Le jour où j’ai visité le Machu Pichu…

En mai 2002, j’étais partie vivre quelques mois au Pérou, toute seule, comme une grande. Envie de réaliser un vieux rêve, envie d’appendre l’espagnol, envie de changer d’air, envie d’aventure… Je suis partie rapidement, sans rien organiser. J’ai juste acheté un vol Paris-> Lima avec un retour open, sans date précise. J’ai loué mon appartement à un collègue, j’ai organisé une grande soirée de départ à Paris et avec seulement une valise et l’adresse d’un ami d’ami à Lima, je suis partie.

Arrivée à Lima, je n’ai pas fait la fière. La ville est impressionnante, tentaculaire. Une mégalopole qui m’a fait peur. Ses néons la nuit, la pauvreté, les bidons-villes traversés. J’ai dormi à Miraflores, le quartier chic, chez la personne qui m’avait été recommandée. J’ai parlé de mes craintes à mon hôte et il m’a fortement conseillé de partir à Cuzco. Que tout serait plus simple pour moi là-bas. Dès le lendemain, je retournais à l’aéroport et je prenais un vol Lima-Cuzco. Ainsi, en 1h15 de vol, je traversais les Andes. C’est le plus beau vol en avion que j’ai pu faire jusqu’à présent. Les montagnes rougeoyantes sont superbes. L’arrivée à Cuzco est magnifique. J’ai croisé des routards qui avaient choisi de faire Lima-Cuzco en bus pour économiser mais c’est une sacrée aventure : 21h de bus sur des routes de montagnes ! C’est très sport !

Donc Cuzco : coup de foudre dès les premiers instants. Ancienne capitale de l’Empire Inca. Je repensais aux Cités d’Or 😉

J’ai tout de suite aimé la quiétude de cette ville en comparaison avec Lima. La place des Armes, le quartier San Blas où je me suis louée un minuscule appartement troglodyte pour 100$ par mois. J’ai trouvé une association humanitaire pour occuper mes journées utilement tout en apprenant l’espagnol. Je me suis fait des amis péruviens. Bref, j’ai passé d’agréables mois à 3400 mètres d’altitude !

Évidemment comme toute personne qui va à Cuzco, j’avais très envie de voir le Machu Pichu, Cité Inca du 15iè siècle.

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Bizarrement je ne me suis pas empressée d’y aller. J’avais peur d’être déçue aussi. Et je dois avouer que j’ai également passé beaucoup de temps à essayer de négocier le prix du trek de l’Inca auprès des agences de voyage locale. Au mieux, j’avais obtenu une prestation de 150$ pour les 4 jours de randonnée jusqu’au Machu Pichu. C’était toujours trop pour mes moyens de l’époque, alors j’ai abandonné l’idée du trek et je suis allée au Machu Pichu en train+ bus : train de Cuzco à Ollantaytambo puis bus jusqu’à Aguas Caliente.  Ensuite, j’ai marché deux bonnes heures jusqu’au Machu Pichu. Je suis arrivée en fin d’après midi. La lumière était superbe et les touristes commençaient à partir.

J’ai commencé par grimper au sommet du Huayna Pichu, le célèbre pic qui permet d’observer le Machu Pichu d’en haut avec son mystérieux plan en forme d’oiseau :

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Puis, je suis redescendue et j’ai visité le site en lui-même :

MINOLTA DIGITAL CAMERA

 

MINOLTA DIGITAL CAMERA

MINOLTA DIGITAL CAMERA

MINOLTA DIGITAL CAMERA

MINOLTA DIGITAL CAMERA

MINOLTA DIGITAL CAMERA

MINOLTA DIGITAL CAMERA

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Le Machu Pichu est une des 7 merveilles du Monde. J’ai été très émue, surtout quand je me suis retrouvée au sommet du Huayna Pichu quasi seule. Je suis restée sur le site jusqu’à sa fermeture, croisant des lamas, admirant des arcs-en-ciel. Un souvenir très fort de mon séjour au Pérou.

