Articles avec l'étiquette week-end en amoureux à Paris:

Première nuit en amoureux sans les enfants

Voilà un titre qui semble bien prometteur, alors je préfère prévenir tout de suite : vous n’aurez pas tous les détails croustillants de la soirée. Non, le sujet que je souhaite aborder c’est encore et toujours celui de savoir prendre du temps pour soi et pour son couple sans les enfants. Alors oui, des soirées en amoureux nous en avons passées quelques unes car à la naissance de Ticoeur nous nous étions promis de bloquer un soir par mois pour sortir sans bébé et nous avons tenu notre parole à une ou deux exceptions près. Nous avons trouvé de super babysitters et puis il y a évidemment les grands-parents qui nous aident beaucoup quand ils sont de passage. Par contre, ce que nous n’avions jamais fait c’est laisser les enfants toute une nuit pour passer un week-end en amoureux. Pourquoi ? Sans doute que je suis trop maman poule, que mes enfants sont encore touts-petits et que Titpuce peut parfois être difficile le soir pour s’endormir.

Les enfants l’ont bien vécue – je n’en doutais pas, je m’inquiétais davantage pour moi
Il m’est quand même arrivé de partir seule pour le travail et parfois en voyage presse pendant deux ou trois jours mais dans ce cas, mon mari gérait les enfants, donc ce n’est pas pareil. Je sais qu’il les connaît bien, qu’il a l’habitude de leurs rythmes et qu’il sait à quoi s’attendre. Pour les grands-parents, j’aurais peur que ce soit trop de boulot. Ce sera plus simple, je pense, quand Titpuce aura disons trois ans. Bref, nous n’avions pas franchi le pas d’une nuit en amoureux jusqu’à cette belle soirée d’août où nous avons fêté nos six ans de mariage. Restait alors le choix de la destination. Et c’est là que j’ai un peu manqué de courage… Je rêvais d’un week-end dans un manoir en Bretagne ou d’une Thalasso sur la côte atlantique ou encore, soyons fous, d’un week-end à New York mais… nous avons choisi… roulement de tambours… PARIS !

Bien sûr, Paris ne manque pas de romantisme et c’est même, sans nul doute, la plus belle ville du monde 😉 mais cela en a fait rire plus d’un, de nous voir partir en week-end dans le 7iè arrondissement. Au moins, je ne me suis pas sentie trop loin des enfants 😉 Je les ai confiés à ma mère qui a dormi chez nous les deux nuits précédentes pour s’entraîner au rituel du coucher et surtout au lever vers 6h30 !

C’est ainsi qu’après quelques petits kilomètres de vélo, nous sommes arrivés à l’Hôtel Le Walt non loin des Invalides et du Champ de Mars, sous le regard de la Tour Eiffel. Le lieu était très bien choisi car romantique, calme, dans un style agréablement classique, dans une chambre côté cour, sans un bruit, ni d’enfants, ni de voitures. J’ai aimé la déco dans le hall d’entrée, contemporaine avec de grands voiles suspendus entre les tables du salon et puis la cour que l’on devine à l’arrière avec son éclairage tamisé. Dans la chambre, on découvre tout le confort d’une excellente literie, les peignoirs, les chaussons, le grand tableau imposant au-dessus du lit qui nous donne l’impression de voyager dans le temps. Le parquet offre une note chaleureuse tandis que les teintes beiges des murs et des tissus confèrent douceur à l’ensemble.

chambre walt

Sur la table de petites attentions de bienvenue. Nous avons notamment découvert les délicieux jus de fruit Alain Milliat que nous avons ramenés à la maison en souvenir de notre soirée. Un détail auquel j’attache beaucoup d’importance était très réussi : l’éclairage ; j’ai beaucoup aimé l’ambiance lumineuse de la chambre. Finalement, seule la salle de bain, très simple avec son carrelage blanc  mériterait un peu de peps. Et la nuit alors ? On rêvait d’une grasse mat’ et finalement quand on a le rythme, on a le rythme ! Résultat : nous étions debout à 8h ! juswalt

lightwalt

rideauxwalt

salonwalt

lustreNous retiendrons également l’excellent accueil de l’hôtel et c’est après un petit déjeuner bien complet sous forme de buffet, que nous sommes repartis en balade dans la Capitale avant de retrouver nos petits trésors. Nous sommes passés au Bon Marché faire quelques achats à La Grande Épicerie et nous avons cherché un petit cadeau pour Ticoeur et Titpuce. Ah oui, parce que je ne vous l’ai pas encore dit mais nous avons passé beaucoup de temps à parler de nos enfants tout au long de la soirée 😉 Sans compter que j’ai envoyé pas mal de SMS à mamie ! Disons que c’était une première expérience, que les enfants l’ont bien vécue (je n’en doutais pas, je m’inquiétais davantage pour moi 😉 ). Donc nous songeons déjà à notre prochaine escapade en amoureux. Nous essaierons de quitter l’Ile de France ! N’hésitez pas à me donner vos bonnes adresses pour une nuit romantique à moins de 200km de Paris (téméraire mais pas trop !).

Un grand merci à l’équipe du Walt pour cette invitation à l’occasion de notre anniversaire de mariage.

Première nuit en amoureux sans les enfants

Hôtel Le Walt ****
37 avenue de la Motte Piquet
75 007 Paris
France
+33 1 45 51 55 83
Chambres à partir de 186 euros

Enfin, un week-end en amoureux n’est pas un week-end en amoureux sans un dîner dans bon restaurant. pour le coup, j’avais juste cherché les restaurants les plus près de l’hôtel et c’est ainsi que nous avons découvert la table de Philippe Excoffier : une très belle adresse que je ne peux que vous recommander. C’était délicieux et le rapport qualité-prix était excellent (menu carte à 37 euros E+P+D) avec une cuisine inventive dans un cadre bistro-chic. Service très sympathique en prime !

resto7

Restaurant Philippe Excoffier
18, rue de l’exposition, 75007 Paris
01 45 51 78 08

Et vous, chers parents, partez-vous en amoureux quelques fois ? Comment le vivez-vous ?