visiter Rio en toute sécurité

Petit guide de Rio pour les paranos ou comment visiter Rio en (toute) sécurité.

Cela fait presque deux semaines que je n’écris plus sur le blog alors que ce billet sur la sécurité à Rio était prêt dans ma tête… Seulement voilà : les récents événements à Nice puis en Allemagne m’ont enlevé l’envie d’écrire, surtout justement sur le sujet de la sécurité. Nous sommes de retour en Europe pour nos dernières étapes de Tour du Monde en famille et je trouve presque ridicule de m’être tant stressée sur la sécurité à Rio quand on voit la situation ici :-(… Ok, c’est pas pareil mais bon, vous voyez ce que je veux dire…  Et puis, finalement mon billet sur Rio je souhaite le publie quand même car avec les Jeux Olympiques qui approchent je pense qu’il y a pas mal de personnes qui sont peut-être inquiètes à l’idée de visiter Rio et j’aimerais donc leur faire part de l’expérience de la maman anxieuse que je suis. Car s’il est vrai que je dis toujours que mon premier critère de sélection pour choisir une destination adaptée à un voyage en famille c’est la sécurité et bien pour une fois, je n’ai pas été très confiante avec notre choix de visiter Rio. Mais en passant par le nord de l’Argentine, les chutes d’Iguazu et la Costa Verde au Brésil (tous ces coins étant très tranquilles d’ailleurs ! Je vous les conseille…), pour rentrer en Europe il n’y avait pas de choix plus raisonnable que Rio. En plus, tout le monde nous a vanté les mérites et les charmes de la « Cité Merveilleuse » en nous expliquant que tout se passait très bien en faisant attention donc on s’est lancé : on a réservé un appartement à Copacabana pour une semaine en famille à Rio de Janeiro.

visiter Rio en toute sécurité

Prendre une décision est une chose ; être confrontée à la réalité en est une autre et plus notre séjour à Rio approchait plus je regrettais notre choix. Pourquoi ?

  • Rio a quand même une réputation et même si on ne doit pas avoir de préjugés et bien Rio dans ma tête c’est pas la destination idéale pour un voyage avec enfants en toute sécurité (je n’aurais peut-être pas dû regarder La Cité de Dieu au cinéma à l’époque… ;-).
  • Parce qu’en bonne blogueuse que je suis, avant de me rendre quelque part je lis une dizaine de blogs qui parlent de la destination et là je suis tombée sur deux blogs de familles en Tour du Monde cette année qui avaient eu des soucis à Rio (collier sans valeur arraché violemment et vol de sac à l’arrachée). Vous me direz que ce genre de choses peut arriver dans toutes les grandes villes… Je n’ai pas les chiffres c’est vrai mais c’est la première fois que je lis de tels témoignages sur des blogs de familles globetrotteuses. 
  • Idem, en lisant les commentaires Tripadvisors sur certains lieux de visite à Rio, j’ai trouvé au moins un commentaire par page qui parlait d’une agression. C’est également la première fois que je lis autant de témoignages de ce type sur Tripadvisors mais là encore, je conçois que je n’ai pas de chiffres fiables pour appuyer mon impression d’insécurité à Rio.
  • Les Brésiliens eux-mêmes ne m’ont pas rassurée ! Et là c’est peut-être ce qui m’a le plus inquiétée ! A Paraty, nos hôtes Airbnb étaient de Rio et nous ont expliqué qu’ils avaient fui cette ville car ils en avaient assez des bouchons et… de se faire agresser !! Toujours à Paraty, un guide sur notre bateau nous a dit qu’il avait aussi quitté Rio il y a deux ans car avec sa petite famille c’était trop dangereux ! Enfin, sur Ilha Grande, un adorable Français expatrié au Brésil m’a expliqué qu’il ne fallait pas s’inquiéter car en 20 ans au Brésil il ne s’était fait agresser que 7 fois ! 4 fois à Sao Paolo et 3 fois à Rio et donc que moi en une semaine sur place je serais statistiquement tranquille ;-). Euh ça se voulait rassurant ça ???
  • De voir toutes ces collines avec les favelas ça fait réfléchir. A Rio on ne peut pas dire qu’on ne sait pas… De partout on aperçoit les favelas avec leurs constructions colorées et anarchiques et on devine leurs problèmes, on lit sur le sujet et on réfléchit sur ces quartiers qui sont parfois des lieux de non droit, sur les raisons de tant d’inégalités… Le débat est vaste, il ne concerne pas que Rio mais Rio tout particulièrement est une ville où les problèmes de société ont une forte présence géographique. Les favelas semblent « dominer » la ville et réveillent ainsi nos consciences.

***

Donc nous avons passé une semaine Rio. Tout s’est très bien passé et j’aimerais partager avec vous 20 conseils qui vous permettront d’être plus sereins que moi si vous visitez Rio (oui ça fait beaucoup !) :

Suite de l’article