cité interdite Hué

Hué au Vietnam : notre balade impériale en famille

Après notre séjour à Hoi An, nous sommes partis pour Hué, l’ancienne ville impériale. Dès notre arrivée cela a été un petit choc car nous nous étions bien habitués à l’ambiance calme de Hoi An. A Hué, c’est retour dans le bruit et dans le chaos des motos. Nous nous sommes tout de suite mis en quête de vélos pour sortir de la ville dès le lendemain, sachant que dans les environs de Hué se trouvent de très jolis sites à visiter : les tombeaux des empereurs. Nous avons bien dû interroger une dizaine d’agences et d’hôtels avant de trouver des vélos. Finalement on réussit à en réserver deux mais personne n’avait de petit siège-vélo pour Titpuce. Nous décidons de les prendre quand même et d’utiliser notre Ergobaby pour porter notre princesse pendant la balade.

cité interdite Hué La Cité Interdite de Hué

Ainsi le lendemain matin après le petit-déjeuner nous sommes allés chercher nos vélos et nous sommes partis en direction des mausolées. En chemin, nous avons traversé plusieurs villages. C’était très agréable. Nous n’avons pas regretté notre choix de partir à l’aventure !

Dans plusieurs villages croisés, les habitants fabriquent des bâtons d’encens. De beaux bouquets colorés !

visiter hué

visiter Hué Vietnam

Quels tombeaux voir dans les environs de Hué ?

Nous vous conseillons trois sites :

  • Le mausolée de Minh Mang : C’est le plus éloigné de Hué. Nous avons parcouru 15km pour y arriver. Le site est très agréable. Les enfants étaient plein d’énergie (heureusement car les marchés sont nombreuses et hautes !). Il y avait très peu de monde. Quand les frangipaniers sont en fleurs ce doit être exceptionnel.

visiter hué

  • Le mausolée de Khai Dinh : c’est celui que j’ai préféré car je l’ai trouvé très différent de tout ce que nous avions vu avant. Ce mausolée est haut perché : il faut gravir de très grandes marches pour l’atteindre. Les enfants ont aimé les sculptures situées à l’entrée.

visiter hué

 

visiter Hué Vietnam  

  • Le mausolées de Tu Duc : très joli également, surtout le pavillon sur pilotis qui était l’endroit préféré de l’Empereur Tu Duc mais aussi de Ticoeur et Titpuce qui sont restés bavarder et jouer avec moi pendant que mon chéri a fait le tour du site ; puis nous avons échangé les rôles. En effet, visiter deux mausolées c’était parfait. Trois ça commence à être long ;-). Mais ils ont passé un très bon moment à l’air frais en s’imaginant Empereur et Impératrice :-).

visiter hué

 

visiter hué

Entre chaque mausolée nous avons bien pédalé. Nous avons déjeuné dans une gargote en chemin. En tout, nous avons parcouru 30 kilomètres. D’habitude c’est une distance qu’on trouve facile mais là, il y avait constamment de petits dénivelés et j’avais Ticoeur derrière moi tandis que mon chéri portait Titpuce dans l’Ergo sur le dos… Heureusement les routes de campagne étaient bien calmes :

visiter hué

 

visiter hué

visiter hué

Visiter les mausolées dans les environs de Hué : guide pratique.

  • La version routard : comme nous, vous pouvez louer des vélos MAIS je le conseille aux personnes qui ont l’habitude du vélo. De plus, avant d’arriver sur les petites routes de campagne, il faut quand même faire 15 minutes de vélo dans Hué et c’est un peu pénible avec les motos. Coût de la location de vélo : environ 1,50€ par vélo pour la journée (oui, c’est économique !).
  • Le plus classique et confortable : réserver un chauffeur auprès d’une des nombreuses agences de la ville. Prix : environ 30€ la journée pour 4. C’est pas très cher et pour le coup c’est le plus simple avec des enfants. Vous aurez la clim dans la voiture et vous choisissez vos arrêts.
  • Autre tour proposé : l’aller en bateau jusqu’au mausolée Minh Mang puis retour à vélo : environ 20€ pour 2 adultes et 2 enfants.
  • Astuce pour les billets d’entrées : pour visiter les différents mausolées c’est 100 000 VND (4€) par personne (gratuit pour les moins de 7 ans) mais le mieux est de prendre un billet combiné au guichet du premier site que vous ferez, ça vaut le coup. La meilleure combinaison selon moi : les trois mausolées dont j’ai parlé + la Cité interdite de Hué.
  • Avec les enfants ? Ces visites se font très bien car les sites ne sont pas très grands. En tout cas Ticoeur et Titpuce ont bien aimé.

Et à Hué alors ?

Nous avons fait la balade sur la Rivière des Parfums jusqu’à la Pagode de la Dame Céleste. Nous nous y sommes pris un peu tard, c’était agréable mais la pagode était dans le noir. On a raté le coucher du soleil du coup…

visiter hué

En ville, il y a un quartier chinois, un grand marché et nous avons fait une pause à la fondation d’art Lê Ba Dang : c’était intéressant de voir de la peinture moderne vietnamienne (photos interdites).

