Nos photos de voyage : matériel, stockage et impressions

Je vous ai parlé photos à plusieurs reprises sur le blog. Comme notre matériel évolue ainsi que nos habitudes, je voulais vous faire un nouveau résumé, plus actuel, pour vous aider à choisir votre matériel photo et pour partager nos conseils concernant la sauvegarde et l’impression des photos.

Notre matériel photo et vidéo en voyage

Notre appareil photo : l’Olympus E-M10 Mark II :

Nous avons choisi un appareil photo hybride plutôt qu’un Reflex ou qu’un appareil compact pour avoir un appareil de très bonne qualité, tout en n’étant pas trop encombrés en voyage. En effet, nous trouvons très bien les Reflex de chez Nikkon ou Canon mais nous ne voulions pas de gros boîtiers en voyage. Or les Reflex sont volumineux du fait des miroirs. Pour un format plus réduit, le système « mirrorless » (sans miroir) proposé par les appareils photos hybrides était donc la solution pour nous.

Au sein de la famille des hybrides, Olympus nous a paru offrir le meilleur compromis taille du capteur/taille des objectifs. Chez les hybrides Sony, la qualité d’images est excellente mais il faut des objectifs plus lourds, plus grands (et plus chers). Nous avons donc d’abord investi dans l’Olympus E-M5 que nous avons utilisé de 2012 à 2015 (voir ma revue ICI) ; puis, quand ce dernier nous a lâchés, nous avons opté pour L‘Olympus E-M10 Mark II que nous utilisons depuis 4 ans et dont nous sommes très satisfaits. Depuis, la nouvelle version de l’E-M10 est sortie -> Olympus E-M10 Mark III – prix : environ 350€ pour le boîtier nu (vous pouvez prendre le II ou le III, celui que vous trouvez à meilleur prix).

Notre matériel photo

Pour préciser à ceux qui se poseraient la question : oui, un appareil photo compact serait encore moins volumineux qu’un hybride mais nous voulions garder la possibilité de changer les objectifs et gérer plus de situations : tantôt, nous avons besoin d’un zoom pour les sujets éloignés ; tantôt, nous souhaitons un objectif à focal fixe pour la qualité d’image et les photos de nuit. Or, avec les compacts, il faut choisir : ils sont soit dotés d’un zoom, soit à focale fixe. D’ailleurs, si vous faites le choix du compact, la meilleure qualité de photos sera obtenue avec ceux à focales fixes mais vous serez à nouveau sur de gros budgets.

A noter : nous utilisons une carte mémoire 64Go et nous avons toujours une batterie de rechange sur nous.

Nos 3 objectifs photos principaux :

L’objectif fourni avec un appareil photo est souvent de mauvaise qualité (Pfff !). Nous préférons donc acheter notre appareil photo sans objectif (boîtier nu), puis investir dans de bons objectifs (et c’est souvent ça le gros du budget !).

Voici les 3 objectifs que nous utilisons le plus :

  • un objectif zoom (14-140mm équivalent 28-280mm) : il gère tout, du grand angle aux détails. Il permet de zoomer quand les sujets sont éloignés et je l’utilise aussi pour photographier les enfants avec un effet bokeh (flou en arrière plan). Parfait en voyage pour tout type de photos en journée (besoin de lumière). L’indispensable pour nous.
  • un pancake (20mm équivalent à 40mm) que nous avons depuis le début – nous l’aimons beaucoup. C’est un objectif grand angle et passe-partout, qui permet de prendre tous les paysages et toutes les scènes dans leur globalité. Avantages : idéal quand il y a peu de lumière et il ne prend pas de place.
  • L’objectif portrait : parfait pour les portraits, avec un effet bokeh renforcé. Je n’emporte pas cet objectif en voyage. Je l’utilise plutôt le week-end, ou à la maison pour photographier les enfants.

Le budget photo

Au final, entre le boîtier et les objectifs, notre budget photo est élevé. Mais disons que c’est une passion, et que ramener de belles photos de nos voyages est une priorité. Nous n’achetons pas d’autres souvenirs (ou rarement). Tous nos souvenirs sont en images et celles-ci sont donc très précieuses à nos yeux.

