Mes souvenirs de vacances #5

Merci pour vos participations de la semaine dernière. Je suis ravie de constater qu’il y a déjà de grandes fidèles à ce rendez-vous !

Cette semaine, avec Céline du blog Dans la peau d’une fille, nous avons décidé de choisir un thème en rapport avec l’actualité des JO de Londres donc le sujet est… : Le sport ! Racontez-nous ou montrez-nous vos exploits sportifs (ou ceux des autres) pendant vos vacances !

Mes souvenirs de vacances #5

Comment ça marche ?

– Tous les dimanches, nous vous proposons un nouveau thème autour des souvenirs vacances.
– Vous avez jusqu’au dimanche suivant pour participer en publiant un billet sur votre blog
– Vous pouvez publier une photo, un texte, un poème, une anecdote… Comme vous voulez !
– Vous laissez le lien en commentaire
– Nous n’oublions pas nos lectrices non-blogueuses qui peuvent participer en envoyant une photo que nous mettrons dans un album Facebook dédié à notre RDV.

Alors partantes ? Laissez-vous inspirer par notre thème : le sport !

Pour ma participation, je partage avec vous mes souvenirs des JO de Pékin, ville où j’ai passé pas mal de temps en 2008 pour me perfectionner en mandarin…

La piscine olympique, bâtiment que j’ai trouvé le plus réussi, surtout de nuit…

Mes souvenirs de vacances #5

La mascotte (un panda évidemment !) et le compte à rebours sur la Place Tian An Men…

Mes souvenirs de vacances #5

La piscine et le stade olympiques…

Mes souvenirs de vacances #5

Un autre regard sur les JO et la Chine…

Mes souvenirs de vacances #5

Une discipline pas très olympique mais très plébiscitée : le pédalo sur le Yangtsé, près de Yangshuo…

Mes souvenirs de vacances #5

D’autres sportifs du quotidien chinois…

Mes souvenirs de vacances #5

Voilà !

On attend vos participations du lundi 13 au dimanche 19 août. Bon dimanche !

Christine et Céline

Vos participations :

Snorkeling en Thaïlande chez Le coin des voyageurs

Des vacances multi-sports chez Ces doux moments

Petite famille sportive chez Maman au balcon

Accrobranches chez Les Délices d’Anaïs

Activités sportives en Thaïlande chez Baby meets the world

Hockey sur glace chez Les potins du blog trotteur

Rando en Argentine chez Le zoo, la savane et les Moustick

Poney chez Mademoiselle Farfalle

Surfeur chez La Butte aux Cailles à Hong Kong

Quand maman court La Parisienne

Quand maman court La ParisienneLa Parisienne ? Vous connaissez ? sans doute avec tout le tralala médiatique qui est fait autour de cette course. Donc, une course, à Paris, pour les femmes (22 000 nanas !) et objectif pas trop difficile : 6,5km.

Donc ce matin à 9h, j’étais toute motivée sur la ligne de départ et pourtant j’avais longtemps hésité avant de m’inscrire. Pourquoi ? Beh, parce qu’après une grossesse, un accouchement par césarienne et pas de sport depuis la naissance de Ticoeur j’avais un peu peur de ne pas y arriver. Et finalement, motivée par les copines, et parce que des mamans qui courent y en a quand même tout plein et que maman ET sportive c’est pas forcément antinomique… bref, je me suis finalement lancée… Je me suis donc péniblement entraînée en allant courir une fois par semaine pendant un mois (tout doux la reprise) et ce matin, beh je l’ai fait ! J’ai franchi la ligne de départ et celle d’arrivée 😉

Mes impressions : pour vous refaire un peu l’histoire, avant, quand j’étais très jeune (d’ailleurs il faut croire que je le suis encore un peu car la moyenne d’âge des participantes était de 37 ans et demi et moi j’ai moins, na !), donc avant, disais-je, je courais beaucoup ; j’avais même fait le Marathon de Paris et j’avais participé, il y a 15 ans à la toute première Parisienne ! A l’époque, on était seulement 1 500 coureuses et ce n’était pas si sponsorisé, médiatisé, ni si cher d’ailleurs !  (mais bon, c’est pour la bonne cause puisque soutien de la lutte contre le cancer). Donc, ma première impression c’était d’être toute émue de refaire une course que j’avais faite il y a longtemps. Ma deuxième impression : contente d’y être arrivée malgré mes craintes. Troisième impression : c’est super d’être maman parce que dans la foule de supporters, beh soudain on voit son p’tit bout, tout mignon, blotti contre son papa et là, tout de suite on se sent pousser des ailes ! Bref, si comme moi vous aviez peur de vous remettre au sport, n’hésitez pas, ça revient vite. Pour les mamans sportives : hip hip hip.. houra !!!