Notre hébergement en bord de Loire avec Airbnb

Fin avril, nous sommes partis le temps d’un grand week-end près de Tours, avec au programme : du vélo en famille sur la célèbre piste de la Loire à vélo et des visites de châteaux. A cette occasion, nous avons testé un logement trouvé sur Airbnb et situé à Montlouis-sur-Loire, sur l’itinéraire de La Loire à vélo. Airbnb nous connaissions déjà pour l´étranger : nous avions utilisé leurs services pour trouver un hébergement à New York, à Londres et plus récemment en Italie mais nous ne savions pas qu’ils avaient une grande offre en France.

Très souvent, le concept des logements Airbnb est que vous dormez chez l’habitant en son abscence. Par exemple quand il est en voyage ou encore quand il loge chez des amis ou la famille le temps de votre venue (cela lui permet d’arrondir ses fins de mois). Ainsi, vous béneficiez souvent d’un logement entier pour un prix très intéressant. Ce que j’aime tout particulièrement :

– les hébergements ont de la personnalité car vous êtes chez quelqu’un avec ses affaires et sa déco : c’est donc chaleureux car on sent que la maison est habitée.
– il est possible de trouver une location de maison pour seulement un week-end
– les photos sur le site Airbnb sont vraiment de qualité donc on peut facilement choisir un endroit qui correspond à nos goûts
– comme l´habitant met très souvent tout son logement à disposition, vous avez donc notamment une cuisine ce qui est très pratique quand vous voyagez avec de jeunes enfants et que vous n’avez pas forcément envie d’aller au resto le soir.

Ainsi, grâce à un coupon offert par Airbnb, nous avons testé cette belle maison qui m’a tout de suite plu pour sa deco colorée et moderne :

maison1

jardin1

maison2
crédit photos : Airbnb

Tout a été parfait :

– excellent accueil à l’arrivée
– un jardin pour les enfants
– une chambre enfant qui s’est avérée un véritable paradis pour Ticoeur car le petit garcon qui y vit habituellement possède tout un tas de beaux jouets et notamment une formidable collection de camions de pompiers 🙂
– une cuisine ultra moderne et très jolie dont nous avons bien profité le soir (le midi, nous mangions au restaurant mais pour le dîner nous restions tranquillement à la maison pour que les enfants puissent jouer)
– un lit bébé à disposition
– et surprise : un petit lapin dont Ticoeur était ravi de s’occuper le soir en rentrant.

Bref, une belle et grande maison (120m2) dont nous avons bien profité le temps d’un week-end. Prix indicatif : 75 euros/nuit.

Nous avons beaucoup aimé la formule Airbnb et d’ailleurs nous allons réutliser leurs services la semaine prochaine à la Rochelle : nous avons réservé un appartement avec des amis, ce qui permet de partager les coûts et devient donc encore plus avantageux.

Si vous cherchez des idées de locations pour vos vacances cet été ou juste pour un week-end, je vous conseille de faire un tour sur la sélection famille d’Airbnb.

Evidemment, je vous raconte prochainement nos balades en bord de Loire avec au programme : visite de Tours, découverte du chateau de Langeais, visite de Chenonceau et évidemment beaucoup de vélo avec environ 60 kilomètres par jour !

 

chenonceau

Une paire de Ray-Ban enfant à gagner !

Les vacances et les belles journées ensoleillées arrivent à grands pas (enfin, pour la météo, on croise les doigts !), alors il est temps de sortir ses lunettes de soleil ! Je connais de vraies collectionneuses qui ont des dizaines de paires de plusieurs marques et de différents styles… Mais dans ma famille, on est très Ray-Ban, de générations en générations : dans tous mes souvenirs d’enfance, je vois mon père porter ses Ray-Ban Aviator, pour conduire sa petite Fiat, pour flâner le dimanche à Paris ou en vacances en Sicile. Voici la paire qui ne le quitte jamais depuis les années 70 :