Notre GoPro

Vous vous souvenez : avant de partir en Tour du Monde, nous avons acheté la Go Pro Sessions. J’ai filmé énormément de rushs et je suis très contente de la qualité de cette GoPro, légère et solide à la fois, avec une bonne qualité d’image et de son. Depuis notre retour de Tour du Monde, je ne l’utilise plus beaucoup, sauf pour les situations sportives : vélo, ski et sous l’eau. Pour les scènes du quotidien, j’utilise d’avantage mon iPhone.

Dans tous les cas, le problème avec la vidéo c’est que je n’ai absolument pas le temps de réaliser le montage des rushs que j’ai filmés ! Disons que cela m’occupera « quand je serai bien vieille, le soir à la chandelle » ;-)… Et cela me fera de beaux souvenirs à visionner !

Drone ou pas drone ?

Depuis l’été dernier, nous avons investi dans un drone. Je devrais plutôt dire : « Papa Voyage » a investi dans un drone. Personnellement, je ne l’aurais jamais fait. Je préfère être au cœur du paysage ou des sujets que je photographie. En plus, je ne me sens absolument pas capable de le manipuler : le stress de le faire tomber ! Et j’ai déjà vu deux blogueurs pro perdre leur drone dans l’eau (je ne donnerai pas de noms !), donc ça arrive ! Mais je dois admettre que de temps en temps c’est sympa de prendre des clichés vus du ciel, de faire de petites vidéos qui nous permettent de survoler un lieu, et surtout de capter des images de nous quatre, en famille, dans un paysage. Si vous y pensez aussi, nous vous conseillons le Dji Mavic Air (compact, avec une très bonne qualité d’image).

Inconvénient : le bruit ! L’utilisation est donc limitée à des endroits relativement déserts et des zones autorisées. C’est aussi un gros budget, donc voyez si vous pensez suffisamment vous en servir…

Le stockage des photos

Nos photos sont sur Photos, dans le disque dur externe de notre Mac (240 000 photos déjà !). Toutes ces photos sont aussi sur :

  • 1 autre disque dur externe chez nous (backup de la totalité des photos)
  • 1 disque dur par an chez mes beaux-parents avec les photos de l’année (copie que nous faisons à Noël)
  • 2 sauvegardes en ligne (Flickr et Apple). Les solutions de sauvegardes en ligne sont payantes (environ 100€/an). Disons que nous sommes très prudents ! Nous recommandons au moins une sauvegarde en ligne.

L’impression des photos

Nous utilisons les différents prestataires sur internet pour faire imprimer :

  • Un album photos récap’ de nos voyages de l’année (donc un album par an). Ne faites pas la même erreur que nous : nos albums sont tous de tailles différentes. Il aurait été plus esthétique de toujours choisir le même format pour avoir une jolie collection dans notre bibliothèque.
  • Un album photos de chaque voyage avec les grands-parents : nous leur offrons ensuite en souvenir de notre séjour multi-générationnel.
  • Pour décorer la maison, nous avons fait imprimer des posters et des toiles photos avec quelques une de nos photos favorites.
  • A Noël, nous réalisons des calendriers photos pour les grands-parents.

Enfin, nous imprimons nous-mêmes, avec notre imprimante, les formats plus petits et plus basiques :

Cartes postales, cartes d’anniversaires, format photo classique, mini-photos souvenirs pour les enfants, … Nous sommes très satisfaits de la qualité de notre imprimante : Canon TS9100. Inconvénient : c’est coûteux en encre donc c’est seulement pour des impressions ponctuelles en petites quantités.

J’espère que cet article vous aura été utile et surtout, si vous avez des questions photos, n’hésitez pas à me les poser en commentaire !

*Cet article contient un lien pour notre partenaire MonAlbumPhoto.

Ici, nous sommes fans des appareils photos hybrides !

