Quand maman reprend le boulot…

Quand maman reprend le boulot...Reprendre le travail après 6 mois avec Ticoeur c’est :

De la fatigue !!!! J’ai jamais été autant fatiguée qu’après ces deux jours de boulot ! Heureusement que j’avais choisi de reprendre un jeudi, je n’aurais jamais tenu 5 jours de suite ! C’est simple, j’avais l’impression de subir un énorme décalage horaire comme si je revenais tout droit du Japon. J’étais dans un semi-coma, fatiguée certainement par les nuits avec réveils-tétées mais aussi par le rythme au bureau : mails, réunions, dossiers urgents, nouvelles têtes dans l’équipe, systèmes d’info en plein changement… Bref, un vrai tourbillon d’information et d’activité. Je n’y étais plus habituée ; j’étais, on peut le dire, un peu larguée 😉

Du stress : Là, je ne parle pas du stress habituel lié aux projets urgents mais du stress de la maman qui a laissé son Ticoeur d’amour à la maison avec une nounou et qui se demande si tout se passe bien, si son chéri n’est pas malheureux, s’il mange, s’il n’est pas trop perdu et surtout si la nounou est bien gentille avec lui. Alors on adopte de nouveaux réflexes : on ne se sépare jamais de son téléphone portable au cas où la nounou appellerait et surtout, on n’hésite pas à partir du bureau en laissant des dossiers brûlants, brûler tout seuls 😉 On rentre à la maison avec des ailes dans le dos en lançant dans l’open space un « bon, je prends l’ordi, je finis à la maison, appelez-moi s’il y a une urgence » (qu’il faut traduire ainsi : « vous êtes tous bien gentils mais mon bébé d’amour m’attend, les réunions après 18h vous oubliez… si vous n’êtes pas contents c’est pareil »).

– Une nounou adorable : Ticoeur a commencé à s’habituer à sa nounou. Il a joué bien sagement avec elle, l’a écoutée raconter des histoires en anglais et a découvert le plaisir des balades en poussette. Quel soulagement de voir que la nounou lui plaît (les sourires que Ticoeur lui fait ne trompent pas…). Par contre, il n’a pas voulu prendre de biberons en mon absence, donc il m’a attendu, le ventre vide… gros pincement au coeur… A mon retour, il était épuisé mais super heureux de me voir (il n’a pas fait la tête) et il a appris un nouveau geste, absolument adorable : il tend les bras vers moi pour que je le prenne… Trop craquant. Comme il m’a manqué pendant la journée de boulot ! J’espère qu’on va s’habituer tous les deux à ce nouveau rythme…

– Quelques points positifs : Je reprends le travail dans de très bonnes conditions car je suis à 5 minutes en vélo du bureau. Du coup, j’en profite pour rentrer le midi, allaiter Ticoeur et jouer avec lui… ça nous fait du bien à tous les deux et comme ça, j’apprends aussi à connaître la nounou, ce qui m’a bien rassurée. J’occupe le même poste qu’avant donc je n’ai pas trop de choses à apprendre et la personne qui me remplaçait va rester quelques semaines avec moi. Petite cerise sur le gâteau, l’équipe a investi dans une Nespresso (ça aide pour se remettre de l’effet « décalage horaire ») et tout le monde est bien sympa me demandant évidemment des nouvelles de mon bébé ; j’ai même eu le droit à un petit déj d’accueil organisé par mon chef. J’ai aussi redécouvert ce qu’était le sentiment de joie à l’approche qu’un week-end de 3 jours  😉

Voilà – je dédie ce post à toutes les jeunes mamans qui retournent travailler car ce n’est vraiment pas facile de laisser son p’tit bout pour partir au boulot… Va falloir un peu de temps pour s’adapter… A suivre… En attendant : Joyeuses Pâques !

Une réponse pour “Quand maman reprend le boulot…


  • Un article très intéressant, tout comme les autres!
    J’attends mon premier pour fin septembre, et je vois que nos deux bouts de choux auront environ 1 an d’écart, cela me permet de ‘comparer’ le rythme d’évolution! J’apprends pleins de choses!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :4qHp5a