Rayban_dad

Il faut dire que chez les Italiens, les lunettes de soleil c’est un accessoire essentiel, une question de style. Et en plus d’être italien, mon père est passionné de cinéma et des stars d’Holiwood donc rien d’étonnant qu’il ne jure que par Ray- Ban, cette marque mythique, créée pour l’US Airforce mais bien vite adoptée par des célébrités : Audrey Hepburn, Cary Grant, et bien sûr on se souvient toutes de Tom Cruise dans Top Gun 😉
La marque a ensuite vendu des millions de paires à tous ceux qui aiment les Ray-Ban pour leur design, leur légende mais aussi pour la qualité de leurs verres solaires. D’ailleurs, le nom Ray-Ban vient de « ray banner » (= qui bannissent les rayons du soleil). Aujourd’hui, ces lunettes n’ont rien perdu de leur aura : elles font partie de l’histoire de la mode, elles font partie de mon enfance et elles font partie de mes vacances !

rayban

Alors, sans hésitation, dès que mon Ticoeur sera assez grand, dans un an ou deux, il portera aussi des Rayban ! En effet, le modèle enfant convient à partir de 6 ans environ. Ce n’est donc pas encore d’actualité chez nous mais j’ai une surprise pour vous : le site Mister Spex, opticien en ligne proposant lunettes de vue, lunettes de soleil (dont un grand choix de Ray-Bans) et lentilles de contact me permet de vous faire gagner une paire de Ray-Ban enfant !

Pour participer :
– indiquez-moi en commentaire quelle est la paire de Rayban enfants qui vous plaît sur le site de Mister Spex
– devenez fan de leur page Facebook si vous le souhaitez pour les remercier de ce cadeau ensoleillé
– un tirage au sort désignera le gagnant lundi 6 mai à minuit

Bonne chance à tous ! Et vivement le soleil 🙂

Edit du 7 mai : après tirage au sort, le gagnant est Papa Blogueur ! Bravo et merci à tous pour vos participations !

Il y a un an : notre séjour à l’île Maurice

Nostalgie, nostalgie, il y a un an, nous partions en famille à l’île Maurice : c’était notre tout premier voyage à quatre. Titpuce n’avait alors que 3 mois et Ticoeur 2 ans. J’avais pris un congé parental pour prolonger mon congé maternité et mon mari avait pris un congé sans solde. Nous avons pioché dans nos économies et nous avons réalisé ce rêve de passer six semaines dans l’Océan Indien. A nous la « beach attitude » !

Pourquoi avoir choisi l’île Maurice comme première destination ? Parce que tout me semblait simple dans ce pays : de très bonnes conditions sanitaires, pas de vaccins supplémentaires pour les enfants, pas de palu, beau temps en mai-juin sans grosse chaleur, et surtout un programme reposant avec beaucoup de plages et de belles sorties pour les enfants. Trois mois après la naissance de ma fille, j’avais envie de quelques semaines à profiter des plages sous les Tropiques. Comme tous les enfants, Ticoeur adore faire des châteaux de sable, jouer des heures avec d’autres enfants de son âge, et aller indéfiniment chercher de l’eau à la mer pour remplir les douves de son château 😉 Bref, la mer, il adore ! Nous avons donc pris le temps de découvrir les plus belles plages de l’île Maurice. Il faut dire que l’île possède 200 kilomètres de plages !  Donc là-bas, nous avons largement pu profiter de la mer :

Sur des plages paradisiaques…

ocean_indien

En observant les dauphins au petit matin… Dauphin

En admirant de magnifiques couchers du soleil sur la plage, à travers les filaos, arbres typiques de l’île…

coucher_soleil

Ah que j’aimerais y retourner et profiter de la beauté de l’Océan Indien !  Alors quand la chaîne d’hôtels Attitude Resorts m’a demandé lequel de leurs hôtels conviendrait le mieux à ma petite famille et à mon attitude en voyage, sans hésiter, je choisirais l’hôtel Émeraude Beach situé dans l’est de l’île et j’adopterais la « beach attitude »… :