Depuis que les enfants sont là, nous passons notre temps à immortaliser leurs frimousses
Depuis que vous me lisez, je pense que vous pouvez imaginer à quel point j’aime la photo ! Je suis très loin d’être une professionnelle mais prendre des photos est une passion qui se marie à merveille avec mon goût pour les voyages. De mon Tour du Monde, j’ai ramené 12 000 photos ! Pendant nos deux mois l’an dernier dans l’Océan Indien, nous avons fait 3000 photos ! Et globalement, depuis que les enfants sont là, nous passons notre temps à immortaliser leurs frimousses ! Quand je pense que ma mère n’a qu’une dizaine de photos de son enfance et que je n’ai moi-même qu’un seul petit album jauni par le temps… Heureusement, le numérique est arrivé, permettant de prendre beaucoup plus de photos et surtout offrant une qualité qui ne cesse de s’améliorer. Au début, comme tout le monde, j’ai d’abord acheté de simples appareils photos numériques. Puis, j’ai regardé les Reflex de loin. Ils me faisaient envie mais comme vous le savez c’est un budget et comme je suis toujours en vadrouille, je ne me sentais pas pour transporter un Reflex partout avec moi. Pourtant, les photos des amis qui avaient des Reflex étaient clairement plus belles, mieux définies, elles me faisaient rêver… J’ai alors suivi de près l’évolution des modèles dans le temps et je me suis décidée à franchir le pas, le jour où les appareils photos hybrides sont apparus. Pourquoi ? Parce qu’à mes yeux, la qualité des hybrides vaut celles de Reflex (à gamme équivalente) et les appareils photos hybrides ont un format plus pratique, moins encombrant, moins volumineux que le Reflex classique. Je prends mon hybride quasi tous les jours dans mon sac à main et je l’emmène dans tous nos voyages… (bon, après, je m’encombre de plus en plus d’objectifs ;-))

Cela fait maintenant quatre ans que je suis passée à l’hybride et j’adore ! Nous avons un appareil Olympus OM-D E-M5.

Depuis quatre ans il y a évidemment eu des progrès et j’ai déjà changé deux fois d’appareils (à chaque naissance ;-)). Encore une fois, je ne suis pas une professionnelle mais je suis bluffée par la qualité de l’image. Par rapport aux petits appareils numériques, je trouve qu’un Reflex (ou un hybride dans mon cas) permet :

d’avoir des images d’une belle netteté grâce à la qualité de l’optique : de quoi garder de beaux souvenirs de mes enfants et de nos voyages. Quel plaisir d’avoir des images précises pour les portraits !

TitpuceStockholm, 2012

– de réussir mes photos de nuit ! En effet, avec un beau soleil, les photos prises avec un bon petit appareil numérique sont pas mal mais dès que la lumière n’est plus au rendez-vous le bât blesse. Or moi qui adore prendre des photos de nuit sans flash, autant vous dire que c’était mission impossible. Avec mon hybride je me régale ! Même dans les endroits les plus sombres.

Harry_PotterStudio Harry Potter, 2012

– de jouer avec des objectifs différents : envie d’un bel effet bokeh (flou), d’un aspect fish eyes, d’un grand angle, d’une belle profondeur de champ, d’un télé-objectif, etc ? Il existe un objectif pour toutes les circonstances ! En deux secondes, c’est comme si on changeait d’appareil photo. Bon, après, il faut se mettre des priorités car cela fait un budget ! Mais au moins, les possibilités existent et je ne manque jamais d’idées de cadeaux 😉

decoElément décoratif au restaurant, 2013

fleursAu parc, Paris 2011

EcosseEcosse, 2010

Ice

Ice Kube, Paris 2012

– de rater moins de photos qu’avant car les Reflex ou hybrides sont plus rapides pour saisir une image. Très pratique avec les enfants qui bougent tout le temps !

petitsLondres, 2012

– de prendre des photos en raw : pour ceux qui s’y connaissent un peu, cela permet de mieux retravailler ses photos à la maison pour les rendre encore plus belles !

Et maintenant, c’est avec nostalgie que je regarde les photos jaunies de mon enfance… Il y en a eu du progrès depuis ! Et à quoi ressembleront nos photos dans 10, 20, 30 ans ?

Image441

Jardin du Luxembourg à la fin des années 70

 

Et vous ? Tentés par un hybride ?