Notre croisière sur le canal Nantes-Brest #2

Je continue le récit de notre week-end en famille sur le canal de Nantes à Brest. Je vous avais raconté la première partie de notre itinéraire en vous donnant tous les détails de la vie à bord avec les enfants. Aujourd’hui, je continue le journal de notre croisière…

Dimanche : nous nous réveillons à Montertelot et après le petit-déjeuner, nous partons vers le village médiéval de Malestroit où nous souhaitons nous balader puis déjeuner. En route, nous passons bien sûr quelques écluses ; certaines sont particulièrement bien fleuries. Le canal est très paisible, très vert. Reposant.

passage d'écluse

Notre accostons au port de Malestroit. La météo est juste parfaite. Nous installons donc le parasol sur la terrasse…

Suite de l’article

Notre croisière sur le canal Nantes-Brest avec les enfants #1

Début mai, nous sommes partis en Bretagne (oui encore ! Une région dont je ne me lasse pas !) pour parcourir une petite portion du canal qui va de Nantes à Brest. La croisière sur les canaux nous connaissons bien. Nous avions déjà testé en Bourgogne. Cette fois-ci, nous avons été invités par Locaboat  pour vivre la version bretonne à partir de la base de Saint-Martin-sur-Oust (c’est à 20 km de Redon).

canal Nantes Brest

 

Un grand merci à Don, le chef de base qui nous a donné de précieux conseils sur l’itinéraire et les endroits à ne pas manquer. Voici donc les détails de notre croisière à bord de notre bateau qui s’appelait Guenrouet :

Vendredi 14h : on récupère le bateau, le linge, les brochures, etc. Don nous explique le fonctionnement du bateau et fait un tour rapide avec nous. « Rapide » car mon mari maîtrise mais je vous rassure, si c’est votre première fois, le chef de base vous donne toutes les informations nécessaires pour une bonne navigation et pour le passage des écluses. On décide de partir directement, direction le village de La Gacilly. Nous y arrivons après 2h30 de navigation. La moitié du trajet est sur le canal Nantes-Brest et l’autre moitié sur une petite rivière. Les enfants visitent le bateau puis viennent sur le pont avec nous. Ticoeur prend même la barre avec son papa. Titpuce pose un tas de questions « mais maman, pourquoi le canard il passe par là . » ;-). Bref, nous arrivons à La Gacilly. Ce nom vous dit peut-être quelque chose : c’est le fief d’Yves Rocher. Si vous n’êtes pas fan de cosmétiques, je vous rassure La Gacilly vous séduira quand même : village est très fleuri, avec de vieilles bâtisses en pierre aux volets colorés ; il y a de nombreux artisans à découvrir (boutique de nougats, de macarons, de couteaux, de céramiques, etc.). Après notre tour du village, nous faisons les courses pour les prochains jours car nous comptons manger à bord (grandes salades composées le midi et pâtes le soir). La personne de la supérette nous propose gentiment de nous livrer en voiture jusqu’au bateau pour que nous ne soyons pas trop chargés entre les enfants et les sacs. On ne refuse pas ! Pour notre premier soir, nous décidons de dîner dans une crêperie parce qu’on ne peut pas aller en Bretagne sans manger de crêpes quand même !

croisière fluviale

bateau

île aux Pies

 

passage d'écluse

La Gacilly

 

le port de La Gacilly

 

bateau Locaboat

croisiere fluviale

au port de La Gacilly

Suite de l’article

Notre croisière fluviale en Bourgogne: entre tunnels et écluses

J’ai déjà partagé avec vous les détails de notre croisière fluviale sur le Canal du Nivernais et notre enchantement pour cet agréable façon de voyager…. Aujourd’hui, je souhaitais vous montrer la partie du canal que nous avons le plus appréciée, aussi bien les grands que les petits : le passage des trois tunnels à La Collancelle, tunnels d’une longueur de 758 mètres, 268 mètres et 212 mètres. Évidemment, c’est le premier tunnel qui est le plus impressionnant. Ticoeur a vraiment aimé se prendre pour un grand aventurier : il adore les tunnels, ponts, passages, grottes… il a donc été gâté ! Il a également aimé aider le Capitaine en lui tenant la lampe torche : un adorable petit assistant ! Bref, c’était la grande aventure pour toute la famille. De plus, à la sortie de ces trois tunnels, le paysage calme et bucolique nous conduit jusqu’à un étonnement alignement de 16 écluses consécutives : un très bel endroit appelé « échelle de Sardy ». Magnifique !

Alors ? Prêts à nous suivre dans ces tunnels ?lumiere

entree_tunnel

Entre chaque tunnel, nous tombons sous le charme d’adorables petits ponts recouverts de végétation…

joli_pont_canal

Sur chaque côté du canal, la mousse me donne l’impression d’être sous les tropiques !

mousse

A peine le temps d’observer le canal que le deuxième tunnel nous fait face…

tunnel3

L’aventure recommence…

tunnel
Ticoeur prépare la lampe pour le prochain tunnel…

tunnel_lampe

Voilà ! On a réussi à passer ces trois étroits tunnels !

canal_du_nivernais

Tiens, une cascade sur le côté du canal… C’est trop romantique !

cascade

Nous arrivons à l’enchaînement des 16 écluses où nous faisons une pause pour une balade à pied.

ecluse_bleue

Nous garons donc notre joli bateau prêté par France Passion Plaisance. Pour cela, il faut planter deux piquets dans la pelouse et y accrocher les cordages. Parle-t-on d’amarrage sur un fleuve ??

canalous

Après avoir repassé ponts, tunnels et écluses dans l’autre sens, nous nous posons au port de Baye pour la nuit.

maison

 Vous avez aimé la balade ? Il n’est pas trop beau ce canal du Nivernais ?