Ainsi s’achève l’année de notre Tour du Monde…

Clairement 2016 va rester une année mémorable dans l’histoire de notre petite famille. 2016 est l’année de notre Tour du Monde, ce grand voyage qui nous a tant apporté et tant rapprochés. En 2016, nous avons profité d’un interminable et merveilleux été, en commençant par l’Asie, puis l’Océanie avant de boucler par l’Amérique Latine. Mais ça ce n’était que le décor. Je ne le répèterai jamais assez : peu importe les destinations, c’est d’entreprendre et de vivre un tel grand voyage avec les enfants qui nous a empli de bonheur.

Après huit mois sur les routes, notre dernier trimestre a été consacré à notre réinstallation et ré-acclimatation. Et en cette fin d’année, je voulais partager avec vous quelques réflexions en vrac.

Autour du monde, le temps est passé trop vite…

Tout d’abord, je reçois souvent des messages de parents désireux de se lancer dans un tour du monde en famille et la question qui revient le plus souvent est si nous n’avons pas trouvé le temps trop long. Je peux vous assurer une chose : non seulement nos huit mois autour du Monde me donnent l’impression d’être passés à folle allure mais en plus, après seulement trois mois à Paris, j’ai l’impression que toutes nos aventures ont eu lieu il y a bien longtemps, il y a bien trop longtemps, presque dans une autre vie ! Alors, non, je ne m’inquièterais pas pour la durée d’un tour du monde en famille. Que vous partiez 4, 6, 8, 12 mois ou plus, dans tous les cas, je pense que vous comprendrez à quel point en tournant autour de notre planète vous allez hélas accélérer le temps, avec heureusement une grande consolation : le temps ainsi trop vite passé sera tout de même plus intense, d’une intensité incroyable qui vous comblera d’une grande richesse en terme d’expériences.

 

Ticoeur gardien de précieux détails et souvenirs de notre voyage…

Évidemment, étant donné l’âge de nos petits chéris, tout ce que nous avons vécu ne restera pas gravé indéfiniment dans leurs mémoires. Là encore, je me répète mais qu’importe ? Ce qu’ils ont vécu restera gravé en eux d’une autre façon, encore plus forte que via la mémoire. Ils sont ce qu’ils sont aussi grâce à ce voyage. Et ça ils le resteront. Mais, à court terme, celui qui a le plus de souvenirs précis de nos aventures c’est Ticoeur ! Il est capable de se rappeler des détails qui pour le coup ont complètement déserté nos mémoires d’adultes. Ainsi, vous pouvez lui demander où nous avons mangé une fondue pour la dernière fois (au bord du Mékong au Vietnam !) ; il peut vous dire la couleur du sable sur telle plage à Bali, le nom d’un hôtel, dans quel désert il a vu quel animal, ou encore la marque de notre camping-car. Il se souvient avec précision de notre itinéraire et peut dessiner les contours des pays que nous avons visités.

Les expériences plutôt que les jouets : deux enfants très raisonnables à Noël.

Avant de voyager je n’étais pas très matérialiste mais ce voyage m’a rendue encore plus sensible à l’inutilité de certaines choses. J’ai aimé de nombreux aspects de notre retour à Paris car notre Capitale est si belle et si active culturellement mais, au début, j’ai ressenti un vrai dégoût face aux nombreux magasins et face à toutes ces personnes chargées de sacs (après le choc des premières semaines, ça va mieux et j’ai même fait un peu de shopping !). Finalement, en trouvant le juste équilibre je survis ;-). Je vais donc vous épargner mes « nausées consuméristes » pour en venir au fait : j’ai été très touchée quand Ticoeur et Titpuce écrivant au Père-Noël n’ont émis que deux souhaits chacun alors que nous n’avions rien dit au départ. Nous avons osé lancer un « c’est tout ? » et leurs petites têtes ont acquiescé. Nous avons attendu plusieurs semaines avant d’envoyer la lettre au Père-Noël pour être certains qu’ils ne voudraient rien rajouter. Mais non rien. Alors nous leur avons dit qu’en plus de leurs souhaits, le Père-Noël leur apporterait quelques surprises car ils avaient été bien sages. Ticoeur a alors répondu « oui mais pas trop sinon, il n’y aura pas assez de jouets pour tous les enfants ! ». Une telle réponse était un beau cadeau en soi, non ? La magie de Noël opère même sans montagnes de jouets car la magie de Noël c’est aussi l’ambiance, le sapin, la famille et les journées à rire, s’amuser et inventer !

