Conduire en Angleterre

En débarquant en Angleterre l’an dernier, une des choses que je craignais le plus c’était la conduite à gauche.
Pour vous donner un peu le contexte : je ne suis pas douée en conduite, j’ai eu mon permis au bout de la cinquième fois, j’ai peu conduit dans ma vie car à Paris nous n’avions pas de voiture et surtout : je n’aime pas ça ! Mais comme nous vivons dans la campagne anglaise, il a bien fallu que je m’y colle et finalement ce n’est pas sorcier !

Je sais que certains d’entre vous hésitent à visiter l’Angleterre en dehors de Londres par crainte de la conduite à gauche, alors j’espère partager ici quelques conseils qui vous encourageront à franchir le pas !

Conduire à gauche : nos conseils

  • La porte du chauffeur : pour commencer, montez dans la voiture en utilisant la bonne porte ;-)… Et oui, le volant est à droite et vous avez beau le savoir, vous allez souvent ouvrir la portière gauche ! Au moins, ce n’est absolument pas dangereux et cela pourra faire sourire les locaux !
  • Suivez le flux : la raison principale pour laquelle il n’est pas sorcier de se mettre à la conduite à gauche c’est que tout le monde conduit à gauche et que tout est conçu pour la conduite à gauche : vous ne risquez pas de prendre l’autoroute à l’envers ; vous ne risquez pas de chercher une sortie d’autoroute sur la droite puisqu’il n’y en a pas (elles sont sur la gauche bien sûr), et sur les routes normales, vous suivrez les autres donc il n’y aura pas de doute…Sauf… si vous êtes seuls sur la route ! Cela pourrait arriver la nuit ou dans un coin reculé. L’important est donc de bien resté concentré quand vous êtes la seule voiture. Dans ce cas, je me dis : «conduis à gauche, conduis à gauche » dans ma tête ;-). Si vous êtes deux, c’est l’idéal car votre conjoint/copilote veillera également à ce que vous soyez du bon côté. Maintenant, d’expérience, je vais vous dire quand vous allez conduire du mauvais côté : quand vous rentrerez en France ! Je ne blague pas ! C’est ce que raconte pas mal de monde et c’est exactement ce qui est arrivé à mon chéri à deux reprises ! Heureusement, je m’en suis rendue compte rapidement et aussi, on comprend vite quand au loin on aperçoit une voiture qui arrive en face ! En conclusion, j’en ai écrit tout un pavé mais vous verrez : conduire à gauche est naturel dans un pays où tout le monde conduit à gauche.
  • Attention aux trottoirs ! Vous pensez donc que le plus difficile est passé car vous voyez bien vite que penser à conduire à gauche est simple mais ensuite vient un autre soucis : votre placement sur la chaussée. Car si vous louez une voiture anglaise, le volant étant à droite, vous aurez tendance à vous placer trop à gauche sur votre voie et donc à frôler les trottoirs. Un soucis classique qui arrive aux Européens, c’est d’abîmer les pneus de la voiture. Un tuyau : j’ai cessé d’être trop près du bord quand je me suis concentrée sur ma position par rapport à la ligne qui sépare les deux voies. J’ignore donc les repères par rapport au côté gauche/au trottoir et je suis la ligne sur ma droite, ce qui est simple à suivre puisque le volant est à droite. Il est plus simple de ne pas se prendre les trottoirs avec une voiture française mais le placement sur la chaussée sera tout de même à surveiller…
  • Les ronds-points : l’épreuve des ronds-points était de loin la plus difficile pour moi. Tout le monde pense alors : ah oui, il ne faudrait pas tourner dans le mauvais sens ! C’est certain mais normalement cela ne vous traversera pas l’esprit puisque tout le monde tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, vous le ferez aussi. Non, la difficulté c’est que les gros ronds-points sont bien trop organisés pour moi ! Il y a des files et il faut bien suivre la bonne – je préfère le flou de positionnement des ronds-points en France… Après, il y a des gens qui préfèrent le style anglais. Heureusement, les Anglais conduisent plutôt en gentlemen donc ça aide si jamais on doit changer de file parce qu’on s’est trompé dans notre positionnement. L’autre chose surprenante c’est qu’il y a des feux au milieu des ronds-points mais pour le coup cela m’aide à prendre mon temps pour trouver où je dois aller ;-). En terme de priorité, avant de rentrer sur le rond-point vous laissez passer les voitures qui sont déjà dans le rond-point (même règle qu’en France). La photo ci-dessous c’est pour rire : il n’y a qu’un seul rond-point aussi dingue dans le pays (du côté de Cirencester) ! Les autres ont certes plusieurs voies mais pas plusieurs cercles !

Crédit photo : Wired

Avec tous ces conseils, je ne veux surtout pas donner l’impression que c’est compliqué : même moi j’y arrive alors vous y arriverez ! De nombreux amis sont venus nous voir depuis Paris en voiture et ont trouvé qu’on s’y habituait très bien.

