Articles avec l'étiquette skier l’hiver ou au printemps:

Skier en février ou skier à Pâques : le débat continue !

Pour la toute première fois, nous sommes partis au ski en famille en pleines vacances scolaires de février, à Courchevel plus exactement. Les deux dernières fois nous avions choisi de skier à Pâques, à La Rosière en 2015 et à Valloire en 2017. En 2016, pas de ski car Tour du Monde ;-). Alors, Pâques avait eu ma préférence pour deux raisons essentielles : primo, des températures plus clémentes donc avec de jeunes enfants cela me semblait plus adapté et secondo je n’arrivais pas à réserver un hébergement sympa et abordable en février car c’est sans doute la période la plus demandée et que je m’y suis toujours prise un peu trop tard (vers la Toussaint).

Nos expériences de ski au printemps avaient été concluantes et nous avions eu beaucoup de chance avec les conditions météo : du soleil et de la neige ! Que demander de plus ?

 

Mais cette année, nous avons voulu tenter le ski en février pour diverses raisons :

  • Les enfants sont plus grands donc ils veulent skier toute la journée et donc on s’est dit que la proba d’avoir de la bonne neige toute la journée était plus grande en février.
  • J’ai super anticipé et donc je me suis occupée de trouver un hébergement en juin dernier soit 8 mois avant notre séjour ! Pour Courchevel, ce n’était pas trop tôt !
  • Pour profiter d’un paysage enneigé, dans les hauteurs évidemment mais aussi en station.
  • Et puis pour Pâques nous avons prévu de découvrir la Grèce !

En partant en février j’avais quand même quelques craintes :

  • J’avais peur de trouver trop de monde sur les pistes pendant les vacances scolaires de la zone Paris, avec de longues files au niveau des remontées mécaniques ;
  • J’avais peur des bouchons sur la route et donc nous avons opté pour le TGV en prenant nos billets à l’ouverture des réservations pour des tarifs intéressants ;
  • Enfin, tout bêtement j’ai eu peur que la neige ne soit pas au rendez-vous car les probas c’est une chose mais l’an dernier à Pâques nous avons eu plus de neige que pas mal de skieurs en février !

Alors ? Notre semaine de ski en février c’était comment ?

  • La meilleure surprise pour moi a été de voir qu’il n’y avait pas la foule que je craignais ! Peut-être parce que le domaine des 3 Vallées est si grand que tout est fluide ? En tout cas, nous avons souvent eu des pistes pour nous tout seuls et à part au niveau d’un télésiège où il fallait attendre 5 minutes, il n’y avait pas de files d’attente de plus de 2 minutes et souvent pas de file d’attente du tout ! Vos retours m’intéressent concernant d’autres stations de ski : foule ou pas foule en février ?

courchevel

pistes de Courchevel

  • Pour les conditions d’enneigement c’était juste le paradis ! 2 mètres de neige en station et 3 mètres de neige au sommet de Courchevel : je pense même que c’est assez exceptionnel ! La neige était super ! La météo était quant à elle très spéciale : il y a eu du soleil, des tempêtes de neige et des températures qui en 24h sont passées de -24 à +4 !

ski en février

  • Pour sûr, il fallait être bien équipés ! Bien plus qu’à Pâques ! Notamment, je n’ai pas regreté d’avoir emmené des sous-gants pour tout le monde et d’avoir investi dans des gants de qualité. Sur place, j’ai dû acheté un meilleur masque à ma puce car le sien n’était pas terrible quand il neigeait. Enfin, je remercie Les Petits Baroudeurs qui ont offert un super pantalon de ski à Titpuce : un pantalon de ski de la marque Lego qui s’est avéré parfait pour la tenir au chaud et au sec, même quand il a fait un froid polaire ! En plus, avec la couleur rose fluo, je ne risquais pas de la perdre de vue ! Je vous laisse découvrir toute la jolie sélection de vêtements de ski pour enfants (mais aussi des équipements pour la rando, le camping, le portage, etc…). Donc un pantalon de ski Lego mais… un look plutôt Playmobil, non ? 🙂

  • Concernant les bouchons, nous ne les avons pas totalement évités car au retour, le bus qui devait nous conduire à la gare de Moûtiers en 40 minutes a mis 2h40 à cause des chutes de neige et des automobilistes qui mettaient leurs chaînes au milieu de la route ! Nous avons donc raté notre train pour Paris ! Nous sommes montés dans un autre train qui allait à Lille avec un arrrêt à l’aéroport Charles de Gaulles. Bref, on a un peu galéré au retour mais rien de méchant…

Et le verdict ? Skier en février ou skier en avril ?

Et bien je ne sais pas conclure ! Il y a eu franchement des moments pendant notre semaine de ski où j’aurais préféré être sur une plage en Thaïlande ! En même temps, nous nous sommes vraiment régalés sur les pistes méga enneigées de Courchevel et Ticoeur et Titpuce ont adoré leur semaine de ski ! Donc nous verrons bien ! Le débat février versus Pâques n’est pas clos ! D’ailleurs, dans l’absolu, si je devais choisir un moment pour partir au ski, sans enfants, je choisirais l’option du milieu : mi-mars :-).

Une dernière remarque pour relativiser le débat : avoir la chance de pouvoir s’offrir des vacances au ski c’est déjà beaucoup, alors le choix de la période est clairement un luxe dont nous avons bien conscience !

Et vous, pour le ski en famille vous choisissez plutôt février ou Pâques ?