Pour la petite histoire, même si leur liste de souhaits était bien courte, ils y ont réfléchi pendant tout notre voyage ! Je ne compte pas toutes les fois, où nous les avons entendus parler de Noël lors de nos nombreux trajets. Bref, peu de souhaits mais des souhaits très réfléchis ! C’était trop chou leurs bavardages sur Noël et je pense essentiel, comme un repère.

Une maman pas très efficace en « post-production » ;-)…

Je m’étais dit qu’à notre retour :

  • J’écrirai des dizaines d’articles sur les endroits dont je ne vous ai pas encore parlé
  • Je monterai des dizaines de films avec les centaines d’heures de rush que j’ai filmés tout au long de notre voyage avec ma Go Pro,
  • Je sélectionnerai les plus beaux clichés et ferai imprimer un livre-photos de notre Tour du Monde. Pourquoi ne pas organiser une petite expo ?
  • Je mettrai  de l’ordre dans mes petites notes papier et publierai un livre…

Autant dire que j’avais un programme chargé pour le retour mais que je n’ai rien fait ! Ah si, j’ai créé une playlist des chansons qui ont marqué notre voyage… On dira que c’est un début…

Mais pourquoi n’ai-je pas avancé sur les autres projets ? Parce qu’il me semble que revivre de bons moments demande bien plus d’énergie que les vivre en direct. Donc une fois de plus, je vous invite à vivre au présent avec toute l’énergie que le présent nous offre généreusement. Ce que nous prévoyons de faire demain risque d’être remis au surlendemain ;-). Cela dit, je sais que le moment venu, c’est avec plaisir que je me replongerai dans nos photos, nos films et mes notes. Je vais juste me permettre d’attendre l’inspiration…

Quels projets voyages pour 2017 ?

Forcément, 2016 a mis la barre un peu haut mais nous profiterons de chaque occasion possible pour partir, même si ce n’est pas longtemps. L’essentiel sera de savourer chaque instant en famille, que ce soit en week-end ou pendant les vacances scolaires. Prochaine étape ? Barcelone, pour une semaine en février et j’ai bien hâte !

Joyeuses fêtes à tous et que de beaux voyages en famille viennent vous apporter tout le bonheur du Monde !

Coups de coeur Tour du Monde

Les coups de coeur de notre Tour du Monde en famille.

Après les questions sur notre retour, la question qui revient le plus souvent est : « quels ont été vos coups de coeur pendant ce voyage ? ». Vaste sujet ! Mais c’est vrai qu’il y a quand même des lieux auxquels nous pensons tout de suite quand on nous pose cette question. Evidemment, vous n’aurez pas la même réponse si vous vous adressez à Ticoeur, Titpuce, « Papa Voyage » ou moi-même. Alors je vais essayer de vous donner un aperçu des coups de coeur de notre Tour du Monde, par personne. Je tiens quand même à préciser qu’avoir des endroits préférés c’est une chose mais le plus beau dans cette expérience de voyage au long cours avec les enfants c’est le voyage en soi, dans son ensemble, au gré de nos envies, avec toujours cette richesse du partage en famille. Tous les lieux visités font partie de cette histoire que nous ne sommes pas près d’oublier et même ceux qui nous ont moins marqués sont riches en souvenirs inoubliables ! Je me suis limitée à vous citer une dizaine de coups de coeur par personne mais il y a tant endroits que nous avons adorés ! Je vous laisse relire mes articles pour les découvrir ;-).

Coups de coeur parmi les destinations de notre itinéraire :

Je vous rappelle notre itinéraire : Paris->Vietnam->Birmanie->Australie->NZ->Australie->Bali->NZ->Argentine->Brésil->Europe.

Mes coups de coeur : l’Australie y a une place privilégiée.