Informations pratiques pour voyager en voiture au Royaume-Uni

  • Bonne nouvelle : toutes les autoroutes sont gratuites !
  • Les autoroutes sont en bon état mais pas aussi bien qu’en France (peut-être à cause de la gratuité…).
  • Les autoroutes sont indiquées avec la lettre M puis un numéro (ex: M32). Les routes nationales ou régionales sont des A suivis d’un numéro (ex: A3).
  • Il y a peu d’aires de service par rapport à la France : c’est ennuyeux pour les pauses pipis des enfants ! Il faut donc tenir longtemps, anticiper ou sortir de l’autoroute !
  • Il y a souvent pas mal de sections en travaux, avec des plots de partout…
  • La vitesse est limitée à 70 miles/h (environ 110km/h) par défaut sur les autoroutes mais il y a de nombreuses sections à 50 miles/h (environ 80km/h). Pour les autres types de routes, c’est 60 miles/h (environ 100km/h) si rien n’est indiqué (c’est rare), sinon il sera indiqué 50 (le plus fréquent sur les nationales) ou 40. Tout ça pour dire qu’on roule moins vite au Royaume-Uni et c’est tant mieux !
  • Votre permis de conduire français suffit.
  • Prix de l’essence : ici l’essence sans plomb (unleaded) est un peu moins chère que le Diesel et légèrement moins chère qu’en France (cela peut changer selon le cours de la livre sterling bien sûr).
  • Rappel : 1 mile = 1.6 km environ.
  • La nuit, attention aux renards ! Il y en a beaucoup dans le pays ! J’en ai croisé pas mal sur la route en rentrant du cinéma. C’est impressionnant mais j’avoue qu’ils ont l’air rusé et réagissent efficacement en voyant arriver une voiture mais les accidents arrivent…
  • Il y a beaucoup de coins qui n’ont pas d’autoroutes. Ainsi, à partir de chez nous, si nous souhaitons conduire vers l’ouest, vers le Dorset, le Devon, les Cornouailles, cela prend du temps… Moi j’aime bien car j’aime conduire tranquillement et profiter du paysage mais il faut en tenir compte pour planifier son itinéraire.
  • Le concept de priorité à droite/ou gauche n’existe pas. Les priorités sont clairement indiquées par des marquages au sol.
  • Les parkings sont souvent très chers. Rappelez-vous alors que vous n’avez pas payé l’autoroute ;-). Afin de régler les parkings, prévoyez d’avoir de la monnaie sur vous ou utilisez les paiements par téléphone mais cela prend du temps de télécharger les applis. Dans les parkings couverts, c’est plus simple car on paye en carte bleue.
  • Les feux des phares éclairent différemment sur les voitures anglaises pour s’adapter à la conduite à gauche. Vous pouvez acheter des auto-collants que vous placerez sur vos feux français afin d’éclairer aux mêmes endroits que sur les voitures anglaises (pas obligatoire – nous l’avons fait sur notre camper car nous vivons ici).
  • Côté GPS nous utilisons tout simplement Google Maps sur notre mobile.
  • Pour la musique : la radio passe de la bonne musique anglaise ;-)… J’aime bien la station Smooth (autour de Londres) ou encore Sam FM dans mon coin (le sud). Parmi les plus grosses stations radios que l’on capte partout, il y a : Capital, Heart ou les stations de la BBC. De plus, écouter les news vous fera progresser en anglais !

Louer une voiture an Angleterre ou venir avec la vôtre ?

Les avantages de louer en Angleterre :

  • Vous aurez une voiture 100% adaptée à la conduite à gauche donc un meilleur champ de vision aux intersections.
  • Vous pourrez avoir une voiture de loc automatique pour ne pas vous embêter avec la boîte de vitesse manuelle. Personnellement, je n’aimerais pas devoir changer les vitesses de la main gauche (ma voiture anglaise est donc une automatique) mais à part moi, ça ne semble pas déranger les autres Français que j’ai questionnés sur le sujet. Donc disons que la boîte automatique est un plus mais pas un incontournable. Je vous conseille de ne pas cocher « automatique » lors de votre réservation (car cela coûtera presque deux fois plus cher !) or dans la plupart des cas, les voitures de location sont automatiques ! Donc vous ne dites rien et normalement vous aurez la chance d’avoir une automatique.
  • Vous pourrez opter pour une petite/moyenne voiture, ce que je trouve plus simple sur les routes de province qui ne sont pas bien larges. En même temps, beaucoup d’Anglais ont de grosses voitures et s’en sortent grâce à leur galanterie… « allez, passez,…non vous, passez…sorry… please…sorry »
  • Selon où vous habitez en France et où vous souhaitez vous rendre au UK, venir avec votre voiture n’est pas une option à cause de la distance donc combiner avion+location de voiture peut être le meilleur choix pour vous.

