Escale #4 : Civitavecchia, Italie

Notre bateau a continué sa route le long de la botte italienne. Après notre journée à Naples, nous avons enchaîné vers une étape d’exception : Rome ! Je ne compte même plus le nombre de fois où je suis allée à Rome, car quand j’étais petite et que nous partions passer le mois d’août en Sicile, nous passions toujours par la Capitale italienne où nous restions une journée avant de reprendre un train pour le sud. Chaque année, j’avais donc le plaisir d’une balade romaine. Depuis, j’y suis retournée avec mon chéri et même avec Ticoeur quand il avait 4 mois (relire notre article Rome avec bébé ). C’est vraiment une destination que je conseille pour une escapade en famille !

Revenons à notre croisière : le bateau s’amarre au port de Civitavecchia et de toutes les escales de la semaine, c’est celle où le lieu d’excursion est le plus éloigné du port. En effet, pour aller à Rome, il y a 1h de train. Heureusement, l’escale dure 10h donc on a le temps. Évidemment, pour vraiment profiter de Rome il faudrait une semaine ! Mais en une journée on peut voir plein de belles choses ! Nous avons décidé de profiter du soleil et de nous lancer dans une grande balade, sans visites de musées ou d’églises. Avec poussette et porte-bébé, nous sommes passés par nos endroits préférés : fontaine de Trévi, place Navona, place d’Espagne, forum romain et nous avons testé quelques glaces en chemin ! D’ailleurs, nous vous conseillons celles de chez San Crispino.

rues_rome

Rome

Navona

Trevi

cirque_romain

Escale #4 : Civitavecchia, Italie

Mes conseils pour une escale zen :

Prévoyez d’emmener un plan de Rome, voire un petit guide de voyage pour choisir les endroits que vous souhaitez voir pendant votre escale. En effet, il faudra faire des choix étant donné toutes les possibilités de visites à Rome ! Avec de jeunes enfants, nous avons préféré privilégier une simple balade dans la ville sans visites de musées. Enfin, il est important de bien noter les horaires de train pour le retour afin de ne pas rater le bateau !

Prochaine et dernière escale de notre croisière « Tosca » : Santa Margherita, toujours en Italie ! A demain pour la suite !

Escale #3 : Salerne, Italie

Pour la troisième escale de notre croisière en Méditerranée, direction la superbe côte amalfitaine. Un coin d’Italie où nous étions allés il y a quelques années en amoureux. J’aime le relief verdoyant de cette côte et ses adorables villages. Du pont du bateau, nous avons vraiment bien profité du paysage amalfitain avant et après notre escale, pendant les heures de navigation.

AmalfiLe village d’Amalfi

cote_by_nightLa côte amalfitaine by night, avant d’arriver au port de Salerne

Nous accostons à Salerne, petite ville très agréable. Du port, il nous faut marcher environ 2 à 3km jusqu’à la gare (en fait, il y a un bus que nous avons découvert au retour). Une fois à la gare, nous hésitons : prendre un bus pour le très pittoresque village d’Amalfi, prendre le train pour retourner visiter Pompei que nous avions bien aimé et dont nous avions pris si peu de photos ou s’aventurer à Naples qui nous avait également laissé de bons souvenirs. Au final, nous n’avons pas trop réfléchi et nous avons pris le premier train qui passait. Il était pour Naples. Cette petite escapade a bien illustré le fait que l’on peut avoir une autre image d’une ville quand on la visite avec ou sans enfants. J’avais beaucoup aimé me balader dans Naples il y a quelques années. Cette fois-ci, ce ne fut pas le cas : circulation chaotique, trop de déchets dans les rues, trottoirs quasi inexistants, scooters imprudents… ça ne me ressemble pas trop mais là j’étais stressée, avec Titpuce dans la poussette et Ticoeur qui marchait, je n’étais pas très sereine dans l’ambiance napolitaine.

Napoli

linge_Naples

rues_naples

Nous avons tout de même trouvé un havre de paix : le convent Santa Chiara, un petit bijou avec ses colonnes fleuries. Nous ne l’avions pas visité lors de notre premier passage à Naples et c’était une belle découverte :

vue_couvent_naples

colonne_chiara

couvent_naples

Santa_Chiara

Nous avons également revisité quelques belles églises et surtout déambulé dans les rues. Nous sommes également retournés chez Da Michele, l’inventeur de la pizza Margharita. Elle est délicieuse et il y a toujours foule devant ce petit local ! Fatigués par le bruit de Naples, nous sommes rentrés à Salerne où nous avons aimé flâner dans la rue piétonne et déguster glaces et café. Une ville très reposante et propre en comparaison !

