Sorties parisiennes #26

Voici un nouvel épisode de nos sorties parisiennes pour vous parler de mes coups de cœur culturels de ces trois derniers mois. Au programme : spectacle, pièces de théâtre, films et un sentiment de vraiment profiter de la beauté de Paris grâce à mes déplacements quotidiens à vélo. Car tous les jours de la semaine, depuis trois mois, je suis un très beau trajet à vélo pour me rendre au bureau (et oui, j’ai repris le chemin du boulot après nos mois en Tour du Monde… Réalité quand tu nous rattrapes ! ;-). Tous les matins, j’ai donc la chance de saluer la Dame de Fer de très près et je ne m’en lasse pas… Et puis même si je suis moins sortie depuis que je travaille, j’ai quand même bien profité de la Capitale et j’ai de belles découvertes à partager avec vous aujourd’hui.

Sorties à Paris sans les enfants :

Mon plus gros coup de cœur des ces derniers mois…

Reversible, le dernier spectacle des 7 doigts de la main : je vous parle chaque année de la troupe des 7 doigts de la main dont je ne rate aucun passage. De talentueux artistes qui viennent de Montréal et qui mêlent avec poésie les arts du cirque et la danse sur une superbe sélection musicale. Comme chaque année, j’ai retrouvé leur fraîcheur et leurs talents d’acrobates, jongleurs, équilibristes ; j’aime aussi la profondeur humaine de leur présence sur scène. Chacun de leur spectacle a toujours soulevé une question. Cette fois-ci le fil conducteur est la retour à nos racines (« Et si le passé était la clé de notre avenir ? »…). C’est Gypsy Snider qui a mis en scène Reversible. Elle avait déjà participé à la direction de Traces donc ce n’est sans doute pas un hasard que ces deux créations soient mes préférées. Les musiques, uniquement composées par des artistes de Montréal ont tout spécialement été créées pour ce spectacle ; elles sont vibrantes, puissantes (je viens de m’acheter la musique du spectacle tant j’ai accroché !). J’ai d’ailleurs apprécié l’excellente qualité du son dans la salle. Les plus belles parties du spectacle selon moi ? La danse avec les cerceaux, les acrobaties sur le mât chinois et le duo aérien et féminin avec corde et rubans. Je vous laisse découvrir la bande-annonce. Dernière précision : prenez des places près de la scène ou au premier rang au balcon ou encore le long des allées car sinon on est vite gêné par les personnes devant nous (il n’y a pas de pente et la scène n’est pas assez haute je trouve).

Reversible c’est jusqu’au 1er avril 2017 au Bataclan. Alors oui, forcément c’est très émouvant de se retrouver au Bataclan. J’ai vécu la poésie des 7 doigts de la main comme un hymne à la vie qui continue, sans jamais oublier le passé…

 

Crédit photos : Alexandre Galliez

La Peur de Stefan Zweig au théâtre Michel : si comme moi vous aimez l’univers de Zweig, allez-y car cette version de La Peur est très réussie. Résumé : « La pièce se déroule au rythme haletant des angoisses d’Irène, jeune femme adultère traquée par l’étrange compagne de son amant ». Pas une pièce pour se détendre mais une pièce qui fait réfléchir et nous hante longtemps après car elle décrit avec force les rouages psychologiques de la peur. Cette sortie était l’occasion d’une soirée avec Magalie, une lectrice que j’ai donc eu la chance de rencontrer grâce au blog et que j’ai plaisir à retrouver le temps de soirées filles. Promis, la prochaine fois on ira voir une pièce plus légère ;-). Jusqu’au 30 avril 2017.

La Dame Blanche au théâtre de la Renaissance : La pièce mérite son succès pour la qualité de la mise en scène, le jeu des acteurs et surtout les effets spéciaux qui ne sont sans doute pas simples à créer dans un théâtre. Par contre, l’histoire ne m’a pas intéressée plus que ça. Résumé : « Cette nuit là , Malo Tiersen n’aurait jamais dû prendre sa voiture. Il n’aurait jamais dû aller dans cette maison au milieu des bois. Il n’aurait jamais dû avoir cet accident. Et vous vous n’auriez jamais dû pousser la porte du Théâtre. » Petit conseil : regardez bien dernière vous, même avant que la pièce ne commence !!! Jusqu’au 29 avril 2017.

