Première fièvre, première fois aux urgences

Première fièvre, première fois aux urgencesCe post est un coup de gueule ! Désolée pour le vocabulaire mais c’est une honte : nous avons passé la journée aux urgences pour ce qui s’est avéré être une angine ! Évidemment nous sommes contents de savoir qu’il ne s’agissait que d’une angine mais nous aurions bien pu nous passer du stress de l’hôpital ! Tous ça parce qu’il est impossible de trouver un pédiatre dispo pour vous recevoir sans rendez-vous ! Certains vous répondent même que vous pouvez venir dans un mois : incroyable ! Vous racontez que votre bébé hurle et a de la fièvre et on vous parle de prendre rendez-vous dans un mois !!! Même le pédiatre qui suit Ticoeur d’habitude n’avait pas le temps de nous prendre entre deux rendez-vous et nous a envoyé aux urgences ; Là-bas c’est le gros stress habituel des urgences comme vous pouvez vous l’imaginer : des heures d’attentes dans des conditions minables avec en plus du personnel fort peu aimable. Quand enfin un pédiatre s’occupe de nous il ne comprend pas ce qu’a Ticoeur et souhaite donc des examens plus poussés. Les symptômes ? 39 de fièvre, de drôles de gémissements (un peu comme une crise d’asthme) et une grosse apathie. Donc nous enchaînons prise de sang, radio des poumons, test des urines, le tout ponctué de hurlements et de gros chagrins… Au final, rien à signaler (on ne va pas s’en plaindre bien sûr…mais c’est pas totalement rassurant…). Vers 15h alors que nous étions arrivés vers 10h le matin, le pédiatre nous dit que c’est un peu étrange car il y a forcément quelque chose qui ne va pas mais qu’il ne sait pas quoi ; il souhaiterait alors garder notre ange en observation mais avant il lui donne une dose de Doliprane pour examiner le comportement de Ticoeur quand il n’a pas de fièvre. Au bout d’un quart d’heure le Doliprane fait effet et notre petit amour semble un peu mieux : le médecin nous laisse donc repartir avec consigne de bien le surveiller et de voir si d’autres symptômes apparaissent. Le fin mot de l’histoire ? Le lendemain, nous avions rendez-vous pour la visite des 9 mois avec un médecin généraliste (une femme charmante, douce et dynamique) qui nous avait été conseillée mais dont le secrétariat ne répondait hélas pas la veille. Au bout d’une minute, elle nous dit que Ticoeur a une petite angine qui va partir comme elle est venue ! Tout ça pour ça ! Quand nous lui avons raconté notre aventure aux urgences pour cette malheureuse angine, elle nous a donné son numéro de portable et nous a dit qu’à partir d’aujourd’hui, nous pouvions l’appeler à tout moment (sans passer par le standard) et qu’elle trouvera  toujours moyen de nous recevoir et ce, de 8h du mat à 22h : ça c’est de la dispo ! Un médecin comme ça, ça vaut de l’or ! Aux diables les urgences ! En tout cas pour les angines 😉

Une réponse pour “Première fièvre, première fois aux urgences


  • C’est fou des histoires comme ça, des médecins travaillant à l’hôpital ayant fait de longues études ne pouvant même pas déceler une simple angine c’est de la folie … heureusement que là ce n’était pas grave mais souvent de fois ils ne trouvent pas pour des choses beaucoup plus grave… le pire peut si vite arriver qu’il n’y a pas d’erreur possible …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :qO6OMA