hotel

Crédit photo : Tropicalement Vôtre

J’aime la localisation de cet hôtel juste en face de la très longue plage de Belle Mare, partie que nous avons beaucoup aimé car moins touristique et pourtant superbe avec ses immenses plages ombragées. Et puis, non loin de Belle Mare, il y a l’île aux cerfs qui offre de superbes plages de sable blanc à qui sait explorer l’île…

ile_aux_cerfs

De plus, l’hôtel me semble adapté au séjour en famille avec son mini-club, ses chambres familiales au style contemporain, ses deux piscines et donc la grande plage de Belle Mare juste en face… Nous profiterions de l’activité balade en bateau avec fond de verre pour montrer les poissons aux enfants et moi, j’essaierais peut-être bien un cours de kitesurf avant de siroter un verre au bord de la piscine. Un hôtel qui semble se prêter à la « Beach Attitude » et au voyage en famille. Il ne nous reste plus qu’à tester !

kite_surf

Sans hésiter, nous retournerions bien sûr l’île Maurice ! Il ne manque plus que l’occasion 😉

Billet proposé en partenariat avec Tropicalement vôtre.

Voyage en Italie : notre visite des Pouilles en famille

Ceux qui ont bien suivi nos aventures le savent bien, il y a 10 jours nous étions dans le sud de l’Italie pour une semaine de voyages avec les enfants dans le talon de la botte. Nous avons fait le tour de la région des Pouilles ainsi qu’un crochet en Basilicate, la région voisine. Déjà que je suis amoureuse de l’Italie mais là ! Cette région du mezzogiorno m’a totalement enchantée ! Un vrai coup de cœur ! Je conseille à tout le monde d’y aller. Pour moi c’est un des plus beaux voyages à faire dans le sud de l’Europe avec une grande variété de styles entre villages très anciens, trulli, style baroque, architecture qui rappelle la Grèce ou le Maroc dans les villages côtiers ; les oliviers centenaires en tableau de fond, une superbe côte adriatique avec des eaux aux couleurs turquoises et enfin une cuisine succulente… Le rêve !

Gallipoli dans les Pouilles

Âge de Ticoeur : 3 ans et demi
Âge de Titpuce : 1 an

Période du voyage : mi-avril pour profiter de belles températures printanières. Nous avons eu entre 16 et 25 degrés avec un premier jour de gris puis grand soleil. J’aurais presque pu me baigner !

Durée : une semaine

Transport : nous avons réservé sur Skyscanner un vol pas cher Paris-Bari avec Easyjet pour environ 100€ l’aller/retour par personne (vol gratuit pour Titpuce – il ne faut payer que les taxes d’aéroport pour les enfants de moins de 2 ans). Le transport en soute de deux accessoires par bébé est gratuit chez Easyjet (poussettes, lit bébé, siège auto…) : c’est très pratique ! Ensuite, sur place nous avons loué une voiture (Fiat Punto) pour 23 euros par jour avec Budget.

Itinéraire :

  • 2 nuits à Matera : superbe ville ancienne classée au Patrimoine Mondiale de l’humanité. Un grand coup de cœur pour ce crochet en région Basilicate ! A voir absolument !
  • 2 nuits à Cisternino dans un trullo, adorable petite habitation typique des Pouilles. Visite de tous les villages et villes alentours : Alberobello, Locorotondo, Marina Franca, Ostuni…
  • 1 nuit à Lecce, la ville baroque. Puis, tour de la péninsule avec sa très belle côte jusqu’à Gallipoli
  • 1 nuit à Polignano a Mare, adorable village flanqué sur une falaise au sud de Bari. Le lendemain : visite de Trani sur la route vers le Gargano.
  • 2 nuits dans la région naturelle du Gargano, à Vico del Gargano : villages de pêcheur, très belles plages, forêt… un cadre sauvage…

Cet itinéraire, nous l’avons improvisé la veille de notre départ. Maintenant, si c’était à refaire, je choisirais entre trois options :

1/ le même itinéraire mais avec le Gargano en moins car cette très belle région sauvage mérite une semaine à elle-seule et nécessite que l’on emprunte des routes de montagne que n’ont pas supportées les estomacs de Ticoeur et Titpuce. Aussi, avec tous ces virages, chaque déplacement prend plus de temps donc sur une semaine, ça fait court pour bien profiter de la beauté du Gargano. Du coup, je rajouterais une nuit à Lecce et 1 nuit à Polignano à mon itinéraire initial.

