Leçons pour maman en herbe (part 2)

Leçons pour maman en herbe (part 2)Les semaines passent et, évidemment, je continue d’apprendre…

Je n’arrive plus à marcher avec des talons ! Du coup, mes pantalons sont trop longs et surtout, je suis devenue toute petite !

– Il faut s’armer de patience pour papoter quelques secondes avec toutes les mamies du quartier qui aiment bien m’arrêter pour admirer Ticoeur et poser quelques questions même quand on se gèle au rayon frais du supermarché. Heureusement que je lui mets un bonnet quand on va acheter des yaourts et du fromage !

– A propos de supermarché : beaucoup plus facile de passer devant tout le monde à la caisse prioritaire que lorsque j’étais enceinte, A croire que les gens ne croient que ce qu’ils voient ! Oui, j’ai un bébé ! Et je ne le cache plus dans mon ventre…

– Le scoop et grand bonheur de la semaine : Ticoeur me fait de vrais sourires… ce n’est plus un mouvement accidentel de la mâchoire, ni un sourire aux anges, ni encore un sourire béat du bébé qui a bien mangé… non, non… un vrai sourire ! Et pour l’instant, ça se mérite ! Il faut que je lui fasse une bonne dizaine de mimiques en le regardant droit dans les yeux et en lui répétant trois ou quatre fois que maman attend un sourire mais ça marche à tous les coups ! Trop craquant !

– Je rentre dans tous mes vêtements d’avant la grossesse (pas mal non ?) mais je n’arrive plus à marcher avec des talons ! Du coup, mes pantalons sont trop longs et surtout, je suis devenue toute petite !!!

– Je m’améliore de jours en jours dans ma capacité à être multi-taches : j’arrive à bercer Ticoeur dans son transat avec mon pied gauche tout en jouant du piano avec mon pied droit sur la pédale… Un bon exercice pour travailler la dissociation des rythmes… et pour faire encore plus de fausses notes !

– J’ai déjà bien compris qu’avec un bébé rien n’était jamais acquis : Ticoeur ne se réveillait qu’une fois par nuit pendant plus d’un mois mais depuis quelques jours on frôle la « demi-nuit » blanche 😉

– Comme toutes les mamans, je veux ce qu’il y a de mieux pour mon fils (Môn fiiils !!) ce qui peut m’emmener à me poser des questions qui pourraient en faire rire certains… par exemple, quand on visite un appart, je m’inquiète certes de la proximité des crèches mais aussi de la qualité du lycée le plus proche et du taux de réussite au bac 😉

Je vous laisse avec un petit mot de Ticoeur :

« Maintenant je pèse 4,2 kg ; j’ai eu tout plein de cadeaux pour ma naissance et j’en profite pour remercier tout le monde ; pour l’instant je suis toujours content de mes parents et je fais même des sourires à maman car elle insiste tellement… !!!! »

Une réponse pour “Leçons pour maman en herbe (part 2)


  • En matière de nuit blanche je m’y connaîs ! Après 4 ans 1/2 c’est pas encore facile de faire de vraies nuits de sommeil alors bon courage ! Imagine : 1 enfant = 1/2 nuit blanche, 2 enfants = nuit blanche …
    Combien de frères et soeurs prévus pour Ticoeur ?…
    bisous à vous 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :9n8cE8