Articles avec l'étiquette Les Seychelles:

Interview voyage #9 : Les Seychelles

Aujourd’hui, Babidji (une maman super sympa que je vous invite à découvrir !) me fait l’honneur de participer à mon interview voyage ! Et quel beau dépaysement elle nous offre en nous parlant de son récent séjour aux Seychelles avec ses enfants…

Interview voyage #9 : Les Seychelles

De quel voyage souhaites-tu nous parler ?
Nous sommes partis fin mars aux Seychelles, premier voyage en famille à 4 avec Cerise 4 ans et Romane 14 mois.
Un voyage que nous n’avions absolument pas planifié, nous sommes partis sur un coup de tête grâce à une offre très alléchante de la compagnie française Air Austral.

Quels sont tes plus beaux souvenirs là-bas ?
C’est assez difficile de répondre car il ne s’agit pas d’un vrai voyage de routard avec rencontres incroyables et visites qui s’enchaînent.
Je dirais, en ce qui me concerne, c’est d’avoir réussi à surmonter ma phobie des poissons. C’est la première fois que j’ai fait du snorkeling, j’y ai découvert un monde que je n’aurais jamais soupçonné. J’ai été subjuguée et émerveillée. Puis il faut dire que j’ai été gâtée vu la richesse de la faune aquatique à l’Ile Coco.
Je retiendrai aussi ce moment où en bateau une tortue de mer est venue nous saluer en sortant son museau de l’eau.
Quant à mes souvenirs purement familiaux c’est de voir mon aînée déguster son premier lait de coco directement dans le fruit, et de voir mon bébé découvrir le sable et la mer.

Interview voyage #9 : Les Seychelles

Une anecdote ? Une petite galère à nous raconter ?
O galère ! quasi impossible dans ce tout petit pays, où les gens sont chaleureux et accueillants, où on parle très couramment français.
J’ai quand même une anecdote rigolote sur l’Ile Curieuse : sanctuaire des tortues de terre géantes … quand Cerise nous a demandé pourquoi une tortue montait sur une autre en poussant des râles incroyables !

Une bonne adresse à nous donner ?
Nous avons été comblés par les 3 guests house que nous avions réservées : Diver’s lodge à Mahé, May Paul et Villa Bananier à Praslin. Côté resto : un petit « take away » à tomber à côté de la Police Station de Beau Vallon à Mahé.
La plupart des bons plans sont tous indiqués dans le Lonely Planet Seychelles … en revanche, une grosse déception d’un resto ma foi très bien situé mais qui a dû être victime de son succès : accueil désagréable (la seule fois pendant notre voyage), nourriture très cher et il faut bien l’avouer pas glorieuse ! C’est le resto de Anse Soleil à Mahé … encensé par le Lonely mais vu que tous les prix n’ont rien à voir avec ceux indiqués par le guide, j’imagine que tout a changé depuis que les journalistes sont passés. Il faut aller à Anse Soleil sans s’y arrêter !

Recommandes-tu cette destination pour un voyage avec bébé ?
A 100% ! C’est même une destination idéale : peu de décalage horaire, pas de méchantes bêbêtes, ni de maladies bizarres. L’accueil des seychellois est génial et ils adorent les enfants. Comme ils parlent bien français, les plus grands ne se sentent pas perdus. On trouve des lit bébé ou des lits simples supplémentaires dans toutes les guest houses.
Je conseille cependant de prévoir les petits pots pour les plus jeunes ou de prendre un Babycook. Les petits pots sont quasi introuvables et très cher. En revanche, il y a du lait en poudre et des couches dans la plupart des épiceries. Le Lonely conseille de prendre une bonne trousse à pharmacie car tous les médicaments ne sont pas toujours à disposition suivant les îles où on se trouve … n’ayant pas eu besoin de visiter une pharmacie je ne peux pas trop infirmer ou confirmer ce conseil … on avait de toute façon tout ce qu’il fallait.

Interview voyage #9 : Les Seychelles

J’ai une dernière chose à ajouter … c’est mon côté écolo militant à la Yann Arthus Bertrand !!!
Cet archipel est un sanctuaire, une véritable ode à la nature, je conseille à ceux qui y partent de penser à leur impact sur l’environnement local. Nous n’avions pris que des lingettes biodégradables pour bébé, des gels douche, shampoings ou crèmes solaires bio afin de minimiser leur impact une fois dans l’eau. Les autorités ne le demandent pas … mais je trouve ça plutôt bien de le faire par soi-même … un archipel aussi petit ne peut pas avoir des usines de tri ou de retraitement identiques à des pays continentaux.

Un grand merci Babidji pour ce beau témoignage et tes belles photos ! Tu m’as clairement donné envie d’y aller avec Titpuce et Ticoeur !

Et vous ? Connaissez-vous les Seychelles ?