Voyages au bout du crayon

De Cabu, on connaît peu les croquis de voyages ; pourtant le dessinateur était un grand voyageur. Dans ma bibliothèque, un livre de lui : « Voyages au bout du crayon »… Un recueil de dessins que Cabu a ramenés de ses très nombreux voyages au Japon, en Chine et en Inde. Cabu qui avait très peur de prendre l’avion mais sa curiosité était plus forte. Des pays qui le fascinaient, l’intéressaient… Des croquis où chaque personne qui a voyagé en Asie retrouve des souvenirs de son voyage là-bas.

Voyages au bout du crayon

Pour moi, c’est le sourire assuré en regardant les illustrations des toilettes en Chine, de l’ambiance le soir à Tokyo, des vaches sacrées en Inde, des bus bondés, des tuk-tuks, des milliers de bicyclettes, etc. On voyage à Shanghai, à Hokkaido, à Benares… Les dessins sont mis en couleur par Wozniak : certains sont très beaux, d’autres sont comment dire… caustiques ! Cabu ne perd pas son sens critique : il a l’œil du voyageur mais aussi celui du journaliste et celui du critique… Tous ces dessins, ils les a réalisés sur une période de dix ans dans les années 90, pour nous ramener un reportage tout au crayon de cette Asie qui l’attirait.

Voyages au bout du crayon

Voyages au bout du crayon

Je n’ai jamais lu Charlie Hebdo. Et pendant l’émission de Dorothée, j’aimais surtout les dessins animés. Mais qu’importe hein ? Depuis ces derniers jours, j’ai l’estomac noué et l’âme bien triste. Moi qui voulais être journaliste reporter quand j’étais petite, je me rends compte que cela n’aurait pas été possible. Je suis trop affectée quand l’actualité est si violente. Je ne trouve pas les mots. Je ne peux pas prendre la parole pour de longs discours. Cette présentation des « Voyages au bout du crayon » de Cabu sera mon modeste mais très sincère hommage au dessinateur mais aussi à toutes les autres victimes de cette barbarie.

Peace on earth.

Voyages au bout du crayon

 

11 réponses pour “Voyages au bout du crayon


  • bientôt 1 semaine après, je suis toujours très choquée…
    Bel hommage à ce personnage que j’ai découvert dans Dorothée et qui avait toujours un énoooooooooooooooorma sourire…

  • Moi aussi, j’ai été très touchée, ai versé des larmes devant ma télé, dans le rassemblement à la mémoire des victimes, dans ma voiture en écoutant la radio … et le suis encore. Merci de nous faire découvrir ce livre de Cabu avec lequel j’ai grandi (club Dorothée) et qui était si gentil et si doux.

  • Merci Christine pour ce bel hommage et cette découverte … Plutôt que de me faire piétiner pour avoir le dernier Charlie Hebdo, je vais m’empresser d’aller acheter ce livre, ce sera mon petit hommage à moi, cela aura plus de sens pour moi qui suis fan du Japon et de l’Inde.
    J’en profite pour te souhaiter, ainsi qu’à tes proches, une belle et douce année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :dDICoU