Partir au ski avec de jeunes enfants

Après notre première expérience de vacances à la neige avec de jeunes enfants, je souhaitais écrire ce billet pour vous donner quelques conseils si vous aussi vous pensez partir au ski avec un bébé ou de très jeunes enfants. Pour notre premier séjour au ski en famille, Titpuce avait 1 an et Ticoeur 3 ans et demi.

lugeTitpuce s’endort pendant la balade en luge

Nos conseils pour partir au ski avec un bébé ou de jeunes enfants :

Nous avons choisi le mois de mars : pour éviter qu’il fasse trop froid (surtout pour Titpuce). Avec un bébé, nous souhaitions éviter décembre-janvier. Après, la météo ce n’est pas une valeur sûre : finalement, pendant notre semaine à Damüls (en Autriche) il a fait très froid pour un mois de mars ! Lire mon article : skier l’hiver ou au printemps ?

Nous sommes partis hors vacances scolaires : parce que lorsque les enfants sont tout petits, c’est encore possible donc autant en profiter car c’est vraiment moins cher.

Equiper bébé pour un séjour au ski : le froid est l’ennemi des touts-petits ! Alors que normalement nous aimons voyager léger, pour le ski, nous avons dû déroger à notre règle ! Dans notre valise, nous avions emmené  :

  • Des bodies manches longues dont certains en matière technique spécial froid pour Titpuce
  • Une grosse combinaison pour Titpuce
  • Des pulls en laine tricotés avec amour par belle-maman
  • Un pantalon de ski, un anorak et des après-skis pour Ticoeur.
  • Des bonnets qui couvraient bien les oreilles, de gros gants, des collants.
  • Lunettes de soleil, crème solaire indice 50 et stick pour les lèvres !
  • Notre poussette Maclaren et nous avons pu l’utiliser pour nous déplacer en station car il n’y avait pas de neige sur les trottoirs et les routes.
  • Nous avions également l’Ergobaby pour les balades dans la poudreuse où ne nous risquions pas de glisser. Nous n’en avons pas vu mais le danger serait de glisser sur une plaque de verglas avec bébé dans les bras (donc bien faire attention à ses appuis).

Quid de l’altitude avec un bébé ? Pour moi c’était un critère à prendre en compte pour un séjour à la neige avec bébé. Les règles en matière d’altitude sont assez floues et variables donc je vous conseille de demander à votre pédiatre avant le départ. En tout cas, avec Titpuce qui avait à peine un an, nous avions choisi une station à 1400 mètres et je ne voulais pas être plus haut car même si ce n’est pas forcément dangereux pour un enfant qui n’a pas de problème d’oreille, il faut savoir que l’altitude peut avoir un impact sur le sommeil de bébé. Et puis, plus vous êtes en hauteur, plus il fait froid évidemment !

A lire !!! La suite de mes conseils pour un séjour au ski en famille suite à nos expériences suivantes.

Les plus et les moins d’un séjour au ski avec de jeunes enfants :

Les « bébé plus » :

  • Ticoeur et Titpuce ont aimé jouer dans la neige. Ticoeur a dit que c’était très beau ! Et il était très fier de son bonhomme de neige.
  • Très gros succès de la luge !
  • Mon émerveillement quand j’ai vu Ticoeur tenir et glisser sur des skis dès son premier cours !
  • Les activités le soir « au coin du feu » : Ticoeur a maîtrisé le Uno et le jeu des 7 familles
  • Le plus grand « plus » : les grands-parents ! Pour s’occuper des petits quand les parents skient ! Là est tout le sujet je crois : si vous partez seuls avec vos bébés, vous n’allez pas pouvoir skier tous les deux, ou bien à tour de rôle. Il faudra qu’un des parents reste au chalet ; c’est tout de suite moins drôle je trouve ! Sinon, de nombreuses stations proposent des services de garderies (il faut juste espérer que votre enfant s’y plaise !) ou dernière option : les hôtels clubs, très pratiques de ce côté-là mais c’est souvent plus coûteux. Nous concernant, sans les grands-parents nous n’aurions pas choisi de partir au ski avec nos enfants avant qu’ils aient l’âge de bien profiter des pistes. Nous avions donc beaucoup de chance : nous avons dévalé les pistes en amoureux, nous sommes rentrés le midi au chalet pour déjeuner en famille et nous arrêtions la journée de ski vers 15h pour rejoindre les petits à la luge après leur sieste : le timing idéal ! Merci beau-papa et belle-maman !

    bonhomme_de_neige

Les « bébé moins » :

  • La vigilance par rapport au froid et à la réverbération. Avec un tout-petit les sorties ne doivent pas être trop longues (dans notre cas, c’était 1h30 de balade ou luge le matin et 1h après la sieste)
  • Il faut passer du temps le matin pour bien couvrir les petits : là encore merci aux grands-parents car sans eux nous n’aurions pas été sur les pistes avant 10h !
  • Je le mets en moins mais cela dépend de votre enfant : Ticoeur n’a pas aimé le ski !!! Donc même si un enfant peut débuter le ski à 3 ans, il n’en a pas forcément envie… Lire mon article « A quel âge débuter le ski ?« .

Partir au ski avec de jeunes enfants

Edit 2019 : depuis l’écriture de mon article, les années ont passé et nous avons eu l’occasion de partir régulièrement au ski avec Ticoeur et Titpuce qui ont très vite été totalement fans de ski et demandeurs !

Voici donc un petit récap’ des stations où nous sommes allés en famille :

J’espère que cela vous aidera à choisir une station pour un premier séjour au ski avec de jeunes enfants !

Finalement, il n’y en a qu’en 2016 que nous n’avons pas skié car nous étions… en Tour du Monde !

Et vous, quelle expérience du ski avec de jeunes enfants ?