Fin de mon congé parental dans… 3 jours !!!

Fin de mon congé parental dans... 3 jours !!!Toutes les bonnes choses ont une fin et c’est à reculons que je vais retourner au boulot et laisser mon Ticoeur après avoir profité à plein temps des 6 premiers mois de sa petite vie.

A l’heure du bilan, que dire de mon congé parental ?

Le sentiment d’avoir vraiment profité : j’ai adoré pouvoir suivre les progrès de Ticoeur jour après jour pendant ces 6 mois, sans manquer un seul moment de tendresse, de sourires, de rires mais aussi de larmes et de petits chagrins (que je ne comprends pas toujours ;-)) . J’ai adoré être présente pour le voir découvrir le monde, avoir eu l’impression de ne rien rater, de profiter de chaque instant : observer ses yeux qui s’éveillent, ses petites mains qui tâtonnent, ses bras qui s’agitent mais surtout le faire rire et me balader avec lui pour commencer à lui montrer le monde… Bien sûr, tout cela va continuer, y a une vie après le congé parental (euh, enfin, j’espère ;-))… Mais c’était une chance de vivre cette expérience à 100%

ça passe trop vite : certaines copines m’avaient dit « tu verras, au bout d’un certain temps tu seras contente d’abandonner un peu tes journées tétées, couches & co et tu apprécieras de retourner bosser »… Ben… comment dire… Non, pas du tout ! Mais alors vraiment pas ! Non pas que ce soit toujours tout rose un boulot de maman à plein temps, surtout après une mauvaise nuit, y a rien de plus dur que devoir enchaîner avec une journée à s’occuper de bébé… Et pourtant… Ce serait à refaire, je referai… et si j’avais la possibilité de prolonger là tout de suite maintenant, beh je l’ferais … sans hésiter ! Et jusqu’aux 3 ans de Ticoeur (le maximum possible quoi !).

Pas le temps de s’ennuyer : déjà toutes les mamans savent à quel point un bébé ça occupe son monde, rien qu’en tétée-dodo-popo… A part ces « figures imposées », le congé parental, pour moi ça a été : beaucoup d’écriture, lecture, internet, balades dans Paris, musées, expo, déj ou après-midis avec les copines, voyages, visites des grands-parents, piano (surtout depuis que Ticoeur  « joue avec moi »… Je vous en parlerai prochainement), et aussi tout bêtement prendre le temps de faire ses courses dans les petits commerces ou au marché.  J’ai également été bien occupée par un projet immobilier (achat d’un appart) et par la recherche d’une nounou !

S’il fallait changer quelque chose : il faudrait surtout que le congé parental soit rémunéré ! Sous certaines conditions on peut bénéficier d’une aide de la CAF jusqu’aux 6 mois de l’enfant (552,11 euros par mois au maximum) puis plus rien ; du coup, il faut pouvoir assurer, ne pas avoir trop de crédit sur le dos et pouvoir vivre sur une seule paye. Voilà pour le côté financier… Pour le côté épanouissement de la maman, l’idéal est de pouvoir se garder une heure ou deux pour soi de temps en temps, pour faire du shopping, aller chez le coiffeur, faire un p’tit footing ou juste se promener. Dans les faits, ce n’est pas facile de réussir cet équilibre à moins d’avoir les grands-parents tout proches ce qui n’est hélas pas notre cas.

Mode d’emploi : pour tout savoir sur le congé parental, le mieux est de lire la fiche du ministère et le détail de l’aide financière sur le site de la CAF.

Et maintenant ? ça va être très dur pour moi de devenir une « working mum » ! On dit d’ailleurs que c’est plus difficile pour la mère que pour l’enfant. Tant mieux. Pourvu que Ticoeur s’habitue bien à notre nouveau rythme. On a commencé l’adaptation aujourd’hui avec la nounou. Je vous raconterai. Tout se passe très bien mais quand même… Je stresse ! Quelque part dans un petit coin de ma tête, je garde l’idée de potentiellement reprendre un congé parental dans quelques temps (on a le droit à 2 renouvellements en tout, jusqu’aux 3 ans de l’enfant) ou opter pour un 4/5iè… Donc à suivre…

Je vous laisse avec un autre bilan du congé parental par Chocoladdict et je vous tiendrai au courant de comment se passe ma fameuse reprise, jeudi. En attendant, je me console avec une très bonne nouvelle : lundi, c’est férié !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :ON2bQT