Articles avec l'étiquette babysitting en anglais:

Apprendre l’anglais avec une babysitter

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais quand Ticoeur et Titpuce étaient plus petits et qu’ils n’allaient pas encore à l’école, ils étaient gardés par une nounou en or qui, en plus d’avoir toutes les qualités rêvées, parlait anglais. Puis, il y a eu leur entrée en maternelle et cela a donc été la fin de la garde d’enfants en anglais… Alors quand Speaking-Agency m’a proposé de tester son service de babysitters anglophones j’ai tout de suite été tentée ! Nous essayons de ne jamais perdre une occasion de parler anglais (il faudra que je vous raconte quelque chose à ce propos… teasing, teasing…), surtout que pour moi, apprendre l’anglais a été une longue aventure ! Je vous avais tout raconté ici. Grâce à nos nombreux voyages, et notamment à notre tour du Monde, les enfants ont plusieurs fois été dans le bain de l’anglais, surtout pendant notre mois en Nouvelle-Zélande, notre périple en Australie et nos nombreux week-ends à Londres. Mais quand il s’agit d’apprendre une langue il n’y a qu’un secret pour réussir : il faut écouter et pratiquer très régulièrement, encore et toujours !… Alors, Ticoeur et Titpuce regardent les Disney en anglais (on a mis cette règle à la maison depuis le début) mais rien de tel que d’échanger avec des anglophones. Speaking-Agency a ainsi sélectionné pour nous la charmante Liberty, une étudiante australienne qui est venue après la sortie d’école pour jouer deux heures avec les enfants.

Comment s’est déroulée la séance de babysitting en anglais ?

Liberty est arrivée avec cinq minutes d’avance (c’est toujours appréciable !). Elle a fait connaissance avec les enfants et m’a demandé s’il fallait faire attention à des choses en particulier (allergies, autres soucis…). Les enfants lui ont montré leur chambre (qu’ils avaient rangée pour l’occasion, ô miracle !) puis ils ont pris leurs jeux de société préférés pour jouer avec Liberty en anglais bien sûr ! Oui, mais comment ça se passe si les enfants ne comprennent pas ?

Alors, tout d’abord, il se trouve que Liberty vit en France depuis qu’elle a cinq ans. Elle est donc totalement bilingue et néanmoins j’ai apprécié qu’elle n’ait pas prononcé un mot de français en deux heures (l’immersion, il n’y a que ça de vrai !). Cela dit, forcément, elle comprenait les enfants si eux parlaient en français et donc c’était une situation confortable… Elle a ainsi pu reformuler ce qu’ils disaient, en anglais, pour leur faire répéter ensuite… Aussi, j’ai trouvé très intéressant de voir que Ticoeur et Titpuce ont réagi très différemment :

Ticoeur était à l’aise et semblait comprendre tout ce que Liberty lui disait. Il n’était pas du tout gêné pour poser une question ou répondre aux interrogations de Liberty. Mon Ticoeur est vraiment une éponge et j’avais déjà remarqué en Australie qu’il arrivait à échanger avec les enfants à force de fréquenter les aires de jeux ;-).

Titpuce, par contre, c’est une grande timide (sauf en famille !) et elle a moins absorbé l’anglais lors de nos voyages (bon, elle est plus petite aussi…). Résultat : quand Liberty lui demandait quelque chose, elle répondait en français ou demandait à son grand frère de traduire :-). Ainsi, quand ils ont joué tous les trois au 7 familles, Titpuce n’a interrogé que son frère (ah la maline !) alors que Ticoeur était tout à fait à l’aise pour demander les cartes qu’il voulait en anglais à Liberty. La babysitter a su s’adapter aux deux enfants et quand ma fille parlait anglais, elle lui disait comment le dire en anglais. Avec Ticoeur, elle a pu poser d’autres questions pour aller un peu plus dans le détail.

Je précise au passage que je suis exceptionnellement restée dans l’appartement car je voulais documenter l’expérience et écouter ce qu’il se passait, mais la prochaine fois j’irai au Spa ou au ciné ;-)…

Après les 7 familles, il y a  eu les puzzles, le Mille Borne et encore d’autres jeux… Les deux heures sont passées très vite et quand Liberty nous a quittés, Ticoeur a dit « j’aurais aimé qu’elle reste plus longtemps ! ». Autant dire que l’expérience a été très positive !

Après, pour que progrès il y ait, il faut que la babysitter anglophone garde régulièrement les enfants. Donc je pense qu’une bonne formule serait d’utiliser les services de Speaking-Agency pour une garde périscolaire : sorties d’école, mercredis ou vacances scolaires. Dans tous les cas, l’essentiel, comme pour tout babysitting c’est de tomber sur une personne sérieuse et adorable. L’agence a vraiment bien géré la sélection en recrutant Liberty. Si vous testez leurs services vous aussi, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour raconter votre expérience. Speaking-Agency est leader de la garde d’enfants en langues étrangères (regardez sur leur site : il n’y a pas que l’anglais !…) et peut trouver des babysitters sur Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Lille, Nantes, Nice, Strasbourg, Toulouse et Montpellier. Nous avons testé la formule babysitting mais ils proposent aussi des cours de langues.

A vous de jouer pour tenter de remporter une mallette d’activités en anglais !

Quand vous réservez un babysitting avec Speaking-Agency, vous recevez une mallette contenant des fiches et petits jeux en anglais et surtout un imagier très bien fait, publié par les éditions Milan :

babysitting speaking angecy

Aujourd’hui, je vous propose de vous faire gagner une mallette. Comment faire pour jouer ?

  • Racontez-moi en commentaire où en sont vos enfants côté apprentissage de l’anglais ?
  • Pour remercier Speaking-Agency de ce cadeau, merci d’aimer leur page Facebook, if you like it!…
  • Vous avez jusqu’à dimanche (17 juin 2018 à minuit) pour participer. J’indiquerai le nom du gagnant à la fin de cet article.

Good luck to everyone! And have a nice day! TGIF 😉

EDIT du 18 juin 2018 : merci à tous pour votre particiaption ! Et Bravo à Plume qui remporte la mallette !