2/ loger dans un trullo de Cisternino ou d’un autre village de trulli et rayonner dans toutes les Pouilles à partir d’un seul point de chute. C’est faisable car les distances ne sont pas trop grandes.

3/ Envisager un séjour de 15 jours dans les Pouilles car il y a vraiment de quoi faire !

Equipement pour bébé :

Nous avons emmené notre lit parapluie pour Titpuce car nous n’avons pas cherché à cibler des logements qui étaient équipés. Pour les balades, nous avions l’Ergobaby pour Titpuce et Ticoeur a marché sans problème. Ainsi, nous avons réussi à ne pas être trop chargés, n’emmenant qu’une valise par adulte (en bagage cabine) et Ticoeur a emporté son petit sac Woodours pour ranger ses jeux 😉

Bonnes adresses :

Un tas ! Avec notamment :

  • le B&B « i setti coni » : nous avons logé dans un véritable trullo. C’est trop mignon ! La propriétaire est adorable. Adresse trouvée sur le site Airbnb.fr
  • la trattoria di Nonna Tetti à Lecce  (Piazetta Regina Maria) : une cuisine authentique et régionale dans un cadre typique, avec des prix très doux
  • l‘Osteria dei Mulini à Polignano a Mare : très fin ! Goûter au superbe carpaccio de poulpe
  • il Terrazino à Matera : un restaurant certes touristique mais on y a super bien mangé pour pas cher du tout : 4 euros la pizza et 6 euros le plat de délicieuses pâtes en formes de feuilles d’olivier ! Très bel emplacement dans la vieille ville.

 

Les « bébé plus » :

  • Ticoeur a testé et approuvé toutes les aires de jeux des Pouilles 😉
  • Il a marché sans problème car les vieux villages lui donnaient une impression d’aventure : escaliers, passages, tunnels, petits ponts…
  • Ticoeur a aimé la visite d’une grotte (Castellana) dont je vous reparlerai
  • les centres historiques sont piétons ou à trafic très limité donc c’est appréciable pour se balader en famille
  • les enfants ont aimé les pauses sur les plages de la côte : jouer dans le sable et tremper les pieds dans la mer
  • Ticoeur et Titpuce ont adoré la cuisine italienne !
  • nous avons souvent eu des chaises hautes dans les restaurants.
  • les étapes de voiture sont courtes : entre 1/4 d’heure et environ 2h au maximum. Nous avons casé les trajets de 2h au moment de la sieste.

Les « bébé moins » :

  • J’en parlais plus haut, le seul bémol du voyage a été la route dans la région du Gargano : les enfants ont eu le mal des transports car il n’y avait que des routes de montagne dans cette partie sauvage des Pouilles…
  • J’en avais déjà parlé : en Italie, je n’aime pas l’offre de petits pots pour bébé (trop de viande, peu de légumes). Pour Titpuce, nous avions donc emmené quelques petits plats achetés en France et nous lui avons également donné ce que nous mangions (elle adore les pâtes !). Sinon, côté yaourts, fromages, compotes, lait de croissance, on trouve la même chose qu’ici.

Trani centreTrani

crique à Otranto dans les PouillesSur la côte adriatique après le Cap d’Otranto

Locorotondo dans les PouillesLocorotondo, un des très jolis villages blancs de la vallée d’Itria (vallée des trulli)

Alberobello et les trulliLes fameux trulli, symboles des Pouilles

Matera ville troglodyteMatera : un centre historique monumental !

oliviers des PouillesPartout, des oliviers et encore des oliviers !

voyage avec enfantA suivre…

Bientôt plus de photos de cette magnifique région des Pouilles !