Les avantages de venir avec votre voiture :

  • Vous la connaissez bien ! C’est clairement un plus ! Et conduire à gauche c’est peut-être déjà assez nouveau pour vous. Vous ne souhaitez pas en plus conduire une voiture étrange où tout est à l’envers ;-). Attention : avec une voiture française, vous aurez parfois un angle mort quand vous serez à une intersection et que vous souhaitez vérifier qu’aucun véhicule n’arrive sur votre droite.
  • C’est souvent plus économique : si vous venez du nord de la France, de la Normandie, de la Bretagne et même de l’île de France, je trouve que c’est l’option la moins chère. De l’ouest, vous pourrez prendre un ferry ; de Calais, le moins cher et le plus rapide est souvent l’Eurotunnel. Parfois, les prix entre les ferries et le tunnel sont équivalents mais avec le tunnel, il y a plus de souplesse sur la logistique. Par contre, côté paysage c’est glauque dans le tunnel en comparaison de la vue sur la mer en bateau. L’embarquement et le départ d’un bateau c’est plus long. A noter que dans l’Eurotunnel, vous payez un tarif par véhicule quelque soit le nombre de personnes. Vous rentrez avec votre véhicule dans un train qui fait la traversée sous la Manche en parallèle de l’Eurostar. Le seul cas où c’est une option galère ce sont les dates de gros départ (samedi matin au début des vacances scolaires) car il y a de l’attente pour rentrer dans les trains.

Précision : ce que j’ai raconté dans cet article est valable pour tout le Royaume-Uni donc au Pays de Galles, en Ecosse et Irlande du Nord.
La partie sur la conduite à gauche est également valable si vous souhaitez conduire en République d’Irlande, en Australie (attention non pas aux renards mais aux kangourous !), en Nouvelle-Zélande, au Japon (le copilote a intérêt à bien déchiffrer l’écriture sur les panneaux !), à Ile Maurice, à Bali (voir mon article conduire à Bali), etc.

Enfin, certains d’entre vous seront peut-être tentés de voyager au UK en campervan. J’écrirai un article sur le sujet puisque, comme vous le savez, nous avons un camper VW et que nous nous en servons aux beaux jours. C’est très sympa mais je vous expliquerai qu’il y a moins d’options gratuites qu’en France… A suivre !

***

J’espère que cet article vous encouragera à découvrir l’Angleterre en dehors de Londres. Malgré l’aspect exotique de la conduite à gauche vous apprécierez le savoir-vivre des Anglais qui sont souvent très polis sur la route !

Si vous avez déjà testé la conduite en Angleterre, laissez votre témoignage en commentaire ! Merci !

 



Commentaires

  1. Oui, conduire à gauche ça se fait (dit celle qui a laissé son mari conduire tout le temps 😉 )
    Par contre, on appréciait être 2 pour gérer l’ensemble des infos, des files sur les rond-points au début, le GPS, les autres voitures… Mais ça l’a fait. 2 petits ratés : la sortie du ferry : on était les derniers et il n’y avait personne sur la route, mais on s’en est rendu compte très vite. Et sur une petite route le soir. En changeant de direction après un stop aussi, en tournant à droite, les premiers trajets il fallait se concentrer. Mais, partant de Bretagne et avec 3 enfants, on a apprécié avoir notre voiture avec tout notre bazar!
    Pour la petite histoire, quand on est arrivés en Angleterre et que les enfants ont entendu la radio en Anglais, ils se sont demandés si leurs cd français allaient aussi passer en Anglais.

    • Merci pour ton témoignage et j’adore l’anecdote des enfants 😉

  2. Rouler à gauche, ça marche aussi à Chypre, on en revient juste ! Et d’ailleurs, à Chypre nord aussi, et on peut passer de l’un à l’autre avec une voiture de location, moyennant l’achat d’une assurance voiture complémentaire à la frontière. Par contre, moi je panique plutôt à l’idée d’une automatique! Tout le monde m’assure que c’est plus simple qu’une manuelle, mais je ne trouve pas, même pour la conduite à gauche…

    • C’est vraiment simple une automatique ! D’ailleurs, souvent, les gens qui aiment conduire n’aiment pas les automatiques car c’est trop facile ! Pas le plaisir de changer les vitesses ! Sympa votre voyage à Chypre !

  3. Alala, j’ai expérimenté ça l’été dernier en Irlande et ça ne m’a pas laissé un bon souvenir. J’ai eu mon permis du 1er coup en 2001 mais ne conduis également que très peu (l’effet région parisienne où je ne conduis pas + le profil de l’angoissée au volant quand il y a de la circulation). Nous avions loué une voiture routière trop grosse pour les circonstances donc ça ne m’a pas aidée. Heureusement en effet que nous étions deux ! Je suis sortie d’un rond point à l’envers, stressais pour les changements de vitesse… Pas glorieux ! Monsieur s’y est mieux habitué. Mais il a trouvé que c’était quand même plus difficile qu’avec le boîtier automatique qu’il avait eu en Australie (où je n’avais même pas osé conduire… trop grosse voiture ! Je suis plutôt une habituée des 207 ;-)). Je me suis un peu fait râler dessus car j’avais milité pour la conduite manuelle (moitié prix… et déjà très chère). Bref, un traumatisme !!! lol


Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :OHhYQb

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.