Mes conseils pour une escale zen avec les enfants :

Ce serait à refaire, nous n’irions pas à Naples mais à Pompéi pour une balade reposante parmi les ruines. Naples ne m’a pas semblé une ville adaptée aux jeunes enfants. A Pompéi, le cadre est agréable, la visite culturelle intéressante, le Vésuve est en toile de fond et les enfants peuvent marcher en sécurité. Pompéi est accessible en train de Salerne (environ 25 min) et c’est même beaucoup plus proche que Naples (40min environ si vous choisissez un train rapide). Après, s’il reste du temps, je pense que prendre un bus pour Amalfi doit être très sympa. Notre bateau s’était amarré presque en face de ce village donc nous avons bien pu l’admirer depuis le pont.
Enfin, je conseille de prévoir d’emmener dans votre sac un guide de voyage de la région et d’imprimer d’avance les informations sur Salerne (plan de la ville, horaires des trains, des bus…) si vous souhaitez être bien préparés. Cela dit, pas de stress sur cette escale qui dure environ 10h.

Amalfi2Le village d’Amalfi

fin_escale_salernoIl est 19h, nous remontons à bord de l’Horizon qui continue sa route vers le nord de l’Italie !

La croisière s’amuse et nous aussi !

Après avoir passé des vacances en voilier avec Ticoeur lorsqu’il avait 11 mois et après avoir découvert la croisière fluviale en avril dernier avec les deux enfants, voilà que nous venons de tester une semaine à bord d’un grand navire, l’Horizon, pour une croisière d’une semaine en Méditerranée début octobre. Je dois dire que le grand amoureux de la mer à la maison c’est mon chéri et c’est surtout lui qui avait envie de tester le voyage en bateau de croisière. Moi, j’étais curieuse de découvrir ce mode de voyage totalement nouveau pour moi mais je me posais des questions :

  • Est-ce adapté aux jeunes enfants ?
  • Est-ce qu’on ne va pas s’ennuyer ?
  • Est-ce que je vais supporter le monde à bord ? (nous étions 1000 passagers + 500 membres de l’équipage).
  • Comment vont se dérouler les escales ?

Au final, j’ai été très agréablement surprise donc j’aimerais vous faire partager notre expérience dans le détail.

Voici tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les vacances en famille à bord d’un grand bateau de croisière…

Les activités : les enfants ne se sont pas ennuyés une seconde et nous non plus !

Les piscines : vous pouvez les voir ci-dessous en photo. En octobre, aucun problème pour profiter des deux bassins car l’eau est un peu fraîche donc il y a moins d’amateurs. L’été, j’imagine que ce doit être vite bondé si tout le monde veut y aller. Personnellement, j’ai pu me baigner tous les jours et j’ai beaucoup apprécié – les enfants ont fait trempette.

piscine_instagram

piscine_by_night

Le club enfants : gros enthousiasme de Ticoeur qui a adoré aller au club des Petits Loups ! C’était l’occasion de retrouver les autres enfants du bateau qui avaient tous à peu près le même âge car hors période scolaire, seuls quelques écoliers de la maternelle ont fait l’école buissonnière. Il y avait trois créneaux d’activités d’une durée de 1h30 dans la journée. Comme la plupart du temps nous étions en escale, nous avons surtout profité du créneau de la fin d’après-midi, avant le dîner. Le club c’est de 3 ans à 11 ans mais comme il y avait peu d’enfants en cette saison, Titpuce avait également le droit d’y rester si nous nous occupions d’elle. Ticoeur a tout de suite eu un bon feeling avec les animateurs et moi aussi : merci à Etienne et Alejandra !

club_enfant

Les spectacles : Cela a été une surprise pour moi, je ne m’attends pas à ce que les spectacles du soir aient autant de succès auprès de Ticoeur et Titpuce. Ils étaient littéralement fascinés par le programme du soir, la magie, la danse et la musique dans le Grand Théâtre. De 20h à 20h45, ils restaient sages, sans un bruit, sans un geste et généralement Titpuce s’endormait dans mes bras. Je n’avais plus qu’à aller la déposer dans son petit lit en cabine. Quant à Ticoeur, chaque matin en se réveillant il réclamait le club-enfants et le spectacle !
Son spectacle préféré ? Celui avec des bulles de savon géantes !