Visite de l’Alhambra à Grenade

J’ai profité de mon week-end à Séville pour faire un saut à Grenade car je voulais absolument visiter l’Alhambra. Quand je dis « faire un saut », je devrais plutôt parler de « grand écart » car j’ai vraiment sous-estimé le détour ! A la base, j’aurais dû rester le lundi gentiment avec mes copines à Séville sauf que j’ai voulu tenter l’aventure : me lever à 6h du matin, me rendre à la gare de Séville à pied (30 bonnes minutes) pour prendre le train de 7h direction Grenade (3h), puis taxi jusqu’à l’Alhambra (15 min), visite de l’Alhambra pendant 3h30, grande marche jusqu’au centre de Grenade puis re-taxi jusqu’à la gare routière, bus pour Malaga (1h30) et enfin navette pour l’aéroport de Malaga (45 min). Quand je l’écris, je me rends compte à quel point c’était une folie ! Une folie qui a failli me faire rester en Andalousie car au moment où je suis arrivée à la gare routière de Grenade, il n’y avait plus que 5 places dans le bus pour Malaga or je trouve le moyen de bloquer ma carte bleue dans le distributeur de tickets !!  Résultat : toutes les places se sont vendues entre-temps ! Je ne sais par quel miracle, quand le gars de la sécurité a réussi à débloquer ma carte au bout de 20 minutes pendant lesquels gentils passants et SDFs ont essayé de m’aider avec des pinces en tout genre, et bien par miracle, la machine avait retenu ma place !! Ouf !

Alors pourquoi tant de motivation pour voir l’Alhambra ? Parce que j’étais déjà allée en Andalousie et je n’avais pas réussi à visiter ce Palais : il faut savoir qu’il est impératif de réserver ses places longtemps à l’avance. Là par exemple, j’avais pris mon billet un mois et demi avant la date souhaitée et il ne restait que 10 places (c’était la Semaine Sainte mais quand même, il faut anticiper). J’avais été frustrée d’admirer l’Alhambra de l’extérieur, à partir du belvédère du quartier de l’Albaicin et je souhaitais absolument voir ce que la majorité estime être le plus joli monument d’Andalousie. Et alors ? Regardez donc :

jardins_Generalife

vue_Alhambra

Generalife

detail_alhambra

Alhambra2

Cour des Lions

jardins_alhambra

colonnes_charles

Alhambra_Quint

Nasrides

vue_Grenade

alhambratoit_palais_alhambra

colonnes

A présent, quittons l’Alhambra pour découvrir un ruelle typique du quartier de l’Albaicin à Grenade…

Grenade

Ruelle qui mène au fameux belvédère où il y a environ 10 ans, je me suis dit qu’un jour il faudra absolument que je visite l’Alhambra !

 

 

 

Alhambra

Donc l’Alhambra, c’est beau, c’est monumental et j’ai adoré prendre mon temps pour profiter du Palais et des jardins pendant 3h30. J’ai commencé par le Generalife (le palais d’été) et ses grands jardins, puis par le Palais de Charles Quint ; ensuite, direction la forteresse de l’Alcazaba avec sa magnifique vue sur Grenade et sur les montagnes enneigées de la Sierra Nevada ; pour finir, j’ai visité les célèbres et superbes Palais Nazrides. Ce que j’ai préféré ? Les jardins du Generalife et la Cour des Lions dans les Palais Nazrides pour la finesse de son architecture. Comme vous le devinez d’après les photos, je n’ai pas vu l’Alhambra dans les meilleures conditions qu’il soit : très peu de soleil ce jour-là, pas de fleurs en cette saison et pas mal de fatigue de mon côté à cause du détour que j’ai dû faire pour le découvrir enfin ! Mais bien sûr, allez-y absolument si vous passer par la très jolie ville de Grenade. Par contre, si comme moi vous passez juste un grand week-end à Séville, il est plus sage de rester à Séville 😉 où vous profiterez du très beau Palais de l’Alcazar.

Et vous ? Vous est-il arrivé de parcourir des kilomètres en dehors de votre itinéraire pour voir absolument un endroit ?

Info pratique :

N’oubliez pas de réserver ici vos billets pour l’Alhambra.
J’avais pris un billet du matin et une visite des Palais Nazrides à 13h. J’ai trouvé que c’était un très bon timing.