Articles avec l'étiquette Cherkaoui à La Villette:

Nos soirées parisiennes sans enfants en décembre

Ce mois-ci, trois sorties parisiennes sans les enfants.

Tout d’abord nous sommes allés voir le spectacle-ballet de Cherkaoui à La Villette : 生长 Genesis. Pour cette création, le célèbre chorégraphe a travaillé avec Yabin Wang, danseuse contemporaine et aussi actrice chinoise célèbre que vous avez pu découvrir dans le film Le Secret des poignards volants. Je ne rate aucune des chorégraphies de Sidi Larbi Cherkaoui. A chaque fois, c’est un voyage dans un nouveau pays, dans une culture, avec une mise en scène originale et de grands danseurs. Cette fois-ci, j’ai été totalement séduite par la musique live qui accompagnait les danses : un mélange de tambours indiens, piano polonais et guitares congolaises ! Des chants et des sons de toute beauté, des danses qui nous montrent l’impersonnalité du monde moderne… Un message pour la Chine qui se développe à toute vitesse. Les décors sont épurés, les corps se meuvent avec souplesse ou au contraire de manière saccadée quand ils illustrent la déshumanisation du Monde. La danse pour remettre le corps et la nature au centre de nos préoccupations. Un superbe spectacle. En plus, pour prolonger le plaisir, une adorable blogueuse m’a offert un livre sur toute l’œuvre de Cherkaoui. Pour moi, c’est un très beau souvenir de toutes ces créations que je suis allée voir chaque année à Paris. Un grand merci à toi Carole !

cherkaouiCrédit photo : La Villette

Suite de l’article

Sorties parisiennes du mois de novembre (SSBB#19)

Tout d’abord, pour notre première sortie de novembre, nous sommes allés voir l’expo Raymond Depardon au Grand Palais : le photographe nous emmène en voyage en Afrique, en Amérique Latine, aux US, à travers des photos aux couleurs saillantes : des tranches de vie émouvantes, des villes, des paysages, des portraits : 150 photos à découvrir jusqu’au 10 février 2014 au Grand Palais à Paris. Nocturnes tous les soirs jusqu’à 22h (sauf mardi). Plus de photos ici.

photographe

Vous connaissez ma passion pour la danse. Ce mois-ci, un de mes chorégraphes préférés, Sidi Larbi Cherkaoui présente sa nouvelle création : avec « m¡longa » il met le tango à l’honneur, un tango revisité par la danse contemporaine, un tango fluide, original et sensuel. La chorégraphie m’a emportée à Buenos Aires le temps d’une soirée. Sur scène : cinq couples de danseurs de tango et un couple de danseurs contemporains. La fusion des genres est réussie. J’ai aimé la musique live modernisant les classiques du tango et j’ai aimé le décor, surtout le passage avec le film de Buenos Aires en travelling en arrière plan. Côté chorégraphie, les trios masculins sont originaux, les couples sont très enlacés, les mouvements ont à la fois le côté saccadé du tango et la fluidité du style de Cherkaoui. Un mélange des genres esthétique et émouvant. L’histoire d’une passion pour le tango. A voir, jusqu’au 7 décembre à La Villette.

Milonga, Sidi Larbi Cherkaoui, Sadler's Wells, London, UK.Crédit photo : Tristram Kenton

 

Pour finir la soirée en amoureux autour d’un cocktail, nous sommes allés au Little Red Door. Dans une ambiance tamisée et très cosy, j’ai goûté au « Frenchie Coingcidence » que je vous recommande : vodka, vermouth, compote de coing, poivre, Champagne, jus de citron (en arrière plan sur la photo). Little Red Door, 60 rue Charlot, 75003 Paris.

littlereddoor

Au cinéma, j’ai aimé l’histoire vraie de l’acteur Guillaume Gallienne dans « Les Garçons et Guillaume, à table !« .  L’acteur nous raconte son enfance et son parcours dans une famille qui l’a considéré comme une fille pendant des années. Forcément, cela fait des ravages psychologiquement ; le sujet est grave mais traité de manière décalée, légère, avec beaucoup d’humour.  Il est particulièrement drôle de voir que Guillaume joue son propre rôle et celui de sa mère ! Telle mère, tel fils ! On passe un très bon moment malgré quelques longueurs au début.

Enfin, j’ai passé un très bon moment à l’anglaise avec la comédie romantique « Il était temps » de Richard Curtis : A 21 ans, Tim découvre que comme tous les hommes de sa famille, il a le pouvoir de voyager dans le temps ! D’excellents acteurs, une belle histoire d’amour entre un homme et une femme mais surtout entre un père et son fils… Parfois un peu trop de bons sentiments à mon goût mais un bien joli film pour une soirée en douceur.

cine_novembre

Et vous ? Des sorties à conseiller ce mois-ci ?