande

Mais la galère la plus rigolote (mais toujours après coup) a été de s’embourber dans la neige (au pied d’un volcan, la lose complète) après 2 heures de route dans des endroits pas possibles, à y faire des manœuvres sans visibilité entre lave et neige (vive le 4*4). Enfin un parking, la délivrance. Mais trop rapide, trop droit, l’atterrissage a été directement fait dans une bonne couche de neige bien molle (je pense que parler d’un mètre de neige n’est pas de trop). Impossible de décoller de là, on s’embourbe, on creuse un peu pour dégager la neige. Même constat. Nous sommes sur une route de type F donc hors assurance. Aucune voiture à 3km. Bien sûr, ne surtout pas lire le Routard : « il n’est pas rare de rencontrer qu’une seule voiture par demi journée », nous avions déjà dépassé le quota. Mais par miracle, on ne sait pas d’où ces hommes (ces dieux), après dix minutes d’essai, deux gros 4*4 sont arrivés et après des « problem – we are tourists », ils nous ont sortis de là en moins de deux. « It happens » nous aura-t-on répondu avec le sourire !

Une bonne adresse à nous donner ?
J’ai découvert là-bas que j’étais fan des langoustines alors qu’à la base je fuis à peu près tout ce qui vient de la mer. Le Routard nous a emmené vers un restaurant en bord de mer vers Skogar (plage!!) à Stokkeyri au fjorubordid. La soupe est excellente (voire même plus!!) et j’ai beaucoup aimé piquer dans celles cuisinées avec du beurre et à l’ail. Ce restaurant est à impérativement mettre sur la liste des choses à faire. Les desserts sont d’inspiration américaine comme à peu près partout sur l’île mais ne m’ont pas laissé un gros souvenir. Prix en ISK 3550 soit 22€ environ le plat de 250g de langoustines. La soupe à 1650 ISK (10€). Plus d’info ici : http://www.fjorubordid.is/

Interview voyage #7 : l'Islande

Recommandes-tu cette destination pour un voyage avec bébé ?

Pas franchement. Gravir des volcans en poussette (ou avec bébé sur le dos), lui faire affronter les vents froids en hiver, je pense qu’il faut qu’il ait soufflé quelques bougies avant de découvrir ce pays. Nous n’avons croisé aucun couple avec enfant.

Merci Roodkapje pour le récit de ces aventures enneigées !

Et vous ? Tentés par l’Islande ? Et motivés pour venir nous raconter un voyage ici ?

22 réponses pour “Interview voyage #7 : l’Islande


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :ivCldr