bulle_de_savon

Des temps calmes en famille :

Alors oui, nous étions plus de 1000 à bord et malgré tout, nous avons sans soucis toujours trouvé des lieux calmes avec peu de monde car le bateau est très grand, avec de nombreux espaces et des activités pour tous les goûts. Du coup, nous trouvions toujours des endroits pour nous poser tous les quatre pour lire des livres ou faire de jeux sociétés et à l’heure de l’apéro nous sirotions un verre ou deux : toutes les boissons sont incluses et Ticoeur a adoré le cocktail San Francisco (Orange, ananas, grenadine) ! Voici par exemple la bibliothèque où il était agréable de se poser pour jouer tranquillement.

bibliotheque

L’autre endroit où nous étions souvent quasi seuls c’est le pont autour de la piscine et le pont supérieur car nous avions souvent des horaires décalées par rapport aux autres : le matin, Titpuce se levait entre 6h30 et 7h : personne sur le pont. Et le soir, nous dînions très tôt et nous profitions de l’espace au bord de la piscine pendant que les autres passagers dînaient ou participaient à d’autres activités. Les enfants ont adoré jouer à cache-cache entre les transats !

sur_le_pont

Le bateau en soi est fascinant pour les enfants. Son immensité. Ils ont beaucoup aimé les balades sur le pont supérieur. Mon fils était fier de raconter que nous étions sur un grand bateau. Il a aimé le prendre en photo avec le petit appareil que nous lui avions offert à son anniversaire (par contre, je ne vais pas forcément poster ses photos sur le blog ;-))

bateau_vue_pont2

 

Autres activités : En fait, tous les jours, on reçoit dans notre cabine, le programme de la journée et de la soirée. Il y a des activités pour tous les goûts, quasiment toutes les 1/2h et c’est impressionnant de voir l’énergie de l’équipe d’animation ! Chapeau ! Par contre, là, ce n’est pas du tout ce qui nous intéressait. Nous aimions rester libres, sans programme, recherchant plutôt les endroits désertés du bateau, ce qui donnait l’impression que nous vivions la croisière à contre-temps mais c’est justement en la vivant ainsi, en décalé, sans la foule que nous avons adoré notre voyage !

Les activités qui ne m’intéressaient absolument pas ? Le casino, les quizz, les cours de danse, les bingos, la boîte de nuit… Mais c’est le grand choix proposé qui fait que les passagers sont plutôt bien répartis sur le bateau selon leurs intérêts. Et vous savez quoi ? Bien, si on n’aime pas, on ne fait pas ! Donc pas de soucis pour vivre la croisière comme bon nous semble !

A noter également qu’il y a une salle de sport, ce qui est pas mal pour éliminer les délicieux repas servis à bord. J’en ai profité pendant notre seule journée en mer (sur notre trajet entre Marseille et Tunis). Normalement je n’aime pas trop courir en salle sur un tapis mais là, le gros avantage c’est que la salle offre une vue panoramique sur la mer !

La chambre et les restaurants : une cabine confortable et une excellente cuisine !

La chambre : la cabine est agréable ; l’espace est bien aménagé. Ticoeur était sur un lit superposé au dessus de notre lit et Titpuce avait un lit parapluie. Notre lit était bien large et la chambre très lumineuse avec ses deux grands hublots. Après, le rêve pour moi, ce serait une chambre avec balcon ! La prochaine fois ! La salle de bain est petite et fonctionnelle, avec une douche ; du coup, nous avons tout de suite demandé une petite baignoire pour les enfants. Elle nous a été apportée dans les 5 minutes, à l’image du service très soigné du personnel.

