Escale #3 : Salerne, Italie

Pour la troisième escale de notre croisière en Méditerranée, direction la superbe côte amalfitaine. Un coin d’Italie où nous étions allés il y a quelques années en amoureux. J’aime le relief verdoyant de cette côte et ses adorables villages. Du pont du bateau, nous avons vraiment bien profité du paysage amalfitain avant et après notre escale, pendant les heures de navigation.

AmalfiLe village d’Amalfi

cote_by_nightLa côte amalfitaine by night, avant d’arriver au port de Salerne

Nous accostons à Salerne, petite ville très agréable. Du port, il nous faut marcher environ 2 à 3km jusqu’à la gare (en fait, il y a un bus que nous avons découvert au retour). Une fois à la gare, nous hésitons : prendre un bus pour le très pittoresque village d’Amalfi, prendre le train pour retourner visiter Pompei que nous avions bien aimé et dont nous avions pris si peu de photos ou s’aventurer à Naples qui nous avait également laissé de bons souvenirs. Au final, nous n’avons pas trop réfléchi et nous avons pris le premier train qui passait. Il était pour Naples. Cette petite escapade a bien illustré le fait que l’on peut avoir une autre image d’une ville quand on la visite avec ou sans enfants. J’avais beaucoup aimé me balader dans Naples il y a quelques années. Cette fois-ci, ce ne fut pas le cas : circulation chaotique, trop de déchets dans les rues, trottoirs quasi inexistants, scooters imprudents… ça ne me ressemble pas trop mais là j’étais stressée, avec Titpuce dans la poussette et Ticoeur qui marchait, je n’étais pas très sereine dans l’ambiance napolitaine.

Napoli

linge_Naples

rues_naples

Nous avons tout de même trouvé un havre de paix : le convent Santa Chiara, un petit bijou avec ses colonnes fleuries. Nous ne l’avions pas visité lors de notre premier passage à Naples et c’était une belle découverte :

vue_couvent_naples

colonne_chiara

couvent_naples

Santa_Chiara

Nous avons également revisité quelques belles églises et surtout déambulé dans les rues. Nous sommes également retournés chez Da Michele, l’inventeur de la pizza Margharita. Elle est délicieuse et il y a toujours foule devant ce petit local ! Fatigués par le bruit de Naples, nous sommes rentrés à Salerne où nous avons aimé flâner dans la rue piétonne et déguster glaces et café. Une ville très reposante et propre en comparaison !

Mes conseils pour une escale zen avec les enfants :

Ce serait à refaire, nous n’irions pas à Naples mais à Pompéi pour une balade reposante parmi les ruines. Naples ne m’a pas semblé une ville adaptée aux jeunes enfants. A Pompéi, le cadre est agréable, la visite culturelle intéressante, le Vésuve est en toile de fond et les enfants peuvent marcher en sécurité. Pompéi est accessible en train de Salerne (environ 25 min) et c’est même beaucoup plus proche que Naples (40min environ si vous choisissez un train rapide). Après, s’il reste du temps, je pense que prendre un bus pour Amalfi doit être très sympa. Notre bateau s’était amarré presque en face de ce village donc nous avons bien pu l’admirer depuis le pont.
Enfin, je conseille de prévoir d’emmener dans votre sac un guide de voyage de la région et d’imprimer d’avance les informations sur Salerne (plan de la ville, horaires des trains, des bus…) si vous souhaitez être bien préparés. Cela dit, pas de stress sur cette escale qui dure environ 10h.

Amalfi2Le village d’Amalfi

fin_escale_salernoIl est 19h, nous remontons à bord de l’Horizon qui continue sa route vers le nord de l’Italie !

9 réponses pour “Escale #3 : Salerne, Italie


  • L escale ce n est pas Messine en Sicile à l origine? Ou alors nous n avons pas exactement les mêmes escales

  • Je suis étonnée car je pensais que les escales étaient plus courtes mais apparemment vous en avez bien profité à chaque fois, même avec des enfants! Alors que c’est souvent un peu plus dur de gérer les transports en commun!

    • Oui, j’ai été agréablement surprise par la durée des escales. Après, ça dépend des croisières et des itinéraires.

  • Je rêve de découvrir la côte amalfitaine ! Probablement bondée de touristes l’été mais pourquoi pas un séjour au printemps …

  • Vraiment je suis épatée par la longueur des escales, c’est vraiment plaisant!
    Ce petit village est splendide, surtout vu de nuit 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :fyT6sB