A l’époque, l’entrée coûtait environ 40$. Depuis 2002, les prix ont considérablement augmenté donc renseignez-vous bien avant.

Pour la petite histoire, j’avais perdu toutes mes photos du Machu Pichu et je les ai retrouvées hier avec joie ! J’ai également retrouvé mes photos d’Arequipa et de Lima mais je n’arrive toujours pas à mettre la main sur mes photos de Cuzco. Je vais continuer les recherches dans les méandres de mon ordinateur…

Et vous, attirés par le Machu Pichu ?

17 réponses pour “Le jour où j’ai visité le Machu Pichu…


  • Je n’y avais jamais vraiment pensé mais tes photos sont belles 🙂
    Je t’admire : je n’aurais pas réussi à tenter la même expérience seule !

  • Je n’y avais jamais pensé mais ton article fait très envie.

    J’aimerais effectuer ce genre de voyage avec en famille une fois ma fille en âge, je trouve les paysages sublimes et la culture de ce pays doit être fascinante.

    Merci pour la découverte en image 🙂

  • Lima qui fait peur, la tranquillité de Cuzco, l’espagnol à apprendre, l’aide humanitaire. La négociation pour baisser le prix des treks, parce qu’on a beau être blanc, on n’est pas forcément riche. La visite du Machu Picchu toujours repoussée, de peur d’être déçue, puis enfin l’émotion d’y être. La perte de photos, retrouvées finalement quelques années plus tard. Finalement mes 5 mois seule au Pérou ressemblent un peu aux tiens, c’est marrant ! J’ai hâte que notre petite puce grandisse, l’intégrale des cités d’or l’attend déjà…

  • Oh que oui, très attirée par le Machu Pichu ! Quel bonheur pour toi et ainsi que tes lecteurs que tu ai retrouvé tes photos.

    Bises

  • Super article.Ça m’a rappelé de bons souvenirs car à la fin de mes études j’ai fait un break de 3 mois avant de commencer à travailler. J’ai profité de ce temps pour visiter seule le Pérou et l’équateur. Et dire que ça va faire 8 ans déjà! J’adorerais y retourner avec mes enfants un jour.

  • J’ai eu la chance d’y aller aussi. le site étant de plus en plus menacé, bientôt il ne sera peut-être plus accessible… Je suis montée en haut du Huayna Pichu et j’ai eu le vertige de ma vie (j’ai prévu un article sur le sujet) En 2010, pour monter, il fallait arriver parmi les premiers (genre on est arrivé à 6h du matin..) car ils ne délivrent plus que quelques billets pour monter.

  • Je passe régulièrement…là, je ne pouvais pas « juste » passer.
    Mon mari m’a demandé de l’épouser au Machu Picchu. Juste en dessous de l’arbre.
    En août 2002 ;-). Même année.
    Merci de me remémorer de si doux moments.

  • un grand moment de découverte en 2012 avec ma mère en back-packer! on a fait Cuzco en bus jusqu’à Ollaytambo en 1 journée avec des arrêts superbes à des ruines, des villages et aux salines (merci les collectivos, les taxis et les habitants!!!). Puis train O. jusqu’à Agua Calientes (génial, on se serait cru dans l’Orient Express!!!). Une nuit à AG puis découverte d’une journée du site (de 5h à fin d’aprem), nous avons pris notre temps tellement on a aimé et qu’il y a de nombreuses choses à voir. redescente en train.
    J’ai été aussi très émue au petit matin dans le site quand la brume s’est levée et que le site s’est révélé majestueux!!!
    Mais sinon je te comprends et j’ai adoré lire ton billet car Cuzco est ma ville préférée au Pérou et ma mère a choisi Arequipa.;-)

  • Super article
    je rêve du machu pichu depuis toujours
    J’attends simplement que ma fille soit plus grande pour partir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :V6fKFj