lit_haut

cabine

Les repas : Parfait ! Le petit déjeuner est vraiment top avec un grand choix de viennoiseries, fruits, fromages, charcuteries, œufs et délicieux yaourts. Les enfants se sont régalés tous les jours. Pour le dîner, il est possible d’aller au restaurant gastronomique avec service à table, jolies tables dressées et une très belle présentation des assiettes, mais nous avons préféré dîner au buffet car c’est plus flexible et plus décontracté avec les enfants : il y a une telle variété que l’on trouve ce qui leur plaît ; on peut manger à l’heure qu’on veut entre 19h et 21h30 et surtout ce n’est pas grave si les enfants ne se tiennent pas trop sagement à table. Ce que j’ai le plus apprécié ? C’était de pouvoir dîner tous les soirs dehors, sur le pont, devant le soleil couchant ! Côté restauration, je dois dire que les tentations sont grandes et qu’il serait facile de prendre quelques kilos tant il y a de bonnes choses matin, midi, goûter et soir… mmmm les desserts ! Mais j’ai réussi à être raisonnable grâce au bon choix de légumes et à l’impressionnante quantité de fruits proposés. Un service très utile : on peut demander au chef de préparer des purées pour nos touts-petits. Ainsi, pas besoin d’emmener des petits pots. Pour Titpuce, nous avions juste prévu une boîte de lait en poudre. Enfin, comme je l’ai dit plus haut, pour les boissons, tout est inclus, c’est super appréciable !

ptitdej

choco_the

choco_croisiere

L’accueil du personnel : quand on pense que pour les 1000 passagers que nous étions, il y avait 500 membres du personnel, autant dire que nous étions bien entourés, bien soignés et le tout avec beaucoup de gentillesse. Il faut avouer que les enfants aiment bien faire leur tour de charme au personnel et ça marche ! J’ai trouvé l’équipe d’animation très sympathique et notre responsable de cabine était juste parfait : il connaissait par cœur le rythme des enfants et savait exactement quand passer pour ne pas déranger par rapport aux siestes et au dodo le soir.

Nos soirées en amoureux ! O miracle !

Alors là, c’était notre plus belle surprise à bord :  notre babyphone fonctionnait ! Mon chéri avait même failli ne pas l’emmener car il a essayé de m’expliquer que techniquement ça ne pouvait pas marcher étant donné la configuration du navire mais heureusement que je suis bien têtue et optimiste car il a très bien fonctionné ! Notre cabine était au 6iè étage, les salons entre le 7iè et le 10iè étage, la piscine au 11iè et le pont supérieur (le plus romantique !) au 12iè. Et bien, le babyphone captait très bien du moment que nous restions du même côté que notre cabine. Du coup, nous ne connaissions que le côté tribord ! D’ailleurs, nous aurions bien testé le Piano-bar mais il était du mauvais côté 😉

Nous avons pu prendre chaque soir un verre en amoureux, admirer les îles ou les côtes que nous longions dans la nuit. Nous avons ainsi profité de 7 soirées en tête à tête ! Un record ! Bon, après, fatigués par nos journées en escale et nos journées de parents, nous n’avons jamais tenu après minuit mais c’était déjà ça ! Le top !

Je tiens à préciser, afin qu’il n’y ait pas de réclamations ;-), que nous avons un excellent babyphone dont la portée est plus grande que la moyenne donc je ne garantis pas que cela marche pour tout le monde. Bon à savoir : un service de babysitting est proposé au tarif de 6€ de l’heure.

soleil_couchant

Autres considérations utiles pour les parents de jeunes enfants :

Sécurité : je me posais quelques questions et comme vous pouvez l’apercevoir sur les photos, les balustrades des ponts supérieurs sont bien hautes et sans danger. Comme pour les grands, il y a des gilets de sauvetage pour les enfants, adaptés à leur taille, même pour les touts-petits. Et puis, il y a des bateaux de sauvetage bien sûr, et les accidents sont hyper rares hein ! 😉

Il y a un médecin à bord : Cela semble évident étant donné le nombre de passagers mais c’est bon de le rappeler !

Le mal de mer : nous avons eu beaucoup de chance car la mer était vraiment très calme, il y a eu quelques vagues dans le détroit de Messine (le passage entre la pointe de l’Italie et la Sicile). Comme nous y étions vers 22h, les enfants étaient couchés, donc ils n’ont rien dû sentir. Du coup, je n’ai pas vraiment pu tester la résistance ou pas des enfants au mal de mer. Ils ont toujours très bien dormi. De mon côté, je n’ai eu le mal de mer que lorsque je me suis mise à vouloir rédiger un article sur mon blog justement le soir où ça tanguait 😉 Sinon, à l’air frais, sur le pont aucun problème et allongée dans le lit, je ne sentais plus rien.