Enfin, le site culturel principal à visiter c’est la Cité Interdite. Elle m’a un peu fait penser à celle de Pékin, en moins impressionnante mais déjà grande avec de belles parties. Par contre, à cause des distances entre les salles, pavillons et palais, c’est pas évident pour les petits du coup nous avons choisi quelques parties et nous n’avons pas tout visité. Par contre, avec le billet de la Cité Interdite on a également accès aux Musée des Antiquités Royales qui nous a plu à tous les quatre : c’est pas très grand, le bâtiment est superbe et la collection intéressante. La Cité Interdite en images :

visiter Hué Vietnam

visiter Hué Vietnam 

visiter hué

visiter hué

Détails pratiques pour visiter Hué :

  • Comment y aller ? Nous y sommes allés de Hoi An en voiture avec chauffeur avec quelques pauses en chemin : les Marble Mountains, Le Col des Nuages et la plage. C’est assez cher (50€ – départ 8h et arrivée 15h) et comme nous avons surtout aimé les Marble Mountains, nous conseillons de visiter les Marble Mountains depuis Hoi An (30 minutes) et de faire le trajet Hoi An -> Hué en bus (3-4h). Évidemment, si vous n’avez pas un budget serré, la voiture c’est très confortable avec les enfants.
  • Combien de temps rester à Hué ? Deux jours plein au minimum (un jour Hué même dont une demi-journée pour la Citadelle ; et un jour pour les tombeaux). Un troisième jour permettrait de profiter des villages environnants : nous en avons vu certains en nous baladant à vélo mais il y en a beaucoup d’autres qui semblent intéressants avec des artisanats locaux à découvrir.
  • Température : nous avons eu 26 degrés (en janvier donc). C’est agréable. Il faut éviter la saison des pluies autour d’octobre.
  • Hébergement/restaurants : nous n’avons pas eu de coup de cœur donc n’hésitez pas à partager vos bonnes adresses en commentaires…

visiter hué En chemin entre Hoi An et Hué…

J’espère que vous avez aimé le récit de notre balade « impériale » en famille à Hué et dans ses environs. Prochaine étape de notre voyage : le Delta du Mékong ! Et pour nous suivre au quotidien c’est sur les réseaux sociaux avec le hashtag #MamanVoyageWT2016

A bientôt !

 



Commentaires

  1. Quand j’ai visité Hué, je venais de Hanoï et du coup j’avais trouvé la ville plutôt paisible en comparaison. On s’était même risqué à louer un scooter pour faire le tour de la ville 🙂

  2. L’endroit semble assez paisible (plus que la Cité interdite de Pékin en tout cas!!)

  3. Eh bien, je ne rappelais plus des tombeaux de Hué, je pense que nous avions fait que la cité impériale! en attendant la vraie en Chine!

  4. C’est magnifique ! Et toutes ces couleurs…

  5. Oh je n’avais pas deviné pour les bâtons d’encens ! c’est tellement joli ces couleurs ! bonne suite de voyage, et j’espère que vous aurez bientôt vos nouvelles cartes de crédit ! bizzz

  6. Tous ces mausolées sont exceptionnels!

  7. C’est magnifique ! Encore une nouvelle destination à ajouter à nos envie !
    Bonne continuation
    Bisous à vous 4

  8. Que de belles idées de destinations pour un prochain voyage ; Gros bisous à vous 4. Kin

  9. J’adore les bouquets d’encens!
    Pour les statues en pierre à l’entrée, cela me fait un peu penser à je-ne-sais-plus-quel-conte avec des personnages transformés en statues!

  10. Bonjour,

    J’envisage également de faire une visite des tombeaux à vélo. Toutefois, lorsque je regarde le parcours sur googlemaps, je m’aperçois qu’on doit passer par des grands axes… Pour aller jusqu’à Minh Mang, il y aurait même une portion d’autoroute?! Bref, ça me laisse perplexe, hihi.

    • Bonjour,
      Non pas du tout : pas d’autoroute. le tout début, dans la ville d’Hué n’est pas agréable car beaucoup de trafic. Puis on passe un carrefour où c’est un peu le bazar et on se retrouve sur une route assez passante mais il y a de la place pour pédaler à droite. Après, très vite on est sur de toutes petites routes sans aucun passage ! Bref, je dirais 15 à 20 minutes pas très agréables à l’aller et au retour mais tout le reste est tranquille. Par contre attention : il y a des dénivelés (petits mais nombreux donc ça fatigue avec les enfants à l’arrière). Le loueur de vélo DOIT vous donner une carte du chemin à suivre. Après, il faut compléter avec votre téléphone : nous avons utilisé l’appli HERE qui fonctionne off line (il faut télécharger le plan d’avance). Bon voyage ! PS : pas de sièges-vélos pour les enfants.

      • Bonjour,
        Merci pour cette réponse très rapide!
        Je compte louer un vélo à l’hôtel normalement donc je vais me renseigner là. Sinon, est-il facile de trouver un louer de vélo à Hué?

  11. C’est amusant comme les avis divergent. Après 5 jours à Hoi An,on a adoré Hué. Hoi An est un enfer de touristes chinois. Les prix sont exagérés (2 bouteilles d’eau 1,5 litre pour 20000 dongs soit 1 dollar ) et les gens stressés. A hué on a apprécié les sourires en 3 jours et les prix normaux (bouteille d’eau à 5000 dongs) et une soupe végétarienne pour 10 000 dongs (après 14 mois en asie je crois que j’ai trouvé le meilleur restaurant végétarien rapport qualité prix ). On dort au Poetic hôtel Hué pour 12€ avec une chambre calme et spacieuse et petit déjeuner à volonté et sur demande absolument gratuit. On peut marcher sans stress à peu près partout et je trouve les klaxons moins nombreux qu’à Hoi An. Troisième voyage au Vietnam et Hué restera mon coup de coeur avec Mui Né malgré une augmentation inquiétante du tourisme de masse. Demain on part en vélo pour les tombeaux mais sans les bambins qui restent en Thaïlande. Merci pour les conseils de votre blog. Nous ce sera en vélo ou rien. On tente de ne pas polluer inutilement quand le vélo est envisageable.


Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :QOfKlQ