Rapidement, côté cinéma…

La La Land : j’ai adoré la musique et je ne voulais pas manquer ce film de Damien Chazelle car j’avais été très touchée par son Whiplash mais là j’avoue que j’ai été déçue car malgré les couleurs et les chansons que je continue d’écouter en boucle je trouve que le film manque de profondeur, qu’Emma Stone et Ryan Gosling sont certes tout beaux tout mignons mais un peu fades. L’histoire ne m’a pas transportée, sauf au tout début et les dix dernières minutes. En tout cas, pour avoir la pêche, je vous conseille d’écouter la première musique du film : « Another Day of Sun ».

Manchester by the sea : superbe mais grave. Le ton, la sensibilité et le milieu social m’ont rappelé les films de Ken Loach mais là il s’agit d’un film américain indépendant. C’est très dur, très vrai, très réaliste, très humain. Si j’avais vraiment connu la raison du drame qui est au cœur de ce film je n’y serais sans doute pas allée mais je ne regrette pas de l’avoir vu car ce film est une perle. Un film qui souligne avec humilité la fragilité et complexité de la vie.

Dalida : le jeu est très juste, l’actrice très émouvante et j’ai aimé retrouver tous les tubes de Dalida tout au long du film. Souvenirs, souvenirs de mon enfance…

Neruda : j’y suis allée car je suis fan de l’acteur mexicain Gael Garcia Bernal mais ce n’est ni son meilleur rôle ni son meilleur film. Des longueurs, des scènes un peu étranges mais au moins cela m’a permis de voir Neruda sous un autre angle que d’habitude (angle moins flatteur que juste son image de poète…).

Your Name : j’ai beaucoup aimé, pas mal de rebondissements dans l’histoire et de très beaux dessins qui m’ont replongée dans mes souvenirs de Tokyo et du Japon en général.

Lion : très beau, même s’il faut trop souvent sortir les mouchoirs parce qu’en plus c’est une histoire vraie. Un film qui comme l’Inde (où se passe une grande partie du film) permet de relativiser et de réfléchir aux chemins de vie… Et puis il est trop mignon le petit Saroo ! (Le grand aussi !? ;-)).

et au ciné avec les enfants…

Vaiana :  c’était sympa pour Noël et dépaysant. Les enfants ont aimé, moi sans plus : je n’ai pas du tout apprécié la musique et j’ai trouvé que le personnage de Te Ka faisait trop peur (ma puce m’a pressé bien fort la main.)

Ballerina : magnifique ! J’ai trouvé que c’était le meilleur dessin animé de ces derniers mois avec de très belles images de Paris et une histoire touchante, pour les petites filles qui rêvent de danser…

Les animaux fantastiques : Ticoeur est allé le voir avec son papa. Les deux ont beaucoup aimé mais il paraît que ce n’est pas un film pour moi ;-).

***

J’espère que vous aurez trouvé quelques idées de sorties dans cette sélection. Avec le tourbillon de la reprise du boulot (qui va de paire avec pas mal de fatigue) j’ai loupé tout plein d’expos : Chtchoukine, Disney, Magritte, le Lab14 et Circulation(s)… C’est que même à Paris les journées ne font pas plus de 24h ! Bref, pour les semaines à venir je me donne comme objectif plus d’expos, plus de sorties avec les enfants et au moins une sortie Spa avec les copines ;-).

Et vous ? Des coups de cœur de sorties sur Paris ou ailleurs ?

6 réponses pour “Sorties parisiennes #26


  • Pas évident de faire toutes les expos intéressantes de Paris, comme tu dis trop peu de temps. je vais moins au ciné, ça me laisse plus de temps pour les musées, mais c’est pénible de devoir choisir.
    Tu n’as pas aimé Vaiana ? Qu’est-ce qui t’as déplu ?
    Je vais voir Lion mercredi soir normalement, la bande-annonce m’a vraiment plu.

    Bonne semaine !

  • on a passé une super journée en famille à Paris samedi malgré le temps pooouuurrriiii 😉 programme classique : un « petit » couscous a la grande mosquée (QG familial 😉 ) et un tour au muséum d’histoire naturelle qui a ravi la petite et ses parents qui étaient comme des gamins 😉
    la la land vendredi soir pour nous aussi, ça ne restera pas forcément dans les mémoires mais super moment en amoureux on est ressortis en mode comédie musicale super happy 🙂 j’ai beaucoup aimé emma stone moi par contre ! je l’ai trouvé assez bluffante dès le début du film

  • Je ne connaissais pas la troupe des 7 doigts de la main, mais après avoir lu ton article j’ai fait quelques recherches… et j’ai réservé pour « Réversible » lors de mon prochain passage à Paris fin mars. ça a l’air très chouette ! Merci pour l’info en tout cas 🙂

  • Nous sommes allés voir Réversible hier soir, et en sommes sortis plus que convaincus 🙂 Merci encore pour l’idée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :8dc5RJ