  • Notre circuit dans la région de Perth en Australie occidentale pour ses plages de rêve et ses autres paysages naturels.
  • La traversée de l’Outback en Australie (la traversée du désert du sud au nord en passant par le Centre Rouge).
  • La découverte des temples de Bagan en Birmanie.
  • La région de Hpa An en Birmanie.
  • Notre roadtrip dans la région de Salta en Argentine.
  • Les chutes d’Iguazu !!! Un truc de dingue ! A voir côté argentin et brésilien.
  • Notre semaine à Hoi An au Vietnam.
  • Nos balades en bateau sur le Mékong mais pas les villes de cette région, vraiment juste les moments sur l’eau.
  • Notre randonnée nocturne en Nouvelle-Zélande en compagnies des vers luisants (c’est féérique !).

Si je résume : j’ai surtout aimé les grands espaces, les déserts, les lieux remplis de sérénité… Et quant à l’Australie c’était la réalisation d’un vieux rêve

Coups de coeur Tour du MondeLes plages de l’Australie Occidentale

Coups de coeur Tour du MondeL’Outback (Australie)

Coups de coeur Tour du MondeBagan (Birmanie)

nord de l'argentineRégion de Salta (nord de l’Argentine)

Coups de coeur Tour du MondeLes chutes d’Iguazu

Les coups de coeur de Ticoeur : les animaux et les musées pour les enfants sont les grands gagnants.

  • Toutes les rencontres avec les animaux marins en Nouvelle-Zélande : manchots, lions de mer, otaries, albatros.
  • La visite de la grotte aux vers luisants (Waitomo glow worm cave) en Nouvelle-Zélande.
  • Le snorkeling à Bali.
  • Le parc des oiseaux à Iguaçu (Brésil).
  • La vie en campervan.
  • Les aires de jeux en Australie.
  • Le musée Te Papa à Wellington (nous y avons passé une journée entière tant c’est passionnant pour les enfants ET les parents).
  • Le musée des enfants à Buenos Aires (moi j’ai pas aimé mais pour les p’tits c’est sympa).

Coups de coeur Tour du MondeLions de mer en Nouvelle-Zélande (île du sud)

Suite de l’article

Les coulisses de notre Tour du Monde en famille : déjà 5 mois !

Le 1er juin, nous avons fêté la fin de notre 5iè mois de voyage en famille. Clairement, si je devais qualifier ce 5iè mois de voyage autour du monde, je dirais que c’était le mois du ralentissement. Au mois de mai, nous avons ralenti notre rythme de voyage. Ce n’est ni mieux ni moins bien : c’est venu naturellement et je crois que tout voyage a ses phases : parfois on aime avoir un rythme soutenu et parfois on a envie de se poser. Précédemment nous sommes souvent restés 4 jours à chaque endroit (à part nos 8 jours à Sydney) et là nous avons fait plusieurs étapes d’une semaine. A chaque phase et à chaque personne correspond un rythme et quand on voyage avec des enfants on a de toute façon tendance à voyager plus lentement que seul ou en couple. Pour nous en tout cas, le changement de continent, notre arrivée en Amérique Latine a coïncidé avec une envie de ralentissement. On apprécie les paysages, le calme, avoir le temps dans les petits villages du nord de l’Argentine… On joue davantage à des jeux de société, Ticoeur étudie un peu plus et moi cela me permet aussi de travailler et de lire.

Les moments forts côté destinations ont été :

Petit rappel d’où nous étions au mois de mai :

  • Bali bien sûr, où 8 ans après notre voyage de noces nous avons apprécié d’y retourner avec les enfants -> lire l’article Nos 3 semaines en famille à Bali.
  • Rapide passage d’une semaine en Nouvelle-Zélande pour faire le trait d’union entre l’Asie et l’Amérique Latine. Nous sommes restés sur l’île du Nord car en février nous n’y avions consacré que 10 jours et on avait envie de voir un peu plus. 
  • Arrivée en Argentine où nous avons passé une semaine à Buenos Aires (pas un coup de coeur mais sympa) avant de rejoindre la région de Salta où nous sommes actuellement et nous adorons ! Des paysages de rêve ! Voir notre itinéraire dans le sud de Salta.

Du côté des enfants :

Quoi de neuf du côté des enfants durant ce 5iè mois de Tour du Monde ?

Suite de l’article

Les coulisses de notre Tour du Monde en famille : déjà 3 mois !