Sur_le_pont

Côté ambiance, en octobre :

Comme nous y étions en octobre, hors vacances scolaires, sur 1000 passagers, il y avait environ une dizaine de familles avec de jeunes enfants. Il y avait quelques couples également mais essentiellement des personnes âgées, très dynamiques, toujours prêtes à s’amuser et ravies de voir des touts-petits. Vous allez me dire que c’est l’image que l’on a des croisières mais sachez que l’été en plein juillet-août, il y a beaucoup de familles et donc beaucoup d’enfants. Vous pouvez par exemple lire les billets de Merci pour le Chocolat, Mes Doudoux et compagnie et Mamans testent qui sont parties en plein été et ont donc vu la version très familiale de la croisière. Les avantages dans notre cas :  un petit groupe d’enfants qui se connaissaient bien, moins de monde à la piscine, et sans doute plus de calme. Par contre, l’été ce doit être sympa de faire de nombreuses rencontres avec d’autres parents et il doit y avoir grosse ambiance au club-enfants !

Et côté températures, nous avons eu entre 28 et 30 degrés les premiers jours et environ 25 degrés en fin de semaine. Bref, une belle saison pour partir !

Le budget :

Certains m’ont déjà laissé des messages sur Twitter pour me parler du budget d’une croisière. A mon avis, on s’imagine que c’est plus cher que cela ne l’est vraiment. Pour parler concrètement, la semaine où nous sommes partis, et pour la catégorie de cabine que nous avions, le voyage coûtait 1101€ par adulte, gratuit pour les enfants de moins de 2 ans et seulement 127€ la semaine pour les 2 à 16 ans (si vous partez l’été c’est toujours gratuit jusqu’à 17 ans !). Si l’on tient compte que tout est inclus (transport évidemment, repas, hébergement, boissons, animations) et qu’en plus, qualité et service sont au rendez-vous, je trouve que c’est très compétitif et moins cher que certaines formules en club. Après, cela reste un budget évidemment. Pour payer moins cher : il y a des cabines sans hublot à 656€ et au contraire si comme moi vous rêvez d’avoir un balcon avec vue sur la mer, il faudra compter 1368€.  Évidemment c’est plus cher pendant la haute saison estivale. Je vous laisse consulter tous les tarifs sur le site de Croisières de France.

bateau_vue_pont

Vivre les escales en toute liberté !

C’est sans doute le point qui me tient le plus à cœur car étant donné notre goût pour le voyage en toute liberté, sur un mode plutôt improvisé et parfois aventureux, nous ne pouvions apprécier la formule bateau de croisière que si nous gardions notre manière de voyager à chaque escale… et c’est ce que nous avons fait. Nous n’avons même pas envisagé une seconde de participer aux excursions organisées par le bateau parce que nous n’imaginons pas visiter un endroit avec un groupe, selon un planning établi. Nous avons débarqué dans chaque port les mains dans les poches, avec juste un petit plan dans notre sac et de grands sourires pour demander notre chemin. Nous avons visité à notre rythme et surtout au rythme des enfants. Et si à la base, vous aimez les visites organisées, à mon humble avis, avec de très jeunes enfants, cela ne me semble pas très adapté : trajets en bus, rythme soutenu, pauses à des moments précis, besoin de silence pour écouter le guide… Bref, je ne pense pas cela soit simple avec des touts-petits mais à voir. Nous concernant, nous n’avions de toute façon pas l’intention de tester. A noter : si vous souhaitez participer aux excursions, pour le coup, c’est un budget en supplément et cela peut vite chiffrer si êtes quatre et que vous voulez toutes les faire.

Après, il faut surtout bien avoir conscience qu’en une journée d’escale on ne prétend pas visiter entièrement un endroit. Si vous partez avec cette idée vous allez être frustrés. Non, il faut se dire, que grâce à la croisière, chaque matin, on a la chance de se réveiller dans un nouveau décor, dans un nouveau pays ou une nouvelle ville, que l’on va y faire une balade, en avoir un petit aperçu, respirer quelques parfums, saisir une ambiance, flâner, se poser, s’en mettre plein les yeux, puis repartir, avec peut-être l’envie de revenir…

Ce sont justement ces escales et la manière dont nous les avons vécues que j’aimerais vous faire découvrir dans mes prochains billets. A suivre, avec au programme la Tunisie, Malte et l’Italie !

 Encore un grand merci à Croisières de France pour cette belle croisière !