Je continue ce petit rendez-vous mensuel pour vous raconter les coulisses de notre Tour du Monde. Un 3iè mois de voyage vient de s’écouler pour nous et ce mois de mars a clairement été sous le signe des nombreuses rencontres avec d’autres familles : pas moins de 7 rencontres en un mois !

Petit rappel d’où nous étions ce mois-ci :

  • En plein roadtrip en Nouvelle-zélande, dans l’île du nord puis dans l’île du sud
  • Retour en Australie depuis 10 jours : nous avons découvert Sydney et où nous nous dirigeons en direction de Melbourne.

L’organisation du voyage et de l’itinéraire :

C’était très simple côté organisation car en Nouvelle-Zélande nous avions loué un campervan, ce qui permet de construire son itinéraire au jour le jour et même de changer de programme en cours de journée !

A Sydney, c’était simple aussi car nous étions chez des amis ;-). Nous avons ensuite réservé des hébergements Airbnb et des hôtels pour nos étapes entre Sydney et Melbourne. Nous avons également réservé notre campervan pour la partie Melbourne-Darwin prévue pour avril.
Et après l’Australie ?

Tout l’itinéraire est à présent fixé. Vous avez sans doute suivi que nous avons finalement décidé de traverser le Pacifique et donc de vraiment faire un tour du monde. Du coup, les prochaines étapes seront :

Bali  -> Nouvelle-Zélande (le retour !)-> Argentine -> Brésil -> Retour Europe

 

Du côté des enfants :

Ticoeur et Titpuce grandissent bien vite : est-il possible qu’ils grandissent plus vite en voyageant ? Si c’est le cas, je rentre tout de suite ! Chaque jours je ne me lasse pas d’observer leur complicité…

 

Comme je vous disais en introduction ce mois-ci a vraiment été le mois des rencontres avec d’autres familles donc forcément Ticoeur et Titpuce ont été très contents de se faire des nouveaux amis !

Aussi, en Australie et en Nouvelle-Zélande, ils n’ont pas manqué d’aires de jeux !

Ils n’oublient pas leurs amis à Paris et leurs grands-parents : c’est toujours un plaisir de leur écrire des cartes postales, de leur faire des dessins ou de les appeler sur Skype.

A noter que depuis quelques temps Titpuce ne veut plus trop marcher… En fait elle a attrapé froid à la fin de notre voyage en Nouvelle-Zélande. Du coup, son papa l’a portée et depuis, alors qu’elle est à nouveau très en forme, elle réclame souvent l’Ergobaby. Je ne sais pas trop quoi penser. Elle n’a que 4 ans. A son âge la plupart des enfants ne font que le trajet entre la maternelle et la maison donc je ne veux pas trop lui en demander. En même temps, elle ne semble pas faire d’efforts et surtout elle marche beaucoup moins qu’avant… Qu’en pensez-vous ? Juste un petit coup de mou ? On n’insiste pas ? On encourage en douceur ? (j’ai écrit ces lignes hier soir et il se trouve qu’aujourd’hui elle a super bien marché ! Rien n’est perdu ;-)).

L’école en voyage :

On continue la « routine » journalière  :

  • Ecriture du journal. Ticoeur s’améliore. Son écriture est plus belle depuis quelques temps.
  • Exercices du cahier de mathématiques : tout lui semble facile donc pas de stress !
  • Poésie : on a choisi « Le chat et le soleil » de Maurice Carême (merci Mariode !) 
  • Nous avons trouvé qu’il était moins simple de trouver du temps pour l’école quand nous étions en campervan  car la tentation est grande de faire moins de pauses dans la journée : quand on a une « maison qui roule », on roule ! Au final, l’école c’était vers 17h alors que lorsque nous logeons en hôtel ou en B&B nous varions les plaisirs : école le matin, en début d’après-midi et/ou le soir. Il y a plus de moments calmes et posés quand on a un toit immobile !
  • Titpuce continue de peindre régulièrement et depuis peu elle souhaite qu’on lui apprenne à écrire quelques mots.

On apprend « sur le tas » :

  • Les enfants ont appris plein de choses sur la faune en Nouvelle-Zélande et en Australie : manchots, lions de mer, otaries, kangourous !
  • Ticoeur aime beaucoup lire les cartes géographiques des endroits où nous allons. Il s’intéresse aux drapeaux aussi.
  • Le mois de mars a 100% été en pays anglophones donc Ticoeur a fait de gros progrès en anglais. Il faut dire qu’il va volontiers vers les autres enfants à chaque fois que nous nous arrêtons dans une aire de jeux.
  • Titpuce n’est pas intéressée par l’anglais mais progresse en allemand en discutant avec son papa et quand elle ne connaît pas un mot en allemand, elle demande « comment je dis ça si je dois parler à Omi et Opa ? »

On envoie également des mails aux maîtresses et aux camarades de classe pour garder le contact. La maîtresse de Ticoeur répond toujours par un mail écrit par toute la classe de CP. C’est très sympa !

 

Du côté des parents :

  • Très sympa pour nous aussi de rencontrer ce mois-ci d’autres parents qui voyagent comme nous autour du Monde. Cela permet d’échanger sur nos expériences.
  • Un mois entier passé en Australie et en Nouvelle-Zélande vous savez ce que ça veut dire ? Nous avons toujours eu du bon vin ! 😉
  • Malgré le vin on a réussi a un peu faire les comptes 😉 et donc voici quelques détails sur le budget de notre voyage.
  • Une chose commence à me manquer : mes sorties ciné ! Car à Paris j’y allais une ou deux fois par semaine. Du coup je lis les super critiques de film de Carole Nipette.
  • Par contre, les tristes événements en Belgique m’ont rappelé qu’à Paris je me sentais mal avant notre départ :-(. Faut que ça cesse !

IMG_8369

Les galères : rien de bien méchant mais…

  • Les blagues de ma banque continuent : ils venaient de m’envoyer ma nouvelle carte bleue en Australie (la précédente avait été bloquée pour fraude au Vietnam) mais ils me l’ont bloquée juste après car ils trouvaient bizarre qu’il y ait des retraits d’argent en… Australie ! Retour à la case départ !
  • Il y a trois jours, en quittant Sydney, on a oublié l’iPad chez nos amis. On va tester la Poste australienne : on espère le recevoir à Melbourne !

Les rencontres :

Donc je le disais en introduction : nous avons rencontré 7 familles ce mois-ci ! 

  • Mélanie et sa famille : ils sont Canadiens, on a échangé sur Facebook et on a passé deux jours ensemble au sud des glaciers. Ils ont 3 enfants. Si vous les croisez, demandez-leur qu’ils vous parlent de leur mariage en Inde. Un truc de fous ! Merci beaucoup les amis pour votre accueil à Haast et votre bel accent ! On espère vous revoir un jour !
  • Dorothée et sa famille : ils vivent en Corée, on a échangé via Facebook et on a réussi à se croiser quelque part entre le lac Wanaka et le Milford Sound, le temps d’un pique-nique très venteux ! Ils ont 3 enfants et passaient leurs vacances en Nouvelle-Zélande. Bon retour à Séoul !
  • Laurent et sa grande famille ! (4 enfants ! 4 filles d’ailleurs !). On les a rencontrés sur le bateau au Milford Sound et forcément on a parlé voyage. J’étais épatée par leurs aventures en Amérique Centrale en campervan et puis voyager avec 4 enfants : chapeau quoi ! Voir leur blog.
  • Les Petits Voyageurs : ils sont partis pour 18 mois autour du Monde. On se suivait depuis un bout de temps sur FB et on s’est retrouvé par hasard au même moment au Mont Cook ! (C’est qui ces gens avec le même van que nous ?? ;-)). Ils sont plein d’énergie et je vous conseille de croiser leur route car ils cuisinent super bien ;-). Bises à vous Alice, Fred et à vos deux petits gars ! Bonne continuation et plein  de bonnes choses pour vos jolis projets.
  • Virginie de Ensemble Ailleurs : j’avais découvert son blog quand je cherchais des informations sur le Brésil. Nos itinéraires sont proches mais on tourne dans l’autre sens. Donc forcément on pouvait se croiser ! C’est arrivé par hasard à Timaru dans le sud de la Nouvelle-Zélande alors que nous étions tous en train de chercher sans succès des blue pengouins ! Ils font le tour du monde avec 3 enfants (décidément nous sommes des petits joueurs !). On espère les retrouver à Melbourne ! A suivre !
  • Marie-Laure et sa famille : ils vivent à Christchurch (merci Olympe de nous avoir mis en relation !). En plus, comme le monde est petit, Virginie était aussi en contact avec Marie-Laure et donc nous nous sommes tous retrouvés à Christchurch le temps d’un grand pique-nique ensoleillé ! (Délicieux ton clafoutis aux kiwis Marie-Laure !).
  • Karine, Steve et leurs trois enfants : là il ne s’agit pas d’une rencontre mais de retrouvailles. Cela faisait plus de 10 ans qu’on ne les avait pas vus ! (mais ils n’ont pas pris une ride !). Entre-temps il y a eu les enfants et puis ils sont partis s’installer à Sydney où nous sommes allés leur rendre visite : un grand merci pour votre super accueil, et ce, à quelques jours de votre déménagement ! On reviendra pour voir votre nouvelle maison 😉

Vous remarquerez au passage que nous avons surtout rencontré des familles nombreuses donc le nombre d’enfants n’est pas un frein aux grands voyages ! A bon entendeur !

rencontres_familles

On aimerait encore rencontrer de chouettes familles en avril donc on compte sur vous pour venir nous rejoindre à Bali pendant les vacances de Pâques !

Voilà pour ce petit bilan du mois de mars. A bientôt pour la suite ! Que le voyage continue !

 

Les coulisses de notre Tour du Monde en famille : déjà 2 mois !

Un deuxième mois vient de s’écouler : c’est l’occasion de vous parler des coulisses de notre Tour du Monde en famille, car au-delà des paysages et des intérêts touristiques de chaque pays il y a une expérience, un vécu, des souvenirs… (pour le récit du premier mois c’est ICI).

Au programme de février :

  • Nous avons poursuivi notre voyage en Birmanie (voir tous les détails de notre itinéraire au Myanmar).
  • Nous avons ensuite voyagé 10 jours en Australie Occidentale, dans la région de Perth où Titpuce et moi-même avons fêté nos anniversaires. Dix jours c’est évidemment très peu pour l’Australie mais nous y retournerons fin mars pour découvrir la partie qui va de Sydney à Adélaïde ainsi que le Centre Rouge.
  • Il y a une semaine nous sommes arrivés en Nouvelle-Zélande où nous avons récupéré un campervan pour un roadtrip du nord au sud du pays.

L’organisation du voyage : réservations d’hôtels, itinéraire, avions, logistique…

En arrivant en Birmanie, nous avons été obligés de changer nos habitudes d’improvisation car février est la haute saison et l’offre hôtelière est encore assez limitée (surtout pour les familles) donc nous avons passé quelques longues soirées à réserver nos hôtels et donc à travailler notre itinéraire ce qui n’était pas simple étant donné la très mauvaise connexion internet dans tout le pays.

En Australie, retour à l’improvisation : nous avons réservé notre voiture 2 jours avant d’arriver à Perth et nous avons trouvé nos hébergements (essentiellement Airbnb) entre 24h et 48h en avance. Ainsi, nous avons avancé à notre rythme et nous pouvions choisir nos étapes plus librement… ça nous a fait des vacances 😉

En Nouvelle-Zélande, comme nous sommes en campervan cela laisse beaucoup de liberté sur l’itinéraire. Il y a de très nombreuses possibilités pour passer la nuit dans un cadre naturel de rêve. Côté organisation, nous avons quand même pris nos billets pour le ferry (entre l’île du Nord et l’île du Sud) dès notre arrivée et pour certaines visites il vaut mieux réserver car c’est la haute saison (par exemple Hobbiton). Pour le reste, on construit au fur et mesure et merci à tous ceux qui nous laissent des conseils sur Facebook !

IMG_8619

Enfin, en terme d’organisation pour la suite du voyage, nous avons réfléchi à un itinéraire en Australie et nous avons réservé hier une voiture de location (pour Sydney-Melbourne) et un campervan pour le Centre Rouge. Nous serons donc en Australie pendant un mois du 21 mars au 22 avril. Et après l’Australie